Mes derniers avis

Sirantha Jax - Tome 1 : Grimspace de Ann Aguirre


Sirantha Jax - Tome 1 : Grimspace
de Ann Aguirre
Editions Ace (2008)
Pas de publication VF pour l'instant
320 p

ebook

Ann Aguirre est une romancière américaine qui vit maintenant au Mexique avec son mari, ses enfants et plusieurs animaux. Diplômée en littérature anglaise, elle a exercé divers métiers comme vendeuse ou actrice de doublage avant de se consacrer à l'écriture. Elle écrit différents types de fiction, pour les adultes comme pour les adolescents. 


Synopsis

Porteuse d’un gène rare, Sirantha Jax a la faculté de guider les vaisseaux spatiaux à travers le Grimspace, un talent qui fait d’elle une précieuse navigatrice pour la Corp. Jusqu’à ce qu’un atterrissage en catastrophe tue tout le monde à bord, sauf elle. Désavouée par la compagnie, Jax est alors jetée en prison, sans aucun souvenir de ce crash qu’on veut lui mettre sur le dos. Mais les réjouissances sont loin d’être terminées pour elle. Un groupe de combattants rebelles la libère... à condition qu’elle paye le prix demandé : les aider à renverser l’ordre établi. 


Lola, Sérieux ! de Luce Michel


Lola, Sérieux !
de Luce Michel
Editions Pygmalion (2018)
368p

Journaliste et traductrice, Luce Michel est diplômée en études anglophones.

Synopsis

Lola, 39 ans, Parisienne, célibataire, sage (parfois), gribouille pour gagner sa vie et... est fan de romances. Une addiction qu'elle dissimule à tous, sauf à son journal. 

Comme toute femme, elle espère rencontrer le prince charmant, bien qu'il soit surévalué. Elle préférerait un partenaire toujours disponible plutôt qu'un gars avec un cheval. Sérieusement, avez-vous déjà essayé de garer un cheval dans Paris ? 

Mais ses lectures, elles, sont des contes de fées. 

Lola parviendra-t-elle à réconcilier ses deux réalités ?

Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry


Apprendre à devenir adulte
Adulting 1010
de Lisa Henry
Editions MxM Bookmark (2018)
Première publication VO en 2016
300 p

ebook

Originaire d'Australie, Lisa Henry vit dans le nord tropical du Queensland. Elle est l'autrice de plusieurs romances m/m de tous les genres (new adult, paranormales, sf ...)

Synopsis

Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n'est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d'été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l'inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ? Ce n'est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.

Jai, âgé de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l'Ohio. Seulement le temps de gagner assez d'argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour cela, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore... Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l'apprendra bientôt, il n'est pas nécessaire de voyager à l'autre bout du monde pour vivre l'aventure d'une vie.

Apprendre à devenir adulte n'est pas un roman d'été. C'est l'histoire d'une amitié d'été - avec des avantages. On y parle de pizza aux garnitures dégoûtantes, de Netflix et du froid, et d'exhibitionnisme (accidentel). C'est tout. Il n'y a pas de sentiments ici. Aucun. Taisez-vous.

C'est Lundi, que lisez-vous ? 26.03.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 

Ces trois dernières semaines

Ouille, trois semaines sans C'est Lundi, je suis en dessous de tout. Bon j'ai réussi à publier quelques articles pendant cette période, c'est déjà ça. Il faut dire que le rythme niveau boulot a été assez soutenu ces dernières semaines, débordant beaucoup sur le temps que j'accorde d'habitude au blog. En dehors des instants lecture, la seule pause que je me suis vraiment accordée, cela a été le temps d'un weekend à Paris avec l'ogre charmant, ce qui m'a permis de faire un peu de tourisme et un tour au salon du livre.

Alors on s'accroche, car j'ai pas mal de choses à vous présenter après trois semaines "d'absence".

   

Ainsi battent les cœurs amoureux de Lily Haime (chronique) : un roman coup de poing, que je ne me risquerais pas à résumer en de simples j’aime ou je n’aime pas, parce qu’il demande plus, je crois, que c’est un livre que l’on ressent viscéralement... Il y a un rythme très particulier à cette histoire, lancinant presque, une sorte de pression, un sentiment d’inéluctabilité quelque part. Si la relation entre Dorian et Swann est émouvante, elle est également intense au possible, terriblement dévastatrice... et nécessaire aussi. Elle a en cela quelque chose de libérateur, pour le lecteur comme pour les personnages. Car au-delà de cette romance qui se vit à 100 %, le livre est aussi une formidable quête identitaire, une véritable mue, celle de Dorian et de ses secrets trop longtemps réprimés, de ces fragments de lui éparpillés dans les vents, de ces bouts d’un autre qu’il va devoir apprivoiser. C’est dur, plein de sentiments bruts, mais tellement beau également...

Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry (chronique à venir en cours de semaine) :  un livre drôle et plein de légèreté, qui arrive cependant à traiter de sujets sérieux. De la difficulté de grandir, de considérer le futur, prendre des responsabilités... Cela vous met un moment face à vos 18 ans et les interrogations qui pouvaient vous assaillir à cette époque. En toile de fond une petite romance qui doucement se consolide. Pas de grands débordements émotionnels ici, mais du sexe et une bonne dose de tendresse. Je n'ai d'ailleurs pas vraiment ressenti les personnages se lier plus que cela, ce qui est un peu frustrant. On ne sait ainsi pas si ça ira plus loin, mais ce n'est quelque part pas le but de l'histoire. C'est plutôt une tranche de vie qui nous est ici contée, le temps d'un été... 

