Mes derniers avis

Le Roi du Bourbon d'Avon Gale


Le Roi du Bourbon
Whiskey Business
d'Avon Gale
Editions MxM Bookmark (2018)
Première publication VO en 2016
124 p

ebook

Autrice de romance m/m originaire du Sud des Etats-Unis et maintenant exilée dans une ville universitaire du Midwest, Avon Gale aime les road trips, les concerts de rock, boire du bourbon du Kentucky et crier pendant les matchs de hockey. Elles ne se lasse jamais des gens et de leurs histoires, qu'ils soient réels ou sortis de sa tête. 

Synopsis

Ryder Waites ferait tout pour empêcher la minuscule ville de Perchis Potence, Kentucky, de disparaître de la carte – même vendre sa recette familiale du bourbon à Bluegrass Bourbon à Lexington. Espérant que cette entreprise plus importante fournira les améliorations nécessaires pour la distillerie, Ryder a pour but ultime de faire entrer Perchis Potence dans le Kentucky Bourbon Trail... et de faire prospérer la ville grâce au tourisme. Et pour continuer à produire localement le célèbre Bourbon du Pendu, il va devoir convaincre le représentant de la compagnie - l'insupportable collé-monté et absolument sexy Adam Keller.

Adam vient d'une vieille famille fortunée, mais il est déterminé à prendre seul son destin en main. Quand il est envoyé à Perchis Potence, il commence à douter de ses choix qui l'ont conduit à louer une chambre dans un funérarium, dans cette ville remplie de commerces aux thèmes macabres. Et il ne sait pas quoi faire de Ryder, ce descendant de contrebandiers qui s'est donné pour mission de sauver son étrange ville de l'extinction.

Thérapie du Crime, de Sophie Jomain & Maxime Gillio


Thérapie du Crime
de Sophie Jomain & Maxime Gillio
Editions Pygmalion (2018)
320 pages


Après avoir exercé le métier d’archéologue pendant quelques années, Sophie Jomain s’est découvert une passion pour l’écriture. Depuis le succès de sa saga fantastique Les étoiles de Noss Head elle n’a cessé d’être saluée par la critique, notamment pour sa série d'urban fantasy Felicity Atcock, ses romances contemporaines Cherche jeune femme avisée et D’un commun accord, inspirées de contes de fées, ainsi que son roman Quand la nuit devient jour.

Maxime Gillio, père de trois enfants, a travaillé douze ans dans l’Éducation nationale avant de réaliser qu’il n’aimait rien tant que le calme et la solitude. Depuis, il a lâché son métier d’enseignant pour se reconvertir dans l’édition. Mais il a quand même gardé sa tribu, pour son plus grand bonheur. Il est l'auteur d'une dizaine de romans dont Rouge armé chez Ombres Noires.


Synopsis

Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L’incongruité, c’est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c’est même la raison pour laquelle on vient la voir. D’ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu’on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d’histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d’or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu’elle accepte de l’aider et qu’elle lui pardonne l’humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir...


Villains - Tome 1 : Vicious de V.E. Schwab


Villains - Tome 1 : Vicious
de V.E. Schwab
Editions Titan (2014), 1ère édition VO en 2013
A paraître en VF aux éditions Lumen
340 pages


Aussi à l'aise dans le domaine de la fantasy ou les histoires de super-héros que dans l'univers young adult, V. E. Schwab se passionne pour les contes et légendes, le folklore et les récits qui vous font douter de la réalité du monde. Née en 1987, fille d'une mère britannique et d'un père californien, elle a grandi dans le Sud des États‑Unis. Elle a été très remarquée pour divers ouvrages jeunesse, ainsi que Vicious, roman destiné aux adultes, mais Shades of Magic est indubitablement son grand succès du moment.

Synopsis (traduction perso)

Victor et Eli ont d’abord été colocataires à l’université, deux jeunes hommes brillants, arrogants et solitaires. Chacun a tout de suite reconnu en l’autre la même vivacité et la même ambition qui l’animait. Durant leur dernière année d’études, des recherches communes sur l’adrénaline, les expériences de mort imminente et les événements surnaturels entraînent une intrigante révélation : il est possible sous certaines conditions de développer d’extraordinaires pouvoirs. Mais quand Eli et Victor passent de la théorie à la pratique, les choses tournent mal. 

Dix ans plus tard, Victor s’échappe de prison, déterminé à retrouver son vieil ami (maintenant ennemi), aidé en cela par une jeune fille dont la nature réservée cache une étonnante capacité. Pendant ce temps, Eli s’est fixé une mission : éradiquer chaque personne dotée de super-pouvoirs qu’il pourra trouver. Tous sauf son acolyte, une énigmatique femme à la volonté de fer. Armés de terribles pouvoirs, poussés par des souvenirs de perte et de trahison, les ennemis jurés sont lancés sur la route de la vengeance... mais lequel sera toujours vivant arrivé au bout ?


