Mes derniers avis

L'amour est dans le foin, d'Angela Morelli

L'amour est dans le foin
d'Angela Morelli
Harlequin (2015)
221p

ebook

Traductrice, blogueuse dans une autre vie, prof de lettres également, Angela Morelli s'est faite écrivain. Suite à sa participation au concours Harlequin – Nouveaux Talents, ses romances sont éditées chez cette maison d'édition.


Synopsis

Mais qu’est-ce qui lui a pris d’accepter ce plan foireux ? Et pire encore : pourquoi a-t-elle fait ce stupide pari avec ses copines ? Résultat, voilà que Louise est : 1) bloquée au fin fond de la campagne (celle avec de la vraie boue et des vraies bêtes) dans la maison d’une-amie-d’une-amie pour un long, un interminable mois de « vacances » 2) condamnée à une abstinence forcée (fichu, fichu pari ! et fichues copines !) Pour une parisienne pure souche qui ne vit que pour son travail et ne connaît pas le sens du mot « repos », ce séjour s’annonce plutôt douloureux. Jusqu’à ce que deux spécimens locaux viennent troubler ses bonnes résolutions vertueuses. D’un côté, Joffrey, bel apiculteur au sourire canaille. De l’autre, Arnaud, artisan en charge des travaux de la grange, dont les manières rustres et la bougonnerie n’ont d’égal que le pouvoir ensorcelant de ses muscles. Et elle qui pensait se trouver à mille lieues de toute tentation.


Mon avis

Aujourd’hui je vous parle d’une lecture qui fleure bon les vacances et fait du bien au moral. Vous savez, ce genre de gourmandises à réserver pour les journées pluvieuses ou les transats de bord de plage. De celles qui sont vivantes et réservent sourires et papillons dans le ventre au détour du chemin. Un cocktail bien sympathique, si l’on omet le fait qu’il voudrait nous faire croire qu’il y a du soleil en Picardie ;)

On y fait la rencontre de Louise, citadine jusqu’au bout des ongles, obsédée par son travail et allergique à la campagne. Bon, pour l’identification c’est raté, moi la campagne j’aime ça et, si je suis un brin accro à mon boulot, je ne rate jamais une occasion de partir en vacances. Cela dit, cela n’empêche pas Louise d’être une héroïne agréable à suivre. Car, au delà des apparences, elle balaye les stéréotypes d’un revers de scie sauteuse et se montre sensible et surtout bien manuelle. Louise n’hésite en effet pas à manier mortier et truelle sur un chantier et ça, ça vend du rêve.

Quant aux mâles de l’histoire, il y en a pour tous les goûts. Je ne vous cache pas que Joffrey ne m’a pas fait plus d’effet que cela (j’aime pas les blonds, c’est pas ma faute), mais il pourra plaire à d’autres. Arnaud, lui, à toute mon attention. Un peu bougon (et j’ai un faible pour les messieurs bougons), multifacettes et terriblement réel également ... 

Face à ces deux là, Louise est bien désemparée. Elle pour qui vacances devait rimer avec abstinence, quel méchant coup du sort. A grands renforts de dialogues piquants, de copines toujours de bons conseils, ou pas (ce qui me donne d’ailleurs envie de lire L’Homme idéal en mieux pour les retrouver), et de joggings de l’extrême, Angela Morelli nous offre un roman aussi frais que dynamique.

Tout n’est pas rose pourtant, elle nous réserve également des moments bien touchants. C’est une histoire ancrée dans la réalité somme toute, avec ses hauts, ses bas et ses personnages parfois un peu esquintés par la vie

La seule chose que j’aurais à lui reprocher, c’est sa courte taille qui m’a un peu laissée sur ma faim et laisse quelques petites choses en suspens entre les personnages. Et encore c’est juste parce que j’aime chipoter.


En bref...

Un cocktail éminement sympathique sur lequel souffle un vent de bonne humeur. A grands renforts de dialogues piquants et des personnages très réalistes, Angela Morelli nous offre un un petit moment de fraîcheur et de dynamisme pimenté d’interludes touchants. Tout petit bémol, la fin arrive un peu trop vite. M’enfin si c'est la seule chose à lui reprocher...


J'ai beaucoup aimé

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict
Logo Livraddict

8 commentaires

  1. C'est toujours mignon un livre comme ça pendant les vacances. Faudra que tu me dises pour le livre que je t'ai proposé par email parce que je te l'ai proposé que à toi pour le moment en pensant que ça te plairait peut etre. Merci !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, ça met en condition comme livre.

      Supprimer
  2. Intéressante chronique, intéressant livre. Allez hop dans ma wish-list :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'aime pas les blonds non plus lol! Ce fut une lecture bien sympathique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je propose de fonder un club pour la disparition des mâles potentiels blonds dans les romans ^^

      Supprimer
  4. Rien à redire à ta chronique je la partage tout à fait et, même si cela ne m'a pas dérangée, j'ai trouvé aussi la fin un peu rapide mais c'est parce que j'aurais bien aimé que ça dure plus longtemps ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'en a un qui est sorti très récemment, mais je ne sais pas si c'est sur la même bande de copines. Peut être qu'on en sait un peu plus sur le devenir de Louise.

      Supprimer