Mes derniers avis

IRL, d'Agnès Marot


I.R.L
d'Agnès Marot
Editions Gulf Stream (2016)
456p

Une tasse de thé bien chaude à la main, sa panthère de poche sur les genoux, Agnès Marot écrit des histoires dans lesquelles elle partage ses rêves, ses espoirs. Depuis De l’autre côté du mur jusqu’à I.R.L., son cinquième roman, ses personnages empruntent les mille facettes des émotions et parcourent les sentiers de l’imaginaire pour mieux parler des hommes et du monde. Entre deux mots et trois carrés de chocolat, elle passe de l’autre côté de la barrière pour travailler les romans des autres auteurs en tant qu’éditrice indépendante, et tente de dompter sa muse incontrôlable.

Synopsis

Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo.

Mon avis

Dans la catégorie « fille trop en retard dans la rédaction de ses chroniques », il y a bibi. Shame on me, anathème sur cinq générations, tout ça. Ce à quoi je vous répondrais : mieux vaut tard que jamais. On se retrouve donc aujourd’hui autour d’une lecture de mai dernier. Mais quelle lecture !

Grâce à elle, j’ai découvert la très belle plume d’Agnès Marot (j’ai depuis lu De l’autre côté du mur, dont je ne vous ai pas encore parlé en détail, mais que j’ai beaucoup aimé) ainsi que la collection Electrogène des éditions Gulf Stream, collection de titres porteurs d'une forte tension narrative (oui je sais, j'en ai déjà chroniqué deux échantillons entre temps, mais c'est avec IRL que je l'ai découverte).

Avec I.R.L, l’auteure nous offre une lecture palpitante, certes, mais également profonde. Au confluent des Sims, 1984 et The Truman Show, le roman donne à réfléchir sur notre rapport au monde, aussi bien réel que virtuel. Il part en effet du postulat suivant : que se passerait-il si les intelligences artificielles de nos jeux vidéos réalisaient leur condition ? 

Chloé, adolescente ordinaire et résidente de Life City, ignore ainsi qu’elle n’est rien d’autre que le personnage de Play Your Life, un immense jeu vidéo/émission de télé-réalité dans la vie réelle. Manipulée par son joueur, elle se voit refuser l’homme dont elle est tombée amoureuse, événement qui va de fil en aiguille lui faire découvrir la vérité sur son monde. Mais Chloé se sent humaine et n’aspire qu’au libre arbitre… 

Sautant allègrement du réel au virtuel, la narration nous entraîne dans une intrigue captivante qui multiplie les allers-retours dans le temps. Je dois vous avouer que ce dernier élément m’a parfois un brin déroutée. Cela peut ainsi donner un côté fragmenté à l’histoire, mais le jeu en vaut la chandelle. L’exercice insuffle ainsi beaucoup de rythme au roman et laisse haletant (pour ne pas dire prostré en PLS et poussant de petits gémissements) à chaque fois que les personnages sont abandonnés dans une situation difficile et que la narration repart sur un autre pan de l’histoire. 

Lecteurs au cœur fragile, soyez prévenus ! Agnès Marot ne laisse ici aucun répit. Multipliant l’action et les rebondissements inattendus, elle plonge dans une intrigue à la tension constante. IRL est un fantastique roman d’anticipation qui vous fera enchaîner les pages sans même vous en rendre compte. Ajoutez à cela des personnages attachants et une belle ode à l’amitié et vous obtenez un mélange qui fait mouche. On s’amuse autant que l’on s’émeut et que l’on réfléchit… que demander de plus ?!



En bref...

Digne échantillon de la collection Électrogène des éditions Gulf Stream, IRL 
est un haletant roman d’anticipation qui vous fera enchaîner les pages sans même vous en rendre compte. Lecteurs au cœur fragile, soyez prévenus, Agnès Marot ne laisse ici aucun répit. Multipliant l’action et les rebondissements inattendus, elle plonge dans une intrigue à la tension constante. Mais si cette lecture est des plus palpitante, elle offre également différents niveaux de lecture. Au confluent des Sims, 1984 et The Truman Show, le roman pose d'intéressants questionnements et donne à réfléchir sur notre rapport au monde, aussi bien réel que virtuel. Ajoutez à cela des personnages attachants et une belle ode à l’amitié et vous obtenez un mélange qui fait mouche. On s’amuse autant que l’on s’émeut et que l’on réfléchit… que demander de plus ?!

J'ai beaucoup aimé 

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict

6 commentaires

  1. J,avoue que c'est une lecture qui date lllloll Mais comme tu dis, vaut mieux tard que jamais. Pour ma part, il est dans ma PAL et j'ai bien hâte de me plonger dans son aventure!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, j'avoue je suis grave en retard dans mes chroniques. Mais c'est pas ma fauteeeee, je lis trop ^^ Du coup je rattrape selon l'inspiration du moment, et cette lecture là, justement, m'avait bien inspirée !

      Supprimer
  2. Ben tu vois, pour moi ma lecture avait été mitigée... J'ai énormément apprécié le concept, l'univers mis en place et la réflexion amenée, mais l'écriture et le choix des personnages ne m'ont pas convaincue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ? L'écriture au niveau des entrecroisements temporels ou plutôt le style ?

      Supprimer
  3. J'ai ce livre dans ma PAL je ne sais pas du tout quand est-ce que je le lirai mais l'histoire me fascine ^^ Et personnellement je ne connais pas encore la plume d'Agnès Marot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découverte avec IRL justement et entre temps j'ai lu De l'autre côté du mur, une dystopie très poétique que j'ai beaucoup aimée aussi. J'ai hâte de lire d'autres titres d'elle l'année prochaine. Elle a une sortie au programme, et un roman à 4 mains en cours avec Cindy Van Wilder.

      Supprimer