Mes derniers avis

Les Joyaux Noirs - Tome 1: Fille du Sang, d'Anne Bishop


Les Joyaux Noirs - Tome 1: Fille du Sang
The Black Jewels - Tome 1: Daughter of the Blood
d'Anne Bishop
Editions Milady (2010)
1ère publication VO en 1998
480p

Anne Bishop est une romancière américaine originaire de l'état de New York. Auteur de fantasy, avec notamment la série des Joyaux Noirs, elle s'est ensuite tournée vers l'urban fantasy avec les aventures de Meg Corbyn.

Synopsis

Il y a sept cents ans, une Veuve Noire a vu une prophétie prendre vie dans sa toile de songes. Désormais, le Sombre Royaume se prépare à l’arrivée de sa Reine, la sorcière qui détiendra un pouvoir plus grand que celui du Sire d’Enfer lui-même. Mais, celle-ci est encore jeune, influençable et vulnérable face à ceux qui voudraient la pervertir. Or, quiconque la tient sous sa coupe contrôle la Ténèbre. Trois hommes, des ennemis jurés, le savent. Et ils connaissent la puissance que recèlent les yeux bleus de cette enfant innocente. Ainsi commence un impitoyable jeu d’intrigues, de magie et de trahisons, dans lequel la haine et l’amour sont les armes… et dont le trophée est bien plus redoutable que tous l’imaginent.



Mon avis


Grande adoratrice de la série The Others / Meg Corbyn d’Anne Bishop, il était logique que me lance dans sa trilogie fantasy. Le résultat ? Un coup de cœur, un gros, et une belle gueule de bois livresque dans les jours qui ont suivis. 

Pourtant, ce premier opus n’est pas le plus abordable qui soit. Jeté dans ce nouvel univers sans crier gare, on perd tous ses repères, d’autant que celui-ci s’avère un poil complexe, mais terriblement original !

Trois mondes sont ici reliés et arpentés par les gens du commun et les membres du Lignage. Ces derniers sont dotés de pouvoirs magiques à la puissance déterminée par un joyau de naissance dont la couleur, et par là le rang, peut évoluer à l’adolescence. Rien d’étonnant ensuite à ce que le Lignage soit organisé selon différentes castes. 

La division ne s’arrête pas là puisque la société des Joyaux Noirs est également matriarcale, fait assez rare pour être noté. Mais la tyrannie n’est jamais bien loin du pouvoir. Perverties, les dames régnantes de ces mondes poussent la domination des hommes à son maximum, parfois jusqu’à l'asservissement par le biais d’un anneau de soumission au placement très … explicite. La rébellion de certains est toute aussi extrême.

Sexe et douleur se lient ainsi bien souvent et se font armes, entretenant un cercle vicieux de jeux de pouvoir. L’atmosphère est ici sombre, je ne vous le cache pas, et l’histoire aborde des thèmes qui pourront choquer. Certains scènes m’ont ainsi laissé un sérieux goût d’amertume. On ne tombe cependant jamais dans le voyeurisme et l’écriture d’Anne Bishop est pleine de délicatesse. 

Quant à l’intrigue, elle est à l’image de cet univers, aussi complexe que passionnante et saisissante. Un peu difficile à suivre au début, il faut se laisser le temps d’en saisir les clés. Et plus on avance, plus le puzzle se révèle dans toute sa splendeur. Pourtant, les ingrédients sont classiques: une prophétie, une jeune sorcière en devenir, beaucoup de méchants, quelques protecteurs ... mais elle a ce qu’il faut pour être épique. Haine, vengeance et trahison le disputent ici à l’amour et l’humour.  

Plus que tout, c’est une histoire envoûtante qui m’a prise aux tripes, jusque dans l’horreur. Des larmes pour la fin, le cœur qui se serre tellement de fois pour Lucivar et Daemon, mais également tant de sourires, des instants beaucoup plus tendres qui affleurent ça et là, comme tant de petite bulles de douceur. Les personnages si charismatiques n’ont eu de cesse d’éveiller en moi toute une palette d’émotions. 

