Mes derniers avis

Le royaume du nord - Tome 1 : La princesse étrangère & Tome 2 : Le roi solitaire

 


Le royaume du nord - Tome 1 : La princesse étrangère
Le royaume du nord - Tome 2 : Le roi solitaire
de Virginie Decamps
Editions Bookmark - Collection Infinity (2021 / 2022)
408 / 476 pages

ebook

Synopsis

Négocier ou courber l’échine.
Se battre ou périr.

Au jeu du pouvoir, seuls les plus habiles s’en sortent.

La princesse Eugénie a été éduquée dans l’ombre de ses aînés, condamnée à un futur sans éclat.

Mais lorsque leur voisin menace son royaume et qu’elle est envoyée dans le Kaezar de Sibérion pour y rencontrer leur souverain, aussi impitoyable et glacial que le pays qu’il dirige, Eugénie se retrouve propulsée sur la scène politique internationale.

Devenue émissaire pour son île, elle va devoir se plier aux revendications de son hôte tout en essayant de rester en vie. Car, dans l’ombre, les complots et les jalousies se multiplient.
Mais quand sa main est exigée comme garantie, les dés sont jetés...

Si elle compte survivre et épauler son intraitable époux, Eugénie n’a d’autre choix que de s’endurcir...

Mon avis

En février dernier, je me plongeais dans le premier tome de cette saga francophone. Primo roman de l’autrice, il avait rencontré toute mon adhésion. Je l’avais d’ailleurs dévoré d’une traite et terminé dans la journée. Le T2 sorti en juin, j’en ai profité pour me faire une petite relecture du premier avant d’enchaîner sur la suite. C’est dire si j’ai été conquise. Cela me donne l’occasion de vous en parler ici.  

Tome 1

J’ai tout d’abord craqué pour cette couverture signée Nicolas Jamonneau, avant de découvrir que le roman en avait sous la capot.

Quelques jeux de pouvoir ici, et une intrigue surtout centrée sur la découverte d’un univers, ses personnages et leurs relations. J’aurais aimé voir le côté politique un peu plus développé, mais le reste a su me captiver.

C’est une histoire addictive, qui ne donne qu’une envie : enchaîner les pages. Si on ne peut pas dire que l’action y soit très présente, il y a quelque chose dans le ton et les personnages d’absolument prenant. Dans le genre, j’ai trouvé que cela dégageait des vibes un peu à la Accords Corrompus de Kelly St Clare (même si les histoires n’ont rien à voir), une saga chère à mon coeur.

Cela se lit tout aussi bien, et pourtant le combo présent+3e personne du singulier n’est en général pas ma came en SFFF. Il y a là une vraie voix, qui m’a emportée du début à la fin et me donne envie d’y revenir.
Il n’y a que la fin que j’ai trouvé un peu rapidement expédiée, plus en mode "la suite, elle est où la suite ?!". Mais franchement, pour un premier roman : chapeau !


Tome 2

J’avais été séduite par le tome précédent, celui-ci est tout aussi bon à mes yeux. Une fois de plus, la plume de Virginie Decamps m’a enchantée, puisque j’ai également dévoré cet opus d’une traite.

Quant aux éléments que je trouvais manquants dans La princesse étrangère, ils sont à l’honneur dans Le roi solitaire.

Il est fini le temps des premiers pas. Maintenant Kaezerine, Eugénie doit faire face à bien des intrigues. Machinations et jeux politiques épicent à merveille les pages et l’on ne sait jamais vraiment sur quel pied danser avec les seconds rôles. Tout n’est pas résolu d’ailleurs et j’ai hâte de voir ce que le troisième et dernier tome nous réserve de ce côté.

La tension monte en Sibérion, et Kovan et et Eugénie vont devoir faire face à des troubles militaires qui mettent en péril leur règne. Entre attaques frontales, cavalcades effrénées et attentats, les chapitres assurent niveau péripéties. Un poil de précipitation sur les rebondissements de fin à mon goût, mais globalement un roman très entraînant.

Et avec un contexte pareil, il fallait s’y attendre, le tome est bien plus sombre que le précédent. Pas seulement dans ses développements, d’ailleurs, mais aussi dans ce que dégagent les personnages, Kovan le premier.
La couverture et le titre annonçaient la couleur, c’est lui qui se révèle ici et j'ai été bluffée par ce qu’il dégage. Il est loin d’être une figure lisse et j’ai beaucoup aimé le redécouvrir, y compris à travers les yeux d’Eugénie. Et si je n’étais au début pas convaincue par un certain retournement de situation, je trouve en définitive qu’il permet de belles choses en la matière et renforce quelque part leur lien.

Saga Le royaume du nord
3. La reine soumise (parution prévue en janvier 2023)


Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre

Logo Livraddict



1 commentaire