Mes derniers avis

Les nuages de Magellan, de Estelle Faye


Les nuages de Magellan
de Estelle Faye
Editions Scrineo (2018)
274 pages

Estelle Faye a été comédienne et metteur en scène de théâtre. Aujourd’hui, elle travaille surtout comme auteur et scénariste (on lui doit, entre autres, la co-réalisation et le co-scénario de Tout ce qui grouille sous la mer, court métrage fantastique). À l’aise dans les mondes de l’imaginaire et la littérature d’aventures, elle écrit de la fantasy historique (Porcelaine, Prix Elbakin.net 2013), de la fantasy épique (Les seigneurs de Bohen) et de l’anticipation (Un Éclat de givre). Chez Scrineo, elle a publié La Voie des Oracles, une trilogie de fantasy historique pour laquelle elle a obtenu le Prix Imaginales 2015 (catégorie jeunesse), le Prix Elbakin.net 2015 (catégorie jeunesse) et le Prix ActuSF de l’Uchronie 2016. Avec Les Nuages de Magellan, elle fait une première incursion dans les mondes du space opera.

Synopsis

27ème siècle. L’Humanité s’est étendue à toute la Voie Lactée. La nouvelle frontière, ce sont désormais les Nuages de Magellan, mais les Compagnies ont fini par renoncer à tout projet de colonisation, préférant les affaires aux rêves d’exploration spatiale. Deux siècles auparavant, l’humanité a pourtant maîtrisé l’énergie sombre, une ressource quasi illimitée, mettant ainsi fin aux guerres pour les énergies fossiles. Ont suivi plusieurs siècles de liberté, d’exploration, d’avancées… 
Puis, insidieusement, de nouveaux jeux de pouvoir et d’influence se sont mis en place, conduisant à la multiplication des hors-la-loi. Depuis, un mythe court la galaxie : des pirates auraient créé sur Carabe, une planète perdue, une république idéale, hors d’atteinte du pouvoir des Compagnies. Dans l’un des derniers postes frontières avant les Nuages, Dan, une jeune serveuse idéaliste, chante du blues dans un bar pseudo texan tout en rêvant d’aventures stellaires. Elle est fascinée par Mary, une cliente taciturne dont on dit qu’elle serait peut-être une ex-pirate… Les Nuages de Magellan n’ont pas dit leur dernier mot !

Accords Corrompus - Tome 4 : Rêves de liberté, de Kelly St. Clare


Accords Corrompus - Tome 4 : Rêves de liberté
Tainted Accords - Book 4: Fantasy of Freedom
de Kelly St. Clare
Collection Infinity (Editions Bookmark) 2019
1ère publication VO en 2017
376 pages

ebook

Originaire de Nouvelle-Zélande, Kelly St. Clare réside maintenant en Australie où elle écrit des romans de fantasy et de SF YA.


ATTENTION, SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS


Synopsis

Jamais le voile n'a semblé si lourd. Mais je suis plus forte que jamais.

Le voile n'a pas d'importance.

Depuis que l'on m'a kidnappée d'Osolis, une part de moi a toujours su que lorsque je reviendrais - si je vivais assez longtemps pour revenir - j'apporterais la mort et la destruction aux portes de mon monde.

C'est là l'ironie de la paix. Elle vient seulement après la guerre.


Top Ten Tuesday #50 - 10 romans/séries qui mériteraient une suite


Le Top Ten Tuesday permet de lister son top 10 selon le thème littéraire défini. Initialement créé par The Broke and the Bookish le rendez-vous a longtemps siégé en français chez Iani. Il a maintenant pris ses quartiers chez Frogzine

Cette semaine 

10 romans/séries qui mériteraient une suite

Gourmande comme je suis, j'ai pensé à plein de titres pour ce TTT. Voici un petit florilège. Certaines suites sont au programme et se font attendre, d'autres ne sont qu'un mince espoir, mais toutes me font rêver.


*Tellucidar, de Jean-Luc Marcastel (chronique) : une duologie qui emporte dans un monde souterrain où s’ébattent merveilleuses créatures et civilisations disparues. Emporté par la plume vive et imagée de Jean-Luc Marcastel, on découvre un environnement étonnant et fascinant... impitoyable également. Avec ces romans, j'ai renoué avec les récits d'aventure qui avaient rythmé mon enfance. Riches en rebondissements, ils m'ont tenue en haleine du début à la fin. Non contents de provoquer des petits pics de stress, ils sont également bourrés d’émotions. Tellucidar 2, notamment, offre des passages très touchants. S'il n'est pas dénué d'humour, il reste ainsi globalement un peu doux-amer, à l'image de son grand final. Et avec une fin pareille, j'ai terriblement envie d'une suite moi. Mon petit coeur fragile n'y survivra pas sinon.


*À la croisée des mondes, de Philip Pullman  : petit bijou d'imagination et de poésie dans lequel on se plonge très facilement. Une intrigue palpitante qui aborde des sujets parfois ambitieux et se déroule dans une ambiance merveilleuse. Beaucoup d'émotion aussi, grâce à des personnages très attachants et des épreuves dont on ne sort pas forcément indemnes. Après 17 ans, l'auteur a enfin revisité cet univers avec son préquel, La belle sauvage, qui se déroule une décennie avant les faits. La suite, prévue pour le mois d'octobre, nous permettra de retrouver Lyra devenue adulte, et je trépigne d'impatience à cette idée. Mon coeur est resté en miettes, quelque part sur un banc du jardin botanique d'Oxford...


*Felicity Atcock, de Sophie Jomain (chronique: après six tomes et un spin-off, les aventures de Felicity se sont conclues par un très beau final. Drôle, explosif et plein d’émotions, cet ultime tome ne démérite absolument pas par rapport aux autres. Cet opus offre un dernier très beau tout de piste à des personnages hauts en couleur. Je me suis tellement attachée à eux au rythme de leurs pérégrinations que j’ai eu le cœur bien lourd en les abandonnant.
Et puis il aura fallu que Sophie se laisse aller à un petit chapitre 22 bonus dans l'édition France Loisirs de ce tome, qui remet tout en question. Entre ça et l'épilogue du roman, moi je veux une suite ! Je serais tout à fait prête à suivre les aventures d'Adam, par exemple. 


