Mes derniers avis

Delirium, Tome 3 - Requiem, de Lauren Oliver


Delirium, Tome 3 - Requiem
de Lauren Oliver
Editions Harper Collins (2013)
Publié en France aux Editions Hachette (Black Moon)
391 pages 

ebook

Lauren Oliver est une romancière américaine née en 1982 et connue pour ses ouvrages jeunesse et YA. Après avoir étudié la philosophie et la littérature, elle travaille brièvement dans le monde de l'édition avant de se consacrer à l'écriture à plein temps.   


ATTENTION, SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT!

Synopsis


Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?


Mon avis

Mon avis sur le tome 1, tome 2. 

Après la fin du tome 2 et les révélations qui arrivaient, impossible de ne pas se lancer immédiatement dans ce troisième volet de la saga Delirium. L’auteur reprend ici la recette du volume précédent en proposant une alternance de chapitres. On a donc une narration à deux voix, celle de Lena qui a rejoint la Nature avec ses compagnons et celle de Hana, qui a suivi la procédure visant à la guérir et est maintenant fiancée au jeune maire de Portland. Cette opposition est assez intéressante, car elle permet de confronter les points de vue et les expériences. D’un côté on suit le monde de la Résistance et de l’autre celui des Valides, de l’intérieur.

Il est peut être délicat au début de s’impliquer émotionnellement aux côtés d’Hana. Elle a été « guérie » et n’est plus celle que l’on a connue dans le tome 1. Bien plus sage et réfléchie, elle s’est quelque part résignée à la vie qui l’attend et contemple de très loin ce qu’elle a été par le passé, avec ses envies de rebellions et ses jalousies. Mais alors qu’on s’attend à une vie tranquille et sans soucis, pas mal de culpabilité et de doutes l’assaillent. Pourtant, même si elle pressent que des éléments louches parsèment son quotidien, elle a beaucoup de mal à sortir du chemin qu’on a tracé pour elle et incarne en cela la peur de prendre des risques, de vivre tout simplement. Lena, au contraire, est l’incarnation même de la rage de vivre, alors qu’elle paraissait bien plus falote en comparaison de son amie dans le premier volume de la saga. Elle a su depuis acquérir de l’assurance et s’émanciper et n’hésite pas à donner son avis et prendre des risques. Pourtant, elle a encore beaucoup de chemin à parcourir au niveau de la maturité émotionnelle et des choses de l’amour. Même si sa naïveté est assez touchante, j’ai eu souvent envie de la secouer pour lui faire prendre conscience d’éléments qui me paraissaient couler de sources.

Je n’ai pas trouvé les autres personnages forcément très développés, même si j’ai eu le temps de profondément détester la nouvelle venue, Coral. Alex a beaucoup changé depuis le premier volume et j’aurais quelque part aimé m’attarder un peu plus sa personne. A noter que l’édition reliée en VO nous fait bénéficier d’une nouvelle qui lui est consacré et porte sur les événements du tome 2. Autant dire qu’il est dur de rester insensible. Julian est bien gentil, mais pas très actif dans ce volume où il se contente surtout de subir les sautes d’humeur de Lena. Quant aux autres, qu’il s’agisse de Raven, Annabel ou d’autres membres du groupe, ils ont là encore été trop survolés pour que je m’attache.

Alors que les chapitres consacrés à Hana laissent une bizarre impression d’aseptisation en surface, ceux portant sur Lena sont un véritable bouillonnement de sentiments. Très facile alors pour le lecteur de s’impliquer. Beaucoup de ses altercations avec Alex m’ont par exemple donné envie de hurler, et je ne compte plus les passages qui m’ont pris aux tripes. En revanche, les deux héroïnes se retrouvent dans le domaine de l’interrogation puisque ce dernier volume est quelque part celui du bilan et de la remise en question. Qu’il s’agisse d’amour, d’amitié, de liberté ou bien tout simplement de bonheur, toutes deux en viendront à se poser les bonnes questions.

L’auteure est ainsi arrivé à un bon équilibre entre émotion et réflexion, mais aussi action, puisque l’intrigue n’est pas exemptes de péripéties avec, je trouve, bien moins de prévisibilité que dans les volumes précédents. On est ici passé à la phase de l’affrontement direct. La Nature n’est plus une zone tranquille depuis que les Valides ont pris conscience de son existence. Bombardements et assauts se succèdent, augmentant sans cesse le nombre de morts. Traqués à l’extérieur et alors que la révolte gronde au sein des enclave, c’est l’heure pour Lena et ses compagnons de se soulever et de se battre pour leur liberté. Le combat est également personnel puisque chacun des protagonistes va aussi lutter sur le plan intime, qu’il s’agisse par exemple de Lena et de ses sentiments pour Alex ou d’Hana et d’émotions qu’elle croie appartenir au passé.

Enfin, la fin du livre m’aura laissé une petite sensation d’inachevé. J’attendais quelques part plus de certitudes et d’émotions et moins de rapidité. Mais elle a cela de bien qu’elle laisse la porte ouverte à toutes les possibilités et correspond à l'importance que l'auteur a voulu donner à la notion de choix. Plus que tout elle est un vrai message d’espoir : si la vie vaut le coup, c’est grâce à ses incertitudes et aux risques que l’on prend.

Une bonne conclusion à la saga. L’auteure est arrivée à un certain équilibre entre action, émotion et réflexion. L’alternance de narration est intéressante car elle permet d’avoir un aperçu des Valides, de l’intérieur. La fin m’a un peu frustrée, mais elle laisse la porte ouverte à l’imagination et conclue sur un joli message. Le premier tome reste mon préféré.


Lecture agréable

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page BBM du livreLogo Livraddict

6 commentaires

  1. J'ai été frustrée par la fin aussi mais ça reste une très bonne saga quand même!!

    RépondreSupprimer
  2. Rah, j'ose pas me lancer, trop peur d'être déçue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'avec ce tome c'est tout ou rien, surtout en ce qui concerne la fin. En tout cas, j'ai hâte d'avoir ton sentiment sur la question quand tu te sera lancée dedans.

      Supprimer
  3. J'ai très envie de me l'acheter

    RépondreSupprimer