Mes derniers avis

Phaenix - Tome 1 : Les cendres de l'oubli de Carina Rozenfeld


Phaenix - Tome 1 : Les cendres de l'oubli
de Carina Rozenfeld
Collection R (2012)
434 pages

ebook


Carina Rozenfeld est une autrice française de romans jeunesse dans le domaine de l’imaginaire, de la science-fiction et du fantastique. C’est en 2008 qu’elle se fait connaître en publiant coup sur coup Le Mystère Olphite et Le Livre des âmes, le premier tome de La Quête des Livres-Monde.

Son œuvre, en plein essor, est déjà saluée par de nombreux prix littéraires : Prix Imaginales des collégiens, Prix des Incorruptibles, Prix ARDEP Ile-de-France, etc.

Synopsis

Elle a 18 ans, il en a 20. Depuis l’origine des temps, ils forment le Phaenix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres.

Mais les deux amants ont été séparés et ont oublié leurs vies antérieures…

Anaïa a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, elle mène une existence normale. Jusqu’à ce qu’elle fasse cette troublante série de rêves dans lesquels un jeune homme lui parle, et constate une mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus troublant encore : deux séduisants garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours…

Bouleversée par ces événements, Anaïa devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire pour comprendre qui elle est vraiment et retrouver son âme sœur.

Série Consortium Rebellion de Jessie Mihalik


Série Consortium Rebellion
de Jessie Mihalik
Harper Voyager (2019/2020)
400p environs

ebook


Jessie Mihalik est diplômée en informatique et geek dans l'âme. Ingénieur en informatique de métier, Jessie écrit maintenant à plein temps depuis son domicile au Texas. Lorsqu'elle n'écrit pas, on peut la trouver en train de jouer à des jeux vidéo co-op avec son mari, d'essayer de nouveaux jeux de société ou de lire des livres tirés de ses étagères débordantes.

Synopsis du T1 (trad perso)

Dans un futur lointain, l'univers est officiellement dirigé par le Consortium Royal, mais ce sont les Hauts Conseillers, les chefs des trois Hautes Maisons, qui détiennent le véritable pouvoir. 

Cinquième de six enfants, Ada von Hasenberg n'a aucune autorité ; sa seule valeur pour sa Maison réside dans son mariage, simple arrangement politique. Alors lorsque son père l’a promise à un noble de la maison Rockhurst, un homme qu'elle n'aimait pas, Ada a pris le contrôle de son propre destin. La fougueuse princesse s’est enfuit avant la cérémonie et a disparu parmi les étoiles.

Cela fait deux ans qu’Ada échappe aux forces de son père, mais sa chance a tourné. Pour qu’elle ne s’évade pas lors du trajet qui la ramènera vers la Terre, elle est jetée en cellule avec Marcus Loch. Connu sous le nom de Diable de Fornax Zero, Loch aurait tué toute son équipe pendant la rébellion de Fornax, et le Consortium veut sa tête.

Lorsque le vaisseau est attaqué par un croiseur de combat de la Maison rivale Rockhurst, Ada se rend compte que si son fiancé abandonné la capture, elle deviendra prisonnière politique et un handicap pour sa Maison. Son seul espoir est de conclure un accord avec Loch : une fortune s'il l'aide à s'échapper.

Mais quand on passe un accord avec le diable, aussi séduisant soit-il, on risque de perdre bien plus que ce que l’on avait négocié.

C'est lundi, que lisez-vous ? 06.07.2020



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane pendant de nombreuses. Il est maintenant géré par Camille de I Believe in Pixie Dust.


Ces deux dernières semaines


  

RE(x3)LECTURE Kate Daniels #7 Rupture magique & #8 Changement magique, de Ilona Andrews : j'accumule les relectures, et c'est toujours aussi bon.

  

(Wyoming Cowboy #4) The Cowboy Meets His Match de Jessica Clare : mignon (et j'ai un faible pour les histoires de parent célibataire), mais le côté "se plie en quatre pour faire la cuisine, le ménage, la babysitter... pour son crush, sans même un merci", sans façon.

Getting Some #2 Getting Played de Emma Chase : manque un peu de profondeur au niveau des personnages (et puis bon, les grands malentendus forcés c'est pas trop mon truc), mais choupi et drôle comme tout.