*Les étoiles de Noss Head, de Sophie Jomain (chronique) : là encore, Sophie Jomain nous a offert une final grandiose. Elle est dans ce dernier opus loin de faire dans la facilité. Personnages comme lecteur, personne n'est épargné. C'est un tome bien palpitant, à en couper le souffle. Mais le plus fascinant dans tout cela, c'est la manière qu'elle a de nous plonger dans cette histoire. Sur les pentes de Ben Hope, on vibre au rythme des émotions d'Hannah. Doutes, peines, peurs, joies également … rien ne manque.
Mais alors, de quoi je me plains ? Eh bien tout ce petit monde me manque un peu. Si Hannah et Leith ont gagné leur repos, d'autres personnages auraient bien le droit à leur moment de gloire et à trouver le bonheur. Grigore, par exemple, a longuement fait battre mon cœur et j'aimerais bien le retrouver à une autre occasion.


*Martyrs, d'Oliver Peru (chronique) : si Martyrs Livre I est une vague qui monte en puissance, le Livre II est un courant profond qui emporte dès les premières pages. D'un point de vue à l'autre, du passé au présent, Oliver Peru entremêle ses intrigues en une toile très prenante. Beaucoup de tension au programme mais également de révélations. L'auteur prend le temps de poser ses pions sur l'échiquier avant l'affrontement final. Et quels pions ! Toujours aussi profonds et authentiques, les personnages bénéficient d'une construction très soignée. Les frères Arserkers, notamment, brillent autant qu'ils bouleversent. En plus d'être un tome de transition et de révélations, cet opus est aussi celui de leur martyre. Poussés dans leurs derniers retranchements, Hellbrand et Irmine se révèlent, toujours avec beaucoup d'émotion. Sauf que voilà, ce deuxième opus est paru en 2014, et l'attente du 3e tome commence à bien se faire sentir. 


*Victorian fantasy de Georgia Caldera (chronique) : une série que j'aime beaucoup. De descriptions soignées en détails impromptus, on se plonge avec délice dans une Angleterre victorienne où steampunk et magie se mêlent avec harmonie. Si le premier opus est assez centré sur la romance, le deuxième laisse la part belle au mystère et à l'aventure. J'aime le fait que l'autrice se renouvelle d'un volume à l'autre. Même si elle nous offre de nouveaux personnages et une histoire complète à chaque tome, il y a des enjeux à plus large échelle qui émergent et donnent envie de continuer la saga pour voir comment tout ça va évoluer. Gageons que le prochain volume réservera également de jolies surprises. Les paris sont ouverts, portera-t-il sur Anton ou Endell ? (oui je suis optimiste et je veux un prochain tome !). 


*Call Me By Your Name, de André Aciman (chronique) : une histoire de désir, de premier amour et de vacances, tout en langueur et en intensité. Un concentré d'émotions ressenties avec toute la fougue de l'adolescence, beau et déchirant à la fois. Une plume pleine de poésie également et empreinte de pas mal de mélancolie. Elle sublime un cadre dont je suis tombée sous le charme. Il y a quelque chose d'intemporel a cet été de farniente et qui a ravivé chez moi quelques souvenirs. 
Ce roman m'aurait contenté en soi, mais depuis que j'ai appris qu'André Aciman travaillait sur une suite, je n'ai qu'une envie, me plonger dedans. J'ai très envie de voir Elio grandir, de le suivre à travers le temps, même si j'ai peur de ne pas retrouver ce côté "parenthèse intemporelle" que j'ai tant aimé dans le premier livre.


*Grey Wolf #1 Magic Stars, de Ilona Andrews (chronique) :
j'adore la saga Kate Daniels, et toute cette petite bande de personnages frappadingues. Mais s'il y en a bien deux dans le lot qui sont chers à mon coeur (en plus de de Kate&Curran), ce sont Derek et Julie. 
J’ai donc été ravie les retrouver sous les projecteurs avec cette novella ! Et comme d'habitude avec les écrits du couple Andews, je me suis régalée. C'est une intrigue bien complète qui nous ici offerte. Sous prétexte d’enquêter sur un vol et un massacre, Derek et Julie vont se retrouver plongés dans une aventure où rien d’autre que le sort même d’Atlanta est entre leurs mains. Entre action et humour, on ne s’ennuie pas un instant.
Mais ce récit est pour l'instant resté sans suite et c'est bien dommage ! A quand un nouvelle aventure de ce duo ?


*Ciel Halligan de Linda Grimes (chronique du T1) : une saga d'urban fantasy en toute légèreté. Pas d'univers très développé ou de profondes réflexions, mais des livres résolument portés sur l'action et l'humour, un mélange assez sympathique pour qui souhaite s'initier au genre. Les facultés de l'héroïne et ses compagnons, sortes de caméléons humains, ont le mérite d'être particulièrement originales et les différentes tomes sont aussi funs que divertissants. Ajoutez à cela des personnages délicieux et une petite dose de tension romantique et vous obtiendrez un ensemble parfait pour s'offrir un instant de détente. Je suis fan pour ma part. Malheureusement, l'autrice a mis temporairement la série en pause après quatre tomes, le temps de travailler sur autre chose, ce qui me frustre au plus haut point, car elle nous a laissé avec quelques éléments en suspens. 


*INFINITE ∞ LOVE #1 Nos infinis Chaos de Alfreda Enwy : une lecture toute fraîche de ce matin, qui vient à point nommé conclure ce TTT. Oui, je sais, l'autrice a continué cette série, et il y a trois autres tomes qui suivent celui-là et permettent de retrouver d'autres personnages de la bande. Je les lirai, c'est sûr, car j'ai bien accroché à ce premier opus. Mais ma demande est hyper spécifique ! L'édition que j'ai de ce T1 comprenait également une nouvelle bonus, Nos infinis moments, dont le dernier chapitre permet de retrouver le petit Kyle bien grandi. Et maintenant je veux un opus sur lui et ses aventures avec Lune, c'est possible ?


Et vous, dans quelles suites de romans/séries aimeriez-vous vous plonger ?

C'est lundi, que lisez-vous ? 25.03.2019



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane pendant de nombreuses. Il est maintenant géré par Camille de I Believe in Pixie Dust.

Ces deux dernières semaines

Rendez-vous zappé la semaine dernière par manque de temps... cela m'apprendra, la liste de lectures à vous présenter cette semaine s'est considérablement rallongée. Avec l'approche de la RARE (dédicace géante d'auteurices de romances, le 6 avril à Paris), je me suis dit que j'allais découvrir de nouvelles plumes qui seront présentes à l'évènement. Et comme il ne reste plus que deux semaines, j'ai mis un petit coup de collier, une fois mes romans en cours terminés. Résultat en images.

