Mes derniers avis

Tentations Janvier 2018


Chaque mois je partage avec vous les parutions du mois à venir qui ont le plus éveillé mon intérêt (pour une sélection plus vaste, n'hésitez pas à faire un tour sur ma page Parutions 2018)

J'en profite également pour mettre en avant les sorties VF ou poche de lectures qui m'avaient beaucoup plu.

Ce qui me tente très fortement :

  

You'll Miss Me When I'm Gone de Rachel Lynn Solomon (VO le 02.01 aux éditions Simon Pulse) : une histoire de famille qui a l'air particulièrement émouvante. Les premiers retours dessus sont hyper bons.

Synopsis (traduction perso) : Les jumelles de 18 ans Adina et Tovah ont peu en commun en dehors de leur nature ambitieuse. Prodige du violon, Adina souhaite plus que tout devenir soliste - et convaincre son professeur de violon qu'il la veut autant qu'elle le désire. Élève brillante, Tovah attend son admission à Johns Hopkins, la première étape vers l'école de médecine et une carrière de chirurgienne. 

Mais un élément pourrait bien détruire leurs avenirs planifiés avec minutie : un test génétique pour la maladie de Huntington, une rare maladie dégénérative qui vole doucement le contrôle du corps et de l'esprit. Elle a presque transformé leur mère israélienne en une étrangère et a brisé le lien entre les sœurs d'une manière qu'elles n'admettront jamais. Alors que Tovah puise du réconfort dans leur religion juive, Adina se rebelle contre les règles. 

Quand les résultats reviennent, une des jumelles est testée négative pour Huntington, l'autre positive. Ces résultats opposés vont les séparer encore plus alors qu'elles jonglent entre culpabilité, trahison et le frisson imprévu du premier amour. Mais comment peuvent-elles réparer leur relation, et en vaut-elle la peine ? 

The Folk of the Air #1 The Cruel Prince de Holly Black (VO le 02.01 aux éditions Little, Brown Books for Young Readers) : de la fantasy YA qui semble bien prenante. Cela fait de plus quelques temps que j'ai envie de découvrir l'autrice.

Synopsis (traduction perso) : Jude avait sept ans quand ses parents ont été assassinés et que ses deux sœurs et elle ont été enlevées pour vivre au sein de la dangereuse Haute Cour de Faërie. Dix ans plus tard, Jude désire plus que tout y trouver sa place, en dépit de sa mortalité. Mais beaucoup parmi les Faës méprisent les humains. A commencer par le Prince Cardan, le plus jeune et le plus malfaisant des fils du Haut Roi. 

Pour gagner sa place à la Cour, elle doit le défier et en assumer les conséquence. Ce faisant, elle se retrouve entraînée dans des intrigues et manipulations de palais, découvrant au passage sa propre capacité à faire couler le sang. Mais alors que la guerre civile menace de plonger la Cour de Faërie dans la violence, Jude devra risquer sa vie dans une alliance dangereuse afin de sauver ses sœurs et Faërie elle-même. 

 

- DC Icons #2 Batman - Nightwalker de Marie Lu (VO le 02.01 aux éditions Random House for young readers) : vous avez dit Batman ?

Synopsis : Avant d'être Batman, il était Bruce Wayne. Un imprudent garçon prêt à briser les règles pour une fille qui pourrait bien être son pire ennemi.

Les Nightwalkers terrorisent Gotham City et Bruce Wayne est le prochain sur leur liste. 

Une par une, les élites de la ville sont exécutées alors que les systèmes de sécurité de leurs manoirs se retournent contre elles, les capturant comme des proies. Pendant ce temps, Bruce devient majeur, héritant de la fortune familiale ainsi que des rênes de Wayne Enterprises et de tous les gadget technologiques qu'il pourrait souhaiter. Mais après une prise de bec avec la police, il est forcé d'effectuer des travaux d'intérêt général à l'asile d'Arkham, la tristement célèbre prison hébergeant les plus brutaux criminels de la ville. 

Madeleine Wallace est une brillante tueuse... et le seul espoir de Bruce. 

