Mes derniers avis

In My Mailbox - Février 2018


In My Mailbox est un rendez-vous repris dans sa version française par Lire ou Mourir et permettant de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Je ne pense pas m'y tenir de façon hebdomadaire mais plutôt aléatoirement, au rythme de mes craquages de PAL. 

On se retrouve dans cet épisode pour survoler mes acquisitions du mois de février. Je n'ai encore une fois pas  été très raisonnable, mais j'ai su me tenir à la Foire du Livre de Bruxelles, c'est l'essentiel.

Papier

Une commande momox, de l'occasion donc, arrivée en très bon état.

  

 Outlander - Seven Stones to Stand or Fall de Diana Gabaldon (éditions Century) : un recueil de nouvelles liées à l'univers d'Outlander, dont deux inédites, qui vient à point nommé compléter ma collection. 

The Rose Garden de Susanna Kearsley (éditions Sourcebooks Landmark) : une autrice que j'adore, avec un roman qui pour une fois propose une escapade en Cornouailles et non en Ecosse.

Synopsis (traduction perso) : Quand Eva perd sa sœur, Katrina, elle quitte la Calfornie pour retourner à Trelowarth, Cornouailles, où elles ont passé les étés de leur enfance. Elle envisage d'y disperser ses cendres au seul endroit où elle s'est jamais vraiment sentie à sa place.

Mais Eva doit faire face aux fantômes de son propre passé, ainsi qu'à ceux d'une époque révolue. Car la maison où elle a si souvent résidé enfant n'est pas seulement celle de ses vieux amis les Hallets, mais aussi de ceux qui y ont vécu au 18e siècle. Quand Eva accepte enfin qu'elle a la capacité de voyager entre les siècles et se décide à parler aux habitants des temps passés, elle s'éprend de Daniel Butler, un homme qui a vécu, et est mort, bien avant sa propre naissance. 

Eva commence alors à remettre en question sa place dans son présent. En disant enfin adieu à sa sœur, elle réalise qu'elle va devoir choisir où elle est le plus à sa place, entre la vie qu'elle connait et le passé par lequel elle est irrémédiablement attirée. 

The Serpent King de Jeff Zentner (éditions Crown Books) : un YA contemporain sur lequel j'entends beaucoup de bien.

Synopsis (traduction perso) : Dill a dû affronter des serpents toutes sa vie - à la maison, en tant que fils unique d'un pasteur pentecôtiste qui le pousse à manipuler de venimeux crotales ; et à l'école où il doit faire face aux brutes qui le prennent pour cible en raison des croyances extrêmes de son père et de sa déchéance publique. 

Le seul remède à tous ces venins est son amitié avec d'autres exclus, Travis et Lydia. Mais alors qu'ils entament leur dernière année de lycée, Dill sent l'étau de son futur se resserrer autour de lui. La fin de l'année amènera de nouvelles perspectives pour Lydia, donc l'audacieux blog de mode est un aller simple hors de leur petite ville du Tennessee. Et Travis, lui, est heureux où qu'il soit, grâce à son obsession pour l'épique saga de livres Bloodfall et la fangirl qui pourrait bien transformer sa dure réalité en une belle fantaisie. 

Les seules échappatoires de Dill sont sa musique et ses sentiments cachés pour Lydia, deux choses qu'il n'est pas prêt à partager avec le reste du monde. La remise des diplômes sonne pour lui plus comme un glas qu'un renouveau. Mais avant de l'affronter, il devra gérer une toute autre sorte de fin, de celles qui pourraient bien bouleverser sa vie. 

J'ai profité ensuite d'une carte cadeau offerte par les parents de l'ogre-charmant pour continuer ma collection des Carnets de Cerise. 

  

 Les Carnets de Cerise #2 à #3 de Joris Chamblain & Aurélie Neyret (éditions Soleil) :  une saga bourrée de poésie et d'imagination, pour un dessin tout en douceur... Lire les aventures de Cerise me replonge le temps d'un instant à mes dix ans, dans ma cabane au fond des bois.

Synopsis : "Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes..."

Et puis ce weekend c'était sortie à la Foire du Livre de Bruxelles et je suis restée étonnamment sage. Je ne fais même pas grimper ma PAL, puisque ce sont deux BD's qui j'ai déjà maintes fois lues. Mais entre le scénariste/dessinateur de mon enfance et celui de mon adolescence, je ne pouvais que craquer. 

Le Scrameustache #1 L'héritier de l'Inca, de Gos (Editions Glénat) chronique : le T1 d'une saga qui a le chic pour me mettre de bonne humeur. Humour et aventure au programme, pour des albums un brin rocambolesques, mêlant allègrement exploration, mythologie et science-fiction. Toute mon enfance !

