Mes derniers avis

C'est lundi, que lisez-vous 30.01.2017



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


La semaine dernière


Une semaine encore une fois légère, mais avec deux lectures que j'ai beaucoup aimées.

 

Colorado Mountain #2 Sweet Dreams de Kristen Ashley : Une petite relecture de Kristen Ashley, ça ne fait jamais de mal. D'autant qu'avec Breathe (le T4), Sweet Dreams est mon tome préféré de la saga. Bon d'accord, le héros, Tate Jackson, y est pour beaucoup. J'ai un faible pour les grands bruns bougons, même quand ils ont des caractères de chiens. Cela-dit, il y a aussi dans ce tome une bonne gestion du drama, je trouve, avec des émotions très présentes et un côté romantic suspens bien assumé également avec toute l'histoire autour du serial killer. Certes, le livre est avant tout une romance, mais ce dernier élément diversifie bien l'intrigue, tout comme les petites histoires parallèles développées sur certains personnages secondaires (Krystal&Bubba, Jonas, Shambles&Sunny...). 

Mistborn (Fils-des-Brumes) #6 The Bands of Mourning de Brandon Sanderson : L'intrigue, le développement des personnages, les révélations, le tour pris par l'univers ... tout était génial ! J'ai adoré.   

Mes lectures en cours

 


Mistborn #3.5 Secret History de Brandon Sanderson : Quelques pages à peine et j'avais limite les larmes aux yeux. Retrouver ces personnages ...

- Colorado Mountain #3 Lady Luck de Kristen Ashley : Et un second pour la route, un !

A venir



A ceci s'ajoutera Erik & Daisy #1 Prélude de Suanne Laqueur, une romance apparemment très forte en émotions qui va paraître en VF début février chez Mxm Bookmark.


Ce que j'ai visionné cette semaine


Le rattrapage Harry Potter a continué avec les opus 3 à 5, tout comme l'initiation à Outlander de mon cher et tendre. Nous avons terminé la S1 (4ème visionnage pour moi je crois) et regardé le premier épisode de la S2. Il m'a copieusement maudit, entre les cliffhangers et scènes mouvementées).  

Aucune avancée dans mes séries en cours à part l'épisode 10 de This is Us (Last Christmas) : mais c'est quoi cette fin ! J'ai sinon découvert la série The Good Witch (Un Soupçon de magie) qui me faisait de l’œil depuis quelques temps. J'ai ainsi regardé le premier téléfilm puis fait une avance rapide quinze ans plus tard en visionnant l'intégralité de la S1. Bon d'accord, ce n'est peut être pas la série la plus exaltante qui soit, mais l'ambiance petite ville et les bons sentiments ça fait du bien dès fois (et puis James Denton est très charmant !).

Les Dossiers Dresden - Tome 2: Lune Fauve de Jim Butcher


The Dresden Files - Tome 2: Fool Moon
Les Dossiers Dresden - Tome 2: Lune Fauve
de Jim Butcher
Editions ROC (2011)
Publié en VF aux éditions Bragelonne / Milady
342 p

ebook


Originaire du Missouri, Jim Butcher est un auteur américain de science fiction et urban fantasy. Sa saga The Dresden Files a fait l'objet d'une adaptation télévisée.

Synopsis

Les affaires ne vont pas fort. En fait, elles sont carrément en arrêt maladie, et même pas à cause d'une malédiction ancestrale ! Chicago devrait regorger d'affaires intéressantes pour le seul magicien officiel du pays ; pourtant, l'agenda d'Harry est aussi vide que le crâne d'un zombie. Aucun boulot en vue, magique ou non. Heureusement, la police a besoin d’Harry pour élucider un meurtre... très particulier. Si je vous dis : un corps en charpie, d’étranges empreintes griffues, la pleine lune... ça ne vous dit rien ?

Entre ses Griffes - Tome 1 : Le Tueur à l'As de Pique, d'Aurore Doignies


Entre ses Griffes - Tome 1 : Le Tueur à l'As de Pique
de Aurore Doignies
MxM Bookmark (2015)
298p

ebook

Originaire de Belgique, Aurore Doignies est une auteure dont le genre de prédilection est le m/m.

Synopsis

Depuis plusieurs mois, un tueur en série sévit, faisant des victimes parmi les étudiants en médecine de plusieurs Etats. Quand un nouveau corps est retrouvé à Chicago, les agents du F.B.I., restés bredouilles après le précédent meurtre, sont de nouveau mis sur le coup. Et ils sont bien décidés à l’arrêter, cette fois...

Cameron Gilroy, l’un des deux agents chargés de l’enquête, tombe rapidement sous le charme d’un des professeurs de la dernière victime. Kyren Lakelan est gay, célibataire, séduisant et intelligent. Il est aussi tout sauf un Humain normal. C’est un Thérianthrope. Une espèce dont l’existence est inconnue des Humains. Rompre le silence serait passible de mort. Contrairement à Cameron, c’est un partisan des histoires sans lendemain : leur histoire aurait dû s’en tenir à une nuit de sensualité.

Mais quand le destin s’en mêle...

C'est Lundi, que lisez-vous ? 23.01.2017



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 

Ces deux dernières semaines

Janvier est un mois décidément léger niveau lecture (surtout en ce qui concerne les romans), mais je compense avec le tricot, les séries et The Witcher 3 ^^


- The Dresden Files Graphic Novels #0.5, #1 & #2.5 de Jim Butcher, Mark Powers, Ardian Syaf (#0.5 & #1) & Joseph Cooper (#2;5) : Les aventures d'Harry Dresden se déclinent également en comics. On y retrouve des adaptations fidèles des romans (comme ce T1 qui m'a permis de me rafraîchir la mémoire), bien sûr, mais également des inédits comme le prequel Welcome to the Jungle dont l'intrigue m'a bien convaincue. Rapide, efficace et à l'imaginaire surprenant, elle m'a emportée du début à la fin. La #2.5 était en comparaison moins entraînante j'ai trouvé, même si un peu plus portée sur l'émotion. Quant au graphisme, j'avoue avoir une petite préférence pour celui d'Ardian Syaf. 