 

- Soulbound #1 A Ferry of Bones & Gold (VF : Dette de sang #1 Un paquet d'os et d'or) de Hailey Turner (chronique: un premier opus qui m’a donné envie de retrouver aussi bien l’univers que les personnages. Dieux grecs et nordiques, loups-garous, vampires et mages se côtoient ici, et c’est de ce mélange que le roman tire son originalité. L’intrigue, elle, démarre comme une enquête policière, mais se retrouve très vite avec des enjeux à plus large échelle, d’ailleurs liés au passé du héros. On retrouve ici un bon équilibre entre action, investigation et introspection qui fait qu’on ne s’ennuie pas un instant. Seul bémol, un suspense pour moi mal géré et qui m'a parfois donné l'impression d'avoir loupé un épisode. Frustrant, mais pas assez pour m'empêcher de lire la suite ^^

- Autre Monde #6 Neverland de Maxime Chattam : j'ai mis un certain temps pour venir à bout de cet audiobook (2 ans 😂mais avec de belles pauses entre temps), pourtant je l'ai adoré. C'est un régal de se replonger dans cet univers, d'autant que le roman renoue avec le côté exploration des deux premiers tomes. L'intrigue, elle, est toujours aussi prenante, avec de beaux moments d'émotion à la clef qui rendent d'ailleurs très bien en version audio (le moment "coucher de soleil" à Neverland par exemple). On sent sinon que la fin approche et elle s'annonce épique !

    

- Jamison Valley #1 à #5 de Devney Perery : première découverte de nouvelles plumes romance, et on peut dire que l'essai est réussi. J'ai adoré cette saga, ambiance doudou petite ville à la clef. Pourtant, j'ai eu du mal avec le T1, dont les personnages sont assez imbuvables et m'ont fait maintes fois lever les yeux au ciel. C'est dommage, car j'ai failli ne pas poursuivre l'aventure. Mais comme j'avais accroché à l'atmosphère du roman, j'ai continué et j'ai bien fait. Mon intérêt est allé crescendo, et les opus 3, 4 et 5 m'ont comblée (mention spéciale pour le 4, avec un côté huis-clos à fleur de peau). Emotions fortes, jolies relations familiales, petit groupe d'amis que l'on suit d'une histoire à l'autre et cocon de douceur au rendez-vous, le genre d'ingrédients que j'apprécie énormément dans ce type de lecture.

   

Camassia Cove #1 Home de Cara Dee : autre chouette découverte, d'autre titres de l'autrice attendent déjà dans ma liseuse. Et pourtant, c'est un format assez court, qui ne réussit en général pas des masses. J'avais de plus un peu peur de me retrouver face à quelque chose d'assez sombre (c'est l'impression que la 4e de couverture donne), mais il y a beaucoup de douceur dans ce titre, de beaux personnages (bien construits, mais aussi de belles personnes) qui dégagent quelque chose de très tendre. Tout cela vient contrebalancer un début un peu sombre. 

Love Story #1 Perfect Love Story de Natasha Madison : le moins bon du lot pour moi, un récit un peu plat, qui n'a pas eu d'effet particulier sur ma personne, à part me faire lever les yeux au ciel. J'ai trouvé que la romance allait trop vite, qu'elle manquait de profondeur, et que les personnages avaient parfois des réactions bizarres. Pourtant, j'ai quand même envie de lire le tome suivant, car on voit ici les débuts du couple qui sera à l'honneur dans ce nouvel opus et cette relation a l'air fun.

- Jock Hard #1 Jock Row de Sara Ney : pas forcément le texte le plus chamboulant sur le plan émotionnel, mais j'ai envie de dire que c'est ce qui fait sa force. Cela fait du bien de temps en temps de se retrouver face à une relation calme et sans drame. C'est un récit mignon comme tout, avec des échanges très drôle entre les deux personnages principaux quand ils commencent à se tourner autour. C'est le point central de la romance pour moi, et j'ai adoré cette première partie. La seconde moitié, en revanche, une fois qu'ils sont en couple, est beaucoup plus fade, même si toujours dans la choupitude.

 

Middle of Somewhere #1 In the Middle of Somewhere (VF : Ici et ailleurs #1 Au milieu de nulle part) de Roan Parrish : du potentiel, mais un problème de rythme pour moi. Début trop rapide, milieu qui traîne en longueur, il n'y a finalement que la dernière partie que je trouve équilibrée. C'est dommage, car j'ai trouvé les personnages touchants et vraiment bien développés, leur relation très belle et l'émotion était de plus au rendez-vous (au niveau de la romance, comme dans leur développement personnel, leurs relations familiales...). Je pense que je donnerai une chance au tome suivant, histoire de voir si le rythme du récit est plus à mon goût.

Fucking Love #1 For Play de Amheliie : petite prise de risque, avec ce titre qui entraîne dans le monde du porno gay... loin de mes ambiances petites villes doudou habituelles. Un univers particulier, il faut bien l'avouer, cependant intéressant à explorer. Sans surprise, beaucoup de scènes de sexe explicites au programme, mais j'ai trouvé particulièrement bien gérée la manière dont les sentiments se mêlent peu à peu aux parties de jambes en l'air, les rendant tout de suite plus émoustillantes. Belle évolution des personnages également, et une intrigue qui va au delà de la romance. Certes, de la prévisibilité de ce côté là, et un côté peut être un peu too much, mais cela reste prenant et me donne très envie de me plonger dans la suite (d'autant que la fin en cliffhanger laisse bien pantelant).

Mes lectures en cours
   

- North and South (VF : Nord et sud) de Elizabeth Gaskell : j'ai beaucoup aimé l'adaptation de la BBC (Richard Armitage n'y est pas étranger), je mise donc beaucoup sur ce titre. 1/4 lu pour l'instant et j'apprécie énormément. J'ai eu un peu de mal à me plonger dedans (le début est assez dense), mais ça y est, la mayonnaise a pris avec l'arrivée dans le Nord.

A venir

Je ne sais pas trop encore. Je pense continuer à découvrir de nouvelles romances pour la RARE, mais je ne sais pas encore laquelle sera la prochaine à passer à la casserole. 

Ce que j'ai visionné dernièrement

Rien de nouveau ces deux dernières semaines. L'ogre-charmant et moi avons continué notre rewatch de Game of Thrones. La S2, la S3 ainsi que le début de la 4 y sont passés. On essaye de tenir le rythme pour avoir tout revu d'ici le 14 avril. En attendant je prends grand plaisir à me replonger dans l'histoire, à revoir mes passages préférés ou d'autres que j'avais complètement oubliés. C'est marrant d'ailleurs comme on voit certaines scènes différemment quand on connaît la suite (comme par exemple le "Lady Stark, you may survive us yet" de Tyrion à Sansa).