Synopsis : Khéna est un jeune garçon vivant chez son oncle Georges, qui l'a recueilli lors d'une mission archéologique au Pérou des années auparavant. Dans la petite bourgade calme de Chambon-Les-Roses, la vie suit son cours sans incidents jusqu'à ce que de mystérieux extraterrestres soient aperçus dans la région et viennent défrayer la chronique. Un soir, Khéna va faire la rencontre d'une de ces étranges créatures, le Scrameustache, animal génétiquement modifié aussi drôle qu'intelligent.

Nikopol, la trilogie - La foire aux immortels ; La femme piège & Froid équateur d'Enki Bilal (éditions Casterman) : un des piliers de la SF pour moi, avec un style, un genre, tout particulier. En revanche, ça passe ou ça casse.

Synopsis (traduction perso) : Paris, début mars 2023. L'agglomération est divisée en deux arrondissements inégaux. Le premier, qui forme le centre, abrite la classe dirigeante. Le second, qui ceinture le premier et s'étire à perte de vue, est devenu le carrefour d'aventuriers et d'extraterrestres de tout poil. Un climat de malaise s'amplifie depuis l'apparition d'une pyramidé volante. Ses occupants réclament d'astronomiques quantités de carburant à la ville de Paris...

Numérique

J'ai connu pire.

 

- Openly Straight #1 de Bill Konigsberg (éditions Arthur A. Levine) :  je cherchais quelque chose un peu à la Simon vs. the Homo Sapiens Agenda et je suis tombée là dessus. On verra bien ce que ça donnera.

Synopsis (traduction perso) : Rafe est un adolescent normal de Boulder, Colorado. Il joue au foot. Il a gagné des trophées de ski. Il aime écrire.

Ah oui, et il est gay. Il l'assume ouvertement depuis la fin du collège et personne ne l'embête avec ça. Il va même dans d'autres lycées de la région pour parler de tolérance et de ce genre de choses. Et bien que ce soit important, tout ce que Rafe veut vraiment, c'est être un type comme les autres. Pas ce type GAY. Que cela fasse partie de qui il est, mais pas que ce soit ce qui est mis en avant à chaque fois.

Alors quand il est transféré dans un pensionnant masculin en Nouvelle Angleterre, il décide de garder le secret sur sa sexualité - pas vraiment retourner dans le placard, mais plutôt recommencer avec une ardoise vide. Facile. Sauf quand il voit un camarade de classe s'effondrer. Quand il rencontre un enseignant qui le pousse à écrire sa propre histoire. Et surtout quand il tombe amoureux de Ben... qui ne réalise même pas que l'amour est possible.

- Déploie tes Ailes #1 Cœur Sucré de Rose Darcy (éditions MxM Bookmark) :  une promo flash plus tard, j'ai testé et j'ai trouvé ça très fun.

Synopsis : Être un ange gardien, Jasper Dunn adore ça ! Mais ce qu'il préfère par-dessus tout, c'est mettre son grain de sel dans la vie de ses protégés. Or, il n'en a pas le droit. Après avoir transgressé une fois de trop le règlement, il se voit contraint de faire équipe avec celui qu'il considère comme l'ange le moins angélique de tout le Paradis... Cameron Ellis. Ces deux-là n'ont rien en commun, si ce n'est leurs esprits rebelles qui donnent du fil à retordre à leur chef, Aristote. Les faire travailler côte à côte sur une nouvelle mission de routine devait les calmer, mais c'est tout l'inverse qui se produit. Au contact de l'autre, ils deviennent encore plus intenables. À coup de piques et de frictions, Cameron et Jasper vont jouer, se chercher, s'apprivoiser et, fatalement, finir par se rapprocher.

 

- Knitting in the City #6.5 Scenes from the Hallway de Penny Reid (autoédition) : un petit cadeau de St Valentin de Penny Reid à ses abonnés, une mise en bouche, novella prequel à Marriage of Inconvenience qui paraîtra début mars.

Synopsis (traduction perso) : Vous savez qui je suis.
Je jure trop, je sors trop de blagues et j'ai un faible pour Kat Tanner ; un méchant faible, un faible distrayant, un faible-qui-se-met-dans-les-roues-de-tout ; un faible qui fait du simple fait d'être dans la même pièce qu'elle une torture. Dès fois, c'est le bon genre de torture. La plupart du temps, ça ne l'est pas.
Ce que vous ne savez pas, c'est comment tout a commencé. Vous ne savez pas comment nous nous sommes rencontrés, vous savez peut-être ce qui s'est passé à Vegas (ou le lendemain matin), et vous ne savez clairement pas ce qui s'est passé après ça.
Vous voulez connaître l'histoire avant l'histoire ? Eh bien... vous êtes servis.
Mais faites attention à ce que vous souhaitez. Je l'ai découvert à mes dépends, vous pourriez ne pas l'apprécier.