The Dresden Files #2 Fool Moon (VF Les Dossiers Dresden #2 Lune Enragée/Lune Fauve) de Jim Butcher : Quel plaisir de retrouver Harry Dresden ! Courageux sans être trop téméraire, cynique à souhait, un peu poisseux sur les bords, bourré d'angoisses existentielles et d'une nonchalance bien rafraîchissante, c’est un héros éminemment sympathique. Il entraîne ici dans une aventure que j'ai trouvé plus palpitante que celle du premier opus, peut-être parce qu'Harry s'en prend plein la figure. Avec ces réelles mises en danger, on frémit autant que l'on s'émeut pour lui.   

Amelia Peabody #1 Crocodile on the Sandbank (VF Un Crocodile sur un Banc de Sable) d'Elizabeth Peters (chroniqueQuinze ans plus tard, je me replonge dans les aventures d'Amelia Peabody d'Elizabeth Peters, ce coup-ci en VO, et c'est toujours aussi bon ! Quel plaisir de retrouver cette héroïne haute en couleur (Alexia Tarabotti semble être sortie du même moule), le caractère ombrageux d'Emerson, leurs dialogues savoureux et ces intrigues policières sur fond de grandes heures de l'archéologie égyptienne. Si vous ne connaissez pas encore cette série, n'hésitez pas à vous plonger dedans.

Entre ses Griffes #1 Le Tueur à l'As de Pique d'Aurore Doignies : Des métamorphes, du romantic suspens, du m/m... le mélange avait l'air sympathique. En plus il me permettait de découvrir une nouvelle auteure, francophone de surcroît. Au final, j'ai passé un bon moment avec cette lecture. J'ai un peu l'impression d'avoir eu ici à faire un prologue, mais un prologue assez convainquant pour que j'ai envie de lire la suite. La plume d'Aurore Doignies est fluide et a su m'embarquer dans un univers que je retrouverai avec plaisir dans les tomes suivants (encore plus s'il est approfondi). Et si l'intrigue policière aurait pu être bien plus étoffée, la romance, elle, était à mon goût. Tendre et au delà des clichés du genre, elle met en scène des personnages forts attachants. 

Mes lectures en cours


- Mistborn (VF Fils-des-Brumes) #6 The Bands of Mourning de Brandon Sanderson : Retrouver la plume de Brandon Sanderson est toujours un régal !

A venir


Tant qu'à faire, autant continuer sur ma lancée Sanderson avec cette novella. Après ça, ce sera plouf plouf pal.

Ce que j'ai visionné ces deux dernières semaines

Je dois être un peu dans une phase nostalgie en ce moment, beaucoup de choses visionnées cette semaine étaient loin d'être des nouveautés. 

Les deux premiers Harry Potter sont ainsi passés à la casserole, tout comme les quatre premiers épisodes d'Urgences ("NFC, chimie, iono"  ou la moitié des répliques d'un épisode / Geeeeeeorge !!! Carter est vraiment tout jeunot). Mon ogre-charmant à qui j'avais fait récemment découvrir Outlander a tenu a continuer le visionnage de la S1 (yuhuu il est accro) et je me marre bien à regarder sa tête outrée à chaque cliffhanger (il lui reste trois épisodes à découvrir et on passe à la S2). Accessoirement, c'est toujours un plaisir de passer un peu de temps en Ecosse avec Jamie. 


Au final, de nouveau, il y a seulement eu Star Trek Beyond qui était divertissant sans être aussi chouette que les deux précédents (mais Kirk et Chekov sont des gros malades dans cet épisode !!!) ainsi que l'épisode 9 de This is Us (The Trip) qui était très bon également (même si un poil moins émouvant que les autres). 

Amelia Peabody - Tome 1: Un Crocodile sur un Banc de Sable, d'Elizabeth Peters


Amelia Peabody - Tome 1: Crocodile on the Sandbank
Amelia Peabody - Tome 1: Un Crocodile sur un Banc de Sable
d'Elizabeth Peters
Grand Central Publishing (2010, première publication VO en 1975)
Publié en VF aux éditions Le Livre de Poche
262p par tome

ebook


Barbara Louise Mertz (1927 - 2013) est une romancière américaine écrivant sous les noms de plume Elizabeth Peters et Barbara Michaels. Bien que plus connue pour ses romans policiers, elle est également l'auteure de deux essai sur l'Egypte Ancienne. Elle est d'ailleurs diplômée d'un doctorat en Egyptologie délivrée par l'Université de Chicago.

Synopsis

1884. À 32 ans, Amelia Peabody, déterminée et autoproclamée vieille fille, décide d’utiliser son conséquent héritage pour s’adonner à sa passion, l’égyptologie. Sur la route de l’Égypte, Amelia rencontre une jeune femme nommée Evelyn Barton-Forbes. Les deux deviennent rapidement amies et voyagent ensemble, trouvant sur leur chemin mystères, momies disparues et Radcliffe Emerson, un fringant archéologue aux idées bien arrêtées et qui n’a décidément pas besoin de l’aide d’une femme... enfin, c’est ce qu’il croit. L’indomptable Amelia Peabody, qui fait ici ses premiers pas sur la Terre des Dieux, se laissera-t-elle abuser par les facéties d’une momie somnambule ? Saura-t-elle soustraire sa protégée aux entreprises d’un chasseur de dot cynique et langoureux ? Parviendra-t-elle à déjouer les roueries des indigènes ou à surmonter les mirages des sables et à dissiper les mystères qui jalonnent sa route, en digne émule de Sherlock Holmes et d’Indiana Jones ?