A Arkham, Bruce fait la connaissance de Madeleine, une brillante fille liée aux Nightwalkers. Que cache-t-elle ? Et pourquoi ne parlera-t-elle qu'à Bruce ? Madeleine est le mystère que Bruce doit élucider. Mais arrive-t-il réellement à lui faire révéler ses secrets, ou bien est-ce elle qui lui extorque les informations dont elle a besoin pour mettre Gotham à genoux ? La ligne est mince entre confiance et trahison et Bruce devra l'arpenter alors que les Nighwalkers l'encerclent peu à peu. 

Rois du Monde #2.1 Chasse Royale - De Meute à Mort de Jean-Philippe Jaworski (VO poche le 04.01 aux éditions Folio) : j'ai beaucoup aimé le T1 et ce 2nd opus en poche rejoindra ma bibliothèque à l'occasion d'un prochain salon. 

Synopsis Voici neuf ans que le haut roi Ambigat m’a admis à la cour du Gué d’Avara. Voici neuf ans que j’ai trouvé ma place parmi les héros bituriges.

Toutefois, quoiqu’il demeure redoutable, le souverain vieillit. Sa force vitale s’épuise et les royaumes de la Celtique déclinent. Nos troupeaux sont malades. Nos blés pourrissent sur pied. Les jeunes fils du souverain meurent… La disette et le mécontentement grondent au sein des tribus. Si les dieux se sont détournés du haut roi, que feront les chefs des nations clientes ? Certains ne rêvent-ils pas de renverser Ambigat, de s’emparer du pouvoir, de restaurer la prospérité ?

Et moi, Bellovèse ! Moi qu’Ambigat a jadis privé de son père et de son royaume ! Moi qu’Ambigat a naguère voué à la mort ! Moi qu’Ambigat a fini par admettre parmi les siens ! Quel parti épouserai-je ? Deviendrai-je un chasseur de roi ? Ou serai-je le jeune roi traqué par la meute ?

  

- Something about You de Mily Black (VO 10.01 aux éditions Harlequin - &H) : une autrice que j'ai découverte l'année dernière dans une anthologie de romances et j'ai bien envie de retrouver sa plume.

Synopsis : Jo n’a pas l’habitude qu’on lui tienne tête. Il faut reconnaître qu’avec ses cheveux bleus, ses nombreux tatouages, son franc-parler et son expertise en mécanique, la plupart des gens qui la croisent détournent le regard. Mais pas Andrew Anderson. Le bras droit de Mme Nichols – la puissante femme d’affaires qui vient de la recruter comme chauffeur particulier –   aurait même tendance à la défier  ; une attitude hautement risquée de la part de cet homme charismatique qui donne au costume-cravate une tout autre dimension. Jo ne s’y trompe pas  : sous ses dehors policés, Andrew Anderson dissimule un tempérament de guerrier. Et elle a bien envie de tester le self-control de son nouveau collègue…

- The Barons #2 Down by Contact de Santino Hassel (VO le 16.01 aux éditions InterMix) : autre auteur découvert en 2017 que j'ai beaucoup aimé. Cet opus permet de plus de retrouver sous les projecteurs un personnage secondaire du tome précédent que j'avais adoré. 

Synopsis (traduction perso) : Simon Boudreaux, quaterback des New York Barons, est doté du charme irrésistible d'un Néo-Orléanais et d'un visage à faire fondre le cœur de votre mère. Il est universellement adoré des fans et des médias. Faire son coming-out par solidarité avec un de ses coéquipiers n'a d'ailleurs causé aucun remous, si ce n'est pour quelques moqueries sur les réseaux sociaux par un linebacker d'une équipe rivale, Adrián Bravo.

Alors qu'ils étaient autrefois coéquipiers, Adrián voit maintenant Simeon comme un traître et l'a dans le collimateur. Quand l'animosité entre les deux joueurs de la NFL atteint un point de non retour, entraînant un échange de coups de poing sur le terrain, ils sont tous les deux suspendus pour six matchs et condamnés ensemble à des travaux d'intérêt général : enseigner à des ados renfrognés de Brooklyn à jouer au football.

Ils supportent au début à peine de se retrouver dans la même pièce, mais gérer le camp les force à se remettre en question. Sans autre choix que de travailler ensemble, Simeon réalise que Adrián est plus qu'un abruti se prenant pour un mâle dominant et Adrián commence à se demander pourquoi le splendide quaterback a toujours provoqué une réaction aussi épidermique chez lui...