Dette de sang - Tome 1 : Un paquet d'os et d'or, de Hailey Turner


Soulbound - Tome 1 : A Ferry of Bones & Gold
Dette de sang - Tome 1 : Un paquet d'os et d'or
de Hailey Turner
autoédition (2019)
Paru en VF aux éditions MxM Bookmark
390 pages

ebook


Originaire des États-Unis, Hailey Turner est une ville des grandes villes. Elle gâte ses traitres de chats et aime son job, mais pas autant qu'elle aime écrire. Elle écrit depuis l'enfance et apprécie autant lire que créer de nouvelles histoires. Hailey aime les romans avec beaucoup d'action, les relations sans concessions, et les fins qui comblent le cœur.

Synopsis

Quand les dieux font appel à vous, vous ne pouvez pas refuser.

Patrick Collins travaille depuis trois ans en tant qu’Agent Spécial à l’Agence des Opérations Surnaturelles quand les dieux lui demande d’honorer sa dette de sang. Un Immortel a disparu à New York et des corps ont été retrouvés un peu partout à la suite de rituels menés par des démons. Des rituels que Patrick ne connait que trop bien et qu’il revit dans chacun de ses cauchemars.

Très vite, il se retrouve une fois de plus face à des mercenaires qui utilisent la magie de la Secte Dominion.
En cherchant de nouveaux alliés pour s’en sortir, Patrick découvre que la prochaine cible de la Secte n’est autre que le loup-garou que le Destin n’arrête pas de mettre sur sa route.
Patrick a été attiré par cet homme depuis leur rencontre, mais le désir n’a pas sa place en temps de guerre. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir ce qu’il ne peut avoir.
Jonothon de Vere est magnifique, dangereux et synonyme d’emmerde : pour le cas sur lequel il travaille, pour son combat face à ses propres démons, et surtout pour son coeur et son âme.

Mais au final, il faut toujours payer ses dettes et Patrick n’a pas d’autre choix que de faire ce qu’il fait de mieux : tromper la mort


Blog Tour - Comment sauver la peau d'un mort-vivant, d'Hailey Edwards: extrait, concours et interview


Guide pour nécromancien en herbe - Tome 1 : Comment sauver la peau d'un mort-vivant
de Hailey Edwards
Collection infinity - Editions Bookmark (2019)
1ère publication VO en 2017
250 pages

ebook


Autrice de SFFF, Hailey Edwards écrit sur les applications douteuses de magie par ailleurs tout à fait correcte, le pouvoir transformatif de l'amour, la famille que l'on choisit pour soi, et l'explosion de trucs. Pas forcément combinés. Cela pourrait vite faire des dégâts. Elle réside en Alabama avec son mari, leur fille et une meute de teckels.

Synopsis

Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens.

Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer.

Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.


Extrait

L’inconnu s’avança doucement dans la faible lueur de la lune, la peau dénuée de toute imperfection et le regard insondable. Sa présence me cloua au sol et, pour la deuxième fois de la soirée, je me sentis sondée par des yeux de prédateur, bien que ceux-ci ne possédaient pas l’attirance primitive de ceux de Volkov. Il s’agissait donc d’un vampire transformé.

— Pouvons-nous bavarder ?

— Il est tard, et je suis fatiguée.

Et j’avais judicieusement développé un certain instinct de survie.

— Il faudra reporter à une prochaine fois.

Bon point pour lui : il se décala pour me laisser accéder au porche.

— Je représente une personne désireuse de faire votre connaissance.

Un frisson de mauvais augure se propagea dans mes bras, et je raffermis ma prise sur le pieu.

— J’ai suffisamment d’amis, merci.

— N’êtes-vous pas curieuse de savoir pour quelle raison vous avez été libérée d’Atramentous ? s’enquit-il en s’approchant d’un pas nonchalant, sa démarche fluide. Seuls les pires criminels sont envoyés dans ce trou, et seulement au bout d’interminables délibérations. Vous n’étiez qu’une enfant lorsque les grilles se sont refermées derrière vous. Seize ans. La plus jeune détenue de sa longue et triste existence. Et, si l’on en croit la rumeur, vous n’avez même pas eu droit à un procès.

Ma bouche devint sèche. Arrête ça tout de suite. Arrête. Ça. Tout de suite.

— Vous êtes l’unique dérogation accordée par une Grande Dame, une grâce exceptionnelle. Pourquoi ? demanda-t-il en tapotant l’une des ailes de son nez. À votre place, une telle dette me rendrait nerveux.

Le sol se déroba sous mes pieds tandis que la bombe qu’il venait de lâcher explosait.

J’aurais dû mener mon enquête sur les raisons de ce petit miracle personnel bien avant, mais j’avais été si heureuse de recouvrir ma plaie d’un pansement et de faire semblant que les centaines de coupures ne me vidaient pas lentement de mon sang. Depuis que j’avais recouvré ma liberté, j’avais repris ma petite vie, une vie paisible, une vie sans danger. Il faut croire que le danger rôde toujours, pas vrai ?

La main qui m’avait guidée vers la lumière pouvait tout aussi bien me rejeter violemment dans l’obscurité.

La Grande Dame m’avait épargnée, et je lui en étais reconnaissante. Au lieu de ça, une chaleur fiévreuse fit frissonner mon corps tout entier.

— Je vais me coucher.

J’eus les chocottes en lui tournant le dos pour agripper la poignée de la porte d’entrée.

Je tenais toujours la sphère en laiton lorsque sa main se retrouva sur mon épaule dans un contact qui appelait mon attention. J’eus à peine le temps de comprendre le danger que cela représentait que Woolly lui envoya une décharge électrique à travers moi. Je fis volte-face alors que le vampire était éjecté du porche et rencontrait violemment la pelouse, avant d’atterrir parfaitement accroupi dans un réflexe félin.

— Bonne nuit, Grier, dit-il, un éclat de rire dans la voix, comme s’il avait trouvé la décharge amusante.

Je me glissai à l’intérieur de la maison et fermai à clé derrière moi.

J’avais vu deux vampires en une soirée. Quelles étaient les chances pour que cela relève de la coïncidence ?

Maigres, voire nulles. J’insiste sur le nulles.