Saga de Brian K. Vaughan & Fiona Staples


Saga
de Brian K. Vaughan & Fiona Staples
Image Comics (depuis 2012, saga en cours)
Publié en VF aux éditions Urban Comics
144p par tome


Né en 1976 à Cleveland (Ohio), brian K. Vaughan est un scénariste de comics américain connu pour ses comics Y -le dernier homme, Ex machina, Runaways, Pride of Baghdad et Saga. Il a également contribué comme scénariste à certains épisodes de la série télévisée Lost et a été producteur et showrunner de la série télévisée Under the Dome. 

Fiona Staples est une dessinatrice canadienne de comics. Elle a notamment travaillé sur North 40, DV8: Gods and Monsters, T.H.U.N.D.E.R. Agents et Saga. Son travail a été récompensé par de nombreux prix depuis 2011.


Synopsis

Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos. Place à la fantasy en cette fin de semaine.



C'est Lundi, que lisez-vous ? 09.01.2017




Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


La semaine dernière




Whyborne & Griffin #1 Widdershins (Whyborne & Griffon #1 Contresens) de Jordan L. Hawk (chronique): Intrigue rythmée et qui tient la route, personnages attachants (mention spéciale pour Whyborne, oh combien touchant, et Christine, qui me rappelle beaucoup Amelia Peabody), atmosphère qui fleure bon le fantastique, éléments surnaturels très bien intégrés et une romance m/m qui ne prend jamais l'ascendant sur le reste de l'histoire (je l'ai en revanche trouvé un peu rapidement "consommée", j'aurais aimé un peu plus de tension) ... bref une bonne petite lecture.. 

Rock Chick #0.5 Reawakening de Kristen Ashley: J'étais assez excitée à l'idée de retourner dans l'univers des Rock Chick, beaucoup moins par le fait que cette novella concerne Daisy. Certes, c'est un personnage que j'aime beaucoup dans son rôle de figure un peu maternelle (même si elle n'est pas beaucoup plus vieille que les autre héroïnes), mais cela s’arrête là. Je n'ai de plus jamais été très fan de sa manière de s'exprimer et j'appréhendais un peu de passer 100 pages dans sa tête. Et là pour le coup, j'ai l'impression que l'auteure s'est un peu vautré sur ce qu'elle a fait de son héroïne. Elle essaye par tous les moyens de nous démontrer que Daisy est une vraie dame du sud et pas la péquenaude que l'on croit, mais échoue lamentablement dans sa mission. Daisy est adorable, faut pas croire, pleine de bonté d'âme, un peu fragile aussi ... mais m'a donné envie de m'arracher les yeux avec une petite cuillère chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. Du coup une romance où on a du mal à supporter l'héroïne, cela perd un peu de son charme, d'autant que j'ai trouvé le héros sur lequel je basais beaucoup d'espoir (Marcus) un peu fade. Cela dit, il y a eu quand même quelques bons moments et l'épilogue, un art chez KA, m'a même tiré quelques larmes. 

Bombshell de Jody Gehrmann: Un pitch sympa (une héroïne qui tente de se fondre dans le décor au boulot, mais aime jouer les pinups fatales des 50's sur son temps libre, une nuit torride avec un inconnu... qui se révèle être son nouveau boss) pour une romance avec du potentiel, mais qui selon moi souffre de son peu de pages. La novella en romance, c'est tout un art et il est facile d'obtenir un tout qui semble un peu précipité. On ressent bien toute l'alchimie entre les personnages, mais je pense que cela aurait gagné à être un peu approfondi.

- L'Etoile du Matin de David Gemmell (chronique):  Première rencontre avec la plume de David Gemmell et j'y reviendrai avec plaisir. Aussi fluide que prenante, elle mêle à merveille scènes d'action contées avec beaucoup de panache et instants plus calmes propices à la réflexion. On se demande parfois où l'auteur veut en venir, mais rien n’est inutile avec lui et tout prend sens au moment voulu. Les personnages, eux, sont un régal, à commencer par Jarek Mace, antihéros par excellence et Owen Odell, le narrateur par qui tout arrive. Il aura suffit d'une parole de ce dernier pour que la légende s'enflamme, dépassant Jarek, ce ruffian qui n'avait absolument rien demandé. Mais ils sont loin d'êtres seuls dans cette aventure, l'auteur dépeignant ici pléthore de protagonistes aussi profonds qu'humains. Et tout ce petit monde nous plonge dans une intrigue très prenante. La rencontre entre Owen et Jarek y sert de catalyseur, entraînant une succession d’évènements haletants jusqu’à une fin bluffante, juste comme j'aime. 

- Saga, Volume #1 à #5 de Brian K. Vaughan et Fiona Staples: Un comics sf qui me faisait de l’œil depuis quelques temps et je ne regrette absolument pas de m'être enfin plongée dedans. Alanna et Marko, sorte de Roméo&Juliette de l'espace, ont eu le mauvais goût de tomber amoureux alors que leur deux peuples/races s'affrontent dans un conflit qui s'est étendu à la galaxie. Quand Alanna met au monde une petite fille, Hazel, c'est plus qu'il n'en faut pour s'attirer les foudres de ceux qui voient leur union comme contre-nature. Pourchassés à tout va, les voilà en fuite à travers l'espace, affrontant de terribles ennemis au cours de leurs aventures et trouvant des alliés parfois inattendus (Izabel <3). On y découvre un univers d'une grande richesse, des personnages complexes et une histoire sans temps mort. L'intrigue m'a ainsi complètement emportée, d'autant que Brian Vaughan a un don pour les fins de volume qui font hurler. Elle laisse la part belle à l'action, mais également à l'exploration, aux réflexions politiques ainsi qu'à la dynamique de couple et à de belles petites pointes d'humour, notamment dans les dialogues. Au niveau du dessin, les personnages sont très réussis, dans toute leur diversité (le bestiaire est très varié, parfois pas très ragoutant d'ailleurs), et arrivent à faire passer beaucoup d'émotion. En comparaison, les fonds, eux, semblent un peu relégués en arrière-plan (sans mauvais jeu de mot). 

Mes lectures en cours

Je sais pas :'( On est dimanche soir, je tourne comme une âme en peine devant ma pal, tout me tente et j'ai bien du mal à choisir. 

Nota bene : Super pouvoir à développer pour 2017 --> arriver à lire plusieurs histoires simultanément, si possible sans avoir à se faire greffer des paires de bras et d'yeux supplémentaires. 

A venir

Voir la case au dessus. 


Ce que j'ai visionné cette semaine


Un peu pêle-mêle, j'ai regardé:

- The Mentalist 6x10 à 6x16 et j'ai eu besoin de bien 5 épisodes avant de me faire à la nouvelle ambiance et à la nouvelle configuration du truc. Je ne suis toujours pas 100% convaicu, mais ça vient
Sherlock 4x01 et j'étais en mode Whaaaaaaaaaat ?! Mais, mais, mais ... Bref cette série aura ma peau.
Sense8 Christmas Special et je suis plus que jamais in love avec cette série. C'est passé trop vite, deux mots pour cet épisode "extrêmes et émotions", putain cet anniversaire, cris d'hystérie à l'apparition de chaque personnage, cette scène de 1 nano seconde où Lito&Wolfgang&Will dansent ensemble je ne vais jamais m'en remettre, whisper me file des envies de meurtre, je préférais Kala avant, mais j'étais morte de rire dans la scène avec le babydoll, c'est possible une fracture là ?, finalement je m'y fais au nouveau Capheus (surtout qu'il a tout compris à la série "what does it believe in ? People"), une larmichette par ci, un cri par là, ooooooooooooh, aaaaaaaaaaah, quoi ?!, noooooooon, rhaaa mais pourquoi y'a pas la suite là tout de suite, happy fucking new year ! 

L'Etoile du Matin, de David Gemmell


Morning Star
L'Etoile du Matin
de David Gemmell
Editions Milady (2014)
1ère édition VO en 1992
448p

Depuis Légende, son premier roman (prix Tour Eiffel 2002), David Gemmell n’a publié que des best-sellers. Reconnu comme le maître de l'Heroic Fantasy en Grande-Bretagne, cet ancien journaliste, grand gaillard de deux mètres, avait été videur dans les bars de Soho à Londres avant de prendre la plume. Sa gouaille naturelle lui avait toujours permis d'éviter de se servir de ses 120 kilos. Cette gouaille se retrouve dans ses ouvrages dont le rythme soutenu entraîne le lecteur dans des aventures épiques et riches en couleurs, où Gemmell savait mettre tout son cœur. Ce même cœur qui l’a abandonné en juillet 2006, à l’âge de 57 ans (source)

Synopsis

Les hordes angostines déferlent sur les frontières méridionales des Hautes-Terres : l’invasion a commencé. Sur leur passage, les Angostins sèment terreur et destruction, soutenus dans leur conquête par la sorcellerie d’un nécromancien fou. Inconscient de ses actes, il décide de ramener à la vie les Rois Vampyres, morts depuis des siècles. Seul Jarek Mace, le bandit de grand chemin, aura le courage de se mettre en travers de la route des Angostins et des morts-vivants. Très vite, il deviendra le héros dont les Hautes-Terres ont besoin, et ralliera son peuple sous sa bannière. Tous voient en lui L’Étoile du Matin, figure légendaire, revenue également d’entre les morts pour sauver une fois encore les Hautes-Terres. Seule une personne connaît la vérité, Owen Odell le barde, l’ami de Mace. Des années après ces évènements, Odell se souvient et nous raconte l’histoire de ce fameux bandit, du sauveur dont on chante encore les exploits, le coupe-jarret qui aurait égorgé père et mère pour le prix d’un repas


Challenges ABC 2017 - Quand on aime, on ne compte pas..

Et c'est reparti pour un tour, après mes participations en 20132014 et 2015 et 2016 me revoilà repartie dans une lancée challenges ABC. Et comme l'année dernière, deux défis sont au programme. 


Après des années de bons et loyaux services, Ptitetrolle a passé la main l'année dernière à Mariejuliet, mais les réjouissances ont toujours lieu sur Livraddict.

Le principe est toujours le même: lire 26 livres entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, en respectant le principe « une lettre, un auteur ». Il faut donc choisir un auteur par lettre, dans les genres littéraires entrant dans la catégorie imaginaire.