Sorties que je recommande :
    
 

- Tentations #1 Coup d'Essai d'Ella Frank (VF le 03.01 aux éditions J'ai Lu) : une série que je suis en train de lire en ce moment. Un peu trop de multiplication de scènes de sexe au détriment de l'histoire (même si elles sont très bien écrites) qui fait que je sature parfois, mais un roman fun, chaud et touchant dont j'adore les héros. 

Synopsis : Nouveau boulot, nouvel appart, nouvelle vie. Voilà ce que s'était dit Tate une fois divorcé de sa femme. Pourtant, rien ne l'avait préparé à ce que ses nuits à l'After Hours prennent un tour aussi inattendu... Car depuis le soir où ses yeux ont croisé ceux de Logan, un client régulier du bar où il travaille, Tate éprouve des émotions nouvelles. Jamais le corps d'un homme ne lui avait fait autant d'effet, et le désir entre eux est palpable. Reste que Logan a autant d'expérience en matière de relation sérieuse que Tate en a avec les hommes. Alors pourquoi risquer de se perdre en se lançant dans cette sulfureuse aventure ? Il semblerait que la tentation l'emporte sur la raison..

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain (VO poche le 10.01 aux éditions J'ai Lu) chronique : une énorme claque ! Quand la nuit devient jour est de ces romans que l’on ne peut résumer à simples coups de “j’aime” ou “je n’aime pas”. Parce qu’il demande plus, mais aussi parce qu’on n’est pas ici dans le domaine de l’appréciation, mais plutôt de l’impact. Impossible d’être sans réaction face aux sujets sensibles qu’il aborde, l’euthanasie volontaire assistée et la dépression. C’est sans lourdeur ou jugement aucuns que Sophie Jomain s’en saisit ici, tout en délicatesse. Mais ce livre, c’est avant tout un bout de l’histoire de Camille et de ses derniers jours, une parenthèse pleine de force et de singularité. C'est un roman touchant, poignant même, et qui pousse à la réflexion. En peu de mots, c’est un livre qui interpelle. Pas un coup de cœur, mais un coup de poing.

Synopsis : « On m'a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m'enfonce une épine dans le pied, décrire l'échauffement d'une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j'ai trop mangé, de l'élancement lancinant d'une carie, mais je suis incapable d'expliquer ce qui me ronge de l'intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n'est en mesure de m'aider. Dieu, la science, la médecine, même l'amour des miens a échoué. Ils m'ont perdue. Sans doute depuis le début.
J'ai vingt-neuf ans, je m'appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée. »


L'Odalisque et l’Éléphant de Pauline Alphen & Charlotte Gastaut (VO poche le 17.01 aux éditions Le Livre de Poche) chronique  un gros coup de coeur. C'est un livre que se parcourt d'abord juste pour le plaisir des yeux, grâce au texte sublimé par de magnifiques illustrations. Et quand l'on s'y plonge enfin, l'enchantement est au rendez-vous. Ce qui nous est offert, c'est un conte intemporel, une petite bulle enchantée dans laquelle on se plonge à tout âge. Impossible de résister au piège de la plume de Pauline Alphen. Celle-ci est aussi drôle que poétique et se joue des mots avec brio.

Synopsis : Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ? Leila a 15 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ? Ce livre va vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Il rend toutes les histoires d'amour impossibles, possibles !


ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS FAIT ENVIE EN JANVIER ?!

6 commentaires

  1. Super ! Pleins de jolies choses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne sais plus où donner de la tête.

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que quelques livres d'Holly Black et ils étaient tous d'un genre particulier mais très sympas :) The Cruel Prince me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, bah écoute je me ferai surement une commande sur Bookdepository le mois prochain et je me le prendrai, je te dirai ce que ça vaut.

      Supprimer
  3. Oh tu m'apprends la sortie poche du 2.1 de JP Jaworski, chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir pu aider :D Pour moi l'achat attendra que je croise l'auteur en salon, mais j'ai hâte de l'avoir entre les mains.

      Supprimer