Mes derniers avis

Divergent - Tome 2: Insurgent de Veronica Roth


Divergent - Tome 2: Insurgent (Divergente, tome 2)
de Veronica Roth
Editions Harper Collins (2012)
Publié en France aux Editions Nathan
525 pages 

ebook




Veronica Roth est une romancière américaine née en 1988. La trilogie Divergent est sa première publication et l'adaptation cinématographique du premier tome est prévue pour 2014.  

     

Synopsis

Abandonnant une ville à feu et à sang, Tris est en fuite. Grâce à ses facultés de Divergente, elle a réussi à échapper au programme des Érudits qui a manipulé et lancé les soldats Audacieux à l'assaut des Altruistes. En trois jours, Tris a perdu sa faction, ses amis, ses parents. Pourtant, elle n'a pas le droit de baisser les bras. Elle seule peut se dresser face aux Érudits. Avec son frère Caleb et son petit ami Tobias, elle doit trouver des alliés parmi les autres factions, les Fraternels et les Sincères. Mais ceux-ci se montrent méfiants. Or les combats ont repris, et le temps presse...

Mon avis

ATTENTION, il est conseillé d'avoir lu le tome 1 avant d'entamer cette chronique, risque de SPOILERS.

J'ai découvert la série à la fin de l'été, un peu par hasard. Je crois qu'après la lecture de Hunger Games au printemps, j'ai eu envie de me plonger un peu plus dans le genre dystopique et j'ai tout simplement pris le premier bouquin qui me passait sous la main. Bonne pioche puisque j'ai dévoré le tome 1 d'une traite. Deux semaines après, l'atmosphère et les personnages étaient encore très présents dans ma tête et j'ai eu beaucoup de mal passer à autre chose. Il va sans dire que j'attendais la lecture de cet opus avec beaucoup d'impatience.

Ce second tome débute sur les chapeaux de roues. On retrouve nos héros pile poil à l'endroit où on avait laissé: dans un train, à la recherche d'un refuge auprès des Fraternels. L'auteur fait ici le choix de ne pas nous rappeler ce qui s'est passé dans le tome précédent. Si l'on est très rapidement plongé dans les évènements, il y a néanmoins un petit temps d'acclimatation nécessaire et un résumé des évènements précédents aurait été le bienvenu. Même en ayant lu Divergent il y a peu de temps, j'ai eu du mal à me rappeler qui étaient les autres protagonistes. Qu'en est-il alors de ceux pour qui les souvenirs étaient encore moins frais? Mais une fois replongé dans l'atmosphère particulière de ce livre, la magie opère à nouveau.

L'intrigue est très bien ciselée, avec un second tome différent du premier. Si Divergent portait surtout sur l'initiation de Tris et la découverte des us et coutumes des Audacieux ainsi que sur l'acclimatation à ses nouvelles facultés, il y a ici beaucoup plus d'action, pour un tome au final très entraînant. Les rebondissements se succèdent à un rythme effréné et nous tiennent en haleine jusqu'à la fin. Tris et Four ont été capable de mettre fin à la simulation déclenchée par les Érudits qui entraînait les Audacieux à tuer tous les Altruistes, mais à quel prix ? Leur société connaît maintenant d'importants bouleversements et c'est tout le système qui s'écroule peu à peu. Dans un univers marqué par le conflit, il ne s'agit plus seulement de survivre mais aussi de reconstruire leur monde et de lever le voile sur les motivations de chacun. On navigue ainsi de faction en faction, du havre des Fraternels aux laboratoires des Érudits en passant par le Quartier Général des Sincères et les cachettes des Sans-Factions, qui ont recueilli une grande partie des Altruistes survivants. Il est cependant bizarre de voir que la vie quotidienne de certains ne semble pas plus que cela perturbée par l'atmosphère de conflits ambiante.  

Dans ce tome, l'auteur a poussé son univers un peu plus loin, et nous permet d'approfondir notre connaissances des diverses factions. En nous proposant une société profondément manichéenne, basée sur la division selon certains traits de caractère, elle amorçait une réflexion intéressante. En effet, ne sommes-nous pas quelque part tous un peu des Divergents, en cumulant des caractéristiques de chaque groupe? Le tournant que prend ici l'intrigue, avec une plus grande place donnée aux Sans-Factions et aux réformes qu'ils envisagent ainsi que le rôle que les Divergents vont être amené à jouer, tel qu'il se profile à l'horizon (en particulier suite aux révélations de la fin du tome 2), laissent présager de beaux bouleversements en perspective.

