Mes derniers avis

La Voie des Oracles - Tome 1: Thya, d'Estelle Faye


La Voie des Oracles - Tome 1: Thya
d'Estelle Faye
Editions Scrinéo (2014)
337 pages

Comédienne et romancière français, Estelle Faye vit en banlieue parisienne. Sa première publication a été une nouvelle dans l'anthologie Dragons publiée par Calmann-Lévy. Elle a depuis publié plusieurs romans de fantasy et un de SF.

Synopsis

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ. Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. 

Dans une villa d'Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l'Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu'elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l'avenir incertain.

Lors d'une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s'emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu'elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit. 

Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n'est pas exactement celui que lui décrivait son père…


Mon avis


J’ai lu tout récemment le second tome de cette série et j’ai réalisé que je ne vous avais toujours pas parlé du précédent. Shame on me ! J’ai pourtant eu un petit coup de cœur pour ce premier opus. (En même temps, il fallait s'y attendre, ce que j'ai lu chez Scrineo ne m'a jamais déçue).

J’ai ainsi été complètement séduite par l’imaginaire d’Estelle Faye qui nous emporte sur les route d’un Empire romain agonisant, jusqu’au cœur des forêts vosgiennes. C’est ce décor pour le moins original qui fait pour moi tout le charme de ce roman. De la fantasy au Vème siècle après J.-C., ce n’est décidément pas banal et ça parle à l'étudiante en histoire que j'ai été !

L’auteure nous plonge avec brio dans ce monde en transition. Décors, croyances, tenues, us et coutumes de l’époque ... elle parsème sa narration de descriptions réalistes qui immergent subtilement dans cette ambiance gallo-romaine. Le tout n’est d’ailleurs jamais pesant et conviendra aux néophytes comme aux adeptes d’antiquité en recherche d’authenticité. Le roman permet également d’aborder des thèmes plus historiques touchant à cette Rome en plein déclin. Complots, retraits des troupes, menaces des barbares … il est ainsi question autant question de la richesse culturelle que de la décadence de l’époque. 

Mais c’est aussi l’affrontement entre deux mondes qui transparaît ici. En ce Vème siècle, l’influence du christianisme grandit, s’imposant au détriment des religions païennes. Relégués dans l’imaginaire collectif et réduits à la clandestinité, les anciennes divinités et créatures luttent pour leur survie. C’est un surnaturel qui s’intègre avec beaucoup de naturel à l’univers. L’héroïne va ainsi croiser sur sa route un faune aux yeux d’or, une dryade ou encore un dieu des portes qui pèseront sur l’intrigue et soulèvent pas mal d’interrogations. 

Et si ce premier volume est le périple de Thya, une épopée qui entraîne le lecteur à la découverte de ce monde menacé, c’est également un beau voyage initiatique qui amènera l'héroïne et ses compagnons à évoluer. Elle y vivra 1000 aventures et rencontrera de nombreuses personnes, dévoilant les secrets du passé. 

Quelques événements sont un peu prévisibles, mais j’ai quand même trouvé le récit très maîtrisé. C’est une quête pleine de rebondissements et d’action, parsemée de mystères et de dangers, de celles qui font tourner les pages avec frénésie au rythme des péripéties traversées par les protagonistes. 

Ceux-ci m'ont d'ailleurs semblé aussi attachants qu’intéressants, notamment dans leur évolutionThya a une personnalité assez complexe qui mêle détermination, innocence, sauvagerie, intelligence, tout comme un brin d’arrogance, ce qui la rend très crédible.  Enoch, lui, est la carte troublée de l’histoire. Sous ses dehors de fanfaron un peu vain, il dissimule pas mal d’indécision, de secrets et un passé assez sombre. Et autour d’eux évoluent de plus mûres figures qui offrent une belle mesure de complexité. Ce que j’aime finalement dans cette petite troupe, c’est que personne n'est tout blanc ou tout noir (même Aedon cache, j’en suis sûre; lui aussi quelques nuances). Tous à un moment ou à un autre doutent ou se trompent, autant qu'ils montrent courage et abnégation.


En bref...

Je suis tombée sous le charme de l'imaginaire d'Estelle Faye. Ce premier tome est un beau roman initiatique aux personnages très attachants. C'est également un voyage fascinant où toutes les occasions sont bonnes pour dépeindre cet empire romain sur le déclin, un contexte original pour de la fantasy et qui parle à l'historienne qui sommeille en moi. Ajoutez-y une pointe de surnaturel et vous obtenez un mélange envoûtant, dissimulé sous une sublime couverture. 

Coup de cœur

Série La Voie des Oracles
1. Thya
2. Enoch
3. Aylus (à paraître en 2016)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict

13 commentaires

  1. J'ai bien envie de découvrir cette série après cette critique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit bijou d'originalité auquel je ne m'attendais pas du tout.

      Supprimer
  2. Réponses

    1. Je suis totalement convaincue par ta chronique d'autant que j'adore la période de l'antiquité gréco-romaine. Je me suis achetée ce livre en début de mois et j'espère bien pouvoir lui laisser sa chance cette année. Je vois que le tome 3 va bientôt sortir, s'agit il d'une trilogie ou bien y aura t il d'autres tomes par la suite?

      Supprimer
    2. Ah moi aussi j'adore cette période, c'est ce qui avait motivé mon achat à la base. Je crois que c'est une trilogie sinon, mais pas 100% sûre non plus.

      Supprimer
  3. ca a l'airvraiment sympa et j'avoue que je ne connaissais pas vraiment celui ci du coup ça donne envie ! J'espère que la suite sera tout aussi bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le T2 est plus axé fantasy en fait, mais tout aussi bon. Je pense que ça pourrait te plaire en revanche, car c'est une fantasy plutôt mythologie en fait et ancrée dans notre réalité (même si c'est dans le passé, ça reste notre terre et pas un monde crée de tout pièce).

      Supprimer
  4. Ce premier tome est dans ma PAL depuis l'an dernier et il faut vraiment que je découvre cet univers qui a l'air super! En tout cas, ton avis donne envie de se jeter à corps perdu dans ce livre (oui, oui, à corps perdu carrément).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément ! ^^ Oui l'univers est vraiment le gros point fort de ce premier tome. Original, bien pensé et assez envoûtant !

      Supprimer
  5. pas un coup de coeur mais je suis totalement fan de la couverture, et j'ai beaucoup aimé la vision des dieux païens de l'auteur! l'univers est du coup très intéressant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est chouette ces dieux qui luttent pour leur survie. Et tu as raison pour la couverture, quelle beauté, la seconde est trop belle aussi. Celle à venir est bien sympa, mais plus sombre dans ses couleurs.

      Supprimer
  6. C'est un premier tome que tu me donne envie de découvrir ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé j'aime jouer les tentatrices ^^ Si tu aimes l'antiquité ou que tu as envie de tester de l'imaginaire original et plein d'imagination, ce livre est faire pour toi !

      Supprimer