En 2013 et 2014 j'ai lu mes 26 livres (médaille d'or donc) et j'ai également obtenu la médaille de platine en 2014 avec "seulement" 3 changements. En 2015, rebelotte, mais sans aucun changement, yuhuuuu. Je m'étais quand même accordée quelques tricheries. En 2016 j'ai fait l'inverse, pas de tricheries, mais quelques changements (c'était la première année où j'expérimentais le double challenge). On verra ce que cette année donnera. Place à la liste :


02/26

A. ARDEN J. - Les Sentinelles de l'Ombre #3 Les Chaînes du Passé (urban fantasy)

B. WILLINGHAM, Bill & BUCKINGHAM, Mark & RUSSELL P. Craig - Fables #4 Le Dernier Bastion (comics, fantasy)
C. CALDERA, Georgia - Les Larmes Rouges #1 Réminiscences (fantastique)
D. DOIGNIES, Aurore - Entre ses Griffes #1 Le Tueur à l'As de Pique (thriller/romance paranormale)
E. L'HOMME, Erik - A comme Association #1 La Pâle Lumière des Ténèbres (fantastique jeunesse, tricherie)
F. FARGETTON, Manon - L'Héritage des Rois Passeurs (fantasy)
G. GIER, Kerstin - Edelstein Trilogie #3 Smaragdgrün  (fantastique YA)
H. HAWK, Jordan L. - Whyborne & Griffins #1 Widdershins (policier/fantastique)
I. IONE, Larissa - Demonica #7 Ardente Tentation (romance paranormale)
J. JOMAIN, Sophie - Felicity Atcock #6 Les Anges Voient Rouge (urban fantasy, à paraître)
K. KENYON, Sherrilyn - Dark Hunter #3 Dance with the Devil (romance paranormale)
L. LYNCH, Scott - Gentleman Bastards #1 The Lies of Locke Lamora (fantasy)
M. MESSENGER, Shannon - Keeper of the Lost Cities #5 Lodestar (fantasy jeunesse)
N. NIFFENEGGER, Audrey - The Time Traveler's Wife (drame/SF)
O. O'DONNELL Cassandra - Rebecca Kean #6 Origines (urban fantasy, à paraître)
P. PERU, Olivier - Martyrs #2 (fantasy, relecture)
Q. KAYE QUINN, Elizabeth - Debt Collector #2 Wraith (SF)
R. ROTHFUSS, Patrick - Chroniques du Tueur de Roi #1 Le Nom de Vent (fantasy)
S. SNYDER, Maria V. - Study #2 Magic Study (fantasy YA)
T. THEROUX, Marcel - Far North (SF)
U. URASAWA, Naoki - 20th Century Boys #3 (manga, thriller/SF)
V. VAN WILDER, Cindy - Les Outrepasseurs #4 Ferenusia (fantasy YA)
W. WILLIS, Connie - All Clear #1 Black Out (SF)
X. COLLECTIF - Anthologie des Imaginales #7 Trolls & Licornes (fantasy)
Y. YOUNG, Samantha - The Fade #1 Slumber (fantasy NA)
Z. ZELAZNY, Roger - Le Cycle des Princes d'Ambre #2 Les Fusils d'Avalon (fantasy, relecture)





Egalement animé sur Livraddict, mais par Nanet, c'est le challenge père de tous les autres ABC. Il repose sur le même principe de "une lettre, un auteur", mais en variant les genres (et avec un minimum de 5000p). Un sacré paquet d'options s'offre aux participants et je vous invite à les découvrir sur le topic dédié. J'ai pour ma part choisi l'aventure dans la catégorie B comme Bi-technologies, ce qui m'offre la possibilité d'intégrer à ma liste des bd, mangas ou films. Pour ce qui est de la liste, la voici :


 02 / 26

A. ADICHIE, Chimamanda Ngozi - We Should All Be Feminists (essai)
B. BARDUGO, Leigh - The Grisha #1 Shadow & Bone (fantasy YA)
C. CHALANDO, Sorj - Le Quatrième Mur (contemporain)
D. DONATI, Sara - Wilderness #1 into the Wilderness (historique/aventure)
E. L'HOMME, Erik - A comme Association #1 La Pâle Lumière des Ténèbres (fantastique jeunesse, tricherie)
F. FLYNN, Gillian - Gone Girl (thriller)
G. GRANT, Mira - Feed #1 (horreur)
H. HOYT, Elizabeth - Maiden Lane #12 Duke of Desire (romance historique, à paraître)
I. ILLENE, Susan - The Sensor #1 Darkness Haunts (urban fantasy)
J. JOYCE, Brenda - Francesca Cahill Deadly #1 Deadly Love (policier/romance historique)
K. KEIL, Melissa - Life in outer Space (contemporain YA)
L. LOWRY, Lois - The Giver Quartet #4 Son (SF YA)
M. MARIVAUX, Pierre de - Le Jeu de l'Amour et du Hasard (théâtre/classique)
N. NIFFENEGGER, Audrey - The Time Traveler's Wife (drame/SF)
O. O'DONNELL Cassandra - Rebecca Kean #6 Origines (urban fantasy, à paraître)
P. PETERS, Elizabeth - Amelia Peabody #1 Crocodile on the Sandbank (policier/historique, relecture)
Q. QUICK, Amanda - Ravished (romance historique)
R. REID, Penny - Knitting in the City #6 Dating-ish (romance contemporaine)
S. SANDERSON, Brandon - Mistborn #6 The Bands of Mourning (fantasy)
T. TAGAWA, Mi - Père & Fils #3 (manga/comédie)
U. URBAN, Madeleine & ROUX, Abigail - Caught Running (romance contemporaine m/m)
V. VAUGHAN, Brian K. & STAPLES, Fiona - Saga #1 (comics/SF)
W. WILLIS, Connie - All Clear #1 Black Out (SF)
X. COLLECTIF - Anthologie des Imaginales #7 Trolls & Licornes (fantasy)
Y. YOUNG, Samantha - The Fade #1 Slumber (fantasy NA)
Z. ZENTNER, Jeff - The Serpent King (contemporain YA)






Whyborne & Griffon - Tome 1: Contresens, de Jordan L. Hawk


Whyborne & Griffin - Tome 1: Widdershins

Whyborne & Griffon - Tome 1: Contresens
de Jordan L. Hawk
autoédition (2012)
Publié en VF aux éditions Reines-Beaux
236p

Jordan L. Hawk a grandi en Caroline du Nord et n'en est jamais partie. Les contes de son enfance mettant en scène des fantômes des montagnes ou de mystérieuses créatures lui ont donné l'amour des choses étranges. Quand elle n'écrit pas, elle brasse sa propre bière et tente d'empêcher ses chats de détruire la maison. 