The Elemental Mysteries, intégrale, d'Elizabeth Hunter : paranormal et pointe de romance un vampire et une bibliothécaire, sur la trace de mystérieux manuscrits de la Renaissance.

Synopsis (traduction perso) : Bienvenue dans Elemental Mysteries où histoire, romance et paranormal se rencontrent et où aucun secret ne peut rester à jamais caché. Faites la connaissance de Giovanni Vecchio, marchand de livres anciens âgé de 500 ans, et de Beatrice De Novo, bibliothécaire, et accompagnez les dans leur voyage autour du monde, dans leur quête pour résoudre le mystère qui les a rapproché, le même mystère qui pourrait aussi bien détruire tout ce qu'ils aiment.


Avez-vous lu certains de ces romans/BD's ? Qu'en avez-vous pensé ?

Kayla Marchal - Tome 2 : L'Ascension, d'Estelle Vagner


Kayla Marchal - Tome 2 : L'Ascension
d'Estelle Vagner
Editions du Chat Noir (2017)
352 pages

Estelle Vagner, née à Brest, a grandi en Lorraine où elle a étudié les procédés chimiques. Elle s’est très vite passionnée pour le fantastique, avide d’évasion et d’aventures surnaturelles. Ce n’est que récemment qu’elle se lance dans l’écriture avec Kayla Marchal – L’Exil, premier tome d’une trilogie, écrit en parallèle de son travail dans la chimie et de sa nouvelle vie de maman.



ATTENTION, SPOILERS SUR LE TOME PRECEDENT

Synopsis

Après avoir sauvé de justesse sa meute, Kayla est en fuite pour en apprendre plus sur ses origines et échapper à ceux qui convoitent son pouvoir. Elle intègre la société des polymorphes, qui survivent dans le plus grand secret. Là, elle y apprend leurs capacités, leurs coutumes, leur organisation, leur scission… Dans un monde où tout le monde pense la connaître, où tout le monde en sait plus qu’elle-même sur son destin, Kayla semble avoir du mal à se projeter. À la croisée des chemins, pour avancer, elle devra écouter les voix de son passé, ne pas en répéter les erreurs et réécrire sa propre histoire. Seul son instinct pourrait encore lui permettre de protéger les siens, survivre et peut-être réaliser le plus impensable : trouver enfin sa place.


C'est Lundi, que lisez-vous ? 19.02.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


La semaine dernière

  

 Finders Keepers de N.R. Walker : il y a des fois où l'on a envie de de montagnes russes émotionnelles, d'histoires d'amours déchirantes qui vont nous faire battre le cœur à 100 à l'heure. Et puis il y a les moments où l'on a au contraire besoin de douceur, de légèreté et d'histoires rafraîchissantes qui font un bien fou au moral. Alors Finders Keepers est ce qu'il faut : romance feel-good mignonne comme tout, sans pour autant manquer de substance ; beaucoup de douceur, pas le moindre poil de drama ; ce qu'il faut de hausse de température ; deux personnages principaux adorables ensemble, qui communiquent et se tournent autour à travers des échanges qui mettent un grand sourire aux lèvres ; personnages secondaires bien trouvés qui ajoutent humour et un peu d'intensité à l'histoire. Et puis il y a Wicket, le chien/ewok que l'on a terriblement envie de câliner.

Taxes and TARDIS de N.R. Walker : décidément, j'étais en mode romance m/m sans prise de tête cette semaine. J'ai donc continué avec cet autre titre de N.R. Walker, une novella pas très épaisse, mais néanmoins choupinou. Alors oui, il m'a manqué un petit peu de développement pour être complètement emportée, mais c'est le format qui veut cela. Pour le reste, j'ai apprécié cette petite pause distrayante en compagnie de Brent et Logan, deux hommes que tout à la base oppose. Et pourtant, le courant passe dès le début entre les deux, pour une romance un brin érotique (un peu répétitive là dessus, cela dit), sur fond de références geek.

- Turning Point #1 Point of No Return de N.R. Walker : celle-là est en revanche tombée  à plat. Pourtant le titre avait du potentiel, je trouve. En général les amours cachés et les romances avec des flics sur fond d'enquête policière, j'ai du mal à y résister. Mais les développements manquaient ici d'intensité pour moi. Pas de bol. Pas une déception totale, car il y a avait quelques jolis moments d'émotion. Cela s'arrête cependant là. 


