Mes derniers avis

Le Pacte des Marchombres - Tome 1/Tome 2: Ellana/Ellana - L'Envol, de Pierre Bottero


Le Pacte des Marchombres - Tome 1/ Tome 2: Ellana / Ellana - L'Envol
de Pierre Bottero
Editions Le Livre de Poche (2010)
Première parution en 2006/2008 aux Editions Rageot
382/443 pages


Pierre Botterro (1964 – 2009) est un auteur français qui a longtemps exercé la profession d'instituteur avant de se consacrer à l'écriture jeunesse. Une bonne partie de son œuvre se rapporte à l'univers de Gwendalavir, celui d'Ewilan, mais il a rédigé d'autres romans tel A comme Association, en collaboration avec Erik L'Homme.

Synopsis

" - Ellana, la voie des marchombres ne t'apportera ni richesse ni consécration, elle t'offrira en revanche un trésor que les hommes ont oublié : ta liberté. Si tu le désires, je peux accompagner tes premiers pas.

- Que voulez-vous dire ?" 

Mon avis

J'ai lu ces deux tomes en LC avec Ptitelfe, après m'être fait les armes sur La Quête d'Ewilan. Ellana n'était donc pas une inconnue, mais, si ses actions parlaient pour elle, l'auteur ne livrait finalement que peu d'informations à son sujet. On la rencontre ici encore toute gamine, aussi rêveuse que curieuse, avant de la suivre sur plusieurs années. Son évolution est décrite avec beaucoup de force et permet un beau voyage initiatique qui, s'il reprend des thèmes classiques, n'en est pas moins envoûtant.

On est ainsi plongé dans une histoire aussi intéressante que touchante. L'auteur nous entraîne sur une route semée d'obstacles mais également très belle. On est loin du côté enfantin des aventures d'Ewilan où tout était souvent trop simple du fait des pouvoirs globaux de la jeune héroïne. Non, on a ici une aventure tout en nuances et où les difficultés sont nombreuses et empreintes d'une noirceur qui vient un peu transcender les codes du genre.

Il est facile de se laisser porter par ce récit rythmé et aux chapitre courts, qui mêle à la perfection action et émotion. L'écriture de Pierre Bottero est toute en poésie et en une sobriété poignante. Des mots simples, qui s'enchaînent avec une belle fluidité et laissent transparaître l'affection de l'auteur pour ses personnages.

Il est vrai que ceux qu'il nous offre dans cette série sont particulièrement attachants. Ellana, m'avait déjà conquise et j'admirais son courage et sa force de caractère. Je n'aspirais qu'à une chose, en savoir plus sur elle. J'ai donc adoré la voir se dévoiler. Une fois de plus, j'ai été fascinée par sa personnalité entière. C'est une jeune fille très mature et consciente de ses capacités, mais qui ne tombe pourtant pas dans une prétention outrancière. C'est également un personnage qui doute beaucoup et remet énormément de choses en question à commencer par elle-même. Pourtant, cela ne fait pas pour autant d'elle un être incertain: elle conserve la tête froide et ne laisse personne dicter son devenir. Même pas Jilano son maître, avec lequel elle a pourtant une relation intense que Pierre Bottero esquisse en quelques mots à peine :

Force lumineuse et bienveillante
Gratitude infinie pour celui qui guide
Respect

A chacune de leurs interactions, on ressent la profonde tendresse qui les lie l'un à l'autre et j'ai plus d'une fois été profondément émue. D'autres ont su me plaire, comme Nillem, charmeur et malicieux, qui cache en son cœur une ombre qui le ronge, ou Hurj, un guerrier, un homme d'honneur avant tout, mais dont la douceur et la timidité m'ont beaucoup touchée. Certains sont plus anecdotiques, mais tout aussi sympathiques. Je pense par exemple à Pilipip et Oukilip, les pères de substitutions au charme tout hobbitesque ou encore Aoro, le naïf explorateur et maître du monde en devenir. Et là encore, tous s'incarnent comme par magie en seulement quelques traits de plume