The Others #6 Lake Silence d'Anne Bishop (chronique), spin off de la saga Meg Corbyn : nouveaux personnages et nouveau décor, pour une histoire qui permet d'explorer un peu plus l'univers de Namid. C'est entraînant, les protagonistes sont plaisants et c'est toujours un régal de voir les Terra Indigene se frotter aux humains... mais c'est loin d'être aussi génial que la première saga. En soi, le roman est très bien, il manque cependant du souffle épique des aventures de Meg Corbyn et les héros ne m'ont pas autant touchée en plein cœur. J'ai peut être besoin d'un volume ou deux pour m'attacher à eux ? Cela dit, si on me laisse le choix, je crois que je préférerais retourner à Lakeside...

- Flame in the Mist #1 de Renée Ahdieh (chronique) : Le début m'a bien emballée, avant que mon enthousiasme retombe en cours de route. Cela se lit vite et bien, la plume est agréable et la mythologie une vrai bouffée d'air frais, mais à côté de cela, cela reste quand même très convenu en ce qui concerne l'intrigue (et les deux trois points qui ne le sont pas m'ont semblé confus), superficiel sur le plan émotionnel, et les personnages sont peu développés, je trouve. C'est un livre que bouge bien, divertit et dépayse le temps d'un instant, mais qui manque pour moi sérieusement d'épaisseur. 

   

 Call Me by Your Name d'André Aciman : une histoire de désir, de premier amour et de vacances, tout en langueur et en intensité. Un concentré d'émotions ressenties avec toute la fougue de l'adolescence. Une plume pleine de poésie également et empreinte de pas mal de mélancolie. Elle sublime un cadre dont je suis tombée sous le charme. Il y a quelque chose d'intemporel a cet été de farniente et qui a ravivé chez moi quelques souvenirs.

- Knitting in the City (Le Cercle des Tricoteuses Anonymes) #6.5 Scenes from the Hallway & #7 Marriage of Inconvenience de Penny Reid : le premier est un court recueil, trois petites scènes pour se préparer à la sortie de l'opus suivant. Bref, mais efficace, cette sympathique mise en bouche m'a donné envie de me précipiter sur la plat de résistance : l'histoire de Dan & Kate au complet. La romance y était efficace, mais un peu rapidement expédiée pour moi. Je crois que j'aurais aimé plus de tension introductive avant le vrai rapprochement entre les héros. Il manquait une étincelle quelque part. Cela dit, cela reste un très chouette tome (j'ai d'ailleurs beaucoup aimé la toile de fond qui parle d'espionnage industriel...), juste pas le meilleur de la saga sur le plan émotionnel.

- Dark Hunter #3 Dance with the Devil (Le Loup Blanc) de Sherrilyn Kenyon : ce tome ne m'a pas déçue, j'ai passé un très bon moment en sa compagnie. La romance y est bateau au possible (le grand bougon torturé qui va se faire domestiquer par une pure "jeune" fille), mais c'est efficace. Et puis Zarek, dans le genre antisocial au possible, est assez sympa à suivre. Brut de décoffrage, mais hilarant. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ses interactions avec Sasha, le loup. Qui de plus est, son histoire permet d'en apprendre plus sur Artémis, Acheron et les Dark-Hunter en général (leurs capacités, leur passé...), ce qui contribue à la construction de cet univers par ailleurs très riche.

   

- Eclat(s) d'Âme de Yuhki Kamatani : second titre lu de chez Akata et bonne pêche à nouveau. Après Le Mari de mon Frère, je suis tombée sous le charme de ce manga au ton résolument bienveillant. Il aborde avec beaucoup de délicatesse la question du coming out, aux côtés d'un héros qui va devoir avant toute chose faire face à lui même. L'ambiance y est tantôt dure, tantôt chaleureuse, pour un récit tout en nuances. Il oscille parfois entre imaginaire et réalité et se décline en tant de petits fragments introspectifs.

Perfect World #1 à #3 de Rie Aruga : tant qu'à faire, autant continuer à explorer le catalogue d'Akata avec ce manga qui traite avec justesse le thème du handicap et met en scène tout en éventail de situations qui amènent le lecture à se remettre en question. Dans le T1 s'amorce une romance qui a le potentiel de faire passer par tout un tas d'émotions. Le T2 l'a d'ailleurs confirmé. J'ai beaucoup aimé dans ce second opus  la manière qu'a l'auteur de faire évoluer le couple, la façon dont sont mis en avant des sentiments parfois ambigus. En revanche, j'ai trouvé l'entrée en scène de prétendants perturbateurs un brin rapide (la relation est encore jeune), mais cela rajoute un peu de piment on va dire. Le troisième tome était très riche sur le plan émotionnel, même si un peu trop dans le mélo (les parents de Tsugumi ainsi que Nagasawa tombent d'ailleurs dans le cliché dans ce volume). Cela reste cependant efficace et mon petit cœur fragile a pris cher avec ces quelques pages. J'ai hâte de me plonger dans la suite.


Mes lectures en cours

 

Lola, Sérieux ! de Luce Michel : la plume est agréable, mais, sorti de là, je ne suis pas du tout entraînée par l'histoire. 

- Vicious #1 de V.E. Schwab :  j'adore !

A venir
  

- Thérapie du Crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio : j'avais beaucoup aimé l'association de ces deux auteurs dans le tome "spin-off" de la saga Felicity Atcock, c'est avec plaisir que je les suivrai dans ce nouveau roman.

Ce que j'ai visionné ces trois dernières semaines

Scandal S3Ep7 à S3Ep16 : j'ai l'impression que cela fait comme dans la S2, cela commence fort, part un peu en couille dans la seconde partie de la saison (la dynamique Huck / Quinn / Charly par exemple), avant de redevenir hyper prenant sur la fin. 

Stargate S8 : le rewatch continu, même si je suis moins fan de la série à partir de la S8, ne serait-ce que parce qu'O'Neill se fait énormément désirer. A partir de la 9, ce sera de la découverte complète (j'avais arrêté en cours de S8 la première fois)

- Westworld S1 Ep 9 /10 : on a enfin terminé la saison (et c'était trop bien). Fin prêts pour la S2 !