The McKinney Brothers #3 Worth It All de Claudia Connor : je vous recolle mon commentaire sur le T1, parce qu'on est dans la copie conforme icimouais, mignon comme romance (en plus j'ai un faible pour les histoires de parents célibataires), mais un peu trop dégoulinant de bons sentiments et par bien des aspects manquant de réalisme.
 

The Calahans #1 Close to Me & #2 Falling for Her de Monica Murphy : pas convaincue non plus par ces deux romans. On retrouve ici les enfants de Drew&Fable, le couple de Une semaine avec lui/One week girlfriend, ce qui est sympa en soi. La série peine en revanche un peu à trouver son public. On est sur un cadre lycée, donc ado, avec tout ce qu'il peut y avoir de clichés de romance ado, mais plus sur du new adult pour les thématiques et le sexe. Le tout ne casse vraiment pas trois pattes à un canard. Honnêtement, ce qui m'a le plus plu dans tout ça, c'est voire Drew et Fable dans leur rôle de parent.

 

- Ellana #5 Chutes de Lylian & Montse Martin : comme toujours, une très belle adaptation.

Innkeeper Chronicles #4.5 Sweep with Me de Ilona Andrews : un format court, mais hyper efficace et avec comme d'habitude des scènes absolument magiques (comme les ninjas, ou Sean/Orro qui partent en expédition).

Mes lectures en cours   
       
 

- Le livre de M de Peng Sheperd : je l'avais entamé, puis mis de côté un temps ayant besoin de lectures plus légères, mais là je suis à fond dedans et j'ai dévoré plus de la moitié sur le week-end. 

À venir
  

Toujours au programme. 

Ce que j'ai visionné la semaine dernière

À part quelques épisodes de la saison 14 de NCIS, je n'ai pas regardé grand chose.

ET VOUS, QUE LISEZ(VISIONNEZ)-VOUS DE BEAU EN CE LUNDI ?

In My Mailbox - Juin 2020


In My Mailbox est un rendez-vous repris dans sa version française longtemps par Lire ou Mourir et maintenant Accrocdeslivres, et permettant de partager les livres reçus dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Je ne pense pas m'y tenir de façon hebdomadaire mais plutôt aléatoirement, au rythme de mes craquages de PAL. 

Voici donc les dernières arrivées dans ma bibliothèque.

Papier

Bon, il a bien fallu que ça casse à un moment. Quatre mois que je n'avais pas mis les pieds en librairie, du coup j'ai un peu perdu la tête.

Ça a commencé par un passage au Furet, alors que j'étais partie acheter un frigo chez Boulanger. Ouais, moi aussi j'ai pas compris. 

  

Après cela, il a bien fallu que j'aille enfin chez le coiffeur, la situation devenait critique. Est-ce ma faute s'il est situé à proximité de la fabuleuse Librairie VO de Lille ? Allez hop, un peu d'anglais et d'espagnol : un livre chaudement recommandé par les copinautes, et un light novel aux dessins jolis comme tout (et qui est sorti ou va sortir chez Hachette en VF si je ne me trompe pas).

 

Autre passage en ville pour tout à fait autre choses (oui, vous commencez à le voir le schéma qui se répète), et pas de bol la Librairie des quatre chemins, spécialisée dans l'imaginaire, était sur ma route. Pour le coup je blâme le prix Imaginales pour l'un et Lianne et Chut maman lit pour l'autre. 

 

Et puis il y a eu un cadeau de l'ogre charmant. Vous voyez, toujours pas ma  faute !


À cela s'ajoute une commande passée avant le confinement aux Éditions du Chat Noir et reçue une fois la poste remise sur pattes, des achats qui étaient prévus en salon mais n'ont pas pu se faire à cause des annulations Covid. Ça ne compte pas vraiment donc 😇

  

Pour la dernière fournée je veux bien assumer. Une petite commande chez Rebelle Éditions. Mais pour ma défense, ce sont des romans déjà lus en numérique (bon ok pour le Felicity Atcock, il se pourrait que j'ai déjà une version papier) et réédités avec denouvelles couvertures. Donc ça n'entre pas dans la PAL 😅 

  

Numérique

Et j'ai été hyper sage en numérique !

