Mes derniers avis

[Avis] Dark Hunters - Tome 1: L'Homme Maudit, de Sherrilyn Kenyon

Dark-Hunter - Tome 1: Fantasy Lover
Dark Hunters - Tome 1: L'Homme Maudit
de Sherrilyn Kenyon
Editions St. Martin's (2002)
Paru en VF aux éditions J'ai Lu
322 pages

Ebook

Originaire de Géorgie et maintenant résidant dans le Tennessee, Sherrilyn Kenyon est une auteure américaine de romance paranormale et de fantasy. Ses séries actuelles sont celles liées à l'univers Dark Hunter (Dark Hunter, Were Hunter et Dream Hunter), Les Chroniques de Nick et The League. La série Dark Hunter a fait l'objet d'une adaptation en Manga. 

Synopsis

Grace est sexologue. Pourtant, sa vie sentimentale est un désert, ce qui n'a rien de réjouissant quand on vient d'avoir vingt-neuf ans ! justement, pour fêter son anniversaire, Grace n'a pas hésité à ouvrir le livre magique de sa copine Selena et à invoquer trois fois à minuit Julian de Macédoine, condamné par les dieux de l'Antiquité à offrir à ses maîtresses le plaisir absolu. Ce n'est qu'une légende... Mais que fait cet homme beau à se damner et nu dans le jardin de Grace ? - Commandez et j'obéirai. Je suis à vous pendant un mois, lui déclare-t-il le plus sérieusement du monde. Grace doit se rendre à l'évidence. En guise de cadeau d'anniversaire, elle a eu droit à l'homme idéal ! Elle en tombe irrémédiablement amoureuse. Il n'a pas le droit d'aimer ? Qu'à cela ne tienne, elle trouvera le moyen de la libérer de son sortilège ! N'est-elle pas celle qu'il attend depuis deux mille ans.



Mon avis

Je ne suis pas la cliente la plus facile qui soit en matière de romance paranormale pure et dure. Pourquoi ? Je ne sais pas. J’y mets de la bonne volonté pourtant ! Mais si à chaque fois je trouve les univers bien sympas (comme ceux de Psy Changeling ou Les Ombres de la Nuit par exemple), la romance en elle même souvent ne m’émeut ni ne m’émoustille pas plus que ça. Allez comprendre. Mais je crois que je tiens là la série qui pourrait me faire virer ma cuti

Pourtant, l’histoire est loin d’atteindre des sommets de subtilité. A l’approche de son trentième anniversaire, Grace est toujours célibataire, voir un peu effrayée par la notion même d’aventure sexuelle suite à une mauvaise expérience. Son ami Selena décide de prendre les choses en mains et lui offre un livre magique censé pouvoir invoquer un esclave sexuel des plus doués, physique de dieu grec et plus de 2000 ans d’expérience au conteur. Ouais. Rien que ça. Sauf que Julian (c’est son petit nom) a été victime d’un mauvais enchantement et semble après 2000 ans un peu blasé par son sort. Qu’à cela ne tienne ! Non contente de lui résister, Grace est bien décidée à le libérer de sa condition. Sauf que quand les hormones s’en mêlent, puis les sentiments, tout devient tout de suite plus compliqué. 

Voilà pour le pitch. S’ensuit une relation un brin tumultueuse entre deux personnages légèrement esquintés par le passé … bla bla bla. Too much par moment, attendu par d’autre, bref, rien de nouveau sous le soleil. Et pourtant ça marche, d’autant que ça se lit très vite. Sourires et papillons à la clef, contre toute attente. Je serais bien incapable de vous dire pourquoi. Je crois que la conclusion c’est que la romance paranormale et moi ça défit toute logique. Mais c’est bon signe pour un premier tome, surtout que l’on me dit dans l’oreillette que les suivants sont bien meilleurs.

Quant à ces fameux Dark Hunters, je serais bien en peine de vous dire qui ils sont réellement (ce tome est un prequel). Les contours de l’univers sont cependant esquissés de manière assez prometteuse. C’est ce qui fait tout le charme de la série je trouve. En effet, si Julien a un physique de dieu grec et un certain nombre de kilomètres au compteur, c’est parce qu’il est le fils d’un général spartiate et d’une certaine Aphrodite, déesse de son état, né environ deux siècles avant JC. L’auteur mêle ainsi une bonne dose de mythologie à notre réalité, de façon parfois un peu iconoclaste (Eros en biker m’a par exemple bien marquée). J’adore !


En bref...

Je ne suis pas la cliente la plus facile qui soit en matière de romance paranormale, mais il y a de grandes chances que cette série me fasse virer ma cuti. Pourtant, l’histoire est loin d’atteindre des sommets de subtilités.  Too much par moment, attendu par d’autre, bref, rien de nouveau sous le soleil. Et pourtant ça marche, d’autant que ça se lit très vite. Sourires et papillons à la clef, contre toute attente. Un bon signe pour un premier tome, d'autant qu'on me répète en boucle que les suivants sont meilleures. Quant à l'univers des Dark Hunters ici esquissé (c'est un prequel), je l'ai trouvé prometteur. L’auteur mêle ainsi une bonne dose de mythologie à notre réalité, de façon parfois un peu iconoclaste, et moi j'adhère totalement.


J'ai beaucoup aimé 

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict

6 commentaires

  1. J'avais beaucoup aimé aussi ce premier tome et effectivement la suite est encore mieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne devrait pas y avoir de problème alors !

      Supprimer
  2. Ah contente de voir ce que ce premier tome t'a plu malgré tes réticences ! Tu as encore de quoi faire avec les Dark Hunters vu le nombre de tomes qu'il y a :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais j'ai vu ça, encore plus si je décide de lire toutes les séries qui se raccordent à l'univers (toutes les séries de l'auteur en fait), et dans l'ordre ^^ Mais bon je vais commencer avec le T2 des Dark Hunter, ce soir d'ailleurs.

      Supprimer
  3. Ce tome n'est vraiment pas le meilleur. Cette saga se bonifie avec le temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai cru comprendre. Mais je me dis que c'est bon signe alors si j'ai déjà apprécié ce premier tome alors qu'il est loin d'être le meilleur

      Supprimer