- Call Me by Your Name de Luca Guadagnino : j'ai beaucoup aimé, ne serait-ce que la musique, la manière dont l'ambiance empreinte de nostalgie est retranscrite, le rythme plein de langueur de l'histoire. Mais je trouve que si on n'a pas lu le livre avant, on passe à côté de pas mal de choses, comme les réactions d'Elio, ce qui le pousse vers Oliver (le bouquin déborde de désir et de fougue de son côté, qui n'est pas assez retranscrit dans le film pour moi), avec du coup moins d'intensité (moins d'érotisme aussi). Sinon Chalamet crève l'écran et Armi Hammer est très bon (très plaisant à regarder aussi), mais il fait bien plus que les 24 ans du personnage (ce qui rend le tout limite un peu glauque par moment).

- Star Wars #8 The Last Jedi de Rian Johnson : Mouais, divertissant et très entraînant, mais prévisible et un peu pompé sur l'épisode V (cela dit, moins que le VII sur le IV). Sans compter que cela crache un peu sur pas mal d'éléments de l'univers. Et je ne vais jamais me remettre du passage en mode Superman d'un des personnages.

- Black Panther de Ryan Coogler : un sans faute, j'ai adoré !



Spring Flower Challenge 2018 et PAL de saison



Les challenges de lectures saisonniers, j'adore. Pas que je sois particulièrement assidue, mais j'aime beaucoup me faire des sélection de livres à thème. Et après le Pumpkin Autumn Challenge et le Cold Winter Challenge, je désespérais un peu d'en trouver un pour le printemps. J'avais même commencé à me faire de petits menus de mon côté, sans grand succès. Encore heureux, Galleane est passée par là. C'est donc parti pour le Spring Flower Challenge !

Le but ? Lire au moins un titre de sa sélection, correspondant à un des 4 menus proposés, et ce, entre le 1er avril et le 31 mai 2018. 

Je pense qu'une fois le challenge terminé, je ferai durer ma sélection jusqu'à l'été, histoire de prolonger le plaisir. 

Voici ma PAL de saison :



Pour ce premier menu, ce sont des livres du genre nature writing qui sont à l'honneur. J'en ai très peu dans ma PAL, à part Dans les forêts de Sibérie, un audiobook que j'avais déjà mis au programme du Cold Winter Challenge, j'ai donc décidé de rajouter des livres où la nature semble être très présente. J'espère que Galleane ne m'en tiendra pas rigueur. 


Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson : une cabane en bois sur les bords du lac Baïkal, ça doit être dépaysant. Je ferai le voyage en audiobook.

- Les Sentiers des Astres #1 Manesh de Stefan Platteau : fantasy au fil de l'eau, au cœur de la nordique forêt de Vyanthryr.

- The Rose Garden de Susanna Kearsley : escapade en Cornouailles. Si je m'en tiens aux deux autres titres de l'autrice que j'ai lus (The Winter Sea/La Mer en Hiver & The Shadowy Horses, la plume est assez évocatrice, mettant en avant de beaux paysages du Royaume Uni.


Dans le cadre de ce deuxième menu, il va falloir se plonger dans des histoires d'amour. Cela tombe bien, j'ai quelques romances qui m'attendent.


- Le Journal Rouge de Lily R. Davis : Washington en 1965, passion de l'écriture et amour naissant sur fond de contestation. Une autrice qui me fait à chacun de ses livres passer par tout un tas d'émotions. Je sens que je vais encore finir en PLS à la fin de ma lecture.

- Les dames à la licorne de Barjavel & Olenka de Veer : Direction l'Irlande, pour une histoire qui semble avoir tout du conte. Barjavel est l'auteur qui a accompagné toute mon adolescence. C'est le seul de ses romans que je n'ai pas encore lu. Il est plus que temps de m'y mettre.

 Juste quelqu'un de bien d'Angéla Morelli : une autrice qui a le don pour me mettre le sourire aux lèvres avec ses romances. Celle-ci ne devrait pas échapper à la règle. 


Place aux couvertures adeptes de la nature ! Bonjour fleurs, arbres, montagnes, forêts...



- Liebe geht durch alle Zeiten #3 Smaragdgrün (VF : Trilogie des Gemmes #3 Vert émeraude) de Kerstin Gier : YA à cheval sur les époques, avec abondance de feuillage sur cette couverture VO. Cela dérouillera en plus un peu mon allemand.

- Cevenant #1 Half Blood (VF : Covenant #1 Sang-mêlé) de Jennifer L. Armentrout : cela fait un bon bout de temps que ce premier tome traîne dans ma bibliothèque. La sortie proche du T2 en VF me rappelle qu'il est plus que temps de m'y mettre.

 La Mère des eaux de Rod Marty : thriller fantastique en Louisiane, je sens que ça va être un brin oppressant.


Il est temps de dépoussiérer un peu sa PAL et d'en sortir les livres qui y sont depuis plus d'un an (voir plus longtemps dans mon cas).


- Anges d'Apocalypse #1 Le Tourment des Aurores de Stéphane Soutoul : dans ma bibliothèque depuis 2013 je crois (on ne juge pas !), il est plus que temps que je m'attaque à cette saga d'urban fantasy, d'autant que j'ai beaucoup aimé les autres livres de l'auteur.

 The Land of Stories #1 The Wishing Spell (VF : Le Pays des Contes #1 Le Sortilège Perdu) de Chris Colfer : un livre qui attend sur mes étagères depuis 2014. Je ne sais pas ce qui m'a retenu jusque là. Cela a l'air assez enchanteur comme lecture. 

- Entrechats de Cécile Duquenne : un peu plus récent celui-là (mais quand même plus d'un an). Maintenant que la saga Les Foulards Rouges est terminée, je suis un peu en manque de la plume de l'autrice. 