C'est Lundi, que lisez-vous ? 16.04.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 

Ces deux dernières semaines



- From Lukov with MLove de Mariana Zapata : slow burn au possible, mais c'est exactement de ça dont j'avais envie. On a pendant longtemps le développement d'une belle amitié avant que les sentiments s'en mêlent. J'ai de plus un gros faible pour les romances ennemis-amants et cet aspect-là était particulièrement réussi. L'autrice a vraiment réussi à retranscrire cette animosité doublée d'alchimie qui lie les héros. Joli travail également au niveau du développement des personnages (le caractère de Jasmine, notamment), même s'ils sont pour moi trop juvéniles. J'ai ainsi eu beaucoup de mal à croire à leurs presque 30 ans.

Orange #2 à #6 de Ichigo Takano : un manga un peu doux amer qui traite de façon assez unique des années lycées. SF, tranche de vie et romance s'y mêlent en un ensemble aussi prenant qu'émouvant.

Dear Aaron de Mariana Zapara : mignon comme tout et le concept change de d'habitude, mais cela reste un peu plat (et l'héroïne est un brin insupportable à souvent pleurnicher sur son sort)

- The Rose Garden de Susanna Kearsley : du très bon Susanna Kearsley, prenant et émouvant. A nouveau un roman où l’atmosphère prime, à cheval sur deux époques. Si j'avais un reproche à faire, ce serait la facilité avec laquelle les personnages acceptent ces histoires de voyage dans le temps, sans se poser plus de questions que cela. Mais bon, cela n'a pas gâché mon plaisir de lecture. 

Bevelstoke #1 The Secret Diaries of Miss Miranda Cheever de Julia Quinn : une bonne petite romance historique qui se lit toute seule et aura réussi à m'émouvoir. Juste un peu déçue par la fin, trop rapidement expédiée à mon goût (sans parler de son côté un peu trop drama).

RELECTURE Les Seigneurs de Bohen d'Estelle Faye (chronique: coup de cœur à la relecture également, ce n'est pas surprenant ce livre est génial !


Mes lectures en cours

 

A venir
  

Ce que j'ai visionné la semaine dernière

The Good Place S2 Ep 8 à 13 : bon, ben faut attendre la S3 maintenant.

- Lost S1 à S3 Ep. 16 : cela doit être mon cinquième visionnage et je suis toujours aussi fan. Je me régale vraiment avec cette série, encore plus avec la S3 dans laquelle je suis plongée en ce moment (une de mes préférées, notamment grâce au personnage de Desmond et aux épisodes centrés sur lui). 


Challenge Ecosse, 5e édition


Cinquième édition déjà , je n'arrive pas à y croire. Bref, le challenge Ecosse est de retour !

La formule reste la même que les années précédentes (excusez mon manque d'imagination),  se faire plaisir pendant un an et échanger sur l'Ecosse et sa culture.

- Les auteurs écossais sont bien sûr les bienvenus, mais pas que…

 Tout roman, BD, pièce de théâtre, essai, nouvelle … dont l'action se déroule en terre écossaise, au moins en grande partie, est également accepté, quel que soit le genre littéraire. Tant qu'à faire, je prends également les héros écossais qui vivent ailleurs, du moment que l'aspect scottish est développé.

- Et comme je ne suis pas sectaire, si vous avez envie de nous parler d'un groupe de musique, d'un film, d'un voyage, ou même d'une recette de cuisine, lancez-vous!

Si vous êtes tentés, n'hésitez pas à me laisser un petit mot ici ou sur le topic Livraddict (sur lequel vous trouverez d'ailleurs la liste de nos lectures passées) en me disant dans quelle catégorie vous vous inscrivez, pareil pour notifier vos diverses participations. Je ferai le récapitulatif de liens, en revanche, uniquement sur Livraddict. 

Les modalités

Pour valider une participation il suffit ensuite de partager avec les autres participants (ici ou sur Livraddict) le lien vers votre avis (article ou vidéo). Pour ceux qui n'ont pas de blog/chaîne youtube vous pouvez bien entendu nous laisser quelques lignes sur le topic Livraddict du challenge ou sur un site comme Babelio ou Goodreads. L'essentiel est de venir partager avec les autres au delà du simple j'ai aimé/pas aimé, le moyen m'importe peu.

Les inscriptions seront ouvertes en continue, mais je propose 
un challenge d'une durée d'un an du 15 avril 2018 au 15 avril 2019. Plusieurs paliers sont accessibles et, comme l'année dernière, chaque avis rapporte 1 point

Niveau 1 : Aventurier de la route du whisky (1 à 3 point)
Niveau 2 : Joueur de cornemuse du dimanche (4 à 6 points)
Niveau 3 : Pourfendeur de Haggis sauvage (7 à 9 point)
Niveau 4 : Amateur de kilt éclairé (de 10 à 19 points)
Niveau 5 : Maître d'Alba (à partir de 20 points)

Petit bonus, les lectures en anglais valent deux points.