En admettant qu’il ait raison au sujet de la grâce de la Grande Dame, qu’attendait-elle en retour ? Et surtout, étais-je en mesure de lui donner 

Concours

Si cet extrait vous a mis en appétit et que vous avez envie de découvrir l'autrice ou la saga, la Collection Infinity propose à trois d'entre vous de gagner un exemplaire numérique de ce premier tome. Il suffit de s'identifier (par facebook ou avec votre adresse mail) sur le widget ci-dessous et de suivre les instructions. Chaque item validé vous offre une chance de plus de remporter un lot.



Dans le cadre de ce Blog Tour, j'ai également eu l'opportunité de poser quelques questions à l'autrice. Voici ses réponses !



Interview



Est-ce que vous avez tendance à suivre un plan d'action définitif pour vos histoires ou il vous est déjà arrivé d'être surprise par quelque chose d'imprévu, par les actions ou paroles d'un de vos personnages ?

Je ne prévois pas les intrigues de mes romans à l’avance. Je m’assieds, j’écris et je suis aussi surprise que vous de voir ce qu’il va se passer.

Quels sont les types de livres que vous aimez lire ? Avez-vous un genre favori en particulier ?

L’urban fantasy est mon plus grand amour, mais j’adore tous les genres de la fantasy (tant qu’il y a de la romance !). En ce moment, je dévore tous les romans YA fantasy que je peux trouver.


La famille (ou tout du moins celle que l'on se choisit) semble être une thématique importante dans Comment sauver la peau d'un mort-vivant. Y'a-t-il un thème commun à vos histoires, quelque chose que vous voulez que vos lecteurs en retiennent ?

Un thème qui revient sans cesse dans mes livres c’est que nous ne sommes pas coincés avec la famille avec laquelle on est né. Vous pouvez construire la vôtre. Vous n'avez pas à supporter des relations et des environnements toxiques. Vous pouvez vous en libérer et créer votre propre tribu, votre propre endroit heureux. Je pense que c'est important pour nous tous de nous en souvenir.


Les nécromanciens sont souvent vus comme les grands méchants en fantasy. Qu'est-ce qui vous a motivé à écrire sur eux, à en faire les héros de votre histoire ?

Je voulais écrire sur les vampires, mais je voulais quelque chose de nouveau. J’ai décidé que j’utiliserais des nécromanciens, et la manière dont ils ont créé les vampires, pour faire ça.




The World of the Others - Tome 2 : Wild Country, d'Anne Bishop


The World of the Others : Wild Country
Le monde de Meg Corbyn - Tome 2 : ?
d'Anne Bishop
Editions Roc (2019)
A paraître en VF aux éditions Milady
492 pages

ebook

Anne Bishop vit dans l’État de New York. Elle aime jardiner, écouter de la musique et écrire des histoires sombres et romantiques. Elle a été récompensée par le William L. Crawford Memorial Fantasy Award pour sa série la plus acclamée : Les Joyaux noirs.

Synopsis (traduction perso)

Il existe des villes fantômes, des endroits où les humains ont été annihilés en représailles du massacre d’Autres métamorphes.

Bennett, une ville à la pointe nord-est des Elder Hills entourée de terres sauvages, est un de ces endroits. Mais des efforts sont en cours pour faire revivre Bennett et la transformer en une communauté où humains et Autres peuvent vivre et travailler ensemble. Une jeune officier de police a été embauchée en tant qu'adjointe au shérif Wolfgard. Une espèce mortelle d'Autre veut gérer un saloon humain. Et un couple ayant recueilli quatre enfants, dont une prophète de sang, cherche à se faire accepter.

Mais alors que les magasins rouvrent à nouveau et commencent à gagner de l'argent, la ville de Bennett attire l'attention d'une toute autre sorte d'humains à la recherche de profit. Et l'arrivée du clan Blackstone, un ramassis de hors-la-loi et de parieurs, mettra à jour bien des secrets... ou les enterra à tout jamais

C'est lundi, que lisez-vous ? 11.03.2019



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane pendant de nombreuses. Il est maintenant géré par Camille de I Believe in Pixie Dust.

La semaine dernière

  

- RELECTURE Archer's Voice de Mia Sheridan : j'ai eu une envie subite de me replonger dans Archer's Voice et je trouve cette histoire toujours aussi belle. 

The World of the Others #2 Wild Country d'Anne Bishop : nouveau récit dans le monde de Meg Corbyn sorti la semaine dernière, et bien évidemment je me suis précipitée dessus. Si le précédent, bien que très chouette, manquait un poil de souffle épique, ce n'est pas la cas de celui-là. Une belle dose de tension  croissante dans ce tome, pour un récit aux accents d'aventure au Far West. Et comme toujours une très belle exploration des relations "humaines".

Les Nuages de Magellan d'Estelle Faye : pirates de l'espace et aventure interstellaire dans ce roman placé sous le signe du rêve de liberté. J'ai adoré ! 


Mes lectures en cours
   

- Soulbound #1 A Ferry of Bones & Gold (VF : Dette de sang #1 Un paquet d'os et d'or) de Hailey Turner : un titre d'urban fantasy qui sort très prochainement en VF. Je l'ai entamé hier et n'ai lu que quelques chapitres, mais je trouve le tout très prometteur.

A venir


Retour à mon challenge ABC (que je tente dans l'ordre alphabétique) avec ce classique de la littérature anglaise. J'avais beaucoup aimé l'adaptation de la BBC (Richard Armitage n'y est pas étranger) et j'espère que le livre me plaira tout autant.

Ce que j'ai visionné dernièrement

Au programme la semaine dernière, une demie saison 3 de Community, une série avec laquelle je me régale toujours autant. 
J'ai aussi continué d'avancer dans Chicago Med, avec la fin de la S1 et presque toute la S2. Je trouve la série moins centrée sur la vie de ses héros et plus sur leur quotidien "médical", par rapport à d'autres séries du même type style Urgences ou Grey's Anatomy, mais cela reste entraînant. J'ai tendance à mettre cela en fond quand je bosse sur un truc qui ne me demande pas trop de concentration.
Cette semaine c'était aussi la reprise de Supernatural, avec un épisode assez surprenant dans son dénouement (je pensais que cette "histoire" allait durer jusqu'à la fin de la saison).
Les prochains temps seront sinon très orientés Game of Thrones, puisque l'ogre charmant et moi nous sommes lancés dans un rewatch complet, histoire de passer le temps jusqu'au 14 avril. La S1 a été dévorée la semaine dernière et nous attaquerons la 2e ce soir. Bon sang comme les Stark sont jeunots !