 

 Shattered Sea #1 Half a King (La Mer Éclatée #1 La Moitié d'un Roi) de Joe Abercrombie (chronique) : Découverte d'Abercrombie avec sa dernière saga et j'y reviendrai, c'est sûr. Sa plume a un petit quelque chose de grinçant qui m'a énormément plu. Place aux vents du nord, à la morsure du gel et au bruit des rames sur la mer déchaînée, ici, avec un univers qui fleure bon l’inspiration viking. Cela castagne a tout va sans trop s’embarrasser de sentiments, pour une aventure punchy et efficace. Joe Abercrombie reprend dans ce livre le poncif du voyage initiatique mâtiné de vengeance, mais c’est pour mieux le malmener et mettre en scène une petite bande d’attachants marginaux, le héros, Yarvi, le premier. On sent que, sous couvert de pitch bateau, l’auteur a voulu se faire plaisir et joyeusement massacrer les clichés. Vous voyez venir de loin un rebondissement ? C’est pour mieux vous en glisser un autre bien plus vicelard en douce. Et ça, c’est complètement jouissif ! Il en ressort une histoire aussi entraînante que bien ficelée qui me donne furieusement envie de m’attaquer à la suite, pour le seul plaisir de me faire avoir une nouvelle fois.

Elemental Mysteries #2 This Same Earth d'Elizabeth Hunter : le tome 2 de cette saga mettant en scène un vampire et une bibliothécaire, sur la trace de mystérieux manuscrits. Il suit un peu le même schéma que le premier, avec une avancée pépère avant quelques rebondissements finaux, mais reste intéressant. Il permet à B. de s'affirmer (en même temps, 5 ans ont passé et elle a gagné en maturité) et à Gio d'un peu plus se révéler. J'ai aimé que l'on voyage un peu, découvre la famille de Carwyn au passage, tout comme faire la connaissance de Ben. La trame générale de la saga n'a en revanche pas des masses avancé, ce qui fait de cet opus plus un tome de transition qu'autre chose. Mais je me dis que l'on aura sûrement plus d'informations et de péripéties dans le prochain volume, avec les dernières révélations que l'on a eu

Mes lectures en cours


Karyla Marchal #2 L'Ascension d'Estelle Vagner : une envie subite d'urban fantasy a frappé, je verrai bien si ce T2 la comblera.

A venir

 

J'aimerais bien lire la suite d''Elemental Mysteries, mais j'ai aussi follement envie de me perdre dans un vaisseau spatial (ça doit être les bouts du Promethée que j'ai aperçu dans Stargate) et je me dis que le 1er tome de la saga Sirantha Jax pourrait l'assouvir.

Ce que j'ai visionné la semaine dernière


Scandal S2 Ep 16 & 17 : mouais, je suis un peu moins emballée par cette seconde partie de saison pour le moment et la nouvelle trame de fond avec son histoire de taupe Albatros (surtout comparé à la 1ère moitié qui donnait terriblement envie d'enchaîner les épisodes). Cela reste prenant, mais je suis moins entraînée.

Supernatural S13 Ep 12 & 13 : les episodes avec Lucifer, j'aime ça (surtout quand en plus, comme dans le 12, tu as le droit à Rowena), donc je ne me plains pas ! J'aime également bien la direction que prend cette saison, différente de ce à quoi je m'attendais (quelque chose plus centré sur Jack par exemple). 

Scorpion S4 Ep 15 : une histoire d'orage solaire plutôt convaincante (pour une fois XD) ou tout du moins divertissante. Tout le drama autour de Flo se calme un peu, donc j'ai hâte de voir le personnage mieux intégré à la team maintenant. 

Stargate SG 1 S6 (2nde moitié) : le rewatch continu avec des épisodes un peu moins marquants dans cette seconde partie de saison, même si on a le droit à Maybourne de temps en temps et que moi j'aime Maybourne. 


La Mer Éclatée - Tome 1 : La Moitié d'un Roi, de Joe Abercrombie


Shattered Sea - Tome 1 : Half a King
La Mer Éclatée - Tome 1 : La Moitié d'un Roi
de Joe Abercrombie
Editions Harper Voyager (2014)
Parue en VF aux éditions Bragelonne
373 pages


Né en 1974, Joe Abercrombie a été monteur sur des documentaires et des concerts avant de se consacrer à l’écriture. Le succès fut immédiat. Publié dans près de 15 pays, Joe se place en tête des meilleures ventes avec chaque nouvel ouvrage, au côté de J.R.R. Tolkien, Terry Pratchett et George R.R. Martin. Il a été qualifié par le Times de « l’étoile la plus brillante de la nouvelle génération d’auteurs de Fantasy britannique ». Servir froid a été récompensé par le David Gemmell Ravenheart Award.

