Mes derniers avis

Flame in the Mist - Tome 1 de Renée Ahdieh


Flame in the Mist - Tome 1
de Renée Ahdieh
Editions G.P Putnam's Sons (2017)
Pas de parution VF annoncée pour l'instant
392p

Autrice des sagas Captive et Flame in the Mist, Renée Ahdieh, vit à Charlotte, en Caroline du Nord. Elle a passé les premières années de sa vie en Corée du Sud. 

Synopsis (traduction perso)

Unique fille d'un célèbre samouraï, Mariko a toujours su qu'elle était élevée dans un but et un seul : se marier. Qu'importe son ingéniosité, qui rivalise avec celle de son frère jumeau Kenshin, ou ses compétences en alchimie. Mariko n'est pas née homme et son destin a été scellé à son premier souffle.

A tout juste 17 ans, Mariko est envoyée au palais impérial pour rencontrer son fiancé, un homme qu'elle n'a pas choisi. Mais le voyage tourne court quand le convoi de Mariko est attaqué par le Clan Noir, un dangereux groupe de bandits engagés pour assassiner Mariko avant qu'elle n'atteigne le palais.

Seule survivante de l'attaque, Mariko fuit dans les bois où elle planifie sa revanche. Déguisé en jeune paysan, elle entreprend d'infiltrer le Clan Noir et de traquer ceux qui ont fait d'elle une cible. Mais une fois dans leurs rangs, Mariko découvre le plaisir d'être appréciée pour son intellect et ses capacités. Elle se surprend même à tomber amoureuse, un amour qui va la forcer à remettre en question tout ce qu'elle a toujours cru savoir sur sa famille, sa raison d'être et ses désirs les plus profonds.

Mon avis

Voilà un livre qui fait beaucoup parler de lui sur la blogosphère anglophone depuis sa sortie en mai dernier. Il m’avait tout de suite intéressé, l’histoire étant vendue comme un mix entre Mulan et les 47 rōnin. Cela faisait de plus un moment que j’avais envie de découvrir la plume de l’autrice, qui a connu pas mal de succès avec sa saga Captive/The Wrath & the Dawn.

Je partais donc très enthousiaste dans cette lecture et le début m’a même bien emballée. L’ambiance, notamment, m’a charmée. C’est un roman fantastico-historique d’inspiration japonaise que l’autrice nous offre ici, un dépaysement très plaisant. Bonjour samouraïs, bushido, Geishas, luttes de pouvoir entre shogun et empereur, forêts brumeuses et palais raffinés. Le livre est en cela une vraie bouffée d’air frais et j’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans cet univers, d’autant que la plume de l’autrice a quelque chose d’entraînant. 

La touche de surnaturel qui est ici présentée est également assez originale et a en tout cas du potentiel. C’est un point qui contribue à la singularité de la saga et qui gagnera à être approfondi par la suite. Il manque cependant pour le moment de contextualisation pour être complètement efficace.

Mais en dehors de ces éléments, le roman reste pour moi convenu. Peut-être ai-je trop de fantasy YA à mon actif, je ne sais pas. Toujours est-il que les développements de l’histoire m’ont paru fades et prévisibles, et les deux trois points qui ne le sont pas (par exemple ce qui tourne autour de Kenshin sur la fin) m’ont semblé confus. 

J’ai également trouvé de la maladresse dans le traitement de la romance. Les relations ennemis -> amants sont un peu mon pêché mignon, surtout quand elles sont bien construites, mais je reste ici sur ma faim. Si l’histoire d’amour n’empiète pas sur le reste, les émotions sont restées cependant trop superficielles pour que je me sente impliquée, avec un renversement de la balance en à peine quelques paragraphes. 

Alors oui, dans l’ensemble le livre bouge plutôt bien, multipliant les scènes d’action et divertissant le temps d’un instant, mais il manque pour moi sérieusement d’épaisseur.

La même chose peut d’ailleurs être dite des personnages, qui sont peu développés. Rien que Mariko, l’héroïne avec laquelle je partais sur un bon sentiment se révèle être un cliché ambulant, pour ne pas dire une Mary-Sue. Enfin ça, c’est quand elle ne prend pas des décisions qui n’ont aucune logique.  

Et je ne vous parle même pas des membres du Clan Noir, des brigands censés être terrifiants, mais qui se comportent plus comme un groupe d’ados jouant aux guerriers. La plupart des seconds rôles étaient d’ailleurs interchangeables. Ils n’ont trouvé grâce à mes yeux qu’à travers leurs échanges souvent assez drôles. Au final, je crois que le seul personnage qui pour moi tire son épingle du jeu est celui de Yumi. Je ne suis en revanche pas sûre que ce soit assez pour que je lise le T2.

En bref...

Le début m'a bien emballée, avant que mon enthousiasme retombe en cours de route. Cela se lit vite et bien, la plume est agréable et la mythologie une vrai bouffée d'air frais, mais à côté de cela, cela reste quand même très convenu en ce qui concerne l'intrigue (et les deux trois points qui ne le sont pas m'ont semblé confus), superficiel sur le plan émotionnel, et les personnages sont peu développés, je trouve. C'est un livre que bouge bien, divertit et dépayse le temps d'un instant, mais qui manque pour moi sérieusement d'épaisseur. 

Déception

Saga Flame in the Mist
2. Smoke in the Sun (à paraître)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

6 commentaires

  1. Mince... Dire que le résumé me tentait vachement bien ! Ainsi que ses inspirations asiatiques ! A voir, mais pour l'instant, c'est plutôt The Wrath & the Dawn qui me tente et à qui je vais laisser une chance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui à la base j'avais aussi bien envie d'entamer The Wrath & the Dawn aussi, mais quand j'ai vu Flame in the Mist je me suis précipitée dessus. J'aurais mieux fait de rester sur mon idée première xD Après y'a eu de bons avis dessus aussi, donc tu feras peut-être parti des conquis si tu te laisses tenter

      Supprimer
  2. Aie aie aie ! Je l'ai dans ma PAL donc je le lirai bien un jour mais dommage quand même que tu n'aies pas aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu accrocheras plus que moi alors !

      Supprimer
  3. J'avais beaucoup aimé le premier tome de Captive, mais comme je ne lis pas en VO, je ne connaîtrai sans doute jamais la fin 😢

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince ! C'est vraiment dommage ça. Je ne sais pas que la publication VF avait été stoppée.

      Supprimer