Ce second tome est également beaucoup plus sombre et marqué par les états d'âmes de Tris. Meurtrie par la perte de ses parents et rongée par la culpabilité d'avoir abattu l'un de ses amis, elle se replie sur elle-même et se met sans cesse en danger, mue par la claire volonté d'expier par le sacrifice. C'est sa relation avec Four qui finit par le plus pâtir de ses errements, d'autant plus que les secrets et les difficultés de communication sont à double sens. En effet, dans cette nouvelle configuration de factions qui se prépare, Tobias va devoir endosser un rôle qui le force à prendre des décisions bien souvent unilatérales. Il est ainsi question de repentir, mais aussi de confiance en l'autre. Certains passages entre nos deux héros sont plein de tension et d'émotion et cela rajoute d'ailleurs un peu de piquant de voir que tout n'est pas facile pour eux.  Et après le temps des doutes et du repli, viendra celui des épreuves, aussi bien physiques que psychiques,  dont ils ne sortiront pas indemne.

J'aurais néanmoins une petite critique d'ordre générale sur les seconds rôles. En comparaison avec Tris et Four, qui sont aussi torturés qu'attachants et vraisemblables (malgré la manie un peu insupportable de Tris d'agir comme une tête brûlée dans toute la première partie du roman), les autres protagonistes font très pâle figure. Un brin manichéens, des motivations pas très claires et un manque de charisme flagrant font qu'on les oublie aussi vite qu'ils se succèdent. Les impatients souffriront également de la claire volonté de Veronica Roth d'entretenir le brouillard sur le fin mot de l'histoire et les fondements du système. Je suis d'ailleurs un peu sceptique sur les éléments avancés juste avant le cliffhanger de fin et je crains un troisième tome beaucoup plus tiré par les cheveux et brouillon. 

Mais ces petits défauts ne m'ont pas empêchée de fortement apprécier ce tome deux. Mené par deux héros auxquels il est très facile de s'identifier, on voyage de mystères en péripéties, on doute, on halète, on sourit … bref on ne sort pas indemne de cette lecture. Une fois encore il m'a été très difficile de m'extraire de cette atmosphère et d'entamer un nouveau livre.


Coup de cœur

7/20

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page BBM du livre
Logo Livraddict

13 commentaires

  1. Je suis d'accord pour le début, qui était trop rapide pour moi aussi. Quelques rappels, autant au niveau des personnages que de l'histoire, auraient été les bienvenus... mais j'ai également beaucoup aimé, même s'il reste un peu en dessous du 1er selon moi. Il n'en reste pas moins que j'ai hâte de découvrir la suite :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me pose la question justement de la comparaison par rapport au premier. Ils sont tellement différents que j'ai du mal à faire le point. Mais de manière tout à fait subjective, je dirai que j'avais plus d'étoiles dans les yeux après la lecture du 1.

      Supprimer
  2. Divergent me tente bien (au vu des avis positifs que j'ai pu lire), donc si effectivement il me plaît, je me lancerais dans la lecture du second tome :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vas-y lance toiiiiiiiii. Après avoir milité pour la lecture de Game of Throne, maintenant je milite pour la lecture de Dvergent. Je vais fonder un club je crois ;)

      Supprimer
  3. aaaaaaaaaaaaah oui je sais il faut que je commence cette saga!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est pas possible ! Tu les cumule ^^

      Supprimer
  4. J'avais moi aussi beaucoup aimé, mais personnellement le comportement de Tris m'avait vraiment énervée ! Je le relirai en français juste avant la sortie du troisième tome VO, comme je l'avais fait pour ce deuxième tome. C'est vrai que pour lire Insurgent il vaut mieux avoir le synopsis frais dans la tête, je ferai donc de même pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que sa manie de foncer tête baissée pour expier peut rapidement s'avérer énervante. Néanmoins j'ai quand même trouver son personnages assez vraisemblable, d'autant plus que ce tome 2 se déroule assez rapidement après les évènements marquants, pour elle, du tome 1. On va donc dire que je lui ai accordé le bénéfice du doute ;)

      Supprimer
  5. Je viens juste de mettre le tome 1 dans ma wish list ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas vite le recevoir et que ça te plaira ! Merci de ta visite en ces lieux.

      Supprimer
  6. Je l'ai lu également et je confirme, c'est un livre génial. Les personnages, l'intrigue, la guerre...
    Enfin si vous voulez savoir ce qu'en pense rendez-vous sur mon blog.
    http://blogdecirdec.blogspot.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement un très chouette tome. J'irais faire un tour dans ton antre.

      Supprimer
  7. C'est vrai que pour moi qui avais lu le tome 1 il y a longtemps, ça n'a pas été évident de se remettre dedans car j'avais presque tout oublié ! Mais dans l'ensemble j'ai bien aimé, même si je regrette pas mal de choses redondantes. Comme toi j'ai trouvé que les personnages secondaires étaient bien palots et Tris m'a agacée avec ses atermoiements !

    RépondreSupprimer