Synopsis

J’ai Fait le serment de venger la mort de mon père. Je suis peut-être la moitié d’un homme, mais ce serment était entier.

Né faible aux yeux de son père, le prince Yarvi a juré de récupérer un trône dont il n’a pourtant jamais voulu. Mais il doit d’abord affronter la cruauté de sa propre famille, les humiliations de l’esclavage, ainsi que les eaux amères de la Mer Éclatée. Tout cela avec une seule main valide.

C’est au côté d’une étrange assemblée d’exclus et de marginaux, et non parmi les nobles de son rang, que Yarvi apprendra à être un homme – s’il survit aux épreuves de toutes sortes qui l’attendent…


C'est Lundi, que lisez-vous ? 12.02.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 

La semaine dernière

Une semaine très chargée niveau boulot et des soirées où je me suis effondrée dans mon lit sans dévorer beaucoup de pages, mais quand même quelques jolies lectures.

 

 RELECTURE : Experiment in Terror #6 Into the Hollow de Karina Halle (chronique sur la saga) : une saga que j'avais adoré la 1ère fois et c'est toujours aussi bon à la relecture. Je ne peux que vous encourager à vous lancer dedans. Bienvenue sur les pas de Dex et Perry, animateurs d'un show sur le web de chasseurs de fantômes. Prenante et bourrée d'originalité, la saga est un mélange de fantastique et de romance des plus addictifs. Bonjour fantômes, apparitions, rêves bizarres, créatures intrigantes et possessions démoniaques … bref des situations parfois angoissantes pour une ambiance qui happe irrémédiablement. Ajoutez à cela une bonne grosse dose de mystère, les enjeux se développent ici au fil des tomes au delà des intrigues individuelles. Mais ce qui fait tout le sel de cette série, ce sont bel et bien ses personnages, réalistes au possible et si attachants, dans leurs défauts comme leurs qualités. Dex et Perry vous plongeront dans un maelstrom d’émotions où la frustration le dispute aux papillons et à la tristesse.

- Lulu Femme Nue d'Etienne Davodeau : roman graphique touchant et authentique. On se laisse facilement entraîner par ce road trip un peu particulier d'une mère de famille qui plaque tout du jour au lendemain, cette échappée belle racontée par plusieurs narrateurs et qui laisse le lecteur faire ses propres suppositions. Les personnages y sont très humains et font passer des sentiments réalistes, j'ai trouvé. Le dessin, dans les tons ocres, dégage aussi beaucoup d'émotion et a quelque chose d'un peu feutré, pour une atmosphère très intimiste.

 

 Les Carnets de Cerise #2 Le Livre d'Hector de Joris Chamblain & Aurélie Neyret :  pas le coup de cœur du T1 (un peu d'exagération et de drama "facile" à mon goût), mais un très chouette tome néanmoins, toujours plein de douceur et d'émotion. Les deux suivants attendent sur ma table nuit d'être dévorés.

Elemental Mysteries #1 A Hidden Fire d'Elizabeth Hunter : paranormal et pointe de romance avec un vampire et une bibliothécaire sur les traces d'une collection de manuscrits de la Renaissance.  Pas particulièrement original, mais la recette a quand même marché sur ma personne et j'ai été emportée par l'histoire. Et pourtant, je suis peu fan des romans à vampire. Un bon petit tome, donc, loin d'être transcendant, mais qui se lit bien. Le mélange fantastique/romance est plutôt efficace. Et puis il y a ici un petit truc qui fait penser à la trilogie Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness, tant dans l'ambiance que par le pitch (histoire qui tourne autour d'une bibliothèque, et d'une collection de mystérieux documents du passé), que j'ai trouvé fort plaisant. Je pense que je ne vais pas tarder à lire le T2


Mes lectures en cours


- Finders Keepers de N.R. Walker : une romance m/m qui a l'air toute douce et légère. J'espère ne pas être déçue. 

A venir


J'aimerais bien lire la suite d''Elemental Mysteries.  

Ce que j'ai visionné la semaine dernière

Stargate SG 1 S5 & S6 au programme : je trouve que l'arc autour d'anubis/osiris s'éternise un peu, mais c'est sinon toujours aussi chouette ce rewatch. 

Scandal S2 Ep 5 à 15 : vraiment pas mal cette première moité de saison, avec tout ce qui tourne autour Defiance, Cytron... J'espère que la seconde sera à la hauteur. Il est encore trop tôt pour se prononcer sur cette histoire d'Albatros, mais je peux déjà dire que je n'aime pas trop le personnage de Jake

Split de M. Night Shyamalan : un thriller plutôt bien ficelé, même si ce genre récit sombre et anxiogène me laisse souvent un sentiment de malaise et que la mise en oeuvre n'est pas aussi folle que dans Incassable. Disons que le concept aurait pu être mieux exploité, mais ça reste quand même prenant. McAvoy est très bon dans ses multiples personnalités. 

