Mes derniers avis

Tellucidar - Tome 2 de Jean-Luc Marcastel


Tellucidar - Tome 2 
de Jean-Luc Marcastel
Editions Scrineo (2017)
443p

Né en 1969 à Aurillac, Jean-Luc Marcastel, est un passionné de littérature fantastique et de contes et légendes populaires. Enseignant de formation et féru d’histoire, il est un écrivain prolifique inspiré par les paysages grandioses et le patrimoine de sa région. Il est, entre autres, l’auteur de la série à succès Louis le Galoup, chez Nouvel Angle, Le Monde de Clara, chez Hachette Black Moon, et Praërie chez Scrineo.

Synopsis

Un autre monde, sous vos pas, au cœur de la Terre. Un monde inversé, où l’horizon monte au lieu de descendre, où des peuples humains disparus cohabitent avec les descendants des grands reptiles de jadis. 

Mais ce monde est en danger. 

La Tellcorp, une multinationale que rien n’arrête, l’a découvert. Elle réduit ses peuples en esclavage à l’aide de mercenaires et de terrifiantes machines de combat.

Lucas, Patrick, Charles, Korè Attawhakan, et Kshaan, leur compagnon dinosaurien, doivent retrouver les rebelles pour contrer les desseins du sinistre cartel. 

Mais entre les prédateurs géants, les plantes carnivores et les drones de la Tellcorp, la jungle de Tellucidar recèle bien des dangers... Et Michaël Kirov, l’impitoyable chef de la sécurité de la compagnie, s’apprête à frapper. 

La dernière bataille va commencer

Mon avis

Gamine, je profitais de chaque séjour dans la vieille maison de famille pour honteusement piller les bibliothèques jeunesse de mes parents. Mes victimes de prédilection ? Les romans d’aventure, intégrale ou condensé (via ces bonnes vieilles éditions du "Club de lecture des jeunes"). Henry Rider Haggard, Edgar Rice Burroughs, Arthur Conan Doyle, Jules Verne et les autres ont ainsi longtemps rythmé mes étés et je relis toujours leurs livres avec beaucoup de nostalgie. 

L’année dernière sortait le T1 de Tellucidar et moi je me retrouvais le temps d’un instant plongée dans le genre d’aventure qui avait marqué mon enfance. Au croisement d’Avatar, Le Monde Perdu, Voyage au Centre de la Terre et bien évidemment Pellucidar, ce premier volume m’avait plus que convaincue et j’avais hâte de dévorer sa suite. Croyez-moi, celle-ci a de loin dépassé mes attentes. 

Après l’avoir effleuré du bout du doigt (de la griffe pour certains, Kshaan mon amour <3 <3 <3) dans l’opus précédent, ce second tome permet d’enfin se plonger dans l’univers enchanteur de Tellucidar. Et quel régal ! Ce monde souterrain où s’ébattent merveilleuses créatures et civilisations disparues a quelque chose de terriblement fascinant, je trouve. Emporté par la plume vive et imagée de Jean-Luc Marcastel, on découvre un environnement étonnant et envoûtant... impitoyable également. 

Et comme dans l’opus précédent, le texte s’accompagne de très chouettes illustrations en crayonné signées Jean-Mathias Xavier (vous pouvez d'ailleurs en découvrir certaines par ici). Bien plus nombreuses que dans le T1, elles sont insérées à même le roman et permettent de visualiser décors et protagonistes, offrant par là une belle immersion dans l’histoire sans pour autant empêcher l’imagination du lecteur de s’exprimer. 

L’aventure, elle, se révèle à la hauteur de cet écrin. Car si ce nouveau monde ne demande qu’à être exploré (et il le sera), l’heure est également au conflit. Entraînés par Korè et Kshaan, Lucas, Patrick et Charles ne sont pas là en touristes. Menacé par Tellcorp qui cherche à exploiter son minerai, Tellucidar est en danger. Ses peuples sont réduits en esclavage, ses ressources naturelles pillées et rien ne semble pouvoir arrêter l’impitoyable multinationale. Rien ? Non ! Un groupe d’irréductibles rebelles résiste encore et toujours à l’envahisseur. Réfugiés dans un temple perdu au cœur d’une jungle sauvage, les derniers rescapés libres du royaume de Panshir attendent le retour de leur Princesse et ses compagnons surfaciens pour contrer définitivement leur ennemi. 

Rythmé et riche en rebondissements, ce second tome m’aura tenu en haleine du début à la fin. Les péripéties s’enchaînent à une vitesse folle et mettent réellement les personnages en danger. Tous auront l’occasion de faire leurs preuves et de faire palpiter au passage le cœur du lecteur. Il faut dire que ces héros sont très attachants et les voir ici malmenés ne peut laisser insensible. 

Non content de provoquer des petits pics de stress, cet opus est également bourré d’émotions. Tellucidar 2 offre ainsi des passages très touchants. Il est bien sûr beaucoup question des amours contrariées de Korè et Lucas, mais aussi d’amitié, de famille et de liens de filiation. Ce tome n’est pourtant pas dénué d’humour, Kshaan le non-disnosaure offrant une nouvelle fois pas mal de situations et répliques cocasses, mais il reste globalement un peu doux-amer, à l’image de son grand final.  

Ce qui m’amène à mon point suivant : Oui je sais, Tellucidar est un diptyque. Oui je sais, l’histoire, ou tout du moins ce pan de l’histoire, est terminée. Oui je sais, il n’y a pas marqué "A suivre..." à la fin du dernier chapitre, pas comme dans le T1. Mais, pitié Monsieur Marcastel, offrez-nous un T3 !!!!


En bref...

Retour à Tellucidar, ce monde souterrain
où s’ébattent merveilleuses créatures et civilisations disparues. Emporté par la plume vive et imagée de Jean-Luc Marcastel, on découvre un environnement étonnant et fascinant... impitoyable également.Et comme dans l’opus précédent, le texte s’accompagne de très chouettes illustrations en crayonné signées Jean-Mathias Xavier. L’aventure, elle, se révèle à la hauteur de cet écrin. Car si ce nouveau monde ne demande qu’à être exploré (et il le sera), l’heure est également au conflit. Rythmé et riche en rebondissements, ce second tome m’aura tenu en haleine du début à la fin. Les péripéties s’enchaînent à une vitesse folle et mettent réellement les personnages en danger. Non content de provoquer des petits pics de stress, cet opus est également bourré d’émotions. Tellucidar 2 offre ainsi des passages très touchants. S'il n'est pas dénué d'humour, il reste ainsi globalement un peu doux-amer, à l'image de son grand final.

Coup de cœur

Série Tellucidar

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict


3 commentaires

  1. contente de voir que tu as passé un super moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis super contente, je pensais beaucoup l'aimer comme le T1, mais pas à ce point (et même s'il ma complètement laminé le coeur ^^).

      Supprimer
  2. Hallo Gilwen!

    Dieses Buch sieht so toll aus und mit deiner Rezension hast du mir sofort Lust darauf gemacht!! :O Ich möchte Ksaahn auch sofort kennen lernen :D Habe mir den ersten Teil sofort auf die Wunschliste gesetzt :)

    Liebe Grüße!

    RépondreSupprimer