Voilà donc ce qui m'attend dans le cadre de ce challenge. Et comme j'aime bien sortir un peu des clous, j'ai décidé de rajouter à cette sélection trois livres sur le thème de l'évolution, la métamorphose, le nouveau départ... une thématique toute printanière. 

  

 Openly Straight #1 de Bill Koningsberg : nouveau lycée et nouveau départ pour le héros de ce roman.

 The Serpent King de Jeff Zentner : la dernière année de lycée, un moment charnière.

- L'amie prodigieuse #1 d'Elena Ferrante : deux jeunes filles en pleine transformation, dans une Naples de la fin des années 50 en ébullition.



Et vous, avez-vous une PAL printannière ? Avez-vous lu certains des livres que j'ai sélectionnés ? Qu'en pensez-vous ? 







The Others - Tome 6 : Lake Silence (spin off Meg Corbyn) d'Anne Bishop


The Others - Tome 6 : Lake Silence
Le monde de Meg Corbyn - Tome 1 : Lac argent (titre provisoire)
d'Anne Bishop
Editions Roc (2018)
A paraître en VF aux éditions Milady
402 pages


Anne Bishop est une romancière new-yorkaise particulièrement connue pour sa trilogie fantasy Les Joyaux Noirs.

Synopsis (traduction perso)

Les lois humaines ne s’appliquent pas dans les territoires contrôlés par les Autres - vampires, métamorphes et créatures paranormales encore plus meurtrières. Et c’est un fait que les humains ne devraient jamais oublier...

Après son divorce, Vicki DeVine a repris une pension rustique située près de Lake Silence, dans une bourgade humaine qui n’est pas contrôlée par les humains. Les villes comme celle de Vicki sont au plus près des Autres, les prédateurs dominants qui règnent sur la plupart des terres et toutes les eaux du monde. Et quand un endroit n’a pas de barrières, impossible de savoir qui est au dehors à vous observer.

Vicki espérait trouver une nouvelle carrière à Lake Silence, entamer une nouvelle vie. Mais quand sa locataire, Aggie Crowe, une métamorphe, découvre un cadavre, la seule chose que Vicki trouve, ce sont les ennuis. Les inspecteurs brûlent de lui mettre cette mort sur le dos, malgré les preuves qui indiquent que rien d’humain n’aurait pu tuer la victime. Et alors que Vicki et ses amis se lançent à la recherche de réponses, les choses deviennent dangereuses. Il faudra tout ce qu’ils ont à donner pour rester en vie. 


Flame in the Mist - Tome 1 de Renée Ahdieh


Flame in the Mist - Tome 1
de Renée Ahdieh
Editions G.P Putnam's Sons (2017)
Pas de parution VF annoncée pour l'instant
392p

Autrice des sagas Captive et Flame in the Mist, Renée Ahdieh, vit à Charlotte, en Caroline du Nord. Elle a passé les premières années de sa vie en Corée du Sud. 

Synopsis (traduction perso)

Unique fille d'un célèbre samouraï, Mariko a toujours su qu'elle était élevée dans un but et un seul : se marier. Qu'importe son ingéniosité, qui rivalise avec celle de son frère jumeau Kenshin, ou ses compétences en alchimie. Mariko n'est pas née homme et son destin a été scellé à son premier souffle.

A tout juste 17 ans, Mariko est envoyée au palais impérial pour rencontrer son fiancé, un homme qu'elle n'a pas choisi. Mais le voyage tourne court quand le convoi de Mariko est attaqué par le Clan Noir, un dangereux groupe de bandits engagés pour assassiner Mariko avant qu'elle n'atteigne le palais.

Seule survivante de l'attaque, Mariko fuit dans les bois où elle planifie sa revanche. Déguisé en jeune paysan, elle entreprend d'infiltrer le Clan Noir et de traquer ceux qui ont fait d'elle une cible. Mais une fois dans leurs rangs, Mariko découvre le plaisir d'être appréciée pour son intellect et ses capacités. Elle se surprend même à tomber amoureuse, un amour qui va la forcer à remettre en question tout ce qu'elle a toujours cru savoir sur sa famille, sa raison d'être et ses désirs les plus profonds.

Ainsi battent les cœurs amoureux, de Lily Haime


Ainsi battent les cœurs amoureux
de Lily Haime
Editions Milady (Collection Emma)
480 pages


Lily R. Davis est une romancière française qui écrit également sous le nom Lily Haime. Le jour où elle a découvert la Nouvelle-Calédonie lors d'un séjour avec son homme, elle a eu le coup de foudre. C’est là qu’elle a donné naissance à son fils, et ils n’en sont jamais repartis. Lily aime vivre pieds nus sur son île, croiser le vieux bonhomme qui sert de perchoir à mouettes à Nouméa, chanter Saturday Night Fever à son fils quand il pleure, profiter des gens qu’elle aime et, bien sûr, tout ce qui a trait aux mots. Car Lily a grandi au milieu des livres, et l’écriture est pour elle une inépuisable source de liberté.


Synopsis

Dorian est un survivant.

Alors qu’il n’avait que quelques jours, sa mère l’a arraché à sa famille pour l’emmener dans une secte, perdue dans les montagnes argentines. Il a passé son enfance près de Michel, qui lui a enseigné autant de fausses croyances que de souffrances. Jusqu’à ce que son père le retrouve et le ramène, brisé, à Chicago.

Aujourd’hui, Dorian est un DJ de renom. Entre la musique qu’il fait résonner la nuit et sa famille nombreuse, il a l’impression d’avoir trouvé un équilibre. Mais l’arrivée de Swann remet tout en question. Cet homme mystérieux et magnétique veut savoir ce qui est arrivé à son frère, disparu avec la secte.

Un frère dont Dorian n’a aucune envie de parler. Comme de tout le reste, d’ailleurs. Mais face à Swann et aux sentiments troubles et dangereux qu’il éveille en lui, aura-t-il encore le choix ? Pourra-t-il encore garder enfouis ces souvenirs et ces secrets si bien cachés ?