Synopsis

Perceval Endicott Whyborne, érudit refoulé, possède deux compétences : lire des langues mortes et se terrer dans son bureau du Musée Ladysmith. Après la mort tragique de l’ami qu’il aimait en secret, il a impitoyablement réprimé tout élan envers les autres hommes. Lorsque le charmant Griffon Flaherty, un ex-Pinkerton, s’adresse à lui pour traduire un mystérieux ouvrage, Whyborne veut tout naturellement terminer la tâche pour se débarrasser du détective privé le plus rapidement possible. Griffon, lui, a quitté les Pinkertons suite à la mort de son partenaire, Glenn, dans l’espoir de commencer une nouvelle vie. 


Mais le puissant culte qui a assassiné Glenn a pris racine à Contresens, et seuls les sortilèges présents dans le livre peuvent les arrêter. Des sortilèges en l’existence desquels Whyborne l’intellectuel se refuse à croire. Tandis que l’enquête rapproche les deux hommes, le charme désinvolte de Griffon menace de briser le contrôle de fer de Whyborne. Whyborne pourra-t-il surmonter sa peur et apprendre à accorder sa confiance ? Griffon pourra-t-il faire table rase du passé et prendre le risque de tomber amoureux ? Ou les secrets de Griffon coûteront-ils à Whyborne son cœur et sa vie ?


C'est Lundi, que lisez-vous ? 02.01.2017



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


La semaine dernière

Bonne année à vous ! J'espère que 2017 vous apportera plein de bonheur. 





- The Stocking was Hung de Tara Sivec : En général, on s'amuse toujours bien avec les romances de Tara Sivec (même si j'ai été un peu déçue par ma dernière lecture d'elle) et celle-là n'a pas dérogé à la règle. Certes, c'est parfois un peu lourd, notamment les remarques répétitives du père, mais l'ensemble est néanmoins bien fun. Tessa Dare a décidément un don pour mettre en scène des familles complètement délurées. La romance, elle, est assez touchante et efficace, surtout pour un format pas très épais comme celui-là. 

Les Royaume du Nord #3 de Stéphane Melchior-Durand & Clément Oubrerie : Toujours aussi bonne cette adaptation et fidèle à l'original avec ça ! Ce troisième opus vient conclure la reprise du premier roman et j'ai maintenant hâte de voir comment le second sera traité (et de retrouver Will et Mary accessoirement). 

Chicagoland Vampires #8 Biting Band (Les Vampires de Chicago #8 On ne mord que deux fois) de Chloe Neill : Sans être une grande fan des créatures à canines un peu trop aiguisées, je trouve quand même en général mon compte avec cette série. Je prend ainsi toujours du plaisir à retrouver cet univers qui revisite le mythe vampirique avec une bonne touche de modernisme. Mais à part cela, je trouve quand même que ces deux derniers opus manquent un poil d'action, d'autant plus après les tomes 5 & 6 qui étaient bourré de péripéties et m'avaient complètement happé. J'avais un peu pardonné cette tranquillité au septième volume en me disant que c'était un tome de transition quelque part, mais celui-ci n'a pas cette excuse. Même le grand combat final est un peu soft à mon goût et très rapidement expédié. Ce n'est pas un mauvais tome pourtant, je ne me suis pas ennuyée à le lire et il y a une ou deux montées d'adrénaline discrètes (comme la scène de l'incendie), mais il aurait pu être plus exaltant.. 

Winston Brothers #3.5 Beard in Winting de Penny Reid : Petite nouvelle impromptue de Penny Reid et c'est toujours un plaisir de lire quelque chose de sa plume. L'auteure a un véritable talent pour happer dans ses histoires, aussi courtes soient-elles. Même ses extraits de roman à venir réussissent à me captiver. La magie a ici à nouveau opéré, puisque j'ai beaucoup apprécié ce rapprochement un peu improbables de deux personnages secondaires déjà aperçus dans la série. Je ne m'y attendais pas du tout d'ailleurs, ni à apprécier cette héroïne qui n'était pas forcément la plus sympathique qui soit quand elle se contentait d'être en arrière plan.  

Heratbreaker Bay #2.5 One Snowy Night : Autre court texte sur le thème de l'hiver et de la romance et autre réussite. Bon, c'est du Jill Shalvis et il est question de retrouvailles, il y avait beaucoup de chances que j'aime. Mais quand même. Jill Shalvis nous offre ici une novella toute choupinou, parfaite pour cette période de fêtes. 

Mes lectures en cours

 


L'Etoile du Matin de David Gemmell : Il faut vraiment que je me décide à le finir, d'autant que j'en suis aux 3/4. Le pire, c'est que je l'aime beaucoup cette lecture, mais je finis toujours par me laisser distraire par d'autres textes. 

A venir

J'hésite encore. Trois jours que je tergiverse pour élire ma première lecture de l'année, celle qui donnera le ton pour les 365 jours à venir. Superstitieuse, moi ? 


Ce que j'ai visionné cette semaine

Rien non plus cette semaine. Je n'ai même pas réussi à me coordonner avec mes frères et mon ogre-charmant visionner le nouvel épisode de Sense8. Mais bon, cela ne saurait tarder. 

2016 en "quelques" lectures ...


