Mes derniers avis

Druide, d'Olivier Peru


Druide
d'Olivier Peru
Editions J'ai Lu (2012)
Première parution en 2010 aux éditions Eclipse
603 pages


Oliver (Olivier) Peru est un auteur français touche à tout. Romancier, illustrateur, scénariste, dessinateur de BD, storyboarder ... ils est de toutes les aventures.

Synopsis

Les druides règnent sur une forêt primordiale et sacrée sise au coeur du monde. Détenteurs d'une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d'une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et un jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l'entraînant toujours plus loin dans l'horreur...



Mon avis

Si vous êtes déjà passé dans le coin, vous avez peut être entendu parler de mon amour pour la série Martyrs d’Olivier Peru (à quand le T3 ?!!!). Il était donc tout naturel que je m’essaye à Druide. Si le coup de cœur n’a pas été au rendez-vous (que voulez-vous, ça ne se contrôle pas ces petites choses), j’ai néanmoins beaucoup aimé cette lecture. 

Druide, c’est d’abord un monde que l’auteur s’est une fois de plus appliqué à dépeindre avec beaucoup de richesse. De la géopolitique aux légendes en passant par la culture propre aux Druides, l’univers fourmille de petits détails qui le rendent très vivant. 

Et puis il y a cette forêt et ses secrets qui nous font osciller entre terreur et émerveillement, au rythme de la plume très visuelle de l’auteur. Elle est pour beaucoup dans l’ambiance aussi intrigante qu’angoissante du roman. S’ajoutent à cela l’épée de Damoclès de ces deux royaumes hostiles et prompts à l’affrontement ainsi que de sanglants massacres et l’ombre d’un monstre légendaire.

L’intrigue très travaillée se trouve ainsi au confluent du thriller et de la fantasy, un mélange qui m’a tout à fait convaincue. Obrigan, druide respecté par ses pairs, enquête en compagnie des ses deux disciples sur le mystérieux massacre de 49 soldats dans une forteresse réputée impénétrable. Or, cet événement pourrait déclencher une guerre entre les royaumes ennemis du Sonrygar et du Rahimir. Obrigan a 21 jours pour élucider cette affaire et empêcher le conflit d’éclater. 

L’histoire prend alors la forme d’un compte à rebours où chaque chapitre représente une journée alternant entre enquête et péripéties. Tapi dans l’ombre, l’insaisissable tueur continue de répandre la mort autour de lui et Obrigan a bien du mal a démêler le faux du vrai dans sa quête de vérité. Ce n’est que de mensonges en trahisons que les secrets se révéleront enfin, faisant alors pencher l’histoire vers de la fantasy plus épique.  

Au centre de cette toile s’ébattent des personnages à la construction soignée comme Olivier Peru en a le secret. ll prend le temps de leur donner corps et nous offre une belle palette de caractères et de motivations. Complexes et authentiques, aucun n’est parfait, ni même complètement bon ou mauvais.

D’Obrigan et ses illusions perdues à ses deux apprentis un brin naïfs qui devront grandir en accéléré en passant par une jeune druide pleine de bons sentiments et prise au piège de la machination, tous apportent leur contribution au récit. Mais si je ne devais en retenir que deux, cela serait Jarekson et son pendant Yllias, deux rois opposés qui se révèlent finalement très semblables. Tout au long de l’histoire, on alterne entre colère, admiration voir même pitié à leur égard, au fil des facettes qu’ils révèlent peu à peu. Et je ne vous parle même pas d’un troisième roi ...


En bref...

Prenant, un peu angoissant, très mystérieux, une intrigue complexe ... quand le thriller s'invite dans la fantasy, ça fait mouche. Ajoutez à cela un univers d'une belle densité et des personnages aussi charismatiques qu'authentiques et vous obtenez une très bonne lecture.


J'ai beaucoup aimé 

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict


14 commentaires

  1. J'avais beaucoup aimé ce roman d'autant plus que c'était un one shot ce qui est assez rare en fantasy :) Peut-être juste des longueurs lors de la bataille finale, si je me souviens bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait du bien de temps en temps un One Shot, sans en plus aucune frustration. Comme quoi, y'a pas besoin d'histoire à rallonge pour convaincre ;)

      Supprimer
  2. J'ai lu quelques très bons avis sur ce roman, il me tente bien :D

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi, ta chronique me donne vraiment envie de lire. Je ne savais pas par quel livre commencer avec cet auteur mais là c'est décidé, ce sera celui-ci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, j'ai une préférence pour Martyrs, mais celui-là est très bien aussi, surtout pour débuter et se familiariser avec la plume dense de l'auteur.

      Supprimer
  4. J avais beaucoup aimé l ambiance que s en dégage. Un univers très fouillé. Une belle découverte pour moi ! Merci d avoir jouer le challenge jusqu'àu bout. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé cette ambiance aussi intrigante qu'angoissante. Associé au monde des druides (trop rare dans mes lectures), cela fait un mélange détonnant. Désolé d'avoir mis tant de temps à fournir mon avis sinon. Cela faisait plus d'un mois que j'avais lu le livre, mais j'ai un sérieux retard de chroniques en ce moment.

      Supprimer
  5. A force de le voir partout, il faudrait décidément que je le tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la persuasion par répétition ^^

      Supprimer
  6. j'ai peur que ça soit un peu trop fantasy pour moi mais c'est à tester

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y'a de fortes chances effectivement ;)

      Supprimer
  7. C'est avec Druides que j'ai découvert la plume d'Olivier Peru. J'avais beaucoup aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que si je m'étais lancée dedans en premier, j'aurais eu un coup de coeur. Mais après Martyrs (que j'adore plus que tout), c'était plus difficile.

      Supprimer