Ensemble, Dorian et Swann pourront-ils surmonter ce passé qui les unit  et les sépare à la fois ? 

C'est Lundi, que lisez-vous ? 05.03.2018



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane. 


Ces deux dernières semaines

Me revoilà après deux semaines sans C'est Lundi. J'avais mon petit frère en visite pendant les vacances scolaires, et entre ça et le boulot, j'étais pas mal débordée. J'ai cependant eu le temps de caser quelques lectures bien sympathiques !

  

Kayla Marchal #2 L'Ascension d'Estelle Vagner (chronique) : un second tome équilibré, qui ne se positionne pas du tout dans une optique de transition. De la Ligne Maginot à la Meuse en passant par le Cantal et quelques incursions plus oniriques du côté de la Perse et la Bretagne, action, émotion et révélations sont au rendez-vous, alors que Kayla apprend à maîtriser ses pouvoirs et fait connaissance avec ses précédentes incarnations. J'ai trouvé cet opus sur ce dernier point d'ailleurs moins confus que le précédent. Réincarnations et mythologie y sont très bien exposées, en un ensemble qui tient pour moi la route et fait preuve d’originalité.

Déploie tes Ailes #1 Cœur Sucré de Rose Darcy : une petite lecture bien fun. Cela manque un peu d'épaisseur, mais dès fois ça fait du bien la légèreté. De toute façon, le format court ne permet pas non plus des masses de digressions. On se concentre ici sur l'essentiel : les interactions entre nos deux héros, et elles se suffisent à elles-mêmes. Je me suis bien amusée à voir Jasper et Cameron se bouffer le nez en faisant des étincelles. Les couples qui commencent en s'envoyant la vaisselle à la figure, j'aime ça, encore plus quand les dialogues sont bien écrits. C'est le cas ici.

Sirantha Jax #1 Grimspace d'Ann Aguirre : un premier tome prometteur qui offre un bon divertissement. Les amateurs d'urban fantasy devraient apprécier cette saga qui présente le même genre de rythme et de codes, mais dans l'espace. L'aventure ne laisse pas vraiment le temps de respirer, les phases d'exploration succédant à combats endiablés et fuites effrénées, le tout sur fond de conspiration et de lutte contre un grand méchant conglomérat. C'est indéniablement punchy et entraînant. Beaucoup d'action donc, même si j'avoue avoir été frustrée par la dernière "grande épreuve", trop rapidement expédiée à mon goût. 
Quant aux personnages, ils sont intéressants à suivre. Pas de gros clichés ambulants (même si on n'échappe pas à un ou deux petits poncifs du genre) et avec juste ce qu'il faut de fêlures pour les rendre attachants. La romance, également, est bien gérée, même si j'ai trouvé l'évolution des sentiments un brin rapide dans sa première phase (ou tout du moins c'est l'impression qu'on a, car il y a quelques ellipses temporelles). Je n'ai pas été complètement emportée par le truc (pas de cœur martyrisé par les emotions, donc), mais j'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dedans. 


  

 Chesapeake Bay #3 Inner Harbor & #4 Chesapeake Blue de Nora Roberts : un troisième opus plus entraînant que le T2, mais moins émouvant que le premier. Cela reste une jolie histoire d'amour et de famille, pleine de douceur et de tendresse, le genre de lecture apaisante dont j'avais besoin. Pareil pour le quatrième volume avec lequel j'ai beaucoup aimé retrouver cette atmosphère un peu doudou, tout comme les touchants liens familiaux qui sont ici à l'honneur. Sur le plan de la romance en revanche, je n'ai pas été particulièrement émue par le couple sur le devant de la scène.

- RELECTURE Rokesby #1 Because of Miss Bridgerton (VF : Les Rokesby #1 A cause de Mlle Bridgerton) de Julia Quinn (chronique) : même à la relecture, c'est toujours aussi bon. Une romance historique juste comme j'aime. Fun au possible, bourrée de situations cocasses et dialogues pétillants et avec juste ce qu'il faut d'émotion. Billie et George sont aussi crédibles qu'ils sont explosifs !

Mes lectures en cours


Ainsi battent les cœurs amoureux de Lily Haime : du Lily Haime, ça ne peut être que bon !

A venir

  

Le spin off de la saga Meg Corbyn, le dernier Penny Reid et un roman qui a l'air plein de bonne humeur. Bref, ces sorties du mois seront rapidement dévorées.

Ce que j'ai visionné la semaine dernière


Scandal S2Ep18 à S3Ep6 : ok, je retire ce que j'ai dit dans mes autres bilans sur la seconde moitié de la S2, c'était finalement très entraînant cette histoire d'Albatros. Je ne m'attendais pas du tout aux derniers retournements de situation.  Et j'ai même fini par m'attacher à Jake, c'est dire ! Quant à cette S3, elle débute aussi très bien. Je suis assez emballée par ces mystères autour de l'opération Remington,  la manière dont est relancé tout ce qui tourne autour du trio Liv/Fitz/Mellie, la façon un peu sombre dont évoluent Huch & Quinn...

Supernatural S13Ep14 : un épisode plutôt bien géré (même si ça manquait de Lucifer ^^), qui fait la transition avec la fin de la saison, je pense. On sent qu'on entre dans la dernière ligne droite là. Je ne suis toujours pas convaincue par ce qui se passe du côté MondeApocalypse, mais on va dire que ça a relancé la série quand même. 

Scorpion S4Ep16 : un épisode de St Valentin catastrophe assez drôle finalement, même si le côté tempête/catasrophe ne m'a pas fascinée plus que ça. Sinon j'aime bien la direction que la série prend, romantiquement parlant, avec Florence. 

Stargate SG 1 S7 à S8Ep1 : le rewatch continu, même si je suis moins fan de la série à partir de la S8, ne serait-ce que parce qu'O'Neill se fait énormément désirer.