Bonne année à tous ! J'espère que 2017 vous apportera beaucoup de bonheur.

Mais avant de tourner la page sur 2016, je vous propose une petite retrospective sur mes lectures de l'année. 


Quelques stats pour ceux que ça intéresse et, promis, après je vous fiche la paix avec ça ^^

2016 pour moi c'est 313 lectures, soit 92 253 pages ou encore :

- 1 lecture en allemand, 212 lectures en anglais et 100 lectures en français (dont beaucoup d'auteurs francophones d'ailleurs, mais il faut quand même que je m'améliore de ce côté là)
- 222 romans, 39 bd, 22 novellas, 16 nouvelles, 8 mangas, 3 recueils, 2 anthologies, 1 comics

Au niveau des genres, même si j'ai essayé de diversifier un peu mes lectures, ce sont quand même les lectures de l'imaginaire et la romance qui constituent mon fond de commerce:

133 SFFF, 127 romances, 14 romantic suspens, 11 historiques, 6 policiers, 6 comédies, 5 thrillers, 4 contemporains, 4 aventures, 1 classique, 1 essai, 1 chick-litt

Mais dans tout cela, qu'est-ce qui a le plus retenu mon attention ?

Les coups de coeur

Vous ne retrouverez ici pas les habituels Kate Daniels, Outlander, Meg Corbyn, Mistborn, romans de Sarah J. Maas et j'en passe, à force vous connaissez mon amour pour ces lectures. A la place, je vais essayer de vous parler de nouveaux auteurs ou nouvelles sagas découverts cette année. 


Trilogie La Fille de Braises et de Ronces de Rae Carson : J'avais découvert l'auteure en 2015 avec sa nouvelle saga, mais cette trilogie a été un énorme coup de coeur. Ces retrouvailles avec l'imaginaire de Rae Carson,  c’est d’abord un univers envoûtant, exotique et pensé dans ses moindres détails. C'est une héroïne originale et attachante ensuite, et surtout terriblement humaine. Elle saura au fil des tomes se révéler et devenir une véritable reine, triomphant de nombreuses épreuves par son bon sens, son courage et son empathie. Loin des héroïnes sylphides à qui tout réussit, Elisa doute et complexe mais n'hésite au final pas à s'imposer et à prendre des décisions parfois difficiles. C'est ce qui fait d'elle une figure féminine d'une rare force. Je me suis laissée complètement emporter par les aventures époustouflantes qu'elle traverse. Les péripéties sont nombreuses et le rythme soutenu, selon une recette qui vous pousse à tourner les pages avec frénésie en retenant votre souffle. Le tout s'épice de plus de personnages secondaires très charismatiques et d'une pointe de romance tendre et empreinte d’une grande force émotionnelle. Du grand art !


Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie :  Un roman un peu improbable, vibrant et qui brille de toutes ses facettes. Romance tendre d'amants perdus, réflexion sur l'identité, l'immigration et la condition noire, fresque sociale du Nigeria aux Etats-Unis en passant par l'Angleterre ... il ne se laisse pas étiqueter et c'est tant mieux. C'est un petit bijou d'immersion que se joue des époques et des narrateurs. C'est aussi une plume coup de poing et à la personnalité très affirmée qui dévoile de nombreuses réalités et déborde d'émotions. 


Trilogie La Voie des Oracles d'Estelle Faye : Je suis tombée sous le charme de l'imaginaire d'Estelle Faye. Le premier tome est un beau roman initiatique aux personnages très attachants. C'est également un voyage fascinant où toutes les occasions sont bonnes pour dépeindre cet empire romain sur le déclin, un contexte original pour de la fantasy et qui parle à l'historienne qui sommeille en moi. Ajoutez-y une pointe de surnaturel et vous obtenez un mélange envoûtant, dissimulé sous une sublime couverture. Le second volume, lui, m'a frappée par son intrigue haletante, parsemée de rebondissements et de scènes épiques et intenses. Poussés dans leurs derniers retranchements, forcés à évoluer, les personnages n’en sont que plus complexes. Quant au 3ème, il m'a bouleversée. Avec un contexte tout à fait différent des deux premiers opus et des protagonistes que l'on connaît sans pour autant vraiment les reconnaître, Estelle Faye renouvelle son intrigue avec brio. Il plane sur cet ultime opus un parfum d'onirisme et de nostalgie, une pointe de tristesse pour ce qui aurait pu être et un soupçon d'espoir pour ce qui pourrait être. 


La Mer en Hiver de Susanna KearsleyAlternant entre le 18ème siècle et aujourd'hui, le roman nous permet de suivre deux héroïnes d’une grande force de caractère. Qu’il s’agisse de Carrie, sa découverte de l’Écosse et son minutieux travail de recherche, ou de Sophia, entraînée dans les remous de l’Histoire, j’ai pris autant de plaisir à me plonger dans les aventures de l'une que de l'autre. J’ai d'ailleurs été fascinée par la manière qu’a Susanna Kearsley d’entremêler ses deux intrigues. A travers le travail d'écrivain de Carrie, réalité et fiction se rejoignent doucement, rendant le récit absolument passionnant. Aussi marquant qu’original, il m’a emportée du début à la fin. Je suis tombée complètement sous le charme de ce mélange d’histoire, de quête d’écrivain, de romance, d’Écosse et d’intrigue politique. J’ai surfé sur la vague du temps, fascinée par les souvenirs qui peu à peu émergeaient. J’ai souri, pleuré, frissonné, maudit la terre entière et ai été tenue en haleine d’un bout à l’autre du roman. Je suis passée le temps d’un week-end à travers toute une palette d'émotions. Bref, j’ai eu un coup de cœur.