Tentations Mars 2019



Chaque mois je partage avec vous les parutions du mois à venir qui ont le plus éveillé mon intérêt (pour une sélection plus vaste, n'hésitez pas à faire un tour sur ma page Parutions 2019)

J'en profite également pour mettre en avant les sorties VF ou poche de lectures qui m'avaient beaucoup plu.

Ce qui me tente très fortement :

Je ne sais pas pourquoi, mais chaque année c'est la même chose, le mois de mars est toujours riche en sorties appétissantes. Je suis donc résignée à voir le niveau de mon compte en banque méchamment descendre.

 
* What the Wind Knows de Amy Harmon (VO le 01.03 - Lake Union) : depuis ma lecture de Nos faces cachées, j'ai toujours eu envie de découvrir un autre titre de cette autrice et je sens que je vais craquer sur cette histoire à cheval sur le temps.

Synopsis (trad perso) : Anne Gallagher a grandi bercée par les histoire que son grand-père lui racontait sur l'Irlande. Le coeur brisé par sa mort, elle se rend sur les terres de son enfance pour répandre ses cendres. Submergée par les souvenirs de cet homme qu'elle adorait et consumée par une histoire qu'elle ne connaissait pas, elle est transportée à une autre époque.
L'Irlande de 1921, vacillante aux portes de la guerre, est un endroit dangereux où s'éveiller. Mais c'est ici qu'Anne se retrouve, blessée, désorientée et placée sous les soins du Dr. Thomas Smith, le tuteur d'un jeune garçon qui lui est étrangement familier. Et puisqu'on la confond avec la mère disparue de ce garçon, Anne adopte son identité, convaincue que la disparition de cette femme est liée à la sienne.
Alors que la tension monte, Thomas rejoint les combattants pour l'indépendance de l'Irlande et Anne se retrouve mêlée au conflit à ses côtés. Prise entre l'histoire et son coeur, elle doit décider si elle est prête à abandonner la vie qu'elle connaissait pour un amour qu'elle ne pensait jamais trouver. Mais au final, le choix est-il vraiment le sien ?

* The Others #7 Wild Country d'Anne Bishop (VO le 05.03 - Ace) : nouvelle aventure dans le monde de Meg Corbyn, je ne peux que me précipiter dessus. Bon sang que j'ai hâte.

Synopsis (trad perso) : Il existe des villes fantômes, des endroits où les humains ont été annihilés en représailles du massacre des Autres métamorphes.
Bennett, une ville à la pointe nord-est des Elder Hills et entourée de terres sauvages, est un de ces endroits. Mais des efforts sont en cours pour faire revivre Bennett et la transformer en une communauté où humains et Autres peuvent vivre et travailler ensemble. Une jeune officier de police a été embauchée en tant qu'adjointe au shérif Wolfgard. Une autre espèce d'Autre veut gérer un saloon humain. Et un couple hébergeant quatre enfants placés, dont une prophète de sang, cherche à se faire accepter.
Mais alors que les magasins rouvrent à nouveau et commencent à gagner de l'argent, la ville de Bennett attire l'attention d'une toute autre sorte d'humains à la recherche de profit. Et l'arrivée du clan Blackstone, un ramassis de hors-la-loi et de parieurs, mettra à jour bien des secrets... ou les enterra à tout jamais. 


 

* Shades of Magic Vol. 1: The Steel Prince de V.E. Schwab @ Andrea Olimpieri (VO le 05.03 - Titan Comics) : enfin le volume qui regroupe les quatre premiers épisodes. Pas une adaptation de Shades of Magic, mais un prequel consacré aux aventures de Maxim Maresh, quand il n'était encore que prince.

Synopsis (trad perso) : Le jeune Maresh est envoyé faire ses premières armes dans une dangereuse et ingérable cité portuaire de la Côte Sanguinaire de Verose, muni d'une stricte liste de consignes de son père, le roi Nokil Maresh.
C'est là qu'il fait rencontre une turbulente bande de soldats, découvre un environnement sans lois et fait la connaissance d'une envoûtante et intoxicante reine pirate, Arisa...

* Et tu entendras le bruit de l'eau de Sophie Homain (VO le 06.03 - Harlequin) : nouveau roman de Sophie Jomain, je fonce.

Synopsis Elle est partie pour fuir celle qu’elle était devenue… Là-bas, elle va trouver celle qu’elle est vraiment.

Marion Verrier est Fendie Miller. Ou plutôt Fendie Miller est Marion Verrier. Elle ne sait plus trop… Est-elle vraiment devenue cette journaliste assoiffée de scoops que plus rien n’émerveille  ? Poussée à bout, Marion craque et décide de s’échapper en baie de Somme. Un bungalow cosy perdu dans la nature pour se retrouver et réfléchir à ce qu’elle va faire de sa vie, voilà tout ce à quoi elle aspire. Mais, au «  Bruit de l’eau  », Marion découvre qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait  ; quelqu’un d’autre a choisi l’écolodge pour s’isoler du monde. Un homme, mystérieux et solitaire, que le destin n’aura de cesse de remettre sur sa route.

  

* La guerre des papilles de Lucie Castel (VO le 06.03 - Harlequin) : pareil ici, je me suis récemment découvert une passion pour les romans Lucie Castel/Oren Miller, et je suis bien décidée à dévorer tout ce qu'elle écrit.

Synopsis Chocolat contre pâtisserie.
Castelli contre Palazzo. 
Lucas contre Catalina.

Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles !

* Dette de sang #1 Un paquet d'os et d'or de Hailey Turner (VF numérique le 13.03 - MxM Bookmark) : dans les faits, le roman attend déjà dans ma liseuse en VO et sera lu très prochainement. Mais je suis tellement excitée à l'idée de me plonger dedans que je mets aussi sa sortie VF en avant ici.

Synopsis Quand les dieux font appel à vous, vous ne pouvez pas refuser.
Patrick Collins travaille depuis trois ans en tant qu'Agent Spécial à l'Agence des Opérations Surnaturelles quand les dieux lui demande d'honorer sa dette de sang. Un Immortel a disparu à New York et des corps ont été retrouvés un peu partout à la suite de rituels menés par des démons. Des rituels que Patrick ne connait que trop bien et qu’il revit dans chacun de ses cauchemars.
Très vite, il se retrouve une fois de plus face à des mercenaires qui utilisent la magie de la Secte Dominion.
En cherchant de nouveaux alliés pour s'en sortir, Patrick découvre que la prochaine cible de la Secte n’est autre que le loup-garou que le Destin n’arrête pas de mettre sur sa route.
Patrick a été attiré par cet homme depuis leur rencontre, mais le désir n’a pas sa place en temps de guerre. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir ce qu’il ne peut avoir.
Jonothon de Vere est magnifique, dangereux et synonyme d’emmerde : pour le cas sur lequel il travaille, pour son combat face à ses propres démons, et surtout pour son cœur et son âme.
Mais au final, il faut toujours payer ses dettes et Patrick n’a pas d’autre choix que de faire ce qu’il fait de mieux : tromper la mort.


