Mes derniers avis

Ivy Wilde - Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie, de Helen Harper


Ivy Wilde - Tome 1 : Quand fainéantise rime avec magie
The Lazy Girl's Guide to Magic - Book 1 : Slouch Witch
de Helen Harper
Collection Infinity - Editions Bookmark (2018)
Publié en VO en 2017
400 pages

ebook

Originaire d'Ecosse, Helen Harper est l'autrice de plusieurs sagas de SFFF. amoureuses des félins à l'imagination hyperactive, elle passe son temps perdue dans des mondes fantastiques pleins d'héroïnes kickass, de légendes complexes et d'aventures excitantes.

Synopsis

Bon, soyons clairs : Ivy Wilde n'est pas une héroïne. C’est même la dernière personne que vous contacteriez si vous aviez besoin d'une aide magique, malgré ses talents.
Si ça ne tenait qu'à elle, Ivy passerait ses journées affalée dans le canapé, devant la télé, paquets de chips en main, à papoter avec son familier félin jusqu'à ce que mort s'en suive.
Mais quand elle se retrouve victime d'une erreur d'identité, elle est embarquée malgré elle à la Branche Arcane, le département d'investigation de l'Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or.
Les problèmes se multiplient quand un objet de valeur est volé au nez et à la barbe des représentants de l'Ordre ; et le fait d'être liée magiquement à l'Adeptus Exemptus Raphaël Winter ne fait qu'empirer la situation. Il a peut-être un regard couleur saphir et le corps d'un mannequin maillot de bain, mais pour Ivy, il représente tout ce qu'il y a de soporifique dans le boulot de sorcier.
Et s'il l'oblige à retourner à la salle de sport, juré, elle le transforme en crapaud.

Mon avis

Nouvelle découverte dans la Collection Infinity et une fois de plus je me suis régalée. L’urban fantasy a beau compter parmi mes genres favoris, à force d’en lire, j’ai parfois un peu une impression de lassitude. Mais pas de cela avec Ivy Wilde, ce premier tome est particulièrement rafraîchissant.

L’univers est pourtant tout ce qu’il y a de plus classique. On y retrouve toute une flopée de sorciers qui s’ébattent joyeusement à Oxford sous l’autorité du sacro-saint Ordre Hermétique du Crépuscule d'Or, dont les maîtres mots semblent être : discipline, contrôle et hiérarchie. Tout ce avec quoi Ivy Wilde a du mal, somme toute. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle ait coupé les ponts avec le monde des sorciers.

Conductrice de taxi quand il faut bien gagner sa vie, fesses vissées à son canapé le reste du temps, Ivy mène sa petite vie bien tranquille, que seuls Brutus, son chat qui parle (enfin, "insulte à tout va" serait la meilleure formulation), et quelques bidouillages de sorts et runes viennent pimenter. Mais tout cela prend fin quand un malheureux quiproquo la lie magiquement pour un mois à l’Adeptus Exemptus Raphaël Winter, enquêteur émérite de l’Ordre. Réveil à l’aube, séances de sports musclées, exploration d’égouts et mystères en tous genre deviennent le nouveau quotidien d’Ivy, à son grand désarroi.

Et c’est là que la magie opère. Les déboires s’amoncellent et, entre tentatives de meurtres et entourloupes surnaturelles, Raphaël et Ivy nous entraînent dans une aventure rythmée. L’intrigue n’a beau pas payer de mine, elle se révèle pourtant très efficace. Je me suis rapidement prise au jeu et j’ai beaucoup aimé ce scénario qui ne manque pas de peps.

Mais la grande réussite ici, c’est le petit vent de fraîcheur qui souffle tout le long du roman. Les dialogues absolument truculents entre les personnages n’y sont pas étrangers, tout comme le personnage d’Ivy, sarcastique à souhait. 

Ce que j’aime chez elle, outre son côté irrévérencieux, c’est qu’elle sort du schéma de l’héroïne hyper puissante, mais qui dissimule ses pouvoirs pour échapper à un grand méchant ou je ne sais quoi. Non Ivy c’est plus par flemme et elle ne s’en cache pas, ce que je trouve très fun.

Et ça, vous pouvez bien vous imaginer qu’avec Raphaël, droit dans ses bottes, sportif accompli, maniaque sur les bords et partisan de la discipline, ça ne passe pas vraiment. Dans le genre pas du tout sur la même longueur d’onde, ces deux-là battent des records. Et ça, ça fait des étincelles de folie, ce qui est particulièrement jouissif. Bon, d’accord, les duos qui s’envoient des piques, moi c’est mon péché mignon, mais celui-là vaut le déplacement et je n’ai qu’une hâte : le retrouver dans une deuxième aventure. Et Brutus aussi, parce que bon, ce chat déchire tout !


En bref...

Fun et hyper entraînant ! L'ambiance et les personnages sont vraiment sympathiques, et la petite enquête très bien menée. Mais la grande réussite ici, c’est le petit vent de fraîcheur qui souffle tout le long du roman. Les dialogues absolument truculents entre les héros n’y sont pas étrangers, tout comme le personnage d’Ivy, sarcastique à souhait. C'est une saga que je continuerai avec grand plaisir.

J'ai beaucoup aimé

Logo Livraddict

3 commentaires

  1. Je suis contente que tu ais aimé !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai justement lu la semaine dernière :) J'ai bien aimé aussi, c'était amusant. Je lirai avec plaisir la suite.

    RépondreSupprimer
  3. Il me tente tellement ce roman !! Je suis certaine qu'il pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer