Mes derniers avis

Dark Hunters - Tome 2 & 3, de Sherrilyn Kenyon


Dark-Hunter - Tome 2: Night Pleasures (Les démons de Kyrian)
Dark Hunters - Tome 3: Night Embrace (La fille du Shaman)
de Sherrilyn Kenyon
Editions St. Martin's (2002)
Paru en VF aux éditions J'ai Lu
300 pages environ

Ebook

Originaire de Géorgie et maintenant résidant dans le Tennessee, Sherrilyn Kenyon est une auteure américaine de romance paranormale et de fantasy. Ses séries actuelles sont celles liées à l'univers Dark Hunter (Dark Hunter, Were Hunter et Dream Hunter), Les Chroniques de Nick et The League. La série Dark Hunter a fait l'objet d'une adaptation en Manga. 

La série

Retour à la romance paranormale avec deux chroniques pour le prix d’une. Oui, on rattrape son retard comme on peut. Cette série aura eu le mérite de me faire réviser mon opinion sur le genre. Je ne suis en effet pas la cliente la plus facile qui soit en la matière, mais celle-là a ce je ne sais quoi qui me fait y revenir.

Cela tient peut-être à son univers original qui a réellement su me convaincre. Et pourtant, il y a des types avec des canines aiguisées dedans, le genre de créatures dont je ne suis pas très fan. Mais elles sont ici abordées intelligemment par le biais d’une mythologie fort intéressante. La tendance de l’auteur à mélanger notre réalité à des histoires de panthéon grec est ainsi fort à mon goût, d’autant qu’elle a un petit côté iconoclaste très sympathique (Éros le biker, pour ne citer que lui).

La série se concentre sur les Dark Hunter, des guerriers et guerrières immortels qui, à l’aube d’une mort violente, ont vendu leur âme à Artemis en échange de leur vengeance. Ils lui appartiennent pour l’éternité et sont régis par un code très strict qui les empêche de révéler leur existence et se lier aux humains. Guidés par la déesse, entraînés par Acheron, leur chef, ils protègent l’humanité des Daimons. Ces derniers sont les créations d’Apollon, maudits par le dieu et voués à mourir dans d’atroces souffrances à leur 27ème anniversaire, à moins de prolonger leur vie par la consommation d’âmes humaines.

Mais dans ce combat sans merci, les Dark Hunter sauront quand même trouver l’amour. Chaque tome met ainsi en avant un couple au milieu de l’affrontement, tout en permettant de retrouver des personnages plus récurrents.


Les tomes





SynopsisLes dieux ont donné au prince Kyrian de Thrace beauté, force et goût du plaisir. Suite à une trahison, celui qui aurait pu dominer le monde est devenu le Maître des Ténèbres. Selon la légende, seul l’amour d’une femme pourra le ramener à la lumière... Assez ! Amanda en a plus qu’assez de sa famille d’hurluberlus. Enfin, de sa mère et de ses soeurs. Bien sûr, elle les adore, mais elle a plus d’affinités avec son père. Il ne parle pas aux esprits, lui, il n’est pas télépathe, il ne chasse pas les vampires pour se distraire... Amanda est comme lui : rationnelle. Elle veut l’être et mener une vie normale. Mais quand on vous kidnappe, qu’on vous assomme, qu’on vous enferme et que vous reprenez conscience enchaînée à un guerrier blond vêtu de cuir, aux muscles d’acier et aux yeux couleur d’orage, allez donc le renvoyer dans son monde parallèle !

Après un premier volume sous forme de novella, j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver l’univers dans un format plus long. C'est l’occasion de rentrer dans le vif du sujet en abordant les origines et le fonctionnement des Dark Hunter et de présenter des personnages clés pour la saga. 

Le tome met de plus en scène un duo attachant qui m’a semblé assez crédible. Kyrian est un être froid et solitaire qui se complaît dans son existence violente, animé par une colère dont il n’a jamais su se défaire. Amanda, elle, n’aspire qu’à une vie calme et normale, loin des originalités de sa famille. Mais le destin en a décidé autrement et les associera dans un sacré coup du sort. 

L’attirance entre les deux se ressent dès les premiers instants et s’accompagne d’un petit clash des cultures bien sympathique entre ces deux êtres que tout oppose. Quant à la romance en elle même, elle est un peu basique, mais met ce qu’il faut de papillons dans le ventre. Elle s’épice également d’une histoire au-delà du couple principal grâce à une chasse aux démons divertissante (très kitsch au demeurant, mais fun). Bref, une lecture délassante au possible.


J'ai beaucoup aimé 



Synopsis: Par châtiment divin, le Celte Talon est condamné à perdre toute femme qui l’aimera. Pour oublier la mort de sa bien-aimée, Nynia, il jure obédience aux Chasseurs de la Nuit, sombres guerriers d’Artémis qui mènent un combat immémorial contre les Démons. Mille cinq cents ans plus tard, à la Nouvelle-Orléans, Talon sauve la vie de Sunshine, une jeune artiste vers qui, bizarrement, il se sent attiré. Jusqu’au jour où il comprend qu’elle est la réincarnation de Nynia. Dès lors, il la sait en danger. Afin de la préserver, il est prêt à sacrifier son bonheur, mais il ignore encore que leurs retrouvailles ne sont en réalité qu’un piège tendu par ses ennemis pour mieux abattre les Chasseurs de la Nuit…

C’est reparti pour un tour avec un volume approfondissant bien l’univers de la série. Grecs, celtes… il y en a pour tous les goûts. Dark Hunter, dieux et Daimons ne sont de plus pas les seules créatures à hanter notre Terre. On en avait eu un léger aperçu dans le premier tome avec la présence d’un mystérieux Dream Hunter, c’est ici confirmé par un troupeau de métamorphes. Ô joie ! Les canines et les petits problèmes avec le soleil, c’est bien, la fourrure c’est mieux. Cet opus est également l’occasion d’en savoir plus sur les Atlantes et Acheron. Il m’est d’avis que ce dernier n’a pas fini de livrer ses mystères.

En ce qui concerne l’intrigue, je l’ai trouvé sympathique, notamment grâce aux découvertes qu’elle permet. Elle alterne de plus entre plusieurs voix, ce qui donne beaucoup de dynamisme au roman. Le tout m’a néanmoins semblé un peu brouillon et les réactions peu crédibles. Rien de dramatique, mais assez pour que je ne sois pas à 100 % dans ma lecture. Je pense que j’étais quelque part plus intéressée par les perspectives qu’il offre pour le futur que par le récit en lui même.

La même chose peut d’ailleurs être dite des personnages. On en rencontre ici de nouveaux, en retrouve d’autres et tous ont leur part de souffrances et de secret. Mais si j’ai trouvé le couple principal fort attachant, leur romance ne m’a pas fait tant vibrer que cela. J’ai été en revanche bien plus intéressée par le mystérieux Acheron, Zarek et ses tourments, Vlane si félin, ou même encore Valerius. J’ai d’ailleurs adoré l’avant-dernier chapitre choral qui laisse filtrer des informations bien appétissantes sur ces messieurs.
J'ai aimé, mais ...

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page de la série
Logo LivraddictLogo Livraddict
 









5 commentaires

  1. Je suis contente que la série te plaise, tu ne peux pas savoir ! :) Bon c'est vrai que le tome 3 n'est pas le meilleur mais j'avais trouvé Sunshine vraiment sympa. Et puis la mythologie commence à s'étoffer. C'est dans le tome 2 (qui est sympa) qu'on fait la connaissance du jeune Nick ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Sunshine est sympa, Talon aussi d'ailleurs, mais il ne m'ont pas fait vibrer plus que ça. Toutes les révélations sur Achéron m'ont bien plu en revanche, tout comme Zarek. Quant à Nick on le rencontre bien dans le T2 (enfin en édition VF), mais il est aussi là dans le 3. J'imagine qu'il sera une figure constante dans la série. Il a aussi son spin off quand il est jeune j'ai cru comprendre ?

      Supprimer
    2. Oui c'est The Chronicles of Nick, que j'ai d'ailleurs dans ma Pal :)

      Supprimer
  2. je les ai lu à leurs sorties et j'ai pas mal avancer dans la série avant d'abandonner. A la fin c'était un peu trop toujours pareil mais c'était sympa quand meme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'irai au moins jusqu'au tome sur Achéron je pense, donc ça va j'ai de quoi voir venir ^^

      Supprimer