Vedette curseur

Mes derniers avis

Nord et Sud de Elizabeth Gaskell


North and South
Nord et Sud
de Elizabeth Gaskell
Editions Penguin (2012)
1ère édition VO en 1854
Publié en VF aux éditions Points
544 pages


Proche de Charles Dickens, George Eliot et Charlotte Brontë, Elizabeth Gaskell (1810-1865) a occupé une place importante sur la scène littéraire victorienne. Fille et femme de pasteur, elle connaissait intimement la vie provinciale et les milieux industriels.


Synopsis

Après une enfance passée dans un village riant du Hampshire, Margaret Hale, fille de pasteur, s'installe dans une ville du Nord. Témoin des luttes entre ouvriers et patrons, sa conscience sociale s'éveille. John Thornton, propriétaire d'une filature, incarne tout ce qu'elle déteste : l'industrie, l'argent et l'ambition. Malgré une hostilité affichée, John tombera sous son charme.


Leonora Kean - Tome 1 : Chasseuse d'âmes, de Cassandra O'Donnell


Leonora Kean - Tome 1 : Chasseuse d'âmes
de Cassandra O'Donnell
Editions Pygmalion (2019)
400 pages


Originaire de Lille, Cassandra O’Donnell vit en Normandie. Réalisatrice de documentaires et de reportages, elle créé la saga Rebecca Kean en 2011, publiée chez J’ai lu, dans la collection Darklight. Flammarion Jeunesse publie sa trilogie Malenfer, ainsi que La Légende des 4, deux séries de fantasy très prisées par les jeunes lecteurs. Elle a également publié chez Pygmalion une comédie policière : Les aventures improbables de Julie Dumont. 

ATTENTION, SPOILERS SUR LA SAGA PRINCIPALE

Synopsis

Vivre, quand on a seize ans, au sein d’un clan de sorcières sociopathes n’est pas facile tous les jours, moi, je vous le dis. Entre les cours de sortilèges, de potions et de magie élémentaire des Vikaris, je suis au bout du rouleau. Alors, si en plus, on commence à ramasser les cadavres dans tous les coins, je sens que je ne vais pas tarder à provoquer un massacre. Parce qu’on peut dire ce qu’on veut : la patience, chez nous, n’est décidément pas un trait de famille…

C'est lundi, que lisez-vous ? 15.04.2019



Le rendez-vous est inspiré de It's Monday, What are you reading? by One Person's Journey Through a World of Books, et a été repris en français par Galleane pendant de nombreuses. Il est maintenant géré par Camille de I Believe in Pixie Dust.

Ces trois dernières semaines

Bonjour tout le monde ! Me revoilà après trois semaines sans bilan. J'avais prévu de me manifester lundi dernier, mais l'escapade à Paris pour la RARE  le week-end dernier a eu raison de moi et j'ai passé mon dimanche à comater. 

En parlant de la RARE justement, eh bien c'était une très chouette escapade. Assez différente des habituels salons que je fais en France, comme les Imaginales ou les Halliénnales, et un peu plus proche de ce que j'avais vécu outre-Atlantique à la Bookcon, en plus concentré. Cela n'a duré que quelques heures, mais j'ai pu voir pas mal d'auteurices. J'ai trouvé le système de tickets numérotés (les gens étant ensuite appelés par groupe de 20) pas mal et cela m'a permis de ne pas passer trop de temps à faire la queue. Et comme j'étais bien accompagnée par Melliane (Between dreams and reality) et NyxShadow, je ne me suis pas ennuyée un instant. Le grand moment, bien sûr, cela a été la rencontre avec le couple Andrews (les parents de Kate Daniels), qui a déjà eu lieu pour moi la veille lors d'une dédicace organisée par la Collection Infinity, leur éditeur français. Je les ai trouvés vraiment sympathiques et cela a été super d'échanger avec eux sur leurs livres (l'écriture du T3, avec lequel ils se sont vraiment faits plaisir comme à l'époque ils ne savaient pas si la série allait continuer, l'évolution de Kate...). J'ai même été complimentée sur mon écharpe tricotée main (ils aiment le tricot tous les deux), je vais la mettre sous verre 😄

Pas mal de lectures encore les deux premières semaines, comme j'ai continué à dévorer des titres pour découvrir de nouvelles plumes pour la RARE, mais j'ai ralenti la cadence ces derniers jours. Accrochez-vous.