L'univers, quant à lui, est toujours aussi enchanteur. J'avais beau être en terrain conquis, l'auteur a su me surprendre en me faisant découvrir de nouvelles contrées. De cités en étendues désertiques, on va à la rencontre de peuples intrigants comme les Petits, les guerriers Thüls … ou bien évidemment les Marchombres. J'ai trouvé fascinant d'enfin pénétrer les arcanes de cette guilde qui avait si bien su conserver ses mystères tout au long de la précédente aventure. Entre désir de liberté et amour de la poésie, ses membres ont parlé à mon âme. Les Dessinateurs avaient su éveiller en moi des désirs d'imagination, je me vois maintenant tout aussi bien à chevaucher la brume. 

En bref...

Petit coup de cœur pour ce récit envoûtant qui m'aura captivé. L'intrigue est un délicat mélange d'action et d'émotion qui s'affranchit des péripéties trop simples de La Quête d'Ewilan. L'univers, lui, est tout aussi enchanteur, tout comme des personnages qui ne peuvent que toucher. Aux côtés d'une héroïne qui se laisse porter par le vent, on s'émerveille, on se prend à laisser échapper un éclat de rire en sautant d'arbre en arbre sous les frondaisons accueillantes de la Forêt Maison, on vibre en harmonie au rythme de son apprentissage sur la voie des Marchombres, et on retient quelques larmes. C'est un véritable voyage initiatique et une belle ode à la liberté qui nous sont offerts et permettent à toute la magie de Pierre Bottero de s'exprimer. Dur de rester insensible...  

Coup de cœur


Lecture commune avec Ptitelfe

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict
Logo Livraddict


13 commentaires

  1. ooohh quel bel avis, si je ne l'avais pas lu avec toi, tu m'aurais convaincu de le sortir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D J'ai toujours du mal à faire une chronique quand j'ai adoré le livre, j'ai l'impression que c'est jamais à la hauteur de tout ce que j'ai ressenti.

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que le premier tome de cette saga que j'avais adoré, tout comme l'auteur dont je suis fan, il faudrait vraiment que je lise la suite !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, le second tome est tout aussi beau et même plus émouvant. J'attend avec impatience de lire les Mondes d'Ewillan maintenant, comme ça je pourrai ensuite enchaîner avec le 3ème tome du Pacte des Marchombres qui se déroule apparemment après.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. J'ai vraiment été agréablement surprise. J'avais bien aimé la Quête d'Ewilan mais là j'ai trouvé tout nettement un cran au dessus.

      Supprimer
  4. Pfiou, quelle chronique ! Ca me donne vraiment envie. J'ai les 2 premiers tomes dans ma PAL mais j'aimerais terminer La Quête d'Ewilan avant :s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon dans les faits ça se passe chronologiquement avant la Quête donc il ne devrait pas y avoir trop de soucis. D'un autre côté ça lève quelques mystères sur les Marchombres et la personnalité d'Ellana.

      Supprimer
  5. Très belle chronique, j'ai beaucoup aimé le tome 2, le tome 1 aussi mais c'était une forme d'introduction. Dans le tome 2, Ellana prend vraiment son envol et j'ai aimé son évolution. Il me tarde de lire le 3e pour découvrir le fin mot de cette fameuse prophétie ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi il me tarde de lire la suite. Mais chronologiquement il faut lire Les Mondes d'Ewilan entre deux. J'espère que la transition ne sera pas trop rude.

      Supprimer
    2. Tu risques de trouver Les mondes d'Ewilan bien plus jeunesse !

      Supprimer
  6. J'en suis au tome 2.
    Cette chronique est tout simplement sublime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci <3 Mais s'il y a bien quelque chose de sublime c'est cette trilogie. Tu verras le T3 est encore plus génial (mais il faut avoir lu les Ewilan avant).

      Supprimer