Deux SP et un tome 2 qui me faisait de l'oeil. Si ça c'est pas être raisonnable.


  


Bon niveau PAL en revanche, c'est pas joli joli. Encore heureux que je lis pas mal, puisque je m'en sors seulement avec un +2 au compteur, mais c'est pas comme ça que je vais la diminuer non plus.


Avez-vous lu certains de ces titres ? Qu'en avez-vous pensé ?

Challenge Fin de série - Bilan #1


Bref, bonjour, je m'appelle Gilwen et j'ai un problème de série.

Et c'est là que Acr0 et son challenge Fin de série arrivent sur leur cheval blanc.

L'objectif, en toute décontraction, continuer et terminer ses séries dans un délai respectable.


Pour rappel, après une petite évolution en dents de scie ces dernières années, j'ai entamé 2020 avec 111 séries au conteur. L'objectif pour l'année était de passer sous la barre des 100. Soyons fous. Je fais le suivi des titres sur cette page

6 mois de challenge plus tard, où en suis-je ? 

J'ai bien avancé dans quelques histoires au long cours ces derniers mois, mais ne nous voilons pas la face, je me suis aussi embarquée dans de nouvelles aventures. Ouais je sais, on avait dit raisonnable au début de l'année.

C'est parti pour une petite étude de mon fidèle tableur excel pour voir où je me situe sur l'échelle de la catastrophe. 


Janvier à juin 2020


Cinq minutes de plongée en eau profonde dans les chiffres plus tard, je peux  vous dire que je ne suis pas sortie des ronces. 

Du côté des sagas ou séries terminées (aucun tome à paraître) : 6 

- Consortium Rebellion de Jessie Mihalik - Tomes 3/3 (1 tome lu)
- Dusk Gate Chronicles de Breeana Puttroff - Tomes 8/8 Novellas 3/3 (1 tome et 1 novella lus)
- Edge (The) de Ilona Andrews - Tomes 4/4 (1 tome lu)
- Lasser de Sylvie Miller et Philippe Ward - Tomes 5/5 (1 tome lu)
- Rokesbys de Julia Quinn  - Tomes 4/4 (1 tome lu)
- Rugby de L.H. Cosway & Penny Reid - Tomes 4/4 (1 tome lu)


Du côté des sagas ou séries commencées en 2020 : 9

Apocalypse Blues de Joe Chloe Bertrand - Tomes 1/3
Betwixt & Between de Darynda Jones - Tome 1/2*
Blood Destiny/Les liens du sang de Helen Harper - Tome 1/5
Bromance Book Club (The) de Lyssa Kay Adams - Tome 1/2*
Crocs et Sortilèges de Louisa Meonis - Tome 1/3
Donner Bakery de Collectif - Tome 1/5*
Innkeeper Chronicles de Ilona Andrews - Tomes 4/4* Novella 1/1
Park Ranger de Daisy Prescott - Tome 1/2*
Scorned Women Society de Piper Sheldon - Tome 1/2*

Et je ne vous parle même pas des dix autres entamées, mais que je ne continuerai pas par manque de feu sacré.



Calcul savant : 111 - 6 + 9 = 114

ON AVAIT DIT PASSER EN DESSOUS DE 100, PAS GRIMPER VERS 120 !



Bon d'accord, sur les 114 il y en a quelques unes dans lesquelles je me suis mise à jour et pour lesquelles j'attends la parution d'un nouveau tome.

Du côté des sagas ou séries à jour : 2


Alpha & Omega de Patricia Briggs  - Tomes 5/5* Novellas 1/1 (1 tome lu)
Innkeeper Chronicles de Darynda Jones - Tomes 4/4* Novella 1/1 (4 tomes et une novella lus) commencé cette année. ON ADMIRE !!!!!

Et également quelques unes dans lesquelles j'ai avancé : 5

Dock Five Universe de Linnea St. Clair - Tomes 3/4 (1 tome lu)
Getting Some de Emma Chase - Tomes 2/3* (1 tome lu)
Green Valley Library de Various - Tomes 3/6* (2 tomes lus)
Immortal Descendants (The) de April White - Tomes 2/5 Novellas 0/1 (1 tome lu)
Mercy Thompson de Patricia Briggs  - Tomes 11/12 (1 tome lu)
Weird Girls de Cecy Robson - Tomes 2/8* Novellas 0/4 (1 tome lu)

On se retrouve en décembre prochain pour voir comment tout cela a bougé.