  

Leonora Kean #1 Chasseuse d'âmes de Cassandra O'Donnell : une première lecture pas du tout en préparation de la RARE, mais comme cette charmante petite chose est arrivée dans ma boîte aux lettres, je ne pouvais pas la laisser poireauter. Je me suis régalée avec, Leonora n'a décidément rien à envier à Rebecca. Et comme l'intrigue se déroule en France, devinez qui est de la partie ? Les Vikaris, avec lesquelles on est sûr de ne pas s'ennuyer. D'autres invités surprise sont également présents, pour une intrigue qui ne manque pas de peps. Bon d'accord, je ne vous cache pas que William a manqué à mon bonheur, mais finalement je ne trouve pas si mal que l'autrice rompe un peu avec le passé. Et cela ne m'a pas empêchée de dévorer le livre d'une traite !

INFINITE ∞ LOVE #1 Nos infinis Chaos d'Alfreda Enwy : lecture RARE et une plume que je retrouverai sûrement. Quelques longueurs et répétitions en début de récit, des retournements de situations attendus, et un récit plus sombre que ce à quoi je m'attendais (ce n'est plus quelque chose qui m'attire en romance), mais c'est prenant et les émotions sont bien rendues. On y trouve une belle relation père/fils également (les parents célibataires, c'est un peu ma kryptonite en romance, allez comprendre, il y a des tropes comme ça auxquels je ne résiste pas), et une bande de personnages secondaires qui donnent envie de se plonger dans les autres tomes pour les retrouver (chaque opus est consacré à un autre couple de la bande).

- The Elder Races #1 Dragon Bound (VF : La chronique des anciens #1 Le baiser du dragon) de Thea Harrison : la romance paranormale ce n'est pas trop mon truc à de rares exceptions (bonjour les Dark Hunters), mais j'ai quand même tenté le coup car l'autrice était présente à la RARE et le fait que ce premier tome parle d'un dragon me tentait. Au final, la lecture s'est relativement bien passée. L'aspect purement romance m'a bien fait lever les yeux au ciel, mais mon intérêt a quand même été piqué par quelques enjeux  de l'histoire qui dépassent la simple évolution de sentiments. Est-ce en revanche assez pour me faire poursuivre la série ? Je ne pense pas.

  

- Le Prince et la Couturière de Jen Wang : petite pause bulles dans mes découvertes RARE, et un très beau moment de lecture. J'ai beau avoir trouvé l'histoire prévisible, son côté touchant, les messages qui en émergent et les personnages m'ont complètement charmée. Il y a de plus un aspect conte de fées dans ce comic qui m'a beaucoup plu et est mis en valeur par le dessin qui diffuse une atmosphère particulière dans laquelle j'ai adoré me plonger.  

- Bay Village #1 Coup de foudre & quiproquos de Tamara Balliana : lecture RARE et une petite déception pour moi, entre l'intrigue trop précipitée, l'instalove et le triangle amoureux, sans compter des similitudes que j'ai trouvées avec le Club des tricoteuses anonymes de Penny Reid (et qui m'ont donné l'impression d'en lire une version low cost). C'est dommage, car j'ai plutôt accroché au style de l'autrice, notamment au niveau des dialogues. Je renouvellerai peut être l'expérience avec une autre série (Love in Provence), pour voir si l'histoire me comble plus.

- Jackson Harbor #1 The Wrong Kind of Love de Lexi Ryan : j'avais déjà vu passer l'autrice sur la blogosphère francophone, plusieurs de ses romans sont en effet publiés chez Hugo, mais ce que j'en avais vu pour le moment ne m'intéressait pas. Le côté NA tourmenté, très peu pour moi, j'ai donné à une époque et ce n'est plus ce qui m'attire maintenant. L'autrice étant présente à la RARE, j'ai quand même un peu fouillé dans ses publications non traduites, et j'ai fini par jeter mon dévolu sur ce titre. Bonne pêche, c'est juste le genre de romance contemporaine que j'aime, fun et qui fait du bien au moral. J'adore de plus tout le côté petite ville où tout le monde se mêle des affaires des autres, le fait que l'on suit une fratrie dans la série et que l'on retrouve les mêmes personnages à chaque tome (même si l'on change de couple). Cela m'a un peu rappelé les écrits de Jill Shalvis et j'ai passé un très bon moment avec cette lecture. Je continuerai la série à coup sûr.
  