 

* Mers Mortes d'Aurélie Wellenstein (VO le 14.03 - Scrineo) : petit nouveau d'Aurélie Wellenstein, je serai au rendez-vous. Certes, le roman ne rejoindra ma bibliothèque qu'aux Imaginales (j'ai mes petits rituels), mais cela n'empêche pas d'être enthousiaste.

Synopsis Mers et océans ont disparu. L'eau s'est évaporée, tous les animaux marins sont morts. 
Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines..., arrachent l'âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l'humanité, peuvent les détruire. 
Oural est l'un d'eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu'il protège depuis la catastrophe. Jusqu'au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. 
Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes... De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l'objectif de ce dangereux périple. 
Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?

* Pour trois jours de bonheur... j'ai vendu le reste de ma vie de Sugaru Miaki (VF le 21.03 - Akata) : j'aime beaucoup les mangas publiés par Akata et je testerais bien leurs light novels maintenant.

Synopsis Saviez-vous qu'il est possible de vendre une partie de sa vie contre une belle somme d'argent ? C'est en tout cas ce qu'a entendu dire Kusunoki, jeune japonais désabusé et qui n'attend plus rien de l'existence. Aussi, un matin, il décide de commettre l'irréparable, et se rend au bureau de vente : surpris, il apprend que sa vie ne vaut pas grand chose, mais peu lui importe... Il décide de ne vivre plus que trois mois, et de profiter du peu de temps qui lui reste à vivre dans l'insouscience. Mais tandis qu'un fatidique compte à rebours est lancé, son nouveau quotidien lui offre une surprise : des retrouvailles, une histoire d'amour... Mais n'est-il pas trop tard pour apprendre à vivre ?


 

* Origine #1 Etoile Noire de Jennifer L. Armentrout 
(VF le 20.03 - J'ai Lu) : ce livre rejoindra ma bibliothèque en VO, mais c'est une sortie que je suis quand même ravie de voir en VF. Un spin-off de Lux, ça ne se refuse pas, d'autant que celui-ci porte sur Luc, un personnage que j'avais beaucoup apprécié dans la saga principale.

Synopsis Quatre ans se sont écoulés depuis l’invasion extraterrestre. À l’âge de 17 ans, Evie Dasher n’en a que peu de souvenirs. Lorsqu’elle décide de se rendre en cachette dans une boîte de nuit connue pour être l’un des rares lieux où il est encore possible de côtoyer les Luxens survivants, la soirée ne se déroule pas tout à fait comme prévu.
Quand les choses tournent mal, elle fait la connaissance de Luc, un jeune homme beaucoup trop beau pour être humain. De plus en plus attirée par celui qu’elle prend pour un Luxen, Evie découvre un monde insoupçonné qui remet en question tout ce qu’elle pensait savoir. Un monde composé d’êtres aussi lumineux que ténébreux…

* Les révoltés de Bohen d'Estelle Faye (VO le 21.03 - Critic) : avec son intrigue située une dizaine d'années après Les seigneurs de Bohen, ce roman est celui que j'attends avec le plus d'impatience cette année.

Synopsis J’avais sept ans lorsque les insurgés ont renversé l'Empire, lorsqu'un vent de liberté et d'espoir a secoué jusqu'aux tréfonds de notre trop vieux monde. Je sais, aujourd'hui, que le drame était déjà là, en germe, dans les toutes premières heures de la révolution… Aujourd'hui les golems immobiles se dressent aux portes de l'ancienne capitale, et des prédicateurs errants nous promettent le prochain retour des Wurms, des anciens dragons d'ombre qui autrefois asservissaient les humains. Je ne vais pas vous narrer le combat glorieux de la Révolution triomphante, car ce combat-là n'a jamais eu lieu. Les héros parfaits n'existent que dans les bylines, et les insurgés n'étaient jamais que des hommes. Par contre je vais vous raconter comment nous avons continué à y croire, même dans les heures les plus sombres, même quand nous n'avions plus d'espoir. Comment nous n'avons jamais abandonné. 


Sorties que je recommande :
    
 

Les Outrepasseurs #1 Les héritiers (VO poche le 06.03 - Le livre de poche) chronique : vive la sortie poche de ce roman génial ! Les Héritiers est de ces livres qui ne vous laissent pas de répit. Ancré dans le folklore populaire, il offre une fantasy un peu sombre et très bien pensée, un plaisir dans le paysage young adult. Le principe même de l'intrigue est également surprenant. A osciller entre passé et présent, le livre entraîne ses lecteurs aux origines des Outrepasseurs. On y suit Peter, un adolescent anglais qui va vivre une nuit décisive, mais aussi un groupe de protagonistes médiévaux sur le point de voir leurs vies transformées. Des personnages aussi forts qu'attachants dont les histoires passionnantes s'entremêlent. On pourrait considérer ce premier tome comme un volume d'introduction à la saga, mais il n'en est pas pour autant ennuyant. Pas de longueur ici, l'intrigue bien rythmée est à l'image de l'univers: très prenante.

Synopsis : Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. L’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance des membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie.

Meurtre au village #1 Médium et plombier de J.L. Merrow (VF numérique le 13.03 - MxM Bookmark) : le premier tome lu en VO d'une nouvelle série de policiers. L'intrigue est bien menée et l'enquête prenante, et j'ai trouvé la dynamique entre les deux héros entraînante (d'autant que les deux sont attachants). La seule chose qui m'a un peu gênée, c'est tout ce lingo purement britannique qui, s'il passe très bien à l'oral, est pour moi bien moins efficace à l'écrit et m'a empêchée de complètement rentrer dans le roman. J'en ai regretté de ne pas avoir attendu la VF.