À coeurs perdus de Evelyne Jones


À coeurs perdus
de Evelyne Jones
Éditions Bookmark - Collection Infinity (2020)
369p

ebook



Anglophile convaincue et amatrice de thé, Evelyne Jones est une autrice française à la passion pour les chats et la pâtisserie. À coeurs perdus est sont premier roman publié. 


Synopsis

Romy est une jeune pâtissière parisienne à qui tout sourit. Alors que tout semble parfait dans sa vie, la jeune femme voit son existence s'écrouler lorsque son fiancé la quitte et qu'elle perd son poste et son appartement. Submergée par la situation, Romy ressent le besoin de s'éloigner de cette vie perdue et de cette ville qui lui rappelle son ex-fiancé. Une petite annonce attire son attention et pourrait bien être l'occasion dont elle rêvait de prendre un nouveau départ.

Embauchée comme jeune fille au pair, elle prend son envol vers Arran, une petite île perdue sur la côte Ouest de l'Écosse.

Si Romy espérait pouvoir se ressourcer et trouver la tranquillité lors de ce séjour, c'est raté. Prise au piège entre un séduisant instituteur et un fantôme au caractère bien trempé, le voyage de la jeune femme va prendre un tournant qu'elle n'aurait jamais soupçonné !

Throwback Thursday Livresque #6 Illustré



Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, le rendez-vous a été lancé sous sa forme livresque par Bettie du blog Bettie Rose Books. C'est Car0le de My Bo0ks qui en est en charge désormais, et le récap' des liens se fait sur son blog.

Le but est de parler chaque jeudi d'un livre "ancien" de notre bibliothèque en fonction d'un thème donné. 

Thème de la semaine : illustré


Un thème que j'ai pris au pied de la lettre cette semaine, puisque j'ai décidé de mettre en avant un petit bijou de texte illustré paru chez Hachette et en poche au Livre de poche.

L'Odalisque et l'Eléphant a été un gros coup de cœur. C'est un livre que se parcourt d'abord juste pour le plaisir des yeux, grâce au texte sublimé par de magnifiques illustrations de Charlotte Gastaut. Très fines, elles alternent entre portraits noir et blanc et tableaux colorés qui se parent de splendides dorures.


Et quand l'on se plonge enfin dans l'histoire, l'enchantement est au rendez-vous. Ce qui nous est offert, c'est un conte intemporel, une petite bulle enchantée dans laquelle on se plonge à tout âge. Impossible de résister au piège de la plume de Pauline Alphen. Celle-ci est aussi drôle que poétique et se joue des mots avec brio.

Les mots sont chose fugitive et espiègle. Innombrables, turbulents, ils glissent, se cachent et confondent.


4e de couverture

Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ?

Leila a 15 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ?

Je vais vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avec oubliées. Lisez, regardez, souvenez-vous...

La semaine prochaine : artiste

Vous l'avez lu ? Il vous tente ? Vous auriez proposé quel titre ?

La ville sans vent - Tome 1 de Eléonore Devillepoix


La ville sans vent - Tome 1
de Eléonore Devillepoix
Éditions Hachette (2020)
448 pages

ebook


Née en 1991, Eléonore Devillepoix a passé son enfance dans la campagne normande, à chasser des grenouilles à l’épuisette et à dévorer des histoires. Ces lectures lui ont laissé un goût pour les livres d’aventure et la conviction qu’un bon roman jeunesse doit pouvoir plaire aux adultes. Le personnage d’Arka date de cette époque. Celui de Lastyanax a été inspiré par ses études de politique et de philosophie à Munich, Paris et Londres. La construction de La ville sans vent s’est achevée à sa sortie des bancs universitaires, grâce à l’esprit critique de sa famille et au forum d’auteurs Plume d’Argent. Aujourd’hui, Eléonore Devillepoix vit trois vies en parallèle : attachée parlementaire européenne à Bruxelles en semaine, joueuse de quidditch le weekend et écrivaine la nuit.