- Meurtres à Sandhamn S1 : une série dont les paysages me laissent rêveuse. Je sens que je vais planifier des vacances en Suède moi ! Accessoirement, l'intrigue policière de cette première saison est plutôt entraînante (je n'avais par exemple pas vu venir le coupable), tout comme les relations entre les personnages. 



Tentations Mars 2018



Chaque mois je partage avec vous les parutions du mois à venir qui ont le plus éveillé mon intérêt (pour une sélection plus vaste, n'hésitez pas à faire un tour sur ma page Parutions 2018)

J'en profite également pour mettre en avant les sorties VF ou poche de lectures qui m'avaient beaucoup plu.

Ce qui me tente très fortement :

  

* Knitting in the City #7 Marriage of Inconvenience (VF : Le Club des Tricoteuses Anonymes #7 ? ) de Penny Reid (VO le 06.03 en auto-édition) : autrice et saga que j'adore, ça va être dur de dire adieu à toute la bande avec ce dernier tome. 

Synopsis (traduction perso) : Il y a trois choses que vous devez savoir sur Kat Tanner (alias Kathleen Tyson... et oui, elle est *cette* Kathleen Tyson) :
1) Elle est déterminée à prendre la bonne décision
2) Elle soit se marier le plus rapidement possible
3) Elle sait tricoter
Être l'héritière d'un milliardaire n'est pas aussi génial qu'on le dit. En fait, ça craint. Déterminée à mener une petite vie tranquille, Kat Tanner a changé son identité il y a quelques années et renié l'héritage familial. Mais la cuillère en argent de son passé l'a finalement rattrapée, tout comme ses erreurs de jeunesse. Pour éviter un imminent désastre, elle doit se marier rapidement ; et il est essentiel que l'heureux élu n'ait aucun sentiment pour elle et soit totalement digne de confiance. Heureusement, elle sait exactement à qui demander. Dan O'Malley répond à tous les critères requis : célibataire, romantiquement indifférent à sa personne, complètement fiable. Bon d'accord, elle a peut-être un léger faible pour Dan, l'Agent de Sécurité, mais en définissant des attentes et des règles claires et en signant un contrat en bonne et due forme, elle est sûre de pouvoir survivre à cette débâcle avec sa santé mentale, et son cœur, indemne. Mais que se passe-t-il si Dan O'Malley n'est pas aussi indifférent ou digne de confiance qu'elle le pensait ?

* Fever #10 High Voltage (VF : Les Chroniques de MacKayla Lane / Dani O'Malley #10 ? ) de Karen Marie Moning (VO le 06.03 aux éditions Delacorte) : bon, d'accord, je n'ai pas encore lu le volume précédent. Mais enfin, un petit retour dans l'univers de Fever, cela ne se refuse pas, non ? Dani et Ryo sont ici sur le devant de la scène. 


* The Others #6 Lake Silence (VF : Meg Corbyn #6 ?) d'Anne Bishop (VO le 06.03 aux éditions ROC) : spin off des aventures de Meg Corbyn, je suis impatiente comme pas possible à l'idée de me plonger dedans !

Synopsis (traduction perso) : Les lois humaines ne s'appliquent pas dans les territoires contrôles par les Autres - vampires, métamorphes et créatures paranormales encore plus meurtrières. Et c'est un fait que les humains ne devraient jamais oublier...
Après son divorce, Vicki DeVine a repris un hôtel rustique situé près de Lake Silence, dans une ville humaine qui n'est pas contrôlée par les humains. Les villes comme celle de Vicki sont au plus près des Autres, les prédateurs dominants qui règnent sur la plupart des terres et toutes les eaux du monde. Et quand un endroit n'a pas de limites, impossible de savoir qui est au dehors à vous observer;
Vicki espérait trouver une nouvelle carrière à Lake Silence, entamer une nouvelle vie. Mais quand sa locataire, Aggie Crowe, un métamorphe, découvre un cadavre, la seule chose que Vicki trouve, ce sont les ennuis. Les inspecteurs brûlent de lui mettre cette mort sur le dos, malgré les preuves qui indiquent que rien d'humain n'aurait pu tuer la victime. Et alors que Vicki et ses amis se mettent en quête de réponses, les choses deviennent dangereuses et il faudra tout ce qu'ils ont à donner pour rester en vie. 

  

* Ainsi battent les coeurs amoureux de Lily Haime (VO le 07.03 aux éditions Milady) : une autrice en achat automatique chez moi, nul doute que je me régalerai à nouveau.

Synopsis Dorian est un survivant.
Alors qu’il n’avait que quelques jours, sa mère l’a arraché à sa famille pour l’emmener dans une secte, perdue dans les montagnes argentines. Il a passé son enfance près de Michel, qui lui a enseigné autant de fausses croyances que de souffrances. Jusqu’à ce que son père le retrouve et le ramène, brisé, à Chicago.
Aujourd’hui, Dorian est un DJ de renom. Entre la musique qu’il fait résonner la nuit et sa famille nombreuse, il a l’impression d’avoir trouvé un équilibre. Mais l’arrivée de Swann remet tout en question. Cet homme mystérieux et magnétique veut savoir ce qui est arrivé à son frère, disparu avec la secte.
Un frère dont Dorian n’a aucune envie de parler. Comme de tout le reste, d’ailleurs. Mais face à Swann et aux sentiments troubles et dangereux qu’il éveille en lui, aura-t-il encore le choix ? Pourra-t-il encore garder enfouis ces souvenirs et ces secrets si bien cachés ?
Ensemble, Dorian et Swann pourront-ils surmonter ce passé qui les unit et les sépare à la fois.

* Nous deux à l'infini de Fleur Hana (VO le 07.03 aux Harlequin) : j'ai découvert la plume de Fleur Hana l'année dernière avec la trilogie Follow Me, que j'ai beaucoup aimée, et je me réjouis à l'idée de la retrouver avec ce nouveau titre

Synopsis Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui. 
Il est incapable d’aimer tout court. 
Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.
Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte. 