  

Forever Right Now d'Emma Scott : lecture RARE et une autre histoire de père célibataire (entre ça, le Lexi Ryan et le Alfreda Enwy, c'était la semaine). Une histoire mignonne comme tout, tout en étant particulièrement intense. Une bonne découverte donc, et une autrice que je retrouverai par la suite je pense. J'ai notamment dans le collimateur le livre sur Max (le meilleur ami de l'héroïne de ce roman) que devrait sortir d'ici la fin de l'année.

The Immortal Descendants #1 Marking Time d'April White : amateurs de voyage dans le temps, ce livre pourrait vous intéresser. J'ai pour ma part été conquise et les deux tomes suivants attendent déjà dans ma liseuse. Du YA qui ne surfe pas trop sur les clichés, une intrigue prenante entre un pensionnant anglais d'un genre spécial de nos jours et le Londres de 1880 (vous avez dit Jack l'Éventreur ?), et des éléments surnaturels intéressants. Pour l'ambiance on est un peu dans un mix entre Cassandra Clare et Kerstin Gier, un mélange efficace. J'en redemande.

The Kingmaker Chronicles #1 A Promise of Fire d'Amanda Bouchet : j'avais prévu de lire le T2 pour la RARE, mais j'ai réalisé au bout de trois chapitres que mes souvenirs du précédent n'étaient plus très frais, et je me suis donc offert une petite relecture. Ce n'est pas une saga de fantasy qui révolutionnera le genre, je pense, même si sa mythologie et sa magie d'inspiration olympienne sont assez originales et m'ont beaucoup plu. Mais bon sang ce que c'est prenant. Action, pouvoirs mystérieux, politique, dialogues percutants et romance s'y mêlent en un ensemble particulièrement entraînant. 

 

North and South (VF : Nord et sud) de Elizabeth Gaskell : la RARE passée, j'ai enfin pu terminer ce petit pavé. Je ressors ravie de ma lecture, avec l'envie de me visionner à nouveau l'adaptation de la BBC. J'ai aimé cette plongée dans le monde industriel (le quotidien des ouvriers, l'âpreté des relations qui se dégage), l'opposition entre deux univers. Il y a un aspect assez réaliste à ce roman, je trouve, on est plus dans du Zola que du Jane Austen.
J'ai apprécié également l'évolution de de l'héroïne, ce passage à l'âge adulte, forgé par des évènements assez poignants. J'ai d'ailleurs l'impression que Margaret a ici une plus grande marge de progression que dans le téléfilm, qui était plus centrée sur sa relation avec Thornton. Sur ce dernier point, la fin est un poil abrupt pour moi (notamment par rapport au souvenir que j'ai de l'adaptation), mais j'ai aimé la manière dont le roman permet de développer les sentiments de Thornton...

- Ellana #4 L'envol de Lylian & Montse Martin, adapté de Pierre Bottero : comme toujours, une très belle adaptation BD, qui fait honneur à l'original.

Rokesbys #1 Because of Miss Bridgerton (VF : À cause de Mlle Bridgerton) de Julia Quinn (chronique) : ma relecture annuelle j'ai envie de dire. Je me suis rendu compte en enregistrant le livre sur Goodreads que je l'avais lu la 1ère fois en avril 2017 et la 2e en avril 2018. Rendez-vous en avril prochain pour un 4e round. En attendant, je me suis une fois de plus régalée. Ce livre représente tout ce que j'aime en romance historique. Fun au possible, bourrée de situations cocasses et dialogues pétillants et avec juste ce qu'il faut d'émotion. Billie et George sont aussi crédibles qu'ils sont explosifs !