Synopsis

À dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.

Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d’Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ca tombe bien, elle a tendance à les déclencher…

Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.

Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

Throwback Thursday Livresque #5 Un genre que vous lisez peu



Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, le rendez-vous a été lancé sous sa forme livresque par Bettie du blog Bettie Rose Books. C'est Car0le de My Bo0ks qui en est en charge désormais, et le récap' des liens se fait sur son blog.

Le but est de parler chaque jeudi d'un livre "ancien" de notre bibliothèque en fonction d'un thème donné. 

Thème de la semaine : un genre que vous lisez peu



Je lis peu de policier. J'en lisais bien plus avant (souvent du policier/historique d'ailleurs), mais cela m'a passé. Quand j'y reviens, c'est pour retrouver quelques auteurices chouchou. Peter May en fait partie, depuis que j'ai dévoré sa trilogie écossaise (trilogie Lewis).

Mais avant d’être une trilogie policière, Lewis est une trilogie d’ambiance. Les descriptions y sont bien travaillées et immergent avec facilité dans ce décor si particulier, une île battue par les vents aux confins des Higlands. Il y règne une atmosphère intemporelle, glaçante presque, qui prend aux tripes d'un bout à l'autre de la lecture. C'est un monde rude, marqué par les traditions, qui happe irrémédiablement. Et puis il y a ces non-dits qui rôdent et se révèlent de pages en pages, asphyxiant peu à peu les personnages. C'est d'ailleurs pour ces derniers que l'on continue la lecture, à travers les époques. Car voilà, la narration se fait à plusieurs voix, dont certaines du passé. Un peu voyeur, le lecteur se complaît à découvrir ces zones d'ombres. Et si l'enquête est prétexte à évoquer ces souvenirs, elle sait quand même se rappeler à nous. Des choses que l'on voit venir, d'autre non et un découpage qui rajoute du suspens.


Chroniques Trilogie écossaise / Lewis Trilogy

4e de couverture du T1

Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d’élucider un assassinat commis à Edimbourg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas retourné depuis dix-huit ans.

Un cadavre exécuté selon le même modus operandi que celui d’Edimbourg vient d’y être découvert. Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin est confronté à son enfance. La victime n’est autre qu’Ange, ennemi tyrannique de sa jeunesse. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair.

Alors que Fin poursuit son enquête, on prépare sur le port l’expédition rituelle qui, chaque année depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs. Lors de son dernier été sur l’île, Fin a participé à ce voyage initiatique, qui s’est dramatiquement terminé. Que s’est-il passé alors entre ces hommes ? Quel est le secret qui pèse sur eux et resurgit aujourd’hui ? Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au cœur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin Macleod.

La semaine prochaine : illustré



Vous l'avez lue ? Elle vous tente ? Vous auriez proposé quel titre ?

Immortal Descendants - Tome 2 : Tempting Fate, de April White


Immortal Descendants - Tome 2 : Tempting Fate
de April White
autoédition
401p

ebook



April White a été productrice de films, détective privée, videuse, prof et scénariste. Elle a grimpé des sommets himalayens, survécu à un naufrage et vécu dans une mine d'or au Yukon. Elle est son mari vivent en Californie du sud avec leurs deux enfants, leur chien, une tripotée de poulet et de quoi combler une vie entière de livres.


Synopsis (trad perso)


ATTENTION SPOILERS SUR LE TOME PRÉCÉDENT DANS LE SYNOPSIS

Saira Elian est à nouveau en fuite, poursuivie par les Mongers. Ces héritiers de Guerre gagnent en pouvoir au 21e siècle, déterminés à contrôler tous les Descendants des Immortels. Leur tentative de kidnapper Saira révèle à quel point ils se sentent au-dessus des lois. Mais Archer, le vampire qui aime Saira depuis près d’un siècle, est prêt à tout risquer pour la protéger. 

Lorsqu’une horrible vision laisse apercevoir Ringo, voleur et fidèle compagnon de 1888, torturé par le cruel évêque Wilder dans une prison de la Renaissance, Saira et Archer réalisent qu’il y a une perturbation dans le cours du temps et qu’ils doivent se rendre en 1554 pour trouver son origine et secourir leur ami. Leur mission de sauvetage les conduit à la Tour de Londres, site des exécutions les plus célèbres de l’histoire. Ils y font la connaissance de la mystérieuse Lady Elizabeth, qui fait face à un terrible destin. 