* Fais-moi taire si tu peux ! de Sophie Jomain (VO le 07.03 aux éditions Harlequin) : autre autrice en achat automatique, qui se lance ici dans la comédie romantique. Je suis impatiente de voir ce que ça donnera.

Synopsis Elle fleurit les mariages, lui les détruit. 
Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée... Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard. 

   

* La légende des quatre #1 Le Clan des Loups de Cassandra O'Donnell (VO le 07.03 aux éditions Flammarion jeunesse) : j'adore la saga Rebecca Kean de cette autrice et cela fait quelques temps que j'ai envie de découvrir ses titres plus jeunesse. Et comme j'ai un faible pour les histoires de métamorphes, ce sera avec ce titre que je me jetterai à l'eau. 

Synopsis Ils sont quatre, héritiers de leurs clans… Ils doivent s’unir pour survivre. 
Loup, tigre, serpent, aigle : quatre clans ennemis. Les Yokaïs, créatures tantôt humaines, tantôt animales, vivent dans une harmonie fragile. Maya, l’héritière du clan des loups, et Bregan, du clan des tigres, sont les garants de la paix. Mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus ?

* Le Journal Rouge de Lily R. Davis (Lily Haime) (VO le 14.03 chez la Collection Infinity - MxM Bookmark) : autre titre de Lily Haime au mois de mars, ce coup-ci de la romance M/F et un autre titre qui atterrira dès sa sortie dans ma liseuse pour être dévoré dans la foulée. 

Synopsis « Avec quelle force me battrais-je encore pour quelques mots ? Des mots… Des mots que nous jetions sur le papier ; une drôle de façon de lever le poing ; de hurler. Des mots pour se révolter. Des mots pour tout changer ! »
Nous sommes en 1965, à Washington. Tout le monde reprend en chœur les refrains des Beatles et les slogans lors des marches citoyennes. La jeunesse se soulève contre la ségrégation, contre la Guerre. La jeunesse veut aimer sans contraintes. C’est la génération hippie. Rose a passé des années dans un pensionnat pour jeunes filles et si elle regarde de loin cette nouvelle liberté, elle ne se sent pas le droit d’y plonger. Orpheline, recueillie par un oncle Colonel dans les Marines et basé à Saigon, Rose se sent prise au piège. Elle invente alors Max. Un pseudonyme derrière lequel elle se cache pour écrire des chroniques dans un journal universitaire.
Alec est un activiste. Il se bat pour un monde en paix, pour toutes les vérités. Il se bat surtout pour mettre fin à cette guerre, au Vietnam, qui emporte trop de jeunes soldats. Avec ses amis, il travaille pour un petit journal clandestin. Le Aldous. De communautés hippies en sit-in, il a toujours un stylo à la main et la rage au cœur.
C’est la passion de l’écriture qui les réunira. C’est pour l’autre qu’ils se dépasseront. Ensemble, avec le Aldous et cette jeunesse éprise de liberté, d’égalité et de paix, ils brandiront la plus grande de leurs armes : les mots. De manifestations en désobéissances civiles, dans une société qui refuse encore de les émanciper, ils se battront pour leurs droits, pour leurs lois, pour leur vie. Malgré les dangers de la vérité et ceux qui voudront les faire taire, malgré l’ombre de la conscription et de cette guerre qui finira par les rattraper, Alec et Rose deviendront la voix de ceux qui ne peuvent plus parler. Sans jamais cesser de s’aimer.
« Continue de te battre pour toi, pour moi, pour les autres. Continue de te battre aussi fort que je t’aime et rien dans ce monde ne pourra jamais te résister. »

* Respire de Sloan Parker (VF le 14.03 aux éditions MxM Bookmark) : un titre sur lequel j'ai entendu de bons échos et qui a l'air particulièrement émouvant.

Synopsis : Lincoln McCaw a tout perdu : sa maison, son travail, son partenaire, après avoir causé un accident mortel. Un an plus tard, il noie sa culpabilité et son désespoir dans le whisky. Il a besoin d'avancer, sa sœur et ses enfants comptent sur lui.
Sa rencontre avec un homme qui réanime une passion que Lincoln pensait ne jamais retrouver est un électrochoc. Dommage qu'une nuit soit tout ce qu'ils puissent espérer ensemble. Maintenant il doit réussir à se détourner de la seule personne qui le fasse se sentir en vie... avant que celui qui lui expédie des menaces de mort ne se décide à passer à l'étape supérieure.
Jay Miller étouffe sous une chape de douleur et de misère jusqu'à ce qu'il décide de céder à ces fantasmes refoulés et passer la nuit avec un autre homme. En réalisant qu'il a fini dans les bras de l'homme qui a causé l'accident de sa femme, il tente de fuir. Mais comment renoncer à cette amitié dont il a besoin, une amitié et un amour qui pourraient le sauver ?
Mais Jay n'aura peut-être pas le temps de faire son choix si quelqu'un décide de tout détruire avant.

  

* Le Dieu Oiseau d'Aurélie Wellenstein (VO le 15.03 aux éditions Scrineo) : une maison d'édition que j'adore, pour une autrice qui m'a fait forte impression l'année dernière avec La Mort du Temps.

Synopsis : Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du « banquet » : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires.
Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Sa seule perspective d’avenir est de participer à la compétition de « l’homme-oiseau », afin de renverser l’équilibre des pouvoirs en place et de se venger.
Qui du maître ou de l’esclave va remporter la bataille ? Quel enjeu pour les habitants de l’île ? Quel est le prix à payer pour la victoire ?

* Apprendre à devenir adulte de Lisa Henry (VF le 28.01 aux éditions MxM Bookmark) : un roman qui a l'air très drôle dans son genre. J'en entends beaucoup de bien. 