Kiki la petite sorcière d'Hayao Miyazaki : pour me remettre de Split, j'avais besoin d'un truc tout choupi et plein de douceur. Je me suis donc lancée dans un énième rewatch de cette valeur sûre. Je veux un Jiji ! (bon en vrai j'en ai déjà un en peluche).





Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, de Becky Albertalli


Simon vs. the Homo Sapiens Agenda
Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens
de Becky Albertalli
Editions Balzer + Bray (2015)
Publié en VF aux éditions Hachette et Le Livre de Poche
325p

ebook

Becky Albertalli est née à Atlanta, aux États-Unis. Elle écrit depuis toujours. Ses premiers romans, griffonnés dès la maternelle, parlaient surtout de ses animaux de compagnie. Aînée de trois enfants, elle a écrit et dirigé une tragédie à l’âge de 12 ans, elle est partie étudier la psychologie dans le Connecticut. Pendant ses études, elle a séjourné quelque temps en Écosse puis à Washington. Docteur en psychologie clinique, elle vit désormais à Géorgie, et se consacre totalement à l’écriture et à son petit garçon.

Synopsis

Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 

1/ Ils fréquentent le même lycée. 
2/ Blue est irrésistible. 
3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) 

Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Martin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

C'est Lundi, que lisez-vous ? 05.02.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


La semaine dernière

Pas trop d'envie de lire en début de semaine, jusqu'à ce que je me replonge dans la saga Experiment in Terror (EiT pour les intimes) de Karina Halle et depuis j'enchaîne les tomes. C'est toujours aussi bon, même à la relecture. Bon sang, quand est-ce que cette saga paraîtra en VF ?!!!

  
   

 RELECTURE : Experiment in Terror #2 à #5 + #5.5 & #5.7 de Karina Halle (chronique sur la saga) : j'avais relu le T1 en diagonale en novembre dernier je crois, et j'ai continué ma relecture, ce coup-ci en lui accordant toute mon attention. 

On y suit Perry, une jeune femme un peu à part qui, en explorant un phare abandonné, va tomber sur Dex, un cameraman excentrique et terriblement complexe. Il la convainc de s'associer à lui pour lancer un show sur le web de chasseurs de fantômes. La série Experiment in Terror est née, tout comme un duo détonnant.
Prenante et bourrée d'originalité, c'est un mélange de fantastique, d'épouvante et de romance des plus addictifs. Bonjour fantômes, apparitions, rêves bizarres, créatures intrigantes et possessions démoniaques … bref des situations parfois angoissantes pour une ambiance qui happe irrémédiablement. Ajoutez à cela une bonne grosse dose de mystère, les enjeux se développent ici au fil des tomes au delà des intrigues individuelles. Mais ce qui fait tout le sel de cette série, ce sont bel et bien ses personnages, réalistes au possible et si attachants, dans leurs défauts comme leurs qualités. Dex et Perry vous plongeront dans un maelstrom d’émotions où la frustration le dispute aux papillons et à la tristesse.

Mes lectures en cours

Avec tout ça, je n'ai pas avancé dans ma lecture en cours de la semaine dernière, mais c'est pas grave, elle ne va pas aller bien loin.


-  Shattered Sea #1 Half a King (VF : La Mer Éclatée #1 La Moitié d'un Roi) de Joe Abercrombie : je crois que le livre traîne dans ma pal depuis sa sortie en 2014, il était plus que temps que je m'y attaque. Cela me permet d'enfin découvrir l'auteur. J'ai donc entamé l'aventure en compagnie de cet anti-héros qu'est Yarvi et je trouve que ça se lit très bien pour l'instant. 

A venir


Continuer ma relecture d'EiT et après on verra bien.  

Ce que j'ai visionné la semaine dernière


Grace & Frankie S3 & S4 : Enfin je suis à jour dans cette série que j'aime toujours énormément. J'ai en revanche trouvé qu'elle se faisait moins légère au fil des épisodes. 

Stargate SG 1 S4 & S5 : le rewatch continue avec des épisodes choisis (on en saute certains qui nous ne avaient pas laissé un souvenir impérissable) de la fin de la S4 et du début de la 5. Enfin "L'histoire sans Fin" y est passé, avec Teal'c et O'Neill bloqués dans une boucle temporelle et ses running gag poilants. "2010" est très sympa aussi (mais j'ai un faible pour les histoire de manipulation temporelle), tout comme "Réaction en chaîne", juste pour le retour de Maybourne et son association forcée avec O'Neill (ces deux là ensemble sont toujours un régal). 

