Mes derniers avis

Meg Corbyn - Tome 4: Empreintes Fauves, d'Anne Bishop


The Others - Tome 4: Marked in Flesh
Meg Corbyn - Tome 4 : Empreintes Fauves
d'Anne Bishop
Editions Roc (2016)
Paru en VF aux éditions Bragelonne et Milady
399 pages

Anne Bishop est une romancière new-yorkaise particulièrement connue pour sa trilogie fantasy Les Joyaux Noirs.

Synopsis

La paix fragile qui règne depuis des siècles entre les Autres et les humains est sur le point d’être brisée. Lorsque les humains tentent de s’en prendre à eux, les Autres doivent décider quelle est la part d’humanité qu’ils sont prêts à accepter. Leur alliance avec les cassandra sangue, prophétesses de sang exploitées pour leurs dons, a modifié l’équilibre des pouvoirs entre les espèces, et si Simon Wolfgard, chef de l’enclos de Lakeside, et son amie Meg Corbyn, considèrent ce changement comme une amélioration, tous ne sont pas convaincus. Un noyau d’humains radicaux cherche à usurper les terres sauvages en attaquant les terra indigene. Ils sont loin d’imaginer qu’il existe des êtres beaucoup plus anciens et plus dangereux que ceux qui peuplent les Enclos – et qu’ils sont prêts à tout pour protéger les leurs…


Mon avis

J’adore cette série, j’adore cette auteure. Anne Bishop fait partie de mon petit panthéon personnel et si on critique je sors les crocs. Voilà, c’est dit. ;) 

Avec une telle entrée en matière, il était normal que ce tome soit un coup de cœur. Sauf que ce à quoi je ne m’attendais pas, c’est à l’aimer encore plus que les précédents volumes. Sisi, c’est possible. 

Ce qui me plaît avait tout dans cette série, c’est son univers aussi riche qu’original. Plus vraies que nature, les créatures qui le peuplent sont bien loin de jouer la carte de l’humanité. Non ce qu’on nous dépeint ici, ce soit des prédateurs avec un goût pour certaines de nos commodités et qui prennent parfois notre apparence par nécessité et non par confort. Certains ont évolué au contact des humains, d’autres se sont contentés de développer une curiosité à leur égard pendant qu’une dernière partie ne voit en eux qu’une proie destructrice pour l’environnement.

En filigrane, c’est un véritable choc des cultures que décrit Anne Bishop, choc dont notre espèce est loin de se tirer avec les honneurs. C’est là un des talents de l’auteure, vous entraîner tellement profondément dans son histoire que vous finissez par prendre parti, au détriment des « vôtres ». 

Elle multiplie ici les points de vue, nous offrant un panorama de la situation en Thaisia et même au-delà grâce à d’astucieux encarts à l’orée des chapitres. Il pourrait en résulter une certaine frustration quand d’autres personnages volent la vedette au noyau dur de Lakeside, mais je trouve que cela apporte beaucoup à l’histoire et notamment à son suspens. Avec les événements du tome précédent, le monde de Namid a en effet atteint point critique. L’heure de l’affrontement a sonné.

Si la première partie du roman a un rythme assez lent, elle n’est pas pour autant exempte de tension. Il plane ici comme une menace et règne le sentiment que quelque chose d’inéluctable et de douloureux va se passer. On enchaîne alors les pages avec frénésie, jusqu’à ce que les événements se déchaînent, s’apaisent un temps, avant de repartir de plus belle. De belles montagnes russes ! J’en suis restée scotchée à mon exemplaire, le cœur battant à 100 à l’heure et complètement retournée par l’histoire.

À côté de cela, Anne Bishop nous offre des instants beaucoup plus intimes, nous plongeant dans le quotidien de Lakeside et d’autres communautés qui expérimentent également la cohabitation. Voir les terra indigene tâtonner dans leur compréhension des comportements humains est toujours un régal, des moments de grâce, presque, qui prennent ici tout leur sens. 

Plus le temps passe, plus j’ai d’affection pour tous ces personnages, les habitants de Lakeside les premiers. Je n’ai ainsi de cesse de guetter les apparitions de Vlad, Tess, Nathan, Skippy, Sam, Henry, les Elementaires et la team de Meg. Mais s’il en est bien deux qui ravissent à chaque fois mon cœur, ce sont Meg et Simon et leurs échanges aussi tendres qu’hilarants

C’est la relation la plus apaisante qui soit dans ce genre je trouve, au-delà de tous ce qu’on a pu lire et ce à quoi on peut s’attendre. Certes, on aimerait les voir progresser sur la voie de la romance, mais en même temps, ce qui les lie est si mignon, à se chercher en tentant de se comprendre. Et que les frustrés se rassurent, je pense que leur duo sera amené à évoluer grandement dans le prochain opus ;) Une chose est sûre, je serai au rendez-vous..


En bref...

Une de mes séries favorites d’urban fantasy ! Une fois encore l’univers innovant d’Anne Bishop m’a emportée dès les premières pages, tout comme son histoire bien ficelée, bourrée de révélations et, comme toujours, d’humour. Si la première partie a un rythme un peu lent, elle n'est pourtant pas exempte de tension. Il plane ici comme une menace et règne le sentiment que quelque chose d’inéluctable et de douloureux va se passer. On enchaîne alors les pages avec frénésie, jusqu’à ce que les événements se déchaînent, s’apaisent un temps, avant de repartir de plus belle. De belles montagnes russes ! A côté de cela les rapports entre les personnages évoluent tout en douceur, faisant de cet opus un tome à la fois tendre et terrible.

Coup de cœur

Série Meg Corbyn / The Others
5. ? / Etched in Bone (à paraître en VF)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict 


15 commentaires

  1. Il est tellement bien !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais trop ! Mais pourquoi il n'y en a qu'un par an :'( C'est comme les Kate Daniels. Je suis déjà en manque.

      Supprimer
  2. Ah oui celui ci était vraiment vraiment génial je suis d'accord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te remercierai/maudirai jamais assez de m'avoir fait découvrir la saga ;)

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je sorte le premier volume de ma Pal :D

    RépondreSupprimer
  4. Je sais que je n'aurai pas dû lire ta chronique comme je n'ai pas encore lu et acheté le tome 3!! (comme je te le disais j'attends la sortie poche) mais c'est trop tentant j'ai lu ta chronique parce que je suis faiiiiible et que je sais que tu ne spoiles pas! Mais te voir parler de Meg et Simon ça me met dans tous mes états, ils me manquent ces deux là. -> Pars chouiner dans son coin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ^^ Désolé de raviver tes envies de lecture. Courage, plus que quelques mois à tenir !

      Supprimer
  5. bonsoir pour la sortie en France c'est prévu pour février 2017,pour ceux et celles qui ne lisent pas en VO!!

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de finir le tome 3, je veux la suite TT

    RépondreSupprimer
  7. Je vois que tu es comme Melliane, tu nous nargues avec l'anglais! grrr... Et moi qui suis fan de Meg Corbyn et qui vais devoir attendre, encore et encore... Contente que tu aies aimé également!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ;) Ouais je suis loin d'être d'un naturel patient, du coup la VO s'est un peu imposée pour suivre les sagas en anglais que j'adore. Mais courage pour le Meg Corbyn, la fin est proche puisque ce 4e tome sort en février en VF !

      Supprimer
  8. j'adore cette saga mais j'avoue que ce dernier tome m'a un peu frustrée ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince ! Frustré sur quels points ? C'est mon préféré de la saga je crois.

      Supprimer