Synopsis : Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n'est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d'été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l'inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ?
C'est n'est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.
Jai, âgée de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l'Ohio. Seulement le temps de gagner assez d'argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour celà, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore...
Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l'apprendra bientôt, il n'est pas nécessaire de voyager à l'autre bout du monde pour vivre l'aventure d'une vie. 

* Thérapie du Crime de Sophie Jomain et Maxime Gillio (VO le 28.03 aux éditions Pygmalion) : j'avais beaucoup aimé l'association de ces deux auteurs dans le tome "spin-off" de la saga Felicity Atcock, c'est avec plaisir que je les suivrai dans ce nouveau roman.

Synopsis : Alice Rivière est une psychologue peu conventionnelle. L'incongruité, c'est son truc. Elle ne fait rien comme personne et c'est même la raison pour laquelle on vient la voir. D'ailleurs, si elle pouvait parler de ce qu'on lui confie lors de ces séances, elle aurait des centaines d'histoires à raconter. Mais la discrétion est une règle d'or. Une règle fortement ébranlée par la réapparition du commandant Xavier Capelle qui vient lui soutirer des informations sur un de ses patients. Encore faudrait-il qu'elle accepte de l'aider et qu'elle lui pardonne l'humiliation subie seize ans plus tôt. Et pour ça, il peut toujours courir...

Sorties que je recommande :
    
 

La Passe-miroir #2 Les disparus du Clardelune de Christelle Dabos (VO poche le 01.03 aux éditions Folio) chronique  un second tome qui tient largement les promesses du précédent. C’est avec délice que je me suis replongée dans cet univers aussi original qu’envoûtant, univers ici sérieusement approfondi. Chaque page fourmille de détails originaux et est un voyage qui émerveille toujours plus. L'intrigue, elle, m'a emportée du début à la fin. Riche et complexe, elle rebondit sur les éléments de l'opus précédent en y mêlant d'intrigantes disparitions. C’est un tome de plus fort en émotions. Malmenés par les événements, les personnages et leurs liens m’ont bien chamboulée. 

Synopsis : Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Tentations #2 Coup d'Enfer d'Ella Frank (VF le 07.03 aux éditions J'ai Lu) chronique une bien chouette saga de romance contemporaine m/m. Le seule point que j'aurais à lui reprocher, c'est le déséquilibre entre le cœur de l'histoire et les scènes de sexe, parfois trop nombreuses. Elles sont cependant joliment rédigées, très dans la sensualité, et avec de la variété. J'ai apprécié de les lire, mais j’ai un petit peu saturé par moment. Cela dit, ce sentiment s'est atténué au fil des tomes, pour disparaître dans le troisième. Et si j'ai beau parfois eu envie que les choses bougent un peu plus en dehors des draps, cela ne m'a pas empêchée d'énormément apprécier faire la connaissance de Logan et Tate. C’est fun, chaud, touchant, particulièrement juste dans l’expression des sentiments... ces deux-là sont même arrivés à m’humidifier les yeux. J’ai adoré leurs échanges, leurs taquineries comme leurs altercations. Attachants au possible, ces héros crèvent l'écran.

Synopsis : Entre Logan Mitchell et Tate Morrison, ce n’est décidément plus qu’une simple attraction physique. Plus les deux hommes passent du temps ensemble, plus l’évidence se fait difficile à ignorer. Au-delà de l’attirance physique et de la fougue qui les anime en présence l’un de l’autre, s’éveille en eux un amour sans limite. Un amour qui les effraie et les confronte à leurs propres peurs et doutes. Et lorsqu’il s’agit d’officialiser leur relation, la situation se complique. Parviendront-ils à prendre le risque de dévoiler leur passion au grand jour ? Une chose est sûre : le feu qui les lie ne leur laisse pas le choix…


Le Club des Tricoteuses Anonymes #3 Piratage Amoureux de Penny Reid (VF poche le 28.03 chez la Collection Infinity - MxM Bookmark) chronique :   Ce qu'il y a de bien avec Penny Reid, c’est qu’à chaque tome tu crois avoir trouvé l’homme de ta vie, mais non, elle t’en propose un tout aussi délicieux. Pour le coup on dit bonjour à Alex, un nageur à lunettes carrément geek et encore plus carrément sexy (et un peu licorne sous certains côtés). Petite cerise sur le gâteau, il a un passé trouble qui va vous entraîner dans une sombre aventure qui mêle FBI, bitcoins (je suis devenue incollable sur le sujet), et bouffe indienne (j’ai passé ma semaine à avoir envie de manger indien). Bon d’accord, c’est un peu capillotracté par moments, mais on s’amuse bien. Ajoutez à cela Sandra qui a le don de faire pleurer tous ses rendez-vous galants et vous obtenez une petite pépite de bonne humeur.

Synopsis : Il y a trois choses que vous devez savoir à propos de Sandra Fielding :
1) Elle fait pleurer tous ses premiers rendez-vous,
2) Elle n’a pas été embrassée depuis plus de deux ans, et
3) Elle sait tricoter.

Sandra a du mal à retirer sa casquette de psychothérapeute. Sur ses trente derniers rencards, vingt-neuf se sont terminés de la même manière : avec un homme sanglotant de manière incontrôlable. Après une énième catastrophe de ce genre, Sandra ─ au bord du désespoir et peut-être légèrement éméchée ─ se laisse aller, pour une nuit, dans les bras de son séduisant serveur, Alex.
Chamailleur, secret et froid, Alex est sans doute l’opposé de tout ce qu’il lui faut. Mais à présent, celle qui a passé toute sa vie à aider les personnes à changer pour le mieux doit accepter de tomber amoureuse de quelqu’un qui refuse catégoriquement de changer.
Il s’agit du troisième roman de la série « Le club des tricoteuses anonymes ». Tous les livres de la série peuvent être lus indépendamment.


ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS FAIT ENVIE EN MARS ?!