Memorex de Cindy Van Wilder :  Bon d'accord, j'ai passé 2015 et une partie de 2014 à vous parler en boucle de Cindy et des Outrepasseurs, mais quand on aime ... Et de toute façon, il s'agit ici d'un nouveau titre qui n'a rien à voir avec la saga précédente de l'auteure. Memorex est un thriller d'anticipation palpitant qui multiplie les faux semblants pour mieux surprendre. La plume de l'auteur est une fois de plus bouleversante et ses personnages attachants entraînent dans des réflexions sur l'humanité, la science et l'éthique. J'ai tourné les pages à une vitesse folle, le cœur palpitant, la tête pleine de questions et une larme au coin de l’œil.


Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain : Oui, encore une auteure que vous voyez souvent passer sur le blog, mais elle s'essaye ici à un nouveau genre avec un roman qui m'a profondément marquée. J'ai lu ce livre d'une traite, une boule au ventre et la vue un peu brouillée les larmes. Deux jours plus tard, la sensation était toujours là et j'ai eu beaucoup de mal à passer à autre chose, mais également à en parler. Quand la nuit devient jour est en effet de ces romans que l’on ne peut résumer à simples coups de “j’aime” ou “je n’aime pas”. Parce qu’il demande plus, mais aussi parce qu’on n’est pas ici dans le domaine de l’appréciation, mais plutôt de l’impact. Impossible d’être sans réaction face aux sujets sensibles qu’il aborde, l’euthanasie volontaire assistée et la dépression. C’est sans lourdeur ou jugement aucuns que Sophie Jomain s’en saisit ici, tout en délicatesse. Mais ce livre, c’est avant tout un bout de l’histoire de Camille et de ses derniers jours, une parenthèse pleine de force et de singularité. C'est un roman touchant, poignant même, et qui pousse à la réflexion. En peu de mots, c’est un livre qui interpelle. Pas un coup de cœur, mais un coup de poing.


Saga Gardiens des Cités Perdues de Shannon MessengerUn petit bijou de littérature jeunesse ! Complots, révélations, secrets bien cachés et puissantes émotions… les ingrédients qui parsèment cette saga sont des plus captivants. Il y a un je ne sais quoi dans cette histoire, un grain de magie qui vous entraîne irrémédiablement au cœur des pages, des étoiles plein les yeux. C'est avec délice qui je me suis plongée dans cet univers ensorcelant et qui laisse la part belle à l'imagination. Tout est ici motif d'enchantement, qu'il s'agisse de la magie, de créatures merveilleuses ou encore d'architecture féerique... Mais attention, tout n'est pas rose pour autant, les tomes prennent au fil du temps un ton plus sombre, plus torturé, qui touche aussi bien à l'ambiance qu'à l'intrigue. L'histoire n'en est que plus intéressante. Quant aux personnages, ils sont aussi touchants que crédibles et ne donnent qu'une envie, continuer l'aventure en leur compagnie. 


Série Les Frères Ténébreux de Courtney Milan : En matière de romance historique, il y a une recette qui marche à tous les coups sur moi. Des papillons dans le ventre, des dialogues qui font mouche, quelques glapissements, des héros charismatiques, des personnages secondaires un peu barrés et une pointe d’humour pour assaisonner le tout. Je n’ai rien contre du grand huit émotionnel, mais j’aime quand cela se mêle à une petite note rafraîchissante. Courtney Milan offre tout cela, et même bien plus encore.  Force est en effet de constater que'elle a vraiment un truc en plus et m’a fait limite revoir mes attentes sur ce genre. Ses livres offrent ainsi un beau mélange d’intrigues intelligentes, de romances très prenantes qui montent doucement en puissance et d’ingrédients aussi fun que rafraîchissants. Elle agrémente de plus le tout de personnages particulièrement émouvants.  Mais là où elle s’affranchit vraiment des clichés du genre, c’est qu’elle arrive à mêler à ses histoires des considérations beaucoup plus sociales comme les thématiques du droit des travailleurs ou du statut des femmes, sans pour autant alourdir ses intrigues. Que demander de plus ?


Le matin en avait décidé autrement de Salomé Vienne : LA découverte de cette fin d'année. Une lecture impromptue, qui m'a fait redécouvrir le plaisir de se laisser surprendre par une histoire inattendue, une petite pépite arrivée on ne sait trop comment entre nos mains et qui nous met des étoiles plein les yeux. J'ai ici rencontré une plume que je retrouverai avec plaisir. Belle, poétique, pleine de douceur, l'écriture de Salomé Vienne m'a complètement hypnotisée. Elle a quelque chose de très musical d'ailleurs, et enfile des perles de mots que l'on se plaît à chuchoter parce qu'ils résonnent en nous. Il y a derrière ce roman un très beau travail, aussi bien sur le plan du style que celui de la construction. Le matin en avait décidé autrement est ainsi un puzzle, un concentré d’imaginaire qui se joue du temps, des points de vue et des réalités. Il suffit d'un peu de lâcher prise pour laisser la magie opérer et se faire emporter par deux gamins très touchants dans un tourbillon de sourires, de larmes et de rêves en suspens.



Je me rends compte que je pourrais encore continuer des heures comme ça, 2016 m'ayant apporté beaucoup de belles découvertes. J'ai ainsi fait connaissance avec Agnès Marot, Olivier Gay, Charlie Cochet, Elle Kenedy, Franck Dive, A.G. Howard, Jean-Luc Marcastel, Emily Blaine, Victor Dixen, Marika Gallmann, Sabaa Tahir, Marie Rutkoski ou encore Céline Landressie, des auteurs dont les livres, s'ils n'ont pas été des coups de cœur, m'ont énormément plu. Il va falloir faire un second article je crois ;)