Mes derniers avis

Hexworld - Tome 1 : Le briseur de maléfices de Jordan L. Hawk


Hexworld - Tome 1 : Le briseur de maléfices
Hexwolrd - Book 1: Hexbreaker
de Jordan L. Hawk
Editions MxM Bookmark - 2018
Publié en VO pour la première fois en 2016
300p
ebook

Jordan L. Hawk a grandi en Caroline du Nord et n'en est jamais partie. Les contes de son enfance mettant en scène des fantômes des montagnes ou de mystérieuses créatures lui ont donné l'amour des choses étranges. Quand elle n'écrit pas, elle brasse sa propre bière et tente d'empêcher ses chats de détruire la maison. 

Synopsis

Le flic de New York, Tom Halloran, est un homme au lourd passé. Si quelqu’un apprend qu’il a un jour traîné avec le tristement célèbre gang O’Connell, il passera le reste de sa vie à en baver derrière les barreaux. Mais le secret de Tom est menacé lorsqu’un horrible meurtre sur son secteur semble avoir été causé par la même magie ancestrale qui a tué son gang.

Cicero, le chat garou est déterminé à enquêter sur la disparition d’un ami et la mort d’un autre, même si personne ne pense que les affaires sont liées. Lorsque ses recherches l’amènent à croiser la route de Tom, le très bohémien Cicero reconnait instinctivement que cet officier de police irlandais et inculte est son sorcier. Même s’ils sont complètement incompatibles, Cicero n’a d’autre choix que de travailler avec Tom… tout en luttant contre la passion naissante. Tom sait que prendre Cicero comme compagnon ne le mènera qu’à la découverte et au désastre. 

Pourtant, alors que la chaleur monte entre eux, l’envie de Tom pour cet autre homme menace de surpasser tous les arguments rationaux qui lui diraient de ne pas s’engager. Lorsque l’enquête leur fait découvrir une conspiration menaçant tout New York, Tom doit prendre la décision la plus compliquée de sa vie : vivre dans le mensonge et exaucer les vœux de son cœur ou confesser la vérité et tout sacrifier ? 

Mon avis

Jordan L. Hawk avait été mon saut dans l’inconnu en 2017 avec Contresens, ma première lecture de l’année et la découverte d’une plume qui m’avait bien convaincue. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis lancée dans cette nouvelle aventure. J’étais d’ailleurs assez impatiente de rencontrer ce chat garou prénommé Cicero, un personnage qui avait tout pour me plaire.

Comme dans son autre saga Whyborne et Griffon, l’autrice fait ici le pari de mêler historique et surnaturel, un cocktail plutôt efficace sur ma personne. Elle nous plonge sans heurts dans le New York de la fin du 19e siècle, enfin, dans sa version beaucoup plus magique. C’est un environnement que l’on voit trop rarement dans la littérature SFFF et qui pourtant se prête très bien à ce genre d’ambiances un peu mystérieuses, je trouve. Cela doit être l’attrait des lampes à gaz. Grande amatrice d’urban fantasy, j’ai beaucoup aimé explorer cette variante de nos habituelles mégalopoles modernes.

L’aspect fantastique est d’ailleurs particulièrement entraînant. Bonjour sorciers, métamorphes et magie, des éléments qui s’insèrent avec beaucoup de naturel dans cet univers. Cela rappelle parfois certains côtés du monde magique d’Harry Potter, où les sorts se monnayent pour améliorer son quotidien. C’est avec grand plaisir que je suis partie à la découverte de cette ville qui réserve bien des dangers.

L’intrigue permet ainsi de mettre à jour les dérives de cette société, ce qui donne une dimension supplémentaire au roman. Et ce qui ne semblait être qu’une simple affaire de sorts truqués et de crises de folie va se révéler bien plus mystérieuse qu’on aurait pu le croire. Complots et tension sont au rendez-vous alors que l’on explore les dessous du New York magique. Cela rend l’histoire bien prenante et l’on tourne les pages sans même sans rendre compte.

Je reste en revanche un peu sur ma faim en ce qui concerne la romance. Si Cicero et Tom ont su me charmer, chacun à sa manière, et leur duo d’enquêteurs fonctionne très bien, je n’ai pas été particulièrement touchée par ce qui les unit, même s’il me faut reconnaître que les émotions sont bien dosées.

En bref...

Intrigue policière entraînante et univers (New York fin 19e version surnaturelle) vraiment bien trouvé. Le cocktail historique + paranormal a, une fois de plus, bien marché sur ma personne. Cela m’a rappelé l’ambiance de Whyborne et Griffon, c’est plutôt normal, c’est écrit par la même autrice. Sur le plan de la romance en revanche, j’ai préféré cette autre série, plus touchante, même si les personnages d’Hexworld m’ont beaucoup plu en dehors de toute considération romantique.

J'ai aimé, mais

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict


Aucun commentaire