- Supernatural 13x11 : un épisode filler plutôt sympathique qui permet de retrouver Donna, que j'aime beaucoup, et de voir Sam & Dean dans une enquête qui paraît à la base tout sauf surnaturelle. Elle m'a d'ailleurs fait penser à un épisode d'Esprits Criminels de la S10 ou S11 que j'ai vu il y a quelques mois. 

- Scandal S1 et S2 jusqu'à l'épisode 4 : 7 ans après tout le monde, je découvre enfin Scandal et je suis légèrement addict, même si je ne saurais pas vraiment vous dire pourquoi. On va mettre ça sur le coup du découpage, chaque épisode donne terriblement envie de se jeter sur la suite. Je me suis d'ailleurs bouffé la S1 (qui est courte, mais quand même) sur un aprém. 

Thor Ragnarok de Taika Waititi : Avec la sortie proche de Black Panther, il était plus que temps que je me mette à jour dans l'univers Marvel. Globalement j'ai beaucoup apprécié ce film. Bon, j'adore Thor, ainsi que le duo qu'il forme avec Loki, ça aide. Mais c'est aussi du bon divertissement, rythmé et bourré d'action et d'humour. Peut-être un peu trop d'ailleurs sur ce dernier point. Entre ça et l'esthétique, j'ai parfois eu l'impression d'être plongée dans un Guardians of the Galaxy. 

- Casper de Brad Silberling : Casper est sur Netflix !!! Je ne vous cache pas ma joie quand j'ai découvert ça la semaine dernière. Ce film je l'avais vu gamine au cinéma (1995, ça ne nous rajeunit pas) et j'avais adoré à l'époque. Il avait grandement contribué à ma passion pour les chasses au trésor (bon d'accord, il y avait les Goonies aussi) et les passages secrets et avait marqué mon premier crush (pour Casper, enfin sa version humaine. Cela explique peut-être mon obsession plus tard pour Leonardo Di Caprio à qui il ressemble pas mal en fait, mais je m'égare).
Un nouveau visionnage plus tard, qu'est-ce que ça donne ? Eh bien il a pas trop mal vieilli, je trouve, et c'est toujours un bon film familial. Drôle, personnages attachants et avec juste ce qu'il faut d'émotion (et en plus Christina Ricci est top dedans). 



In My Mailbox - Janvier 2018 (Spécial bibliothèque)

In My Mailbox est un rendez-vous repris dans sa version française par Lire ou Mourir et permettant de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Je ne pense pas m'y tenir de façon hebdomadaire mais plutôt aléatoirement, au rythme de mes craquages de PAL. 

La semaine dernière, je vous présentais mes dernières acquisitions. Cette semaine c'est au tour des emprunts à la bibliothèque de janvier d'être sous les feux des projecteurs. Comme vous pouvez le constater, il s'agit surtout de BD's, mangas, comics et romans graphiques. Ma PAL est déjà bien garnie en romans et mes passages en biblio me permettent surtout de découvrir d'autres supports. Je me tâte d'ailleurs de faire un article mensuel pour vous parler de mes dernières découvertes en la matière. 


Romans

Bon d'accord, j'ai quand même emprunté deux romans, mais je ne pouvais pas passer à côté d'une aventure écossaise et l'autre est le T1 d'une saga que je veux découvrir depuis longtemps.  

 

L'Ecossais d'Anna Briac (Editions Diva Romance) : une romance écossaise, je ne pouvais pas passer à côté ! C'était sympa, mais sans plus. Pleine de douceur et de jolis décors elle m'aura fait quand même passer un bon moment, d'autant que la plume de l'autrice est très agréable, mais ça s’arrête là. Si vous aimez l'Ecosse et cherchez à faire une petite pause sans prise de tête alors ce roman et pour vous ; si vous cherchez plus, pas forcément. Le livre se lit vite et fait rêver le temps d'un instant, même il ne restera pas pour autant dans mes lectures les plus mémorables. Il y a parfois un petit manque d'approfondissement et quelques trucs un peu gros qui m'ont fait lever les yeux au ciel. 

Synopsis : Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d'octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l'aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires...

La Saga des Quatre Eléments #1 Les Messagers des Vents de Clélie Avit (Editions Le Livre de Poche) :  Cela fait un bout de temps que j'ai envie de découvrir cette saga. Ce sera l'occasion. 

