Mes derniers avis

Nesos Atlas #1 L'Empire Perdu des Rois de Céline Mancellon


Nesos Atlas #1 L'Empire Perdu des Rois
de Céline Mancellon
Editions MxM Bookmark (2017)
352 p

Céline Mancellon est née en 1977 et est maman de quatre enfants. Elle écrit sa première nouvelle à l’âge de dix ans, découvre avec bonheur Stephen King au collège, puis se passionne pour l’Urban Fantasy et la romance paranormale. Elle est publiée pour la première fois en 2012 et connaît aussitôt un certain succès autour de ses romances contemporaines et de ses sagas de bit-lit. Désormais, sa plume prolifique, parfois drôle, parfois acérée, toujours passionnée, explore tous les genres, allant de la chick-lit à la dystopie en passant par le thriller : autant de mondes qu’elle prend plaisir à visiter pour nourrir le sien.


Synopsis

Leïos est un jeune insulaire de dix-neuf ans dont la vie solitaire se retrouve soudain bouleversée par l’arrivée de Bias Vénéros, énigmatique étranger. Ce dernier va l’entraîner dans un univers oublié des Hommes, dont il devra changer l’histoire.

L'intégralité des droits d'auteurs de ce premier tome sont reversés à l'association Le Refuge. 


Mon avis


J’ai découvert l’écriture de Céline Mancellon en 2013 avec Temps de Lune (émotionnellement très prenant) et Si je t’aime prends garde à toi (une gourmandise toute en légèreté), avant de me plonger dans le premier tome des Ombres Brumeuses (sympa, mais un manque de crédibilité pour moi au niveau des personnages principaux). J’avais depuis très envie de me lancer dans un autre de ses titres et c’est maintenant chose faite avec ce roman qui mêle agréablement fantasy et romance m/m.

Nesos Atlas nous propose une plongée dans un tout nouveau monde. Cet univers fait d’ailleurs référence à un mythe que j’ai adoré voir ici revisité. Je n’en dis pas plus pour conserver la surprise, mais sachez qu’il a quelque chose de terriblement séduisant. Et s’il manque pour l’instant d’épaisseur, on sent une belle richesse sous-jacente. Je prendrai grand plaisir à retrouver ces éléments développés dans les opus suivants. 

L’histoire, elle, s’avère assez fascinante. Je dois cependant avouer avoir été par instants gênée par la narration. Quelques changements de points de vue un peu secs et constructions de phrases alambiquées m’ont ainsi perturbée, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture

Ce premier tome est en effet particulièrement entraînant. Il esquisse d’intéressants enjeux tout en développant une romance des plus prenantes entre deux héros très attachants. C’est d’ailleurs ce dernier point qui est au cœur de l’intrigue, parfois un peu au détriment du reste. D’autres personnages sont introduits (et l’on pressent néanmoins qu’ils seront appelés à jouer un plus grand rôle par la suite), mais l’histoire se concentre pour l’instant sur ce couple. 

Quand Leïos le solitaire rencontre le mystérieux Bias, il ignore que celui-ci l’entraînera à la découverte d’un monde inconnu, un monde qui le transformera en profondeur. Mais il lui faudra avant cela affronter ses peurs et Bias sera là pour le guider, évoluant également à son contact.

Entre les deux naît une attraction immédiate. Céline Mancellon ne précipite cependant pas les choses, laissant tout le temps aux personnages de s’apprivoiser. Ne vous attendez pas à des parties de jambes en l’air toutes les deux pages ici, ce qui n’empêche pas ce texte d’être empreint d’une grande sensualité. 

On ressent bien la force du lien qui unit Leïos et Bias, la puissance de cette intimité qui peu à peu s’installe entre eux. Cette relation toute en tension est fascinante, je trouve, et bourrée d’émotion. Et malgré une certaine douleur latente, elle offre également de belles notes d’humour grâce à un petit jeu de provocation qui apportent juste ce qu’il faut de légèreté. Il me tarde de la voir s’épanouir dans le T2.

En bref...

Une romance entraînante et riche en tension, doublée d'un contexte original. Si ce dernier manque pour l’instant un peu d’épaisseur pour moi, on sent cependant une belle richesse sous-jacente. Quant à l'histoire, elle aura su me charmer, même si la narration m'a par moment perturbée (quelques changements de points de vue un peu secs et constructions de phrases alambiquées)Ce premier tome esquisse d’intéressants enjeux tout en développant une romance des plus prenantes entre deux héros attachants. C'est une relation toute en tension et bourrée d’émotion qu'il me tarde de voir s’épanouir dans le T2.


J'ai beaucoup aimé, même si quelques points m'ont chagrinée

Saga Nesos Atlas :
2. La Convoitise d'Orichalque
3. La Destinée des Dix Royaumes

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo Livraddict


Aucun commentaire