L’héroïne du roman, Jaenelle n’est perçue qu’à travers les yeux des autres, sans qu’aucun chapitre ne lui soit consacré directement. Un beau petit exploit. A peine 12 ans et aussi puissante qu’innocente, elle conserve une belle aura de mystère. J’ai pour ma part adoré ce petit monstre et la manière dont elle manipule ses trois protecteurs. 

Il y a tout d’abord, Daemon, la catin d’Hyall, que l’on désire malgré son caractère ombrageux. Daemon qui attend Jaenelle depuis 700 ans, son amour pour la femme qu’elle deviendra et sa relation des plus tendres avec elle. Ce prince si mystérieux auquel on s’attache doucement et devant les souffrance duquel on frémit. Sa relation avec son frère Lucivar également, qui de “connard” en “batard” vous arrache bien des sourires. Un frère qui intervient peu dans ce tome, mais qu’il me tarde de découvrir en profondeur. Et enfin Sahtan, le patriarche et mentor bienveillant. Tous trois à leur façon façonneront Jaenelle. 

Ce sont eux quatre qui ont pour moi fait toute la force du roman et j’ai eu beaucoup de mal à les abandonner en refermant le livre. Si je n’avais pas eu d’autres lectures sur le feu, la suite serait déjà engloutie. Mais deux semaine plus tard, l’envie me tenaille au corps. Je sens que je ne tarderai pas à me replonger dedans.


En bref...

Un coup de cœur, un gros, et une belle gueule de bois livresque dans les jours qui ont suivis. Pourtant, ce premier opus n’est pas le plus abordable qui soit. Jeté dans ce nouvel univers sans crier gare, on perd tous ses repères, d’autant que celui-ci s’avère un poil complexe, mais terriblement original ! Assez sombre aussi, certaines scènes m’ont d’ailleurs laissé un goût d’amertume. Quant à l’intrigue, elle est à l’image de cet univers, aussi complexe que passionnante et saisissante. C’est une histoire envoûtante dont les personnages ont éveillé en moi toute une palette d’émotions. Quatre en particulier, Jaenelle, Daemon, Lucivar et Sahtan ont fait toute la force du roman et j’ai eu beaucoup de mal à les abandonner. Il m’est d’avis que je les retrouverai sous peu.

Coup de cœur

Série Les Joyaux Noirs/ The Black Jewels
4. L'anneau Invisible / The Invisible Ring
5. ? / Dreams Made Flesh
6. ? / Tangled Webs
7. ? / The Shadow Queen
8. ? / Shalador's Lady
9. ? / Twilight's Dawn

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict

12 commentaires

  1. Toute la série a été un énorme coup de foudre pour moi, j'ai dévoré les tomes sans réellement faire de pause tellement j'étais accro !!
    Bonnes lectures avec les tomes suivants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont au programme du mois suivant les autres tomes. Je finis Oraisons, je me jette sur le dernier Kate Daniels et hop je finis la trilogie ! Hâte.

      Supprimer
  2. OK tu attises carrément ma curiosité là !! La couverture m'avait déjà tapé dans l'oeil mais je ne m'étais pas du tout penchée dessus... mais maintenant.... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, j'aime jouer les tentatrices ;)

      Supprimer
  3. Il faudrait vraiment que je tente une autre de ses série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui !!! Bon après, toi qui n'est pas une grande fan de fantasy, je ne sais pas si tu survivras au premier tiers un peu "brumeux" ^^

      Supprimer
  4. Oh je suis vraiment intrigué ! Un coup de coeur ? Mon dieu que c'est tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouép, un gros même. Et les deux tomes suivants que j'ai dévoré la semaine dernière étaient tout aussi bons.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Une série sur laquelle il faut craquer ;)

      Supprimer
  6. Je crois que je vais me lancer … et je verrai bien ensuite (il y a quand même beaucoup de tomes :/ ). En tout cas, ton avis donne vraiment envie :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux au moins tenter le coup avec la première trilogie ^^ Les autres tomes (qui n'ont pas été traduits sauf un je crois) se concentrent sur d'autres personnages, avant de revenir de temps en temps à ceux de la première trilogie.

      Supprimer