Synopsis : Fuir, rester sur le qui-vive, son arc à la main, c’est le quotidien d’Ériana. Dans sa course éperdue, elle va pourtant croiser la route de Setrian. Le jeune messager des Vents doit l’initier à un terrible secret : sa communauté est menacée par une prophétie et seule une jeune femme bien particulière pourra la sauver. Mais Ériana hésite à lui faire confiance. Et si les prophètes avaient eu tort ?
Alors que ses doutes servent le jeu des ennemis, la sentence de la prophétie se rapproche. Ériana aura-t-elle la force de mener cette quête dont les enjeux la dépassent ?

Graphiques

 

- Le Mari de mon Frère #1 à #4 de Gengoroh Tagame (Editions Akata) :  Drôle et bourré de sensibilité, un vrai petit bijou. Beaucoup de justesse et d'émotion également. On y trouve de plus de touchantes relations et de jolies réflexions sur la tolérance, le deuil... En filigrane on découvre aussi une autre culture. Bref, j'ai adoré.

Synopsis : Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé... Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau... Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a alors pas d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses...

 

- Les Arcanes du Midi-Minuit de Jean-Charles Gaudin et Cyril Trichet (Editions Soleil) : C'est l'univers un peu steampunk qui m'a attirée et j'ai emprunté les deux premiers tomes sans vraiment savoir de quoi ça parlait. Je suis actuellement plongée dans le premier opus et je trouve que ça tient vraiment bien la route. L'intrigue policière est prenantes, les personnages bien campés (avec un twist sur leur présence vraiment bien ficelé) et les illustrations très agréables. Je pense que j'emprunterai la suite à mon prochain passage à la bibliothèque. 

Synopsis du T1 : Jim Mc Kalan est l'un des meilleurs éléments des services spéciaux du Roi. Sa cousine Jenna, qui tient officiellement une horlogerie de grande renommée, baptisée "le Midi-Minuit", lui apporte une aide précieuse pour chacune de ses enquêtes. Le plus étrange à leur sujet, c'est qu'ils n'ont jamais été vus ensemble, ne serait-ce qu'une fois...
Leur nouvelle mission: résoudre au plus vite une mystérieuse affaire de meurtres qui frappe le quartier de Brooksyork. Dans le même temps, un certain Fernand loyde, impliqué malgré lui dans l'enquête, va découvrir le secret des Mc Kalan...

 

- Princesse Sara #3 Mystérieuses Héritières d'Audrey Alwett & Nora Moretti (Editions Soleil)  une saga que l'on ne présente plus. J'adore la manière dont est revisitée l'histoire d'origine.

Synopsis : Avec toutes les punitions que lui inflige Miss Minchin, la vie est rude pour Sara Crewe. De princesse, elle est devenue servante. Il lui faut donc encaisser les privations et les humiliations successives. Heureusement, ses rêves ne sont pas morts. Et souvent, Sara se plaît à penser au mystérieux Monsieur indien qui a emménagé près du pensionnat de jeunes filles où elle travaille. Ce qu'elle ignore, c'est que cet homme est justement à la recherche de la fille du Capitaine Crewe pour lui restituer son bien, et qu'il croit l'avoir retrouvée quelque part en Russie. En effet, à Moscou, une demoiselle se fait passer pour telle. Réussira-t-elle à usurper la fortune de Sara ?

- L'Arabe du Futur #1 1978 - 1984 de Riad Sattouf (Editions Allary) : un roman graphique sur lequel j'entends beaucoup de bien et que j'ai hâte d'enfin découvrir

Synopsis : Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez al-Assad.
Né en 1978 d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

 

Deux romans graphiques dont je ne sais absolument rien, mais la bibliothécaire me les a recommandés en pensant que ça me plairait.  

- Rosalie Blum - l'intégrale de Camille Jourdy (Editions Actes Sud)

Synopsis : Vincent, 30 ans, célibataire, solitaire mène une vie ennuyeuse et routinière partagée entre son salon de coiffure et sa mère possessive et farfelue.
Un jour, il croise Rosalie dont le visage lui parait étrangement familier. Sous prétexte de vouloir l'identifier, il se met à la suivre. Immergé clandestinement dans la vie de cette femme pour le moins étrange, Vincent va être amené à remettre en cause les choix de sa propre existence.

- Lulu Femme Nue - l'intégrale d'Etienne Davodeau (Editions Futuropolis) 

Synopsis : Abandonnant mari et enfants, Lulu décide de ne pas rentrer à la maison. Elle n'a rien prémédité. Ça se passe très simplement. Elle s'octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que de savourer pleinement, et sans culpabilité, cette vacance inédite. Presque surprise par sa propre audace, elle rencontre de drôles de gens qui sont, eux aussi, au bord du monde. Grisante, joyeuse, dangereuse et cruelle, l'expérience improvisée de Lulu en fera une autre femme...

Avez-vous lu certains de ces titres ? Qu'en avez-vous pensé ?