Mes derniers avis

Grisha - Tome 1 de Leigh Bardugo


The Grishaverse - Tome 1 : Shadow & Bone
Grisha - Tome 1
de Leigh Bardugo
Editions Square Fish (2012)
Publié en VF aux éditions Milan
358p


Leigh Bardugo est née à Jérusalem et à grandi à Los Angeles. Elle est diplômée de l'université de Yale. Elle a travaillé dans de nombreux domaines : journalisme, publicité, cinéma, effets spéciaux… Elle vit et écrit aujourd'hui à Hollywood


Synopsis

OMBRE. GUERRE. CHAOS.

Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.

ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.

L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.

L’Invocatrice de lumière.


Mon avis

Voilà un livre que j’ai dans le collimateur depuis un certain temps. Je crois d’ailleurs que ce premier tome se trouve dans ma PAL depuis 2 ans et demi. Sa réédition VF m’a donné envie de le ressortir, tout comme le très enthousiaste avis des Lectures d’Alice, toujours de bon conseil. J’en attendais peut-être un peu trop cependant et je ne me suis finalement pas pris la claque que j’espérais. Cela dit, j’ai passé un bien bon moment avec ce début de saga et il y a de fortes chances que je m’attelle à la suite dans l’année.

Bon point tout d’abord pour un univers très soigné. D’inspiration slave, pour l’esthétique plus que pour folklore, il nous permet d’arpenter le royaume de Ravka, coincé au nord comme au sud entre de féroces ennemis et coupé en deux par la Nappe d’Ombre. Ce brouillard maléfique peuplé de monstrueuses créatures et jadis créé par un puissant magicien sépare le corps du royaume de sa côte et ses routes maritimes. Pour maintenir l’économie du pays, quelques convois commerciaux s’y risquent. Mais nombreuses sont les pertes, malgré la protection de l’armée et des Grisha, l’élite magicienne de Ravka.  

C’est un monde riche que l’autrice nous propose ici, pour une ambiance qui change des habituels mélanges médiévaux-fantastiques. J’aime découvrir nouveaux décors et atmosphère dans mes lectures, avoir le temps d’un instant l’impression de voyager, et j’ai été ici comblée. Des fastes d’un palais à coupoles au froid mordant de la steppe, j’en ai pris plein les yeux. 

On fait dans ce premier tome la rencontre d’Alina, orpheline et apprentie cartographe dans l’armée. Missionnée pour faire partie d’une expédition dans la Nappe d’Ombre, elle va manifester d’improbables pouvoirs quand son ami de toujours frôle la mort lors de ce raid. Voilà que le futur du royaume pourrait bien reposer sur les épaules de cette orpheline jusque-là sans avenir ! Mais pour cela, il lui faudra apprendre à maîtriser son don après d’autres magiciens, les Grisha, et de celui qui les guide, le très intriguant Darkling. 

Vous l’aurez compris, il est beaucoup question dans ce volume de l’apprentissage par Alina de pouvoirs qu’elle est loin de maîtriser et  de la découverte de cette nouvelle caste dont elle fait partie. L’autrice prend le temps ici de développer son héroïne, son univers et plusieurs personnages secondaires. Si cette première partie est aussi immersive qu’intéressante (j’ai adoré tout ce qui touchait à la magie, par exemple, et l’organisation des Grisha), elle manque parfois un peu de rythme. Rien de bien méchant, je vous rassure, mais j’ai une préférence pour les romans où les informations sont réparties au fil du texte, sans forcément passer par cette grande phase d’introduction. 

Les choses se corsent par la suite, avec de beaux retournements de situation au passage, et notre héroïne est jetée dans un petit périple qui pour le coup m’a bien chamboulée. Rythmé, visuel, fort en émotions, il m’a arraché plusieurs glapissements. Il est couronné par une fin qui donne très envie de se plonger dans la suite, ce qui me fait me dire que l’autrice a réussi son pari.

Quant aux personnages, il y a du très bon, comme du moins bon. Un peu de déjà-vu dans certaines figures secondaires, comme Zoya par exemple, mais Alina, elle, m’a beaucoup plu. Je l’ai trouvée très touchante, dans sa réticence à accepter ce qui la démarque des autres, ses doutes, mais aussi la manière elle se découvre elle-même et comment tout cela est lié à ses pouvoirs. 

Son ami de toujours, Mal, est en revanche un cliché ambulant. Le coup du meilleur pote qui drague tout ce qui bouge et n’a jamais considéré l’héroïne d’un autre œil jusqu’à ce que subitement quelqu’un d’autre s’intéresse à elle ou qu’elle subisse un "relooking" drastique... mouais... next. Alors oui, la relation qui les unit est émouvante et Mal aura su dans la seconde partie du roman présenter des qualités rédemptrices... mais quand même.

Je suis personnellement beaucoup plus team Darkling, sombre et ambigu à souhait. Non seulement il déborde de magnétisme, mais c’est à mon sens l’un des personnages les mieux construits du roman. Tout en facettes, en apparences divergentes, il ne peut que marquer. C’est vraiment une figure qui ne m’a pas laissée indifférente et il m’est d’avis que l’on n’est pas au bout de nos surprises avec lui. Je verrai bien si la suite me donne raison.  