N'hésitez pas à nous rejoindre, plus on est de fous plus on rit ! Il y a eu lors de la dernière édition plus de 60 participations. 
On a déjà eu des articles de voyage, des chroniques de films et séries et même une recette si mes souvenirs sont bons. Alors oui, ce challenge est surtout centré sur les livres, mais cela n'empêche pas de se faire plaisir ailleurs de temps en temps. 


Bon challenge. 





Tentations Avril 2018



Chaque mois je partage avec vous les parutions du mois à venir qui ont le plus éveillé mon intérêt (pour une sélection plus vaste, n'hésitez pas à faire un tour sur ma page Parutions 2018)

J'en profite également pour mettre en avant les sorties VF ou poche de lectures qui m'avaient beaucoup plu.

Ce qui me tente très fortement :

 

* Les garçons de l'été de Rebecca Lighieri (VO poche le 05.01 - Folio) : je lis peu de romans contemporains, mais celui-là, avec ses airs de thriller/roman noir, me tente pas mal. Sa sortie poche approchant, j'ai vu quelques avis sur la toile qui ont réveillé mon envie de me plonger dedans. 

Synopsis Forts de leurs études brillantes, de leur famille convenable et convenue, de leur beauté radieuse et de leur maîtrise du surf, Thadée et Zachée ont cru que l’été serait sans fin. Que la vie se passerait à chevaucher les vagues, entre jaillissements d’embruns et poudroiements de lumière. Mais en mutilant sauvagement Thadée un requin-bouledogue le prive de l’existence heureuse auquel il semblait voué : il est devenu un infirme. La bonne santé des uns, la sollicitude des autres le poussent à bout. Et le révèlent à lui-même jaloux et envieux.


* Comment se comporter comme une personne normale (VF le 11.04 - MxM Bookmark) : un livre que j'avais déjà repéré en VO et qui a l'air très drôle.

Synopsis Gustavo Tiberius n’est pas normal. Il en est conscient, tout comme le reste des habitants d’Abby, petite ville de l’Oregon. Il lit des encyclopédies chaque soir avant de dormir, a un furet de compagnie qu’il a baptisé Harry S. Truman, possède un vidéoclub où personne ne met les pieds, et ses plus proches amis sont Lottie, une dame dont les cheveux ressemblent à ceux d’une drag-queen, et un trio de vieilles motardes chevauchant des Vespa répondant au nom des « Nous, les trois Reines ».
Gus n’est pas normal. Et ça lui va très bien. Tout ce qu’il demande, c’est qu’on le laisse tranquille.
Jusqu’au jour où entre dans sa vie Casey, un hipster asexuel défoncé et accessoirement le nouvel employé de chez Lottie’s Lattes. Pour une raison qu’il ne comprend pas, ce dernier pense que Gus est l’être le plus fabuleux sur Terre. Et il se pourrait bien que Gus commence à penser la même chose de Casey, même si celui-ci passe sa vie à poster des photos de sa nourriture sur Instagram.
Mais Gus n’est pas normal et Casey mérite quelqu’un qui l’est. Voulant soudain être ce quelqu’un, Gus sort de sa zone de confort et formule un plan pour devenir la personne la plus normale au monde.
Après tout, qu’est-ce qui pourrait bien clocher ?

 

* Erreur 404 d'Agnès Marot (VO le 12.04 - Gulfstream) : certes, il est déjà dans ma bibliothèque depuis sa sortie en avant-première à Livre Paris. Mais quand même, un nouveau livre d'Agnès ça se note. En plus il se déroule dans le même univers qu'I.R.L

Synopsis « Salut !
Moi, c’est Moon.
J’ai toujours voulu devenir gamer professionnel, mais ce n’était pas aussi simple… Disons que je ne corresponds pas vraiment au profil habituel.
C’est pas grave, j’ai un plan B. Je n’aurai besoin que d’Orion – ma moitié dans la vie comme dans le jeu – et de Loop, notre adorable petite boule de poils orange qui fait "pouic". (Ça ne s’invente pas.)
Bref, je vais te raconter, mais pour ça tu dois être prêt à entrer dans la partie, toi aussi.
Ah, et à remettre en question tout ce que tu crois savoir.
Ça ne te fait pas peur ?
Alors, appuie sur "Commencer une nouvelle partie", tourne la page et… Let’s play ! »

* Whisky Business d'Avon Gale (VF le 23.04 - MxM Bookmark) : j'aime le whisky, c'est suffisant comme explication ? En plus j'ai des envies de romances contemporaines M/M en ce moment.

