Mes derniers avis

Grisha - Tome 2 : Le dragon de glace de Leigh Bardugo


The Grishaverse - Book 2: Siege and Storm
Grisha - Tome 2 : Le dragon de glace
de Leigh Bardugo
Editions Square Fish - 2014 (1ère édition VO en 2013)
Publié en VF aux éditions Milan
432 p


Leigh Bardugo est née à Jérusalem et à grandi à Los Angeles. Elle est diplômée de l'université de Yale. Elle a travaillé dans de nombreux domaines : journalisme, publicité, cinéma, effets spéciaux… Elle vit et écrit aujourd'hui à Hollywood.

ATTENTION, SPOILERS SUR LE TOME PRECEDENT

Synopsis

«Je suis l’Invocatrice de lumière. Et je suis votre dernière chance. » 

DÉVOTION. REMORDS. MARTYR.

Un pays déchiré par la guerre civile.
Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.
Un corsaire flamboyant et mystérieux.
Un soldat renégat, en proie aux doutes.
Une menace grandissante. Un danger imminent. 

RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE. 

Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière.


Mon avis

Retour au Grishaverse et le moins que l’on puisse dire c’est que ce second tome commence fort. J’ai beau avoir trouvé que les ennuis retrouvaient nos héros un peu rapidement, il me faut quand même reconnaître que c’est très entraînant. Cette première partie, bien rythmée, plonge ainsi directement dans le feu de l’action. Bataille navale, quête de créature magique, course poursuite.... après les quelques longueurs du premier tome, cela fait plaisir de voir les choses bouger

De Novyi Zem à la Vraie-Mer, l’autrice en profite pour étendre cet univers par ailleurs très riche. Amateurs de fantasy maritime (comme moi), vous serez ici comblés. Attendez-vous à sentir les embruns et le vent du large sur vos visages. Cela s’accompagne de plus d’un approfondissement de la mythologie de Revka qui ne m’a pas déplu. 
Cette première partie marque également l’arrivée d’un nouveau protagoniste sur le devant de la scène : Sturmhond, qui réserve bien des surprises. Corsaire à la répartie prononcée, inventeur délicieusement irrévérencieux, c’est le genre personnage pour lequel j’ai un gros faible. Il dégage, comme le Darkling (mais en plus lumineux), un charisme de folie, éclipsant les autres protagonistes masculins.

J’aurais aimé vivre plus d’aventures au long cours avec lui, mais le conflit gronde en Revka, et l’on finit par se retrouver en terrain connu. Le récit prend alors ses aises, moins dans l’urgence de l’action. L’heure est dans cette seconde partie à la préparation de la guerre, sur fond d’intrigues politiques. Insidieuse, l’ombre menaçante du Darkling plane en arrière-plan. C’est un tome quelque part en miroir du premier au niveau de la construction, avec deux parties opposées dans leur rythme.

On y retrouve moins de longueurs que dans le précédent opus cependant. Déjà parce que l’intrigue permet de voir Revka évoluer. On traverse ici une période un peu charnière de l’univers, où la magie n’est plus la panacée et où la science gagne en terrain, forçant les Grisha à reconsidérer leur manière de fonctionner, et c’est terriblement intéressant.

La part belle est également laissée au développement d’Alina, à la lutte contre ses démons. Un joli travail de construction a été réalisé sur le personnage, j’ai trouvé. Je déplore juste une fois de plus que la dynamique de sa relation avec Mal tombe si souvent dans le cliché. Cela reste efficace et occasionne quelques pincements au cœur, mais m’a malheureusement poussée tout autant de fois à lever les yeux au ciel. Cela ne m’empêchera cependant pas de me plonger dans la suite avec beaucoup d’enthousiasme. Elle attend déjà dans ma liseuse.  

En bref...

Un très bon tome qui commence fort. Bataille navale, quête de créature magique, course poursuite... la première partie, très rythmée, m'a complètement emportée. L’autrice en profite pour étendre cet univers par ailleurs très riche et introduire un nouveau personnage, Sturmhond, que j'ai adoré. Corsaire à la répartie bien prononcée, inventeur délicieusement irrévérencieux... il dégage, comme le Darkling, un charisme à tout épreuve.
A cela succède une seconde partie qui prend un peu plus ses aises, moins dans l'urgence de l'action. Pas de longueurs pour autant, déjà parce que l'intrigue permet de voir Revka évoluer, mais aussi parce que la part belle est laissée au développement d'Alina, à la lutte contre ses démons. Il n'y a au final que la dynamique de sa relation avec Mal qui m'a posé problème, bien trop souvent dans le cliché. Cela n'aura cependant pas gâché ma lecture et j'ai hâte de me plonger dans la suite.
J'ai beaucoup aimé

Saga Grisha
0,5. ? / The Demon in the Wood
1,5. ? / The Tailor
3. L'oiseau de feu / Ruin & Rising (à paraître en VF)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

6 commentaires

  1. oh oui c'est une série dont j'ai entendu beaucoup de bien ! Il faudrait que je tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment sympa ! Il y a les Six of Crows aussi dont j'entends beaucoup de bien. On m'a même dit que c'était encore mieux que les Grisha. Je les lirai surement à l'automne une fois les Grisha terminés (j'aime bien faire les choses "dans l'ordre" ^^)

      Supprimer
  2. Non mais Sturmhond quoi !! <3 *_*
    J'ai tellement craqué sur lui ! Clairement il éclipse tous les autres perso masculins (enfin, il éclipse Mal quuoi... ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais trop (en même temps c'est pas dur d’éclipser Mal ^^, mais je pensais aux autres personnages secondaires de l'histoire) ! J'ai hâte de voir le spin-off sur lui sortir (en janvier je crois).

      Supprimer
    2. Oui c'est clair que ça n'a rien de compliqué ^^
      Ohlala s'il y a un spin-off sur lui je ne réponds plus de moi :p

      Supprimer
    3. Pareil ! J'ai vérifié, ça sort fin janvier en VO et ce sera une duologie apparemment, mais je veux pas en savoir plus, de peur de me spoiler sur la fin de Grisha ou Six of Crows xD Du coup aucune idée de si ça se passe avant, après ou quoi.

      Supprimer