Synopsis : Aux yeux du reste du monde, Tom Paretski n’est qu’un simple plombier impertinent qui traîne une hanche boiteuse, souvenir d’un accident scolaire. Mais ce n’est pas pour ses talents de plombier que la police locale garde son numéro téléphone mais pour son don pour retrouver des objets perdus.
Alors qu'on lui demande son aide pour localiser le corps d’une femme disparue dans le Nomansland Common, Tom fait une rencontre boulversante : Phil Morrison. Son béguin de jeunesse est devenu détective privé et bosse sur la même enquête.
Mais Phil est aussi responsable de sa blessure (du moins, en partie). Bon gré, mal gré, les deux hommes vont devoir apprendre à travailler ensemble.
Faites connaissance d’un plombier séducteur doté de pouvoirs cachés, d’un détective privé vêtu de cachemire et qui cache (un peu trop bien) un bon fond et passez un moment dans un village anglais rempli de secret !

 

Guide pour nécromancien en herbe #1 Comment sauver la vie d'un mort vivant de Hailey Edwards (VF numérique le 13.03 - Collection Infinity) : premier tome prometteur d'une nouvelle sage d'urban fantasy. Pour une fois, les nécromanciens sont les gentils et entraînent le lecteur dans une intrigue fun et rythmée. Le petit plus ? Son héroïne d'une réelle profondeur et un univers original.

Synopsis : Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens.
Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer.
Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.

Et puis quoi encore ! (La proposition) de Mariana Zapata (VF le 20.03 - J'ai Lu) : nouveau roman de Mariana Zapata, la reine du slow-burn. Après le football féminin dans Cultissime, place au football américain. Une histoire somme toute mignonne, mais pas transcendante non plus. La relation prend son temps, on sent bien l'alchimie entre les personnages, la confiance qui s'installe... mais ça tire par moment un peu en longueur.

Synopsis : Et si votre contrat de travail se transformait en… (mais on ne vous dira pas en quoi !) 
"Une chose est sûre : un jour, je vais étrangler Aiden Graves. Mon mobile ? Pendant deux ans, j’ai été l’assistante multitâche de ce grossier personnage pour lequel je me pliais en quatre, sans jamais un bonjour ni un merci en retour ! Exigeant, entêté, vegan, et aussi aimable qu’une porte fermée — n’importe quelle fille l’aurait plaqué et c’est ce que j’ai fait (avec un pincement au cœur, j’avoue). Et cet ingrat n’a pas eu un mot pour me retenir… Alors, vous n’imaginerez pas une seconde ce qu’il est venu faire chez moi aujourd’hui. Et encore moins ce qu’il a en tête !…" 
Une comédie en forme de joli coup de gueule qui rapproche avec sensibilité et humour une extravertie généreuse et un taciturne carrément craquant.

 

Ainsi battent les coeurs amoureux de Lily Haime (VO poche le 07.03 - Milady) chronique un roman coup de poing, qui se ressent viscéralement. Il y a un rythme très particulier à cette histoire, lancinant presque, une sorte de pression, un sentiment d’inéluctabilité quelque part. Si la relation entre Dorian et Swann est émouvante, elle est également intense au possible, terriblement dévastatrice... et nécessaire aussi. Elle a en cela quelque chose de libérateur, pour le lecteur comme pour les personnages. Car au-delà de cette romance qui se vit à 100 %, le livre est aussi une formidable quête identitaire, une véritable mue, celle de Dorian et de ses secrets trop longtemps réprimés, de ces fragments de lui éparpillés dans les vents, de ces bouts d’un autre qu’il va devoir apprivoiser. C’est dur, plein de sentiments bruts, mais tellement beau également...

Synopsis : Dorian est un survivant.
Alors qu’il n’avait que quelques jours, sa mère l’a arraché à sa famille pour l’emmener dans une secte, perdue dans les montagnes argentines. Il a passé son enfance près de Michel, qui lui a enseigné autant de fausses croyances que de souffrances. Jusqu’à ce que son père le retrouve et le ramène, brisé, à Chicago.
Aujourd’hui, Dorian est un DJ de renom. Entre la musique qu’il fait résonner la nuit et sa famille nombreuse, il a l’impression d’avoir trouvé un équilibre. Mais l’arrivée de Swann remet tout en question. Cet homme mystérieux et magnétique veut savoir ce qui est arrivé à son frère, disparu avec la secte.
Un frère dont Dorian n’a aucune envie de parler. Comme de tout le reste, d’ailleurs. Mais face à Swann et aux sentiments troubles et dangereux qu’il éveille en lui, aura-t-il encore le choix  ? Pourra-t-il encore garder enfouis ces souvenirs et ces secrets si bien cachés  ?
Ensemble, Dorian et Swann pourront-ils surmonter ce passé qui les unit  et les sépare à la fois  ?

Kate Daniels #6 Montée Magique d'Ilona Andrews (VF numérique le 27.03 - Collection Infinity) chronique : ma saga d'urban fantasy préférée et j'ai hâte de redécouvrir ce T6, en français ce coup-ci. C'est un opus d'une rare intensité, au niveau de l'action comme de l'émotion. Il marque également une transition dans les relations entre les personnages, mais aussi dans le dessin d'une intrigue à plus grande échelle. 

Synopsis : La mercenaire Kate Daniels et son compagnon Curran, le Seigneur des Bêtes, se démènent pour résoudre une nouvelle crise déchirante. Incapables de contrôler leur bête, de nombreux enfants métamorphes de la Meute ne survivent pas à leur première transformation et n'atteignent pas l’âge adulte. Il y a bien un remède qui pourrait les aider, mais le secret de sa fabrication est jalousement gardé par les clans européens et peu de doses sont disponibles à Atlanta.
Kate ne supporte pas de voir souffrir des innocents. Pourtant, la solution qu’elle et Curran ont trouvée promet d’être encore plus douloureuse. Les métamorphes européens, qui ont déjà essayé de manipuler le Seigneur des Bêtes par le passé, lui ont demandé d’arbitrer un conflit en échange du fameux remède. Comme la survie de la jeune génération et le futur de la Meute sont en jeu, Kate et Curran savent qu’ils doivent accepter la proposition... 
Mais il ne fait aucun doute qu’ils se dirigent tout droit dans la gueule du loup.


Accords Corrompus #4 Rêves de Liberté de Kelly St Clare (VF numérique le 27.03 - Collection Infinity) : une conclusion parfaite à cette tétralogie où les personnages brillent de tous leurs feux !

Synopsis : Jamais le voile n'a semblé si lourd. Mais je suis plus forte que jamais.
Le voile n'a pas d'importance.
Depuis que l'on m'a kidnappée d'Osolis, une part de moi a toujours su que lorsque je reviendrais - si je vivais assez longtemps pour revenir - j'apporterais la mort et la destruction aux portes de mon monde.
C'est là l'ironie de la paix. Elle vient seulement après la guerre. 


ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS FAIT ENVIE EN MARS ?!