Synopsis Ryder Waites ferait tout pour empêcher la minuscule ville de Gallows Grove, Kentucky, de disparaître de la carte – même vendre sa recette familiale du whisky à Bluegrass Bourbon à Lexington. Espérant que cette entreprise plus importante fournira les améliorations nécessaires pour la distillerie, Ryder a pour but ultime de faire entrer Gallows Grove dans le Kentucky Bourbon Trail… et d’amener des revenus indispensables grâce au tourisme. Et pour continuer à produire le Hanged Man Bourbon à Gallows Grove, il va devoir convaincre son contact avec la compagnie, l’insupportable collé-monté et absolument sexy Adam Keller, qu’investir sur lui vaut le coup. 
Adam vient d’une vieille famille fortunée, mais il est déterminé à prendre seul son destin en main. Quand il est envoyé à Gallows Grove, il remet en question ses choix qui l’ont conduit à louer une chambre dans un funérarium, dans une ville remplie de commerces au thème macabre. Et il ne sait pas quoi faire de Ryder, ce descendant de contrebandiers qui s’est donné pour mission de sauver son étrange ville de l’extinction. Quand Adam et Ryder mettent de côté la méfiance initiale, les résultats sont aussi doux qu’un bon whisky. Mais lorsque la tâche d’Adam prend fin, il va devoir décider si une vie dans une petite ville et un futur avec Ryder sont à son goût.  

 

* Leah on the Offbeat de Becky Albertalli (VO le 24.04 - Balzer + Bray) : j'ai adoré les aventures de Simon et je rêvais de voir l'histoire de certains personnages secondaires (comme Leah) développée. Il suffisait de demander ;) Pour ceux que cela intéresse, la VF ne devrait pas trop tarder apparemment.

Synopsis Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé  : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille.
Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle. Et plus le temps passe, plus j’ai l’(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée.
Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit  ? Paraît que j’adore me compliquer la vie… 

* Bellewether de Susanna Kearsley (VO le 24.04 - Sourcebook Landmark) : un petit nouveau de cette autrice que j'adore, yuhuuuuu ! J'aime ses histoire à cheval sur deux époques, les ambiances dans lesquelles elle plonge ses lecteurs...

Synopsis (trad perso) : Il y a des maisons qui semblent vouloir garder leurs secrets.
Nous sommes en 1759 et le monde est en guerre, entraînant les colonies nord américaines de France et du Royaume Uni dans le conflit. 
Quand des officiers français captifs sont amenés à Long Island pour être cantonnés dans des domaines privés en échange de leur parole de ne pas fuir, cela bouleverse la vie de la famille Wilde, déjà divisée par la guerre.
Lydia Wilde, qui se bat pour garder la paix au sein de sa famille, n'a que peu de temps ou de gentillesse à offrir à ces hôtes indésirables. Et le lieutenant canadien Jean-Philippe de Sabran, lui, ne souhaite guère se trouver là. Mais d'ici la fin de la guerre, ils auront tous les deux appris que l'amour, l'honneur et le devoir peuvent former un enchevêtrement de liens qui ne sont pas facilement brisés.
Les amants maudits sont devenus une légende locale, contée d'années en années jusqu'à nos jours, jusqu'à ce qu'une autre sorte de conflit amène Charley Van Hoek à Long Island comme conservatrice de Musée du Domaine Wilde. Charley ne croit pas aux fantômes. Mais alors qu'elle se plonge dans l'histoire de Lydia et de son officier français, il devient clair que le domaine Wilde héberge bien plus que des secrets. Charley découvre alors que la légende ne raconte pas forcément toute l'histoire... ou toute la vérité. 


Sorties que je recommande :
    
 

Les Rokesby #2 Un petit mensonge de Julia Quinn (VF le 04.04 - J'ai Lu) : fun, swoonant, les personnages y sont un poil déchirés et le tout s'avère particulièrement divertissant. Bon, celui-ci se démarque un peu moins que le précédent tome qui était un régal, mais j'ai quand même passé un très bon moment en compagnie de Thomas, Cecilia et leur petit quiproquo. Après le mariage forcé, le mariage de convenance ... place au mariage imaginaire (une petite amnésie, ça aide le processus) et ses copines culpabilité et frustration qui réussissent à bien alimenter la machine. 

Synopsis : 1779. Orpheline, Cecilia Harcourt quitte l'Angleterre et débarque à New York où elle espère retrouver son frère, blessé à la guerre. À l'hôpital, personne ne sait où est Thomas. En revanche son meilleur ami Edward Rokesby est là. Blessé à la tête, il est amnésique. Démunie, ne sachant où aller, Cecilia prétend qu'Edward l'a épousée quelque temps plus tôt et le soigne avec dévouement. Au fil des jours, leur complicité grandit et Cecilia s'enferre dans le mensonge. Jusqu'au jour où le jeune homme, guéri, décide qu'il est temps de faire l'amour à sa délicieuse épouse...

- Charley Davidson #12 Douze tombes sans un os de Darynda Jones (VF le 25.04 - Milady) Charley & Reyes, que demander de plus ? Ce 12e opus est un bon petit tome hyper entraînant et surtout bien centré sur Charley, la prophétie ... sans trop s'éparpiller dans de petites enquêtes parallèles. Et avec la situation un peu particulière de certains persos, on a un peu l'impression de se retrouver dans les premiers tomes, ce qui ne manque pas de piquant. Seul petit bémol pour moi, une Charley qui manque un brin de crédibilité (les blagues c'est bien, mais on pourrait comprendre un peu de panique ou de tristesse face à la situation). 




