Mes derniers avis

La Voie des Oracles - Tome 2: Enoch, d'Estelle Faye


La Voie des Oracles - Tome 2: Enoch
d'Estelle Faye
Editions Scrinéo (2015)
332 pages

Comédienne et romancière français, Estelle Faye vit en banlieue parisienne. Sa première publication a été une nouvelle dans l'anthologie Dragons publiée par Calmann-Lévy. Elle a depuis publié plusieurs romans de fantasy et un de SF.

Synopsis

Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares…

Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre… Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…


Mon avis


Je vous parlais récemment du T1 de cette série pour lequel j’avais eu un coup de cœur. Sur fond d’Empire romain sur le déclin, il offrait un captivant mélange de fantastique et d’historique. Aucune surprise donc à ce que je me jette rapidement sur la suite. J’en ressors tout aussi charmée, ce second volume est encore plus riche.  

Cela a été un régal de se replonger dans cet univers si original. De la fantasy au Vème siècle après J.-C., ce n’est décidément pas banal et cela parle à l’étudiante en histoire que j’ai été. Et si le premier opus se concentrait sur la Gaule, celui-ci nous emmène à la découverte de nouvelles régions, de Constantinople aux déserts asiatiques de l’Empire sassanide. À nouveau, Estelle Faye fait montre d’un beau souci du détail. Décors, culture, tenues… l’immersion dans ces contrées fascinantes est totale grâce à des descriptions aussi subtiles que réalistes.   

L’on rencontre également de nouvelles divinités et créatures. C’est un surnaturel qui s’intègre avec beaucoup de naturel à l’univers et se révèle ici beaucoup plus présent. Les Dieux, quels qu’ils soient, ont en effet décidé d’agir plus directement pour survivre, mettant parfois à mal nos héros. Le précédent tome était celui de l’apprentissage, celui-ci nous plonge au cœur de l’histoire (avec un petit h comme un grand). 

Poursuivis par Aedon maintenant soutenu par un terrible allié surnaturel, Thya, Enoch et Aylus sont contraints de fuir. Ils chercheront leurs réponses vers l’est, mais le chemin est semé d’embûches. C’est une intrigue haletante que l’on a ici, parsemée de rebondissements et de scènes épiques et intenses. La fin en est le meilleur exemple. Aussi terrible qu’elle offre de belles perspectives, elle ne laissera personne indemne.

Il faut dire que les personnages sont confrontés à de terribles révélations et rebondissements. Pertes, manipulations, souffrances, rien ne leur est épargné. Poussés dans leurs derniers retranchements, forcés à évoluer, ils n’en sont que plus complexes

Thya, par exemple, se durcit et se saisit de son destin avec une détermination impressionnante. Enoch, lui, prend de l’ampleur et gagne en assurance, un élément appréciable après l’indécision dont il a fait preuve par le passé. Mais ces deux-là ne sont plus les seuls à occuper le devant de la scène, non. Minuscule a ainsi son heure de gloire et je n’ai pu résister à sa force de caractère. Les vieux dieux sont également de la partie et une figure aussi implacable que redoutable se laisse ici découvrir. Et à travers elle, c’est Aedon qui gagne en importance et en nuances. Je peux maintenant le dire, TOUS les personnages sans exception font preuve d’une belle profondeur.


En bref...

Un second tome plus dense et plus profond que le précédent. Je suis à nouveau tombée sous le charme de l'imaginaire d'Estelle Faye qui nous emmène ici à la découverte de nouvelles contrées. Poursuivis par Aedon maintenant soutenu par un terrible allié surnaturel, Thya, Enoch et Aylus sont contraints de fuir vers l'est, Constantiople puis l'Empire sassanide. Ils  nous offrent ici une intrigue haletante, parsemée de rebondissements et de scènes épiques et intenses. Poussés dans leurs derniers retranchements, forcés à évoluer, les personnages n’en sont que plus complexes. La fin, quant à elle, est aussi terrible qu'elle ouvre de belles perspectives. J'ai hâte de lire la suite qui devrait sortir ce semestre.


Coup de cœur

Série La Voie des Oracles
1. Thya
2. Enoch
3. Aylus (à paraître en 2016)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict
 

4 commentaires

  1. je ne connais pas trop cette saga, du coup je vais me rabattre sur ta chronique du premier tome hihi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant commencer à la base tant qu'à faire ^^ Merci de ton passage en tout cas.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Moi c'est la suite de cette suite que je veux trop lire ! Le retournement final est bien retournant. Mais apparemment l'attente n'est plus très longue. Hourra.

      Supprimer