Mes lectures en cours
   
 

A venir


Ce que j'ai visionné dernièrement

Niveau série, Game of Thrones, a continué d'être à l'honneur avec le rewatch des S4 à S7. C'est bon, nous sommes prêt à attaquer la S8 ce soir. L'ogre charmant a intérêt à ne pas rentrer à point d'heure du boulot !
Sinon j'ai été prise de mon envie annuelle de Grey's Anatomy et j'ai donc dévoré la première moitié de la S15.
Quelques films sont également passés à la casserole : Captain Marvel (qui déchirait tout), Ghostbusters 3 (fun, mais très loin d'égaler l'indétrônable premier film), Les Crimes de Grindelwald (oh bon sang que c'était leeeeeeeeeeeeent, je me suis ennuyée au possible, et bonjour le gros fuck à la chronologie HP), et Dragons 3 - Le monde caché (j'étais pas prête, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps).

Les nuages de Magellan, de Estelle Faye


Les nuages de Magellan
de Estelle Faye
Editions Scrineo (2018)
274 pages

Estelle Faye a été comédienne et metteur en scène de théâtre. Aujourd’hui, elle travaille surtout comme auteur et scénariste (on lui doit, entre autres, la co-réalisation et le co-scénario de Tout ce qui grouille sous la mer, court métrage fantastique). À l’aise dans les mondes de l’imaginaire et la littérature d’aventures, elle écrit de la fantasy historique (Porcelaine, Prix Elbakin.net 2013), de la fantasy épique (Les seigneurs de Bohen) et de l’anticipation (Un Éclat de givre). Chez Scrineo, elle a publié La Voie des Oracles, une trilogie de fantasy historique pour laquelle elle a obtenu le Prix Imaginales 2015 (catégorie jeunesse), le Prix Elbakin.net 2015 (catégorie jeunesse) et le Prix ActuSF de l’Uchronie 2016. Avec Les Nuages de Magellan, elle fait une première incursion dans les mondes du space opera.

Synopsis

27ème siècle. L’Humanité s’est étendue à toute la Voie Lactée. La nouvelle frontière, ce sont désormais les Nuages de Magellan, mais les Compagnies ont fini par renoncer à tout projet de colonisation, préférant les affaires aux rêves d’exploration spatiale. Deux siècles auparavant, l’humanité a pourtant maîtrisé l’énergie sombre, une ressource quasi illimitée, mettant ainsi fin aux guerres pour les énergies fossiles. Ont suivi plusieurs siècles de liberté, d’exploration, d’avancées… 
Puis, insidieusement, de nouveaux jeux de pouvoir et d’influence se sont mis en place, conduisant à la multiplication des hors-la-loi. Depuis, un mythe court la galaxie : des pirates auraient créé sur Carabe, une planète perdue, une république idéale, hors d’atteinte du pouvoir des Compagnies. Dans l’un des derniers postes frontières avant les Nuages, Dan, une jeune serveuse idéaliste, chante du blues dans un bar pseudo texan tout en rêvant d’aventures stellaires. Elle est fascinée par Mary, une cliente taciturne dont on dit qu’elle serait peut-être une ex-pirate… Les Nuages de Magellan n’ont pas dit leur dernier mot !

Accords Corrompus - Tome 4 : Rêves de liberté, de Kelly St. Clare


Accords Corrompus - Tome 4 : Rêves de liberté
Tainted Accords - Book 4: Fantasy of Freedom
de Kelly St. Clare
Collection Infinity (Editions Bookmark) 2019
1ère publication VO en 2017
376 pages

ebook

Originaire de Nouvelle-Zélande, Kelly St. Clare réside maintenant en Australie où elle écrit des romans de fantasy et de SF YA.


ATTENTION, SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS


Synopsis

Jamais le voile n'a semblé si lourd. Mais je suis plus forte que jamais.

Le voile n'a pas d'importance.

Depuis que l'on m'a kidnappée d'Osolis, une part de moi a toujours su que lorsque je reviendrais - si je vivais assez longtemps pour revenir - j'apporterais la mort et la destruction aux portes de mon monde.

C'est là l'ironie de la paix. Elle vient seulement après la guerre.