- Accords Corrompus #2 Rêves d'Envol de Kelly St Clare (VF le 25.04 - Collection Infinity) :   Un tome qui change radicalement d'ambiance par rapport au précédent. Nouveau pan de l'univers, nouveaux personnages secondaires (terriblement attachants) et une héroïne qui n'a de cesse d'évoluer. Le tout est d'ailleurs particulièrement bien rythmé, scènes d'action et moments d'introspection alternant avec beaucoup de finesse. L'émotion est également au rendez-vous, avec des dynamiques entre les personnages qui se modifient. Bref, j'ai été complètement emportée par ce tome. 




ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS FAIT ENVIE EN AVRIL ?!

C'est Lundi, que lisez-vous ? 02.04.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 

La semaine dernière

Je suis assez étonnée, j'ai eu beaucoup de boulot cette semaine (qui a débordé sur mes soirées) et pourtant j'ai pas mal lu. Le marathon avec les copinautes qui a commencé jeudi doit y être pour quelque chose. 

   

- Lola, Sérieux ! de Luce Michel (chronique) : J'attendais malheureusement plus de cette lecture. Sur la forme, c’était pourtant plaisant. Luce Michel a ainsi une écriture vraiment agréable. Sa plume est fluide, entraînante, et ne dégage aucune impression de lourdeur alors que le texte contient beaucoup de monologues intérieurs de l’héroïne. Un peu trop d'extraits de romance viennent parsemer le texte, mais ils sont bien trouvés. Sur le fond en revanche, j’ai eu beaucoup plus de mal. Mon problème principal est que je ne me suis pas sentie un instant concernée par les déboires de Lola, la quadra. Au-delà de ses ennuis sentimentaux (qui s'éparpillent trop à mon goût), il n’y a pas vraiment d’évolution du personnage. Pourtant ses introspections mettent en avant des éléments intéressants, mais je n’ai pas eu l’impression que cela allait plus loin. Dommage.

The Villains #1 Vicious de V.E. Schwab :  j'ai adoré. Un récit à la construction hyper rythmée grâce à d'astucieux aller-retour dans le temps, une intrigue barrée et prenante, une tension continue et un joli twist de fin (prévisible, mais élégant). Le gros point fort du roman, ce sont ses deux anti-héros, Eli et Victor, délicieusement sombres. Leur relation qui oscille entre haine et amitié est d'ailleurs aussi tordue qu'elle est savoureuse. L'admiration le dispute à la jalousie, l'ambition à la trahison, en un ensemble des plus fascinants. Seul micro reproche pour moi, le personnage d'Eli, qui aurait pu être plus approfondi (son point de vue arrive un peu sur le tard), notamment en comparaison avec celui de Victor, question d'équilibre. Mais il faut en garder un peu pour la suite, sur laquelle je me jetterai à sa sortie. 

- Thérapie du Crime de Maxime Gillio & Sophie Jomain : A nouveau le duo Jomain/Gillio fait mouche ! J'avais découvert leur association avec le crossover Felicity Atcock / Orcus Morrigan, et j'étais impatiente de les retrouver pour une aventure à plus long cours. Changement complet d'univers ici, on dit adieu à l'urban fantasy, pour un polar plutôt prenant. 
L'intrigue y est d'ailleurs bien ficelée, le tout n'étant pas tant de découvrir qui est le suspect, mais plutôt comment le coincer. Il y a plus alambiqué ou mettant les méninges à mal, je vous l'accorde, mais cela reste efficace. J'ai eu un peu l'impression de me trouver devant un épisode de Profilage, une série que j'affectionne. Et puis c'est un régal de passer un petit moment avec Alice et Xavier, un duo à la dynamique explosive. 
Bref, le roman est aussi entraînant que ça se lit bien. L'écriture à quatre mains des auteurs est décidément on ne peut plus efficace, pour un style fluide et cinglant... en un mot, savoureux
Petit bonus pour moi : tout se déroule dans la métropole Lilloise et j'ai trouvé cela très sympa de m'offrir une petite escapade littéraire dans un endroit où je réside

Sinful Brides #1 The Rogue's Wager de Christi Caldwelle : j'aime beaucoup la romance historique, mais j'ai un peu tendance à toujours lire les mêmes autrices chouchou. J'ai donc essayé d'élargir mes horizons et l'expérience a été plutôt concluante. Il y a plus fort d'un point de vue émotionnel, mais cela reste très agréable à lire et divertissant. Fun et léger, cela se dévore en un après-midi.