En bref...

Pas la grosse claque que j'espérais, mais un premier tome prometteur. Bon point tout d’abord pour un univers très soigné, d’inspiration slave, pour l’esthétique plus que pour folklore. C'est un monde riche que l'autrice nous propose ici et dont l'ambiance est agréablement dépaysante. L'intrigue, elle, est pendant longtemps assez introductive. L’autrice prend le temps ici de développer son univers, ses personnages et l’apprentissage par Alina de ses nouveaux pouvoirs. Si cette première partie est aussi immersive qu’intéressante (j’ai adoré tout ce qui touchait à la magie, par exemple), elle manque parfois un peu de rythme. Les choses se corsent par la suite, avec de beaux retournements de situation au passage, et notre héroïne est jetée dans un petit périple qui pour le coup m’a bien chamboulée. Rythmé, fort en émotions... que du bon quoi.
 Quant aux personnages, il y a du très bon comme du moins bon. Si j'ai beaucoup aimé Alina, très touchante, j'ai en revanche trouvé que son meilleur ami Mal faisait trop dans le cliché. Mais s'il y en a bien un qui pour moi tire son épingle du jeu, c'est le Darkling, sombre et ambigu à souhait. J'ai hâte de le retrouver dans un nouvel opus. 
J'ai beaucoup aimé

Saga Grisha
2. ? / Siege & Storm
3. ? / Ruin & Rising

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

16 commentaires

  1. Le Darkling ♥ J'en suis follement amoureuse et franchement, ce personnage est comme tu dis : magnétique. Il est bourré de charisme. Et je te rejoins sur Mal, qui n'est pourtant pas un mauvais bougre mais voilà, moi aussi ça passe pas pour les mêmes raisons.
    J'adore Alina sinon ! Mais j'ai bien plus aimé que toi, c'est clair. Mais je suis ravie que ça t'ait plu tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que je pense que l'enthousiasme de folie peut vraiment venir avec la suite, là ce qui m'a un peu "refroidit" (et encore) c'est qu'il y a une grosse partie de mise en place. La partie périple dans la toundra, en revanche, j'étais à fond dedans.
      Et oui, team Darkling à fond, il n'y a pas photo !

      Supprimer
  2. Je ne sais toujours pas si je vais me laisser tenter par cet univers, j'ai toujours peur que ça soit trop jeunesse pour moi xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment ça va. Alors oui, il y a du cliché YA (comme le fameux Mal), mais je trouve l'héroïne vraiment bien creusée. A voir ce que la suite donne.

      Supprimer
  3. Le Darkling fascine beaucoup ^^
    La grosse claque sera probablement pour la duologie qui suite cette saga ;) Six of Crows est dingue ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en entends beaucoup parler aussi et elle me tente énormément, mais je suis un peu psychorigide par moments et j'aime lire les livres dans l'ordre de publication ^^ C'est pour ça que je me suis plongée dans Grisha en premier.

      Supprimer
  4. Peut-être que la grosse claque viendra avec les tomes suivants ? En tout cas ton avis me donne envie de sortir tout de suite ce premier tome de ma pal et j'espère aimer aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce que je me dis, si la montée en puissance continue comme là dans ce 1er tome (avec une dernière partie qui m'a beaucoup enthousiasmée), je pense que la claque viendra.

      Supprimer
  5. Ah ce fameux Darkling ! Je n'ai pas encore lu la saga Grisha, ni Six of Crows que j'ai dans ma PAL depuis un an maintenant au moins, mais j'ai déjà entendu parler de lui ^^ Et ça me rend très curieuse :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre qu'il te plaira ^^ Tu penses commencer par Six of Crows ou Grisha ?

      Supprimer
    2. J'ai déjà la duologie SoC et pas encore Grisha donc ce sera le premier. J'ai aussi The Language of Thorns qui est dans le même univers, ce que je ne savais pas ^^

      Supprimer
    3. Mais qu'attends-tu Mallou ??? SoC est une saga tellement géniale !!
      Par contre, si j'étais toi, je commencerai peut-être par Grisha, tu risquerais d'apprécier encore plus SoC après ça ;-)

      Supprimer
    4. C'est en anglais, voilà pourquoi j'attends :P J'attends la motivation !
      Mais Grisha je n'ai pas encore du tout.

      Supprimer
  6. Je suis totalement d'accord avec toi pour le Darkling ! Ce personnage est hyper intrigant, et même après la fin de ce tome on ne sait pas encore à quoi s'en tenir avec lui.
    Mais il m'a réellement impressionnée durant ma lecture, c'est un personnage qui ne laisse pas indifférent !

    J'adore ton avis à propos de Mal et je le partage, même si comme toi, j'ai aimé la relation qui les unit tous les deux.
    Bref, j'ai hâte de lire la suite prévue, pour avril en VF me semble-t-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouette, elle va sortir vite en VF alors, c'est bien ça. Je pense que je lirai la suite en VO d'ici là aussi alors.

      Supprimer
    2. Oui, je pense que Milan veut les enchaîner assez rapidement, ce qui est une bonne chose :D

      Supprimer