La voyageuse du temps, le vampire et le voleur auront besoin de toutes leurs compétences et leur ingéniosité dans leur course contre la montre pour dérober un document qui pourrait bien changer le cours de l’Histoire et mettre les Descendants des Immortels à la merci des Mongers. Pourront-ils empêcher la hache du bourreau de collecter le sang de la plus puissante voyante de l’histoire ?


C'est lundi, que lisez-vous ? 22.06.2020



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane pendant de nombreuses. Il est maintenant géré par Camille de I Believe in Pixie Dust.


Ces deux dernières semaines


 

RE(x3)LECTURE Kate Daniels #6 Montée magique, de Ilona Andrews : j'accumule les relectures, et c'est toujours aussi bon.


  

- Le vieil homme et son chat #1 n'ont pas peur des chiens, de Nekomaki : un roman graphique bourré de tendresse. On y suit au fil des saisons Daikichi (pépé) et son chat dans plein de petits moments du quotidien, pas mal d'humour à la clef. Parfait pour une petite pause pleine de douceur.

Le carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain & Aurélie Neyret : de très jolis passages à nouveau, mais un spin-off un peu trop axé "carnet" et pas assez bd à mon goût (peut-être destiné à une tranche d'âge un peu plus jeune que les tomes précédents ?).

Dans la tête de Sherlock Holmes #1 L'affaire du ticket scandaleux, de Cyril Liéron et Benoït Dahan : une enquête relativement prenante, mais c'est surtout la manière dont la BD est composée que j'ai trouvé brillante, la façon dont on suit un fil rouge dans les pensées de Sherlock.

  

La ville sans vent #1 de Eléonore Devillepoix : un premier roman fantasy à l'univers recherché et qui se présente sous forme d'enquête policière. Quelques petites notes d'humour bien placées et d'intéressants discours sur les inégalités de classe ou les droits des femmes. Je me serais en revanche bien passée de certains clichés grossophobes et validistes.

À coeurs perdus de Evelyne Jones : un chouette premier roman, dévoré en quelques heures. C'est un bien beau récit de reconstruction, qui offre deux émouvantes histoires d'amour pour le prix d'une (dont une f/f). Au programme : douceur, fantôme, neige, pâtisserie et magnifiques paysages, le tout en Écosse.

Rokesbys #4 First Comes Scandal de Julia Quinn : pas le plus enthousiasmant ni le plus émouvant des Julia Quinn, mais quelques bons passage dedans, à commencer par ceux avec les chats. Et rien que pour le cameo de Colin (et ce qui est dit sur lui), le livre mérite ses trois étoiles sur l'échelle de Goodreads.

Mes lectures en cours   
       
 

- Le livre de M de Peng Sheperd : post-ap au programme ! Je l'entame à peine, mais le livre est très intriguant.

À venir
  

J'ai des envies de douceur en ce moment, donc je partirai peut-être là dessus. 

Ce que j'ai visionné la semaine dernière

Retour à la maison et retrouvailles avec ma télé et ma connexion internet. L'ogre charmant et moi en avons profité pour nous plonger dans la nouvelle saison de Jack Ryan, que je n'ai pas trouvé oufissime. J'ai cru comprendre que beaucoup préféraient celle-là à la précédente, mais elle manque pour moi de finesse (bon ok, Jack Ryan c'est bourrin à la base, mais quand même).

Après cela, c'était retour à NCIS, que nous avions laissé en plan en cours de 13e saison. Un final un peu doux-amer pour cette saison (même si j'ai l'impression que pour le coup on ne nous a pas tout dit) et une saison 14 qui peine a trouver rythme de croisière avec l'introduction de nombreux personnages (une diversité qui fait du bien, cela dit). Ce n'est que maintenant (au 19e épisode) que la mayonnaise commence à prendre. 

ET VOUS, QUE LISEZ(VISIONNEZ)-VOUS DE BEAU EN CE LUNDI ?