   

Demonica #7 Ardente Tentation de Larissa Ione : passons sur le découpage un peu à l'ouest de l'éditeur VF (en vrai c'est plus un tome 11 comme il faut caser les Cavaliers de l'Apocalypse entre si on veut tout comprendre). A part ça, un bon petit tome de conclusion ! J'ai toujours beaucoup aimé l'histoire de fond de cette saga, encore plus avec tout ce qui tourne autour de l'Apocalypse, et j'ai été comblée par cette fin. En ce qui concerne la romance, j'ai connu plus émouvant, mais ce n'est pas grave, j'ai apprécié de faire ce petit bout de chemin en compagnie de Revenant (un peu moins Blasphème, qui parait plus plate en comparaison). J'ai d'ailleurs été bien plus touchée ses rapport avec sa famille et son passé que ses émois amoureux.

Orange #1 de Ichigo Takano : un manga un peu doux amer qui traite de façon assez unique des années lycées. SF, tranche de vie et romance s'y mêlent en un ensemble aussi prenant qu'émouvant. C'est tellement efficace que je suis partie m'acheter les 5 tomes suivants alors que je n'avais même pas terminé le premier.

Let's be a family de Tomo Kurahashi : une lecture assez touchante, mais j'en attendais plus (plus d'interactions avec la petite Ayu, par exemple, que de scènes entre les deux héros). J'ai trouvé le tout un peu précipité par moments, et brouillon par d'autres (un peu de mal parfois à savoir qui parlait, notamment).

- Les Loups Chantants d'Aurélie Wellenstein : poignant, captivant, intriguant, aussi poétique qu'angoissant... un roman tout en ambiance et dans lequel on retrouve les thèmes de prédilection d'Aurélie Wellenstein. On oscille dans ce livre sans cesse entre rêve, folie, lutte contre soi même et réalité. J'ai adoré !


Mes lectures en cours


Une relecture, mais c'est toujours aussi bon !!!

A venir
  
 

Ce que j'ai visionné la semaine dernière

Wonder Woman de Patty Jenkins : je suis partagée. D'un côté, j'ai beaucoup aimé le personnage de Wonder Woman et la performance de Gal Gadot, de l'autre je trouve le scénario convenu (ne me lancez même pas sur cette fin qui fait rouler des yeux) et les effets spéciaux bien trop insistants sur les ralentis. 

- Pirate des Caraïbes #1 à #3 + #5 : que vous dire à part que les 3 premiers (signés Gore Verbinski) sont toujours aussi fun et efficaces, même au 10e visionnage. Le 5 en revanche fait bien pâlichon à côté (le 4 est pire cela dit). La seule bonne scène pour moi, celle de la guillotine (qui m'a bien fait rigoler). Pour le reste en revanche, on repassera... (même si mon petit cœur fragile est content de l'épilogue).

- Justice League de Zack Snyder  : bref, je me suis fait ch... Faut croire que je suis plus Marvel que DC. Au moins ce n'était pas aussi catastrophique que Batman vs. Superman, c'est déjà ça. Je n'ai même pas pu passer le temps en matant Henry Cavill, à cause de cet effacement de moustache complètement foiré. Sinon Ezra Miller en Barry Allen était encore assez marrant.

- X-Men #1 à #3 : à force de regarder First Class et Days of Future Past, j'en oublierais presque la première trilogie. Je l'avais adoré à l'époque. Je la trouve maintenant moins bonne que les deux autres titres, mais elle est toujours plaisante à visionner. Il faut dire que j'ai un petit faible pour cette franchise.

The Good Place S1 & S2 Ep 1 à 7 : j'ai trouvé la S1 fun et divertissante, mais sans plus. En revanche j'ai été séduite par la fin et je trouve plus d'enjeux à ce début de S2. 



In My Mailbox - Mars 2018


In My Mailbox est un rendez-vous repris dans sa version française par Lire ou Mourir et permettant de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Je ne pense pas m'y tenir de façon hebdomadaire mais plutôt aléatoirement, au rythme de mes craquages de PAL. 

On se retrouve dans cet épisode pour survoler mes acquisitions du mois de mars. Un brin dans l'excès, mais c'est pas ma faute, il y avait un salon. Et comme j'ai pas mal lu en mars, ma PAL a même un peu baissé.

Papier

Deux envois des éditions Pygmalion tout d'abord (l'un au début et l'autre à la fin mois). Le premier a été une petite déception, mais j'ai adoré le second.
  
 

 Lola, Sérieux ! de Luce Michel (éditions Pygmalion) chronique : une petite déception, mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Synopsis : Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie et... est fan de romances. Une addiction qu'elle dissimule à tous, sauf à son journal. 
Comme toute femme, elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu'il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire toujours disponible plutôt qu'un gars avec un cheval. Sérieusement, avez-vous déjà essayé de garer un cheval dans Paris ? 
Mais ses lectures, elles, sont des contes de fées. 
Lola parviendra-t-elle à réconcilier ses deux réalités ?

Thérapie du Crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio (éditions Pygmalion) : j'ai en revanche adoré ce polar. Je vous en reparle la semaine prochaine.

Synopsis : Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L'incongruité, c'est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c'est même la raison pour laquelle on vient la voir. D'ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu'on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d'histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d'or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu'elle accepte de l'aider et qu'elle lui pardonne l'humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir...


