Mes derniers avis

Outlander - Tome 6: La Neige et la Cendre, de Diana Gabaldon


Outlander - Tome 6: A Breath of Snow and Ashes
Outlander - Tome 6: La Neige et la Cendre
de Diana Gabaldon
Arrow Books (2006), 1ère édition en 2005
Publié en VF aux éditions Les Presses de la Cité et éditions J'ai Lu
1410 pages


Diana Gabaldon est une romancière américaine originaire d'Arizona. Ses romans empruntent à plusieurs genres et sa série la plus célèbre, Le Chardon et le Tartan, fait l'objet d'une adaptation télévisée.


! ATTENTION, SPOILER SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS !

Synopsis

1772. Le brûlot de la rébellion flambe : à Boston, des cadavres gisent dans les rues, et en Caroline du Nord, des cabanes s’embrasent dans la forêt. Une ombre plane au-dessus de Fraser’s Ridge, communauté dans laquelle Claire et Jamie coulaient des jours heureux. Quand le gouverneur cherche une personnalité charismatique capable d’unir l’arrière-pays et d’apaiser les tensions entre Indiens et colons, tous les membres de la colonie en émoi voient en Jamie l’homme de la situation. Mais les choses ne sont pas si simples. Malgré eux, Claire et le guerrier écossais sont emportés dans un tourbillon de violence, de règlements de comptes et de perfidies. Après avoir défié les siècles, leur amour pourra-t-il survivre à ces tourments ?



Mon avis

Retour en Caroline du Nord où le clan Fraser est maintenant bien implanté. Diana Gabaldon nous entraîne dans ce sixième volume dans une intrigue au long cours, puisque les 1400 et quelques pages s’étalent de mars 1773 à décembre 1776.

C’est avec délice que je me suis une fois de plus laissée emporter par le quotidien de ces personnages. On se plonge ainsi dans la vie de tous les jours de Fraser’s Ridge, ses joies, ses peines, ses récoltes, ses relations de bons ou mauvais voisinage et j’en passe. C’est toute une petite communauté qui respire et s’épanouit à travers ces pages, un groupe que Diana Gabaldon a réussi à rendre particulièrement vivant. 

On suit également les tentatives de Claire et Brianna, femmes modernes parachutées au 18e siècle, pour améliorer l’ordinaire de leurs compagnons par la médecine ou l’ingénierie. Qu’il s’agisse d’expériences sur l’éther, les produits inflammables ou les canalisations, cela donne lieu à des situations bien cocasses qui viennent émailler la lecture de sourires et la rendent d’autant plus divertissante. C’est là le grand talent de l’auteure, je crois, vous immerger dans ce quotidien sur près de quatre ans sans que pour autant l’ennui vous gagne

Elle nous régale de plus d’un contexte historique très soigné. En filigrane de l’intrigue se déroule en effet la trame même de l’Histoire, celle des États-Unis d’Amérique. On est ici dans les premières heures de sa guerre d’indépendance, une époque qui permet d’aborder en toile de fond des épisodes particulièrement exaltants comme la Midnight Ride de Paul Revere, les batailles de Lexington et de Concord, le Congrès continental et sa déclaration d’indépendance en 1776…

C’est une période passionnante que je découvre depuis quelque temps déjà et dans laquelle je suis également plongée par le biais de mes aventures vidéoludiques dans Assassin’s Creed 3. Je déplore juste un peu que l’on reste ici quelque part en retrait des évènements, si ce n’est pour une seule bataille. Mais rien n’est encore joué, la déclaration d’indépendance a beau avoir eu lieu en 1776, le conflit a perduré jusqu’en 1783 et la signature du Traité de Paris qui mettra fin à l’affrontement et reconnaîtra la souveraineté des USA. Je pense donc que les tomes suivants nous offriront encore des occasions d’être plongé dans la tourmente. 

Et à défaut d’épiques combats, le clan Fraser connaît ici des péripéties d’une belle intensité. Malmenés par les ragots et la jalousie, perdus dans leurs allégeances, hantés par les spectres du passé et victimes de diverses attaques, les personnages vivent des épreuves qui ne laissent une fois de plus pas insensibles. De menaces sourdes en imprévus, le lecteur est tenu en haleine et les pages défilent à une vitesse que la taille de l’objet ne faisait pas présager. 

Avec tout ce qu’ils traversent, je suis marquée par la capacité de résilience des protagonistes. Claire, par exemple, passe ici par de très durs moments et s’en sort pour autant la tête haute. Même si elle a comme assise la solidité du couple qu’elle forme avec Jamie, je suis une fois de plus subjuguée par la force de caractère qu’elle dégage. Brianna et Roger ne sont pas non plus épargnés et démontrent également toute la grandeur de ce qui les unit. Fergus et Marsali se font en revanche un peu plus discrets, ce qui est compensé par la présence accrue de Ian. J’ai l’impression que les deux padawans de Jamie ne peuvent coexister sous les spotlights, il en faut toujours un en retrait pour que l’autre s’épanouisse. Quant au reste, c'est chez Tom Christie que j’ai trouvé le plus d’intérêt. Cet homme un peu torturé et sa descendance sauront, j’en suis sûre, vous réservez quelques surprises.


