Mes derniers avis

Charley Davidson - Tome 8: Huit Tombes dans la Nuit, de Darynda Jones


Charley Davidson - Tome 8: Eighth Grave After Dark
Charley Davidson - Tome 8: Huit Tombes dans la Nuit
de Darynda Jones
Editions St. Martin's (2015)
Parue en VF aux éditions Milady
304 pages



Darynda Jones est une romancière américaine originaire du Nouveau-Mexique. Outre Charley Davidson, elle est également l'auteur de la série YA Darklight.

! Attention, spoilers sur les tomes précédents !

Synopsis

Enceinte et poursuivie par douze chiens de l’enfer , Charley Davidson a trouvé refuge au seul endroit qu’elle estime encore sûr: les restes d’un couvent abandonné. Mais après des mois de réclusion, Charley est prête à exploser. Aussi bien métaphoriquement que littéralement puisqu’elle fait maintenant approximativement la taille d’une baleine échouée. Heureusement pour elle, une nouvelle enquête a capturé son attention, une qui implique un meurtre sur les lieux même où tout l’équipe s’est réfugiée. Le meurtre vieux d’une dizaine année d’une nonne fraîchement intronisée qu’elle ne cesse d’apercevoir dans l’ombre pourrait presque la sortir de son marasme.

Mon avis

Voilà un nouvel opus que j’attendais avec impatience, les derniers éléments développés se faisant toujours plus alléchants. J’avais ainsi hâte d’en apprendre sur plus sur la fameuse prophétie, mais aussi de voir Beep enfin pointer le bout de son nez et Charley et Reyes dans leurs nouveaux rôles de parents. 

Enceinte jusqu’aux dents, la faucheuse a dû trouver refuge dans un couvent abandonné en compagnie de son compagnon. Douze chiens de l’enfer sont en effet sur ses traces, douze effroyables créatures que seul un sol consacré peut arrêter. Recluse, elle est un peu sur les nerfs, même si elle peut compter sur tout l’équipe pour la divertir. Osh le daeva s’est en effet invité dans la collocation, tout comme Rocket, et Garett, Cookie, Ashley, Oncle Bob, Angel et Gemma ne sont jamais bien loin. Même Mr. Wong a fait le déplacement, c’est dire. 

Cela a une fois de plus été un plaisir de retrouver ces personnages hauts en couleur. Charley est toujours aussi ... "charleyesqe". Qu’il s’agisse de ses répliques bien senties ou de ses réflexions complètement décalées, elle a le don pour me mettre de bonne humeur. Reyes, lui, dévoile ici ses doutes et ses angoisses, laissant apparaître une facette beaucoup plus tourmentée de sa personnalité. Les autres sont égaux à eux même et, cerise sur le gâteau, le motard Donovan fait une apparition express. Que demander de plus !

L’intrigue, elle, se déroule sur à peine quelques jours. Les Douze rôdent, Charley s’ennuie ferme et est une fois de plus déterminée à se mettre en danger alors que tout le monde fait son possible pour la protéger, quitte à lui cacher des informations. Le mariage de Cookie est censé rajouter un peu d’animation à son quotidien, tout comme deux enquêtes qui lui tombent dessus. Et comme d’habitude, les ennuis ne sont jamais bien loin. 

Avec un nombre de pages plus restreint, ce huitième opus s’éparpille beaucoup moins que les deux précédents. La constance est ici de mise au niveau de l’histoire qui se concentre majoritairement sur les éléments liés aux Douze, à Beep et à la prophétie. Ça tombe bien, c’est ce qui m’intéressait. Certes, il y a comme toujours des petites intrigues liées au métier de détective de Charley, mais ça n’est pas le plus important. 

C’est également un opus riche en révélations ! Reyes, Satan, Mr. Wong, la nature de Charley … tout y passe de façon assez concentrée. J’aurais aimé un peu plus d’étalement dans le livre je pense.

Le gros du morceau se situe ainsi dans une fin que j’ai d’ailleurs trouvé un peu précipitée. Mais elle vous laisse désespéré, anxieux d’avoir une suite. Si Mme Jones était devenu pro des annonces fracassante de dernières pages, c’est un cliffhanger en bonne et due forme sur lequel elle nous abandonne ici, et pas des moindres !


En bref...

Un tome que j’attendais avec impatience, comme tous les autres ^^ Cela a une fois de plus été un plaisir de retrouver ces personnages hauts en couleur. Charley est toujours aussi fun, Reyes aussi miam, en plus tourmenté, et les autres complètement frappadingues. L’intrigue, elle, se déroule sur à peine quelques jours et j’ai trouvé qu’elle s’éparpillait beaucoup moins que dans les deux opus précédents. Il y a ici un peu plus de constance au niveau de l’histoire qui se concentre majoritairement sur les éléments liés aux Douze et à la prophétie. Ça tombe bien, c’est ce qui m’intéressait le plus. C’est également un tome riche en révélations, concentrées sur un fin qui m’a paru un peu précipitée. Qu’importe, elle vous laisse désespéré, anxieux d’avoir une suite. Ça c’est du cliffhanger !


J'ai beaucoup aimé 

Série Charley Davidson
1. Première Tombe sur la Droite / First grave on the Right 
2. Deuxième Tombe sur la Gauche / Second grave on the Left 
10. ? / The Curse of Tenth Grave
11. ? / Eleventh Grave in Moonlight (à paraître en VO en 2017)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict

4 commentaires

  1. AAAh ça y est tu l'as lu ! Je l'ai trouvé un peu en dessous des autres mais j'avais vraiment beaucoup aimé aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça y est ouais ! Disons qu'à part la fin je l'ai préféré aux deux précédents, mais moins que les premiers quand même. Quoi qu'il en soit j'ai hâte de lire la suite.

      Supprimer
  2. Pour une fois on n'est pas d'accord. Ce que j'ai pu m'ennuyer dans ce tome !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince. Du coup j'ai l'impression que tu auras le même sentiment dans le prochain tome (qui m'avait plu pour les mêmes raisons, moins d'éparpillement au niveau de l'intrigue). Mais le 10 repart sur le principe de plusieurs enquêtes en parallèle.

      Supprimer