Après cela, passage à Livre Paris, finalement ça reste encore relativement raisonnable (comparé aux Imaginales l'année dernière par exemple ^^).

On commence par les trois petits nouveaux


  

 Les Soeurs Carmines #1 Le Complot des Corbeaux d'Ariel Holzl (éditions Naos) : "Une fantasy urbaine mordante et décalée..." vendu comme ça, moi je dis oui !

Synopsis : Merryvère Carmine est une monte-en-l'air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses soeurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les moeurs sont plus que douteuses. On s'y trucide allègrement, surtout à l'heure du thé, et huit familles d'aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.
Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l'un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d'efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues...

- Erreur 404 d'Agnès Marot (éditions Gulf Stream) :  une histoire dans le même univers qu'IRL (que j'ai beaucoup aimé), je ne pouvais que me jeter dessus. 

Synopsis : « Salut !
Moi, c’est Moon.
J’ai toujours voulu devenir gamer professionnel, mais ce n’était pas aussi simple… Disons que je ne corresponds pas vraiment au profil habituel.
C’est pas grave, j’ai un plan B. Je n’aurai besoin que d’Orion – ma moitié dans la vie comme dans le jeu – et de Loop, notre adorable petite boule de poils orange qui fait "pouic". (Ça ne s’invente pas.)
Bref, je vais te raconter, mais pour ça tu dois être prêt à entrer dans la partie, toi aussi.
Ah, et à remettre en question tout ce que tu crois savoir.
Ça ne te fait pas peur ?
Alors, appuie sur "Commencer une nouvelle partie", tourne la page et… Let’s play ! »

- Le Journal Rouge de Lily R. Davis (Lily Haime) (Collection Infinity - Editions Bookmark) : une autrice que j'adore, ma grosse découverte de 2017, qui a le don pour faire passer par des tas d'émotions.

Synopsis : « Avec quelle force me battrais-je encore pour quelques mots ? Des mots... Des mots que nous jetions sur le papier ; une drôle de façon de lever le poing ; de hurler. Des mots pour se révolter. Des mots pour tout changer ! » 
Nous sommes en 1965, à Washington. 
Tout le monde reprend en chœur les refrains des Beatles et les slogans lors des marches citoyennes. La jeunesse se soulève contre la ségrégation, contre la Guerre. La jeunesse veut aimer sans contraintes. C’est la génération hippie. Rose a passé des années dans un pensionnat pour jeunes filles et si elle regarde de loin cette nouvelle liberté, elle ne sent pas le droit d’y plonger. Orpheline, recueillie par un oncle Colonel dans les Marines et basé à Saigon, Rose se sent prise aux pièges. Elle invente alors Max. Un pseudonyme derrière lequel elle se cache pour écrire des chroniques dans un journal universitaire. 
Alec est un activiste. Il se bat pour un monde en paix, pour toutes les vérités. Il se bat surtout pour mettre fin à cette guerre, au Vietnam, qui emporte trop de jeunes soldats. Avec ses amis, ils travaillent pour un petit journal clandestin. Le Aldous. De communautés hippies en sit-in, il a toujours un stylo à la main et la rage au cœur. 
C’est la passion de l’écriture qui les réunira. C’est pour l’autre qu’ils se dépasseront. Ensemble, avec le Aldous et cette jeunesse éprise de liberté, d’égalité et de paix, ils brandiront la plus grandes de leurs armes : les mots. De manifestations en désobéissances civils, dans une société qui refuse encore de les émanciper, ils se battront pour leurs droits, pour leurs lois, pour leur vie. Malgré les dangers de la vérité et ceux qui voudront les faire taire, malgré l’ombre de la conscription et de cette guerre qui finira par les rattraper, Alec et Rose deviendront la voix de ceux qui ne peuvent plus parler. Sans jamais cesser de s’aimer. 
« Continue de te battre pour toi, pour moi, pour les autres. Continue de te battre aussi fort que je t’aime et rien dans ce monde ne pourra jamais te résister. »


Toujours à Livre Paris, mais ce coup-ci trois livres déjà lus en numérique, tous des coups de coeur. Donc ça ne compte pas. Bon d'accord, je possède déjà les Kate Daniels en VO papier, VO numérique et VF numérique. On ne juge pas !

  

Ça a commencé comme ça d'Angéla Morelli (éditions Harlequin) : une histoire de confitures, de souvenirs, de canicule et de village du sud. Celle de Flore aussi, avant même d'être celle de Flore et Corto. Une histoire tout en tendresse également et où sourires et émotion se côtoient allègrement. Une bien belle histoire...

Synopsis : Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles. Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non,  ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. 
Car la jeune mère célibataire presque trentenaire doit faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Mais si les précieux fruits ont déserté les étals des marchés du Sud-Ouest, on chuchote que Corto possède quelques arbres pour sa consommation personnelle ; Corto, le beau jardinier ténébreux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger.
Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.

Kate Daniels #3 Attaque Magique & #4 Blessure Magique d'Ilona Andrews (Collection Infinity - Editions Bookmark) chronique T3 / chronique T4 : ma saga d'urban fantasy préférée et mes deux tomes préférés. En plus vous avez vu ces couvertures ?! Bref, il me les fallait.

Synopsis (tome 1) : Atlanta pourrait être une ville charmante s’il n’y avait pas la magie… Lors d’une vague magique, les mages lancent leurs sorts, des monstres apparaissent, les armes à feu cessent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la technologie reprend le dessus et la vague magique se retire aussi vite qu’elle est arrivée en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Kate Daniels est une mercenaire de la magie chargée de régler ces problèmes. Mais quand son tuteur est assassiné, sa soif de justice va la mener au cœur d’une confrontation entre les Nécromanciens et les Changeformes d’Atlanta. Les deux clans se tiennent mutuellement pour responsables d’une série de meurtres que Kate va devoir élucider. Et même si elle a conscience que cette mission dépasse ses compétences, cela lui convient parfaitement.

Et puis il y a eu hier, et j'ai légèrement craqué. Pourtant tout a commencé de manière raisonnable. J'étais en ville le matin, et je suis passée au Furet où j'ai acheté deux mangas. Celui-là tout d'abord :


- Let's be a family de Tomo Kurahashi (éditions Taifu) : un achat impulsif (je ne sais d'ailleurs rien de ce manga), mais ça fait du bien de se laisser tenter en librairie, sans avoir le réflexe Livraddict/Goodreads/Blogo avant.

Synopsis : En couple depuis huit ans, Kazuma et Chiaki se voient un jour confier le bébé de Tomoe, leur amie d'enfance, incapable d'assumer sa maternité. Dès lors, une nouvelle vie commence pour nos deux nouveaux papas de substitution qui n'ont aucune notion d'éducation. Et ils découvriront vite que s'occuper d'un enfant en bas âge n'est pas chose facile, surtout avec une vie professionnelle bien remplie ! À quel point l'existence d'Ayu transformera-t-elle leur relation et leurs cœurs ? Voici une histoire émouvante, pleine d'amour et qui dépeint toutes sortes de liens.

Et puis j'ai aussi pris le premier tome d'Orange aux éditions Akata... et là j'ai subi une crise de folie passagère. J'ai commencé à la lire à midi et j'ai tellement accroché que je suis ressortie aussi sec acheter la suite, sans même avoir fini le premier tome. J'ai fait trois libraries (!) pour tous les trouver. 


- Orange #1 à #6 de Ichigo Takano (éditions Akata) : prenant et très émouvant.

Synopsis : Un matin, alors qu'elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre... une lettre du futur ! La jeune femme qu'elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu'elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu'elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire... Et de toute façon, elle manque bien trop d'assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c'est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente...


Numérique


  

Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry (éditions MxM Boolmark) chronique bonne humeur à foison avec ce titre

Synopsis : Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n'est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d'été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l'inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ? Ce n'est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.
Jai, âgé de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l'Ohio. Seulement le temps de gagner assez d'argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour cela, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore... Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l'apprendra bientôt, il n'est pas nécessaire de voyager à l'autre bout du monde pour vivre l'aventure d'une vie.
Apprendre à devenir adulte n'est pas un roman d'été. C'est l'histoire d'une amitié d'été - avec des avantages. On y parle de pizza aux garnitures dégoûtantes, de Netflix et du froid, et d'exhibitionnisme (accidentel). C'est tout. Il n'y a pas de sentiments ici. Aucun. Taisez-vous.

Ainsi battent les cœurs amoureux de Lily Haime (éditions Milady) chronique le plus sombre et le plus intense des livres de l'autrice, je crois, mais tellement émouvant. Un roman que l'on ressent viscéralement...

Synopsis : Dorian est un survivant.
Alors qu’il n’avait que quelques jours, sa mère l’a arraché à sa famille pour l’emmener dans une secte, perdue dans les montagnes argentines. Il a passé son enfance près de Michel, qui lui a enseigné autant de fausses croyances que de souffrances. Jusqu’à ce que son père le retrouve et le ramène, brisé, à Chicago.
Aujourd’hui, Dorian est un DJ de renom. Entre la musique qu’il fait résonner la nuit et sa famille nombreuse, il a l’impression d’avoir trouvé un équilibre. Mais l’arrivée de Swann remet tout en question. Cet homme mystérieux et magnétique veut savoir ce qui est arrivé à son frère, disparu avec la secte.
Un frère dont Dorian n’a aucune envie de parler. Comme de tout le reste, d’ailleurs. Mais face à Swann et aux sentiments troubles et dangereux qu’il éveille en lui, aura-t-il encore le choix ? Pourra-t-il encore garder enfouis ces souvenirs et ces secrets si bien cachés ?
Ensemble, Dorian et Swann pourront-ils surmonter ce passé qui les unit  et les sépare à la fois ? 

Avez-vous lu certains de ces romans/mangas ? Qu'en avez-vous pensé ?