En bref...

Retour en Caroline du Nord où la tribu Fraser est maintenant bien implantée, malgré la tourmente de la Révolution américaine. C’est avec délice que je me suis une fois à nouveau laissée emporter par le quotidien de ces personnages. C’est là le grand talent de l’auteure, je crois, vous immerger dans cette vie de tous les jours sur près de quatre ans sans que pour autant l’ennui vous gagne. Elle nous régale de plus d’un contexte historique très soigné qui permet d’aborder en toile de fond des épisodes particulièrement exaltants de l'histoire américaine. Je déplore juste un peu que l’on reste ici quelque part en retrait des événements. Mais rien n’est encore joué, le conflit est loin d'être terminé, tout comme la saga. Et à défaut d’épiques combats, le clan Fraser connaît ici des péripéties d’une belle intensité. Malmenés par les ragots et la jalousie, perdus dans leurs allégeances, hantés par les spectres du passé et victimes de diverses attaques, les personnages vivent des épreuves qui ne laissent pas insensibles.
Avec tout ce qu’ils traversent, je ne peux qu'être une fois de plus soufflée par leur capacité de résilience.


Coup de cœur

Série Outlander
8. Written In My Own Heart's Blood / Ecrit avec le sang de mon cœur / A l'Encre de mon Coeur Partie 1 + 2
9. Go Tell the Bees that I Am Gone / ?  (à paraître en VO)

Retrouvez plus d'informations et d'autres avis sur la page du livre
Logo LivraddictLogo Livraddict
 



12 commentaires

  1. J'ai le tome 1 dans ma pal, c'est une série qui me tente beaucoup beaucoup !! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut trop que tu tentes ! (mais Jamie reste à la Claire la plus ancienne ^^)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oh oui, en plus la qualité se maintient de tome en tome.

      Supprimer
  3. Rolala il faut que je me mette aux livres !

    RépondreSupprimer
  4. Naïvement, je pensais que la guerre d'indépendance se terminait en 1776 avec la déclaration et puis j'ai regardé la série Turn : Washington Spies en mars et je me suis aperçue que non :) En tout cas, il me tarde de relire ce tome 6 car je m'aperçois que je ne m'en souviens plus vraiment (à part la fin :)). J'espère pouvoir le faire cet été.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je connais pas du tout cette série, mais si c'est en rapport avec la période je vais aller voir ça de plus près. J'ai hâte de voir ce que donnera ta relecture sinon. Et ouais la fin ... je ne m'y attendais pas vraiment, du coup je suis assez curieuse de voir comment ça va continuer maintenant.

      Supprimer
  5. Je n'ai lu que le premier tome l'année dernière et je suis en train de terminer de voir la première saison de la série qui est tout aussi bien que le livre. Pas de coup de cœur pour moi mais j'ai quand même passé un super moment avec ce premier tome, du coup j'ai déjà les tomes 2 et 3 dans ma PAL. Perso j'ai envie d'en lire un par an, à chaque été pour savourer la série tout doucement du coup j'ai pu lire ta chronique et le résumé de ce tome 6 sans problème puisque je ne le lirai que dans plusieurs années ^^ Je suis ravie de constater en tout cas qu'avec le temps, la qualité semble toujours au rendez-vous et que personne ne semble se lasser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, la série est très bien aussi. J'ai d'ailleurs été bluffée par sa fidélité. Sinon un par an je ne pourrais pas, même si c'est vrai, tu vas bien savourer la série. Après il y a pas mal de personnages secondaires qui interviennent par la suite (à partir du 4 surtout), c'est possible que tu perdes un peu le fil (avec mes quelques mois d'écart entre les tomes, dès fois je suis là "euh, c'est qui lui déjà ? ").

      Supprimer
  6. Bien évidemment, ce tome là est dans ma PAL il attend sagement d'être lu et il ne va pas tarder à l'être, je pense ! ^^ Trop hâte de retrouver les personnages...et même si Claire et Jamie ont vieilli, je les aime toujours autant ! ^^ Je poursuis aussi en parallèle la série, qui est très bien ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'étais un peu inquiète à cause du "saut dans le temps" quand il est arrivé, mais au final je trouve les personnages tout aussi bon.J'ai hâte d'entamer le septième tome maintenant. Juin ou Juillet normalement. Quant à la série j'adore aussi, je la trouve bien fidèle aux romans, au niveau de l'